Récit de la course : Les Foulées du Tram 2011, par La Tortue

L'auteur : La Tortue

La course : Les Foulées du Tram

Date : 9/10/2011

Lieu : Nantes (Loire-Atlantique)

Affichage : 734 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

avec les "courir avec"

Cr foulées du Tram 2011.

 

La grande messe annuelle nantaise de la course à la saucisse a eu lieu cet AM. Les foulées du Tram, épreuves de masse gratuite, organisée par la ville et le canard local.  7000 gugusses lâchés dans les rues de la métropole, en trace « tout droit » depuis Thouaré sur Loire jusqu’au cœur de Nantes en passant par Ste Luce sur Loire. Un parcours pas fun, que je connais par cœur car c’est par là que je quitte généralement l’agglo pour mes tours de vélo.

15 km au programme, météo idéale, un seul défaut cette coursinette : 15h le dimanche AM, c’est l’heure de ma sieste. Comme je suis venu en stop, je suis sur zone ¾ h en avance, et  j’en profite pour me taper un bon roupillon dans la pelouse entouré de tous les maboules qui s’échauffent !

Quelques minutes avant le départ, je rejoins les joélettes des « Courir Avec ». Cette année, le club de tri ayant dépêché un fort contingent de beaux gosses, il y a donc 4 joélettes au départ. Je me mets sur la joélette 1 avec Nicolas comme passager et une petite dizaine de TCNistes que je connais bien (bonne ambiance garantie). Pour plusieurs, ce sera leur première expérience joélette, quant à moi, même si je ne suis pas un assidu, je commence à être un vieux relayeur.

http://courir-avec.pagesperso-orange.fr/index.html

 

J’observe les néophytes sur les premiers km, ils m’ont l’air d’avoir été bien briefés par David et la Baleine, nos deux capitaines de route. Ça tourne bien, le rythme est bon, juste perturbé par quelques incidents techniques (vis à resserrer !)  Je préfère prendre les relais derrière, car la dernière fois, je m’étais blessé au tendon d’Achille à cause de mes grandes pates en heurtant le repose-pied du passager.

On est parti devant le paquet et on va faire les premiers km seuls en têtes fortement encouragés par le public assez nombreux. Au bout de quelques km, les premiers avions de chasse nous doublent ? Ils sont 2 et ont déjà fait un trou énorme sur le reste.

Après le gros du peloton nous rattrape et nous essayons de ne pas trop gêner. Plus on se rapproche du centre et plus le public est nombreux. On continue à avancer tranquillement, le rythme me convient très bien, d’autant que je suis encore en reprise douce et que j’ai fait 50 km de vélo au petit matin. Dans les derniers hectomètres courus sur l’artère centrale de Nantes, la petite troupe accélère un peu pour boucler ces 15 km en 1h18, temps très correct avec un Nico très heureux.

Bon, tant pis pour ma sieste, c’était encore une bien belle journée avec les « courir avec », et à l’année prochaine !!!

 

Bien amicalement,

La Tortue

 

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran