Récit de la course : La Val'Lyonnaise - 15 km 2011, par Drill38

L'auteur : Drill38

La course : La Val'Lyonnaise - 15 km

Date : 23/10/2011

Lieu : Vaugneray (Rhône)

Affichage : 688 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La val'lyonnaise valait bien le coup ! : )

Wouhou ! Cette course était GENIALE !

Inscrite jeudi à 11h (3 jours avant la course) pour les 15km de la Val’Lyonnais (la limite étant le même jour à 12h… en mode « je suis large ! » donc …) je participais à cette course parce qu’un ami m’a dit y aller et me proposait du covoiturage… pas une très grande motivation donc et surtout aucune préparation! Mais finalement je me suis dis que ça pouvait être un bon moyen d’envoyer un peu plus que pour la course du week-end précédent en peu décevante niveau résultat (récit ici :http://www.kikourou.net/recits/recit-12393-la_ronde_des_3_massifs-2011-par-drill38.html ).

Rendez-vous presque en bas de chez moi à 7h15 avec mes covoitures. L’ambiance est déjà chouette, je ne regrette même déjà plus le réveil difficile… La chaleur de la voiture est malheureusement en contradiction totale avec la température indiquée sur le tableau de bord pour ce qui est de l’extérieur. On passe de 6°C dans le centre de Lyon à 0,5°C sur les petites routes de l’ouest lyonnais avec en prime un  petit flocon qui clignote, histoire de nous rappeler qu’à cette température là potentiellement, ya du verglas… au secours !!!

Une fois arrivée sur place, on se gare super facilement (ya pas encore grand monde) sur le parking juste à côté de la salle des fêtes qui accueille les coureurs. Juste avant l’entrée, bien en évidence, un énorme bestiau (déjà cuit) tourne à la broche dans un « four » mobile gigantesque. La chose est vraiment impressionnante et aurait vraiment méritée la photo ! Le pauvre bœuf finira dans nos assiettes d’affamés un peu plus tard.

Reste maintenant à retirer les dossards, tester la puce et récupérer son magnifique panier garni avec pomme, un petit pot de terrine, bouteille de vin rouge, petits fromages et le classique petit bon de reduc’ pour une nouvelle paire de baskets : TOP !

Un petit passage aux toilettes et un peu coup d’échauffement sur la première côte qui sera le début des 2 distances (15 et 26) et le soleil est déjà bien là et réchauffe déjà pas mal l’air. Ouf finalement ça ira ! L’ambiance est super bonne, on me présente plein de gens, je suis bien contente qu'ils me tapent tous la bise sans même m’avoir déjà avant, je trouve ça bien cool ! J’ai même eu l’honneur de rencontrer le champion du monde au 100km en équipe Nizar Sghaier : ) C’est pour dire si il y avait du level aujourd’hui !!!

Bon, trêve de plaisanterie, passons aux choses sérieuses. Coup de départ donné sans une minute de retard à 9h15 précise ! Et c’est parti pour la jolie grimpette.  Cette fois pas question de rester derrière, même si pas terriblement placée sur la ligne, je décide de remonter le troupeau dès les premiers mètres.  Presque à fond donc dès le début, ce que j’ai précisément regretté dimanche dernier. Au bout de 3km le plus dur est passé, tant mieux parce que je n’aurai pas tenu mille ans comme ça. La route bitumée du début laisse maintenant place à un petit chemin et puis re une petite montée pour continuer sur du pseudo plat ou de la descente jusqu’au 11ème kilo. Au fil de ces kilomètres, ma course se résume à doubler des gens en descente, me faire redoubler par les mêmes personnes sur le plat et ainsi de suite, on reste donc en « petit comité » tout du long.  Au kilo 11, une belle petite grimpette m’oblige à marcher un peu ! C’est vite oublié car je retrouve une motivation, sortie de je ne sais où, pour repartir de plus belle. Il reste  4kilo au court des quels un tas de petites animations sympathiques font passer un peu plus vite la sensation pas terrible de mes mollets bien durs qui prennent plutôt chers dans les descentes asphaltées. Je me dis alors qu’il n’y a plus beaucoup de distance, je ne veux pas ralentir même si je perds surement un peu de vitesse,  je veux arriver en moins de 1h15, je continue jusqu’au bout !

A l’arrivée c’est un grand moment de bonheur, j’arrive en 1h12 alors que je ne croyais pas du tout possible de gagner mon pari pourri fait la veille avec un pote pour gagner une bouteille de champ’ si j’arrivais en moins d’1h15 !Et puis plusieurs gars me félicitent, ça fait plaisir ! Un me dit que je l’ai « tiré » tout le long et qu’il « n’aurait jamais fait mieux si je n’avais pas était là », ça fait encore plus plaisir. Suit ensuite une série de « High Five » avec toutes les personnes avec qui je me suis « battue ». Quelle belle ambiance ! J’étais ravie.

 Je retrouve l’un de mes covoitures qui finit en 1h09, un peu devant moi... On boit, mange et s’étire un peu. Rapidement j’ai froid et malgré le changement de vêtement je continue de greloter. Finalement le plus important de cette fin de matinée arrive : on passe à table ! La viande est magique, le gratin dauphinois a un petit gout de trop peu mais complété par ce petit fromage de chèvre et la petite part de gâteau d’anniversaire (c’est la 10ème édition de cette belle course) le tout est royal.

 Mais le plus génial était le soleil à travers les baies vitrées du gymnase qui me grillait le dos : un véritable bonheur et tout cela en voyant défiler les beaux vainqueurs des 2 épreuves du jour….un peu envieuse… ^^ Un jour j’y serai ! plus que 2 petites places à grignoter pour monter moi aussi sur ces petites marches qui semblaient bien hautes pour certains, peut être un peu plus esquintés que d’autres par les kilomètres. Il faudra juste que je pense à m'entrainer un peu au lieu de faire du gras tous les soirs de la semaine dans ma chambre d'hôtel...

 

 En tous cas bravo l’orga, bravo les supporteurs/bénévoles des bas côtés, bravo les cuistots , je serai là l’année prochaine sans faute  ! 

2 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 18-11-2011 à 11:42:06

Bravo !

super CR et super "level" !!!

je n'ai pas bien compris si tu étais iséroise ou nouvelle lyonnaise : si tu es sur Lyon, n'hésite pas à venir courir avec nous un jour (tu nous trouveras sur le sujet "off à Lyon"). Faudra juste nous attendre un peu !

Commentaire de Drill38 posté le 18-11-2011 à 11:46:39

Merci beaucoup : )

Je suis originaire de Grenoble, partie à l'étranger et revenue sur Lyon fin septembre cette année.

Je vais parcourir un peu le "off à Lyon" mais je travaille pas mal en région parisienne en ce moment malheureusement... :( je vous tiens au jus !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran