Récit de la course : La Course des 3 Monts - 10 km 2011, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : La Course des 3 Monts - 10 km

Date : 25/9/2011

Lieu : Limonest (Rhône)

Affichage : 754 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Il monte, il monte le cardio...

La Limonoise = les 3 Monts format 10km

 

Après 3 ultras comme dernières "compétitions", me voici sur un petit format (10km).

Une course que je pensais pas faire, elle est placée en effet 1 semaine avant le marathon de Lyon.
Mais c'est à côté de chez moi, et surtout beaucoup d'adhérents des 2 clubs que je fréquente y sont.
Du coup, je me décide à m'aligner sur le 10km (il y a aussi un trail de 20km, remplaçant le 14km plus "bitume" que j'ai eu l'occasion de faire 2 fois
).

 

 

Arrivé sur place, beaucoup de têtes connues. Pas mal de club régionaux sont là, pour cette course conviviale.

La nouveauté à partir de cette année : un départ avec une montée très sèche par le sentier qui coupe la route montant au Mont Verdun (pourquoi tourner alors qu'on peut monter tout droit ?
).
Un bon échauffement est donc nécessaire...
Après s'être tapé la discute, direction l'arche, pour un départ commun aux 2 formats.
(La séparation entre 10 et 20 se fera au 7°km).

 

 

Et çà part plutôt vite !
Je me positionne plutôt vers le haut du peloton (j'en ai moins à faire, autant profiter de l'occasion, moi qui préfère d'habitude partir tranquille
).

Au bout d'un km arrive la montée que je connais pour y être déjà passé.
J'essaie surtout de ne pas m'emballer, j'ai pour objectif de faire cette course au cardio (il s'avèrera que c'est loin d'être évident pour moi
).
Je dépasse quelques concurrents et monte à mon rythme, en faisant gaffe à ne pas m'exploser d'entrée.

Nous laissons sur la droite la route du Mont Verdun pour prendre le mono-trace qui nous emmène vers la base militaire.
Un léger plat puis à nouveau une grimpette pour atteindre le mont Py.

Je suis plutôt bien mais le cardio lui, grimpe à plus de 180 (je sais que je monte haut en régime mais quand même
).

Je suis à présent derrière 2 concurrents que je suppose être sur le 10km. Nous cheminons ensemble jusqu'au dessus de Poleymieux pour redescendre vers les Gambins.

Le cardio est alors en surchauffe (190), pas bon çà !

Je me suis laissé entrainé en me mettant en avant de la course et reste "porté" par le petit groupe que je cherche à suivre.

Mais mon côté joueur m'empêche de réellement baisser la cadence, surtout que çà revient derrière, et que les jambes sont toujours là.
Je laisse quand même partir les 2 concurrents qui étaient devant moi (ou c'est eux qui ont acceléré, c'est selon...
).
Je retombe vers 180. 2 coureurs me dépassent avant la séparation (10 ou 20 km ? Pas eu le temps de leur demander...)

 

Au ravito du 7°km, un abricot sec et c'est tout (j'ai de quoi boire), je ne traine pas.

A nouveau une jolie montée (la dernière) vers le Mont Verdun (point culminant de ce petit parcours), puis ce sera la descente finale sur Limonest.

Là, je sens que j'ai besoin de récupérer un peu, et ne cherche pas à finir comme un boulet
... de canon. J'effectue donc cette descente plutôt prudemment (j'ai quand même une échéance dimanche prochain). Donc attention à la blessure sur les passages tortueux...

3 concurrents me dépassent sur cette dernière partie, et ne sont plus à portée de vue à la faveur des quelques virages finaux.
Pas de souffle derrière moi, je gère donc l'arrivée.

Je passe la ligne en 50' environ (19° sur 108).
Pas si mal pour une reprise sur ce petit format.

La suite sera l'attente des arrivées des amis sur ce format, puis sur le 20km.
Franck de brignais, dont j'aurai fait la connaissance, aura bien tourné sur le grand, en faisant mieux que son objectif.


------------------------------


Pour cette "sortie du dimanche matin", je garde un sentiment partagé sur cette course entre :
- La satisfaction que je n'ai pas trop perdu en vitesse sur ce genre de format. J'ai (presque) pu tenir le rythme que je me suis imposé au départ. Et je me suis fait plaisir sur mes sentiers.
- La déception de n'avoir pas su me gérer (mais je savais qu'avec un dossard, je ne suis pas très raisonnable). Comme si cette course était l'objectif du mois... Si je manque de fraicheur dimanche prochain, je saurai pourquoi...

 

 

Place à une bonne semaine de récup pour aborder ce marathon de Lyon, que je fais sans réelle pression, "après-CCC" oblige.

4 commentaires

Commentaire de franck de Brignais posté le 26-09-2011 à 21:58:03

Un nouveau bravo pour cet excellent résultat !! Mais lorsque je regarde ton classement, pas une féminine devant ... et la première est très loin derrière en 29ème position !! Mais où trouves tu la motivation pendant la course ??!! Je suis admiratif !!

Commentaire de Jean-Phi posté le 27-09-2011 à 10:37:54

Jolie course pour qq'un qui cherchait à ne pas se griller !!! Belle place !
Souhaitons que ce soit de très bonne augure pour ce dimanche ! Du repos, encore du repos cette semaine pour faire du jus !
A bientôt !

Commentaire de Reg posté le 28-09-2011 à 09:59:21

Très encourageant pour le week-end qui arrive !
Bonne récup', bravo pour ta perf et à très très bientôt ;-)

Commentaire de Arclusaz posté le 06-10-2011 à 10:12:12

Mince, j'avais loupé ce CR : comment est-ce possible ?????

effectivement, dans les bouquins, c'est pas la prepa idéale (dans les jambes non plus !): mais si la tête avait envie !! Bravo à ton coeur qui monte comme celui d'un "gamin" !

L'avantage pour moi de lire "à la bourre" ce récit, c'est que je sais ce qui s'est passé le WE suivant .......
(habile teasing pour encourager les lecteurs à se ruer sur ton CR du marathon de lyon....dès qu'il sortira !)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran