Récit de la course : Marathon de Reims 2011, par laurent-trail

L'auteur : laurent-trail

La course : Marathon de Reims

Date : 16/10/2011

Lieu : Reims (Marne)

Affichage : 626 vues

Distance : 42km

Matos : Sac a dos ultimate pour moi, ceinture porte bidon+ pour ma dulcinée

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une journée bien agréable

Une agrable journée que celle de cette édition 2011 > température fraiche mais soleil tout le long

Une course bien gérée par ma Dulcinée, avec qui je fait tounjours les marthons (on termine en 4h26 cette fois et sans difficulté majeure à réguler)

Au niveau ville et course :

Le départ étant décalé par rapport à l'arivée nous avons choisi un hôtel prés du départ (place de la cathèdrale)  permettant à la fois d'être tranquille le matin, et de profiter un peu de la ville le soir : et nous en avons agréablement profité. Au soleil couchant la facade de la cathédrale est totalement illuminée, et il n'y a pas que cela d'agréagle à voir. Par contre on a eu une bonne 1/2 à pied aprés le marthon pour retournér à l'hotel : c'est bien cela détend les jambes.

Coté restau nous avons trouvé qqchose de calme et adpté à la situation.

Coté course :

Le départ est un peu tard à notre goût (10h35) mais cela permet de faire une petite grasse mat et au soleil de réchauffer l'amophère. Chose fort appréciable, il n'y a pas trop de détritus, sac plastique sur les km de départ ; on pourait presque dire que c'est nikel. Pas toujours pareil au niveaux des ravitos, surtout en fin de parcours ou certains/certaines ne maque pas de jeter leurs gobelets pile poil entre deux poubelles bien visibles  !

Le parcours est un peu tortueux et par moment heureusement que les signaleurs sont bien là car il y a des flux de coureurs dans tous les sens. Par contre (logistique oblige ?) nous passons beaucoup plus dans les quartiers périphériques que en centre ville, dommage il y a de belles choses à voir. Mais dans l'ensemble ce parcours n'est pas désagréable, il y a même des coins charmants.

Element très appréciable aussi, surtout de ma Dulcinée, il y a des WC chimiques sur la totalité du parcours.

Coté sportif, pas si roulant que la légende veut bien le dire. Il y a (en gros) entre l'avant dernier et le dernier ravito un fau plat bien senti qui peut vous cramer un/une marathonien(ne) avec une facilité déconcetante, d'autant qu'il faut en garder un peu sous la semelle car il y a un petit os juste au dernier km.

Ce que nous avons aussi beaucoup apprécié c'est la présence tout au long du parcours des enfants de l'USEP (asso sportive des écoles) et de finir mélangé à leur pelotton. Cela court un peu dans tous les sens et c'est plein de faicheur et de bonne humeur ; du moins pour un grand nombre. c'est vraiment "Reims à toutes jambes".

Aux ravitos il y a ce qu'il faut ; mais tout classique. Beaucoup de fruits sec (on adore), du pain d'épices... de l'eau (pas de coca ou vichy à ce que l'on a vu) des boissons chaudes et des bons petits gâteux à l'arrivée.

Coté infrastructure et organisation générale RAS

PS : il y avait des conssignes:vestiares pour l'arrivée, on s'en est redu compte après, pas grave on avait nos sacs poche à eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran