Récit de la course : Trail des Lumières - 32 km 2011, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail des Lumières - 32 km

Date : 15/10/2011

Lieu : Villers Les Nancy (Meurthe-et-Moselle)

Affichage : 992 vues

Distance : 32km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail des Lumières 2011 by Poucet

TRAIL DES LUMIERES
Villers les Nancy - Samedi 15 Octobre




Ayant renoncé à courir la Sainté cette année après une saison bien chargée, j’avais quand même bien envie de faire une petite course à la frontale pour retrouver les plaisirs de la nuit …. Version running. J’avais repéré le Trail des Lumières à Villers les Nancy, à deux heures de voiture de la maison, assez simple au niveau logistique et idéalement placé sur le calendrier, après la rentrée aux Marcaires. C’était également un RV pris de longue date avec Christine et Michel, mes fidèles supporters lorrains. On avait même un peu rêvé d’une équipe CCK au départ …

Le Trail des Lumières en était cette année à la 7ème édition. C’est une petite organisation artisanale pilotée par l’Association “Courir sur des Légendes”, qui avaient également lancé le premier Trail Blanc des Vosges en Février dernier. Le (tout petit) site « Courir sur des Légendes » donne uniquement les informations essentielles, sans fioritures. Le Forum semble toujours être endormi depuis ma précédente visite à l’occasion du Trail Blanc. On sent que tout est construit avec peu de moyen, l’impression se confirmera plus tard sur le terrain.

A quelques jours du départ, un mail des organisateurs m’informait que le parcours de 50 km était annulé, faute de participants (à peine 20 inscrits) et proposait un repli sur les parcours de 32 ou 20 km … Déçu et un brin énervé par ce nouvel imprévu, j’avoue que j’ai bien failli tout bâcher pour aller faire le Marathon de Metz. Il faut dire que je suis plutôt maudit cet automne : Montée du Hohlandsbourg annulé pour cause de Rallye d’Alsace, Trail du Beaujolais annulé pour raison inconnue et donc maintenant les Lumières qui passent au clignotant … Finalement, je me suis dit que l’idée de courir le 32 bornes avec un coéquipier inconnu serait un challenge original et amusant. Et puis, j’aurais eu mauvaise conscience d’abandonner un petit Trail pour une “grosse” course sur route.


Le parcours de 32 bornes c’est l’épreuve reine du Trail des Lumières, il présente la particularité de se courir en duo. Les recalés du 50 bornes avaient exceptionnellement la possibilité de le courir en solo, mais cette perspective ne m’emballait pas vraiment. Après quelques clic clic, je suis rentré en contact avec Renaud, un coureur vosgien également sur le carreau, dans le même état d’esprit, et avec des prévisions de chrono similaires …. Top là, RV était donné pour le Samedi 15 Octobre, au retrait des dossards, pour le “Team des Z’imprévus “


Le site de départ est basé sur le Campus, à la Fac des Sports. J’avais fréquenté le secteur pendant quelques temps, il y a bien longtemps, au temps des années insouciantes. Le début du parcours nous promènera d’ailleurs derrière les ateliers de l’IUT … Souvenirs de quelques TP “béton“ bien potaches … Et aussi de quelques barbecues pas triste!!! Nostalgie nostalgie.

La météo est idéale en cette fin de Samedi après midi. Je retrouve d’abord Christine et Michel, à qui je confie un bidon et un coupe vent, en cas de fraicheur nocturne …. Un peu plus tard nous faisons connaissance avec Renaud, mon coéquipier vosgien. Renaud est un “tout jeune“ coureur. A peine deux ans de pratique mais déjà un marathon dans la musette. Et même un triathlon format olympique … Malheureusement notre sympathique champion vosgien est un peu enrubééééé.


L’heure du départ approche … on attend quelques informations sur la suite des événements lorsqu’un mouvement de foule semble nous diriger vers une prairie ou sont plantés deux oriflammes aux couleurs de la Ville de Nancy. On dirait bien une ligne de départ … Le soleil descendant brille encore, l’ambiance est bon enfant, ça papote, ça rigole. Un GO s’époumone avec un micro poussif. Un des duos est composé d’un coureur sur deux jambes et d’un chien …. Le clébard n’a pas du comprendre que c’était l’heure du beafing et gueule comme pas possible après on se sait quoi ??? Bref, on n’entend que dalle !!! Jusqu’au moment ou … Pan … Tout à coup, nous voila enfin parti, avec dix bonnes minutes de retard.

Le fait de courir en duo incite à une attention particulière portée à son coéquipier, et donc à une certaine retenue. Je trouve ce départ moins violent que d’habitude, ce n’est pas pour me déplaire. D’autant que les premiers kilomètres qui nous sortent de la ville sont tout en montée, parfois avec des passages sévères. Mais nous voila rapidement au cœur de la Forêt de Haye, un immense plateau boisé cisaillé ici ou là par quelques coupes gorges profonds. Nous sommes bien en rythme, ça déroule facile, même si Renaud est obligé de sortir le mouchoir régulièrement pour se racler les naseaux. Le parcours alterne les grandes pistes et les sentiers plus bucoliques. On passe rapidement le premier ravito au 11ème kilomètre et on croisera nos supporters photographes un peu plus loin. Nous arrivons alors dans un secteur un peu plus accidenté, ou il nous faut parfois marcher. Il fait vite sombre dans les sous bois et il nous faudra bientôt allumer les frontales, avant de plonger sur les rives de la Moselle, du coté de Marron. J’apprécie particulièrement ce passage, les jambes sont excellentes, je me régale, mais je devine que Renaud fatigue un peu. Il fait complètement nuit lorsqu’on débouche au second ravito (km 19), au cœur du village. On retrouve Christine et Michel pour les encouragements et les bidons pleins pour le retour






Renaud s’habille, on grignote et c’est reparti …. Il faut remonter sur le plateau. C’est parfois raide et il faut être attentif aux arbres couchés qui encombrent souvent le sentier tortueux. On relance en haut, dés que c’est possible. Mais Renaud à pris un bon coup de bambou dans l’affaire, et il nous faudra alors gérer au mieux la suite du retour. Nous ne sommes pas seuls à avoir nettement baissé la voilure … Un peu plus tard Renaud sera tiraillé par des crampes et les derniers kilomètres se feront tout au mental pour mon courageux coéquipier. Dans la dernière descente on rattrapera quelques filles qui en finissaient avec le 20 bornes, encore plus explosées …. L’occasion de quelques encouragements sympas …. “Même pas mal“ kizon dit les fi-filles !!!!
Voila, nous passons la ligne en un peu moins de 3h35, ensemble comme il se doit, et heureux d’en terminer. Christine en profite pour mitrailler les vaillants finishers ….




Après une toute petite petite douche, avec un minuscule filet d’eau (il n’aurait pas fallu arriver 5’ plus tard …), c’est avec grand plaisir que je retrouve Christine et Michel pour refaire la course et un peu plus, le temps de s’envoyer une toute petite petite pasta …. On aurait bien pris une bière, mais y en avait plus … Pfff !!! Même si l’essentiel était bien assuré, avec notamment un parcours agréable et parfaitement balisé, le Trail des Lumières mériterait un petit plus sur les “a coté“. En tous cas, le principe de la course à deux est vraiment sympa et m’à vraiment bien plu.

Un GRAND GRAND GRAND MERCI à mes z’amis lorrains Christine et Michel ....





BRAVO et MERCI à Renaud, mon vaillant coéquipier vosgien ...



MERCI à l’équipe de “Courir sur des Légendes“ …. Je reviendrai !!! Pourquoi pas sur un joli 50 bornes, avec la promesse d’une bonne mousse lorraine à l’arrivée !!!




Les photos à Christine et Michel
https://picasaweb.google.com/104031073111207769708/LeTrailDesLumieres?authkey=Gv1sRgCIjjq-bUksLZOQ#

Photos Organisation
https://picasaweb.google.com/107549964108642093827/PhotosTrailDesLumieres_2011?authkey=Gv1sRgCIjImJfs5t3tOQ&feat=flashalbum#5664455942259493906

Classement Scratch
http://www.courirsurdeslegendes.fr/uploads///document/Trail%202011/RTDL_11_34km.pdf





Il faut toujours connaître les limites du possible ... pour tenter l'impossible dans les meilleures conditions !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran