Récit de la course : Marathon de Montpellier 2011, par McFly

L'auteur : McFly

La course : Marathon de Montpellier

Date : 16/10/2011

Lieu : Montpellier (Hérault)

Affichage : 541 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon de Montpellier 2011

 

 montpellier2011l.jpgCa y est, le jour du marathon est là, et la pression monte rapidement ce matin : 2 mois de préparation, avec un objectif de 3h15', mine de rien, la crainte de tout foirer est toujours présente.

Co-voiturage avec Philippe qui me récupère à la maison et c'est parti direction Montpellier. Arrivée place de la Comédie, pas grand monde à 8h du matin. Facilement, nous retrouvons les autres membres de Courir A Vergèze, Christian qui fera également le marathon solo avec Philippe, et une équipe relais de 7 coureurs. Léger échauffement, pause technique et il est l'heure de rejoindre le sas de départ. Je suis parmi les premiers, preuve de ma motivation ? Enfin pas tout à fait car Fab72 et Montevidéo du site Kikourou me font signe, ils sont dans le sas 3h30 et sont super motivés. Chacun échange sur ses objectifs du jour...

montpellier-2l.jpgDernière vérification du matériel et c'est parti pour 42 bornes... Pas de bousculade devant, ça déroule bien, très rapidement je peux me placer dans le sillage du meneur d'allure 3h15 avec un premier kilo bouclé en 4'32 (c'est pas comme à Paris ou il faut 5 bornes pour le retrouver). Les sensations sont bonnes et la météo parfaite, frais et sans vent. Je m'isole dans ma bulle bien calé dans ce groupe. Seul souci, le kilométrage jusqu'au km10 est très aléatoire et difficile pour le meneur d'être régulier du coup on fait une petite pointe à 15km/h...pour passer aux 10 en 45'19, au moins 1' d'avance.

Le parcours commence à être pas mal bosselé et il faut gérer les faux-plats sans y laisser trop de force. Notre meneur connait bien le parcours et il anticipe bien les montées où il faut laisser aller pour mieux relâcher dans les descentes sans s’enflammer. Nous attaquons la deuxième heure de course, celle où l'on se sent super bien et que l'on croit que l'on va tout exploser...et le risque est là, ne pas s'enflammer, la course est encore longue...je reste bien caler dans le groupe, ça aide forcément.

montpellier2011-3.jpgPassage au semi en 1h35, tout va bien, je prends un gel tout les 10km et m'hydrate à chaque ravito. Notre relais nous rejoint et c'est Mathieu qui nous double comme un bolide, ils finiront 8ème sur 411...quand même !

 Nous attaquons à présent la montée sur Grammont, et le meneur nous le cache pas, c'est le gros morceau de la course. Une montée ou plutôt un faux-plat montant jusqu'au km 34. Notre meneur va encore nous aider à le passer le mieux possible mais c'est usant et nous entrons dans la troisième heure, celle où la course démarre vraiment. Notre groupe commence à voir ses effectifs décroître et je décide de me placer directement en tête du groupe, surtout ne pas se laisser décramponner, sans quoi on ne revient jamais... Une belle affluence dans Grammont, les encouragements font du bien et l'on attaque enfin le retour sur Montpellier par une descente sur facilement 3km. Les jambes sont de plus en plus lourdes, le cardio, tranquille jusqu'à là, commence à s'affoler, il faut serrer les dents pour s'accrocher...

Nous arrivons à Port Marianne, encore 4km... Notre groupe a fondu et nous ne sommes plus que trois à suivre le meneur qui commence à nous invectiver et il faut ça pour tenir le rythme. C'est là que tout ce joue, il faut tenir, oublier que les jambes pèsent une tonne chacune. Chaque kilomètre passé est une victoire sur soi-même, notre meneur nous harangue carrément, impossible de laisser filer, et enfin la délivrance, l'arrivée sur la place de la Comédie...temps final 3h 14' 23". Trop bon !!!

Un grand merci à Florent, notre meneur d'allure, son aide fut énorme. Petit passage au massage et il est temps de retrouver tout le monde pour échanger ses impressions. Pour moi, c'est sûr, objectif atteint avec un record amélioré de 7 minutes sur l'an passé...c'est aussi grâce au programme de préparation de Robert qui était vraiment aux petits oignons pour en arriver là. Merci à lui aussi.

Mes collègues du CAV qui faisaient là leur récupération du 100km de Millau finiront en 3h35', mais cette course n'était pas leur priorité. Dire qu'ils vont remettre ça à Marseille-Cassis ! Pour moi, récupération 15 jours minimum avant de penser à autre chose...

 Egalement sur mon blog http://runningmcfly.free.fr

7 commentaires

Commentaire de lapinouack posté le 17-10-2011 à 19:55:18

Bravooooo McFly ! :-)

Commentaire de FAB72 posté le 17-10-2011 à 20:31:29

BRAVO MCFly très belle course et merci pour le récit à la prochaine

Commentaire de Berty09 posté le 17-10-2011 à 23:01:46

Bravo pour ton chrono. Je prends des notes car mon premier marathon est en décembre. Bonne récup.

Commentaire de JEAN34 posté le 19-10-2011 à 16:15:10

Salut Mc Fly,

Tout d'abord, bravo pour ta performance et ton superbe récit.

Je faisais parti, dimanche dernier, du même groupe que toi, celui des 3H15.
Ton témoignage reflète exactement le déroulement de cette course, du moins pour la partie faite ensemble. Comme tu l'as précisé, Florent nous a donné de très bons conseils et a permis à certains d'entre-nous de nous dépasser. Il est vrai qu'à partir du "kilomètre 30" l'effectif de notre groupe s'est réduit. Vous les 3 ou 4 coureurs, les "plus frais", vous êtes parvenus à rester jusqu'au bout avec lui et c'est avec un peu de tristesse mais surtout à cause de la fatigue (jambes lourdes) que je vous ai vu vous éloigner de moi (à partir du km 35).

Je souligne également le super état d'esprit de camaraderie qu'il existait dans ce groupe de coureurs, et ce tout au long des nombreux kilomètres passés ensemble.

Il s'agissait pour moi de mon premier Marathon. Mon objectif était de le terminer. Dans mes souhaits les plus chers, j'espèrais au mieux le terminer en 3h30. Grâce l'ambiance que nous avons réussi à créer entre nous, j'ai pu me dépasser. Temps à l'arrivée 3H17'01".

J'espère que de nombreux coureurs des "3h15" se reconnaîtront et qu'ils te féliciteront pour ce magnifique récit. En espérant te revoir sur le marathon de MONTPELLIER en 2012.
Bonne récupération.

Je rajouterai enfin, un grand Bravo à tous les participants qu'il soit le premier mais également les derniers.

Commentaire de McFly posté le 19-10-2011 à 23:00:55

Merci pour vos encouragements. Pour Jean34, je suis impressionné,3h17 pour un premier marathon, c'est super, j'avais fait 3h57 à mon premier ;-) A bientôt.

Commentaire de kykyrun posté le 20-10-2011 à 23:35:20

bonsoir a tous,
j' ai participer au marathon de montpellier avec le groupe des 3h15 , je m en suis pas trop mal sorti, pourtant cela n'avait pas trés bien commencé . Le kilométrage dés le départ était faux et l allure sur les 10 premiers kilométres fut à mon gout trop rapide, j ai d ailleur laissé un peu filer le groupe pour le récupérer au 20ém et je ne le regrette pas. je trouve vraiment dommage ce genre d erreur( 700m d écart a l arrivée),et malheureusement ce n était pas la seule, mais le reste était qu une question d adaption ( zone d épongeage sans éponge, voitures assez proche a certains moments, et les 3-4 derniers kils pas vraiment top pour un marathon ) heureusement il y eu des points positifs le courage de certains bénévoles a des carrefours :-) , un parcours assez sympas malgré la difficulté , l idée des relais est bonne et les encouragements font du bien "surtout vers grammont" :-) , la qualité des ravitos et le plus de cette journée le temps superbe que nous avons eu exceptionnel à mon gout . Enfin si le marathon de montpellier veut rentrer dans le top 10 vas y avoir encore un peu de boulot mais nul doute qu avec l énergie d une ville sportive comme celle ci cela ne se fasse pas..... ha si c était possible de partir un peu vers la mer se serait sympa le long du lez c est sympa aussi

Commentaire de sirocco posté le 21-10-2011 à 21:47:51

bravo d'avoir atteint et même dépassé son objectif !
Pas simple qd les meneurs vont trop vite, ce qui est souvent le cas. Celui des 3h je l'ai vu s'éloigner ... pourtant jusqu'au 20km j'étais sur un rythme en dessous (2h58) ! Aussi certains ont souffert à partir du 30km !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran