Récit de la course : Trail Ubaye Salomon - 42 km 2011, par akunamatata

L'auteur : akunamatata

La course : Trail Ubaye Salomon - 42 km

Date : 7/8/2011

Lieu : Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence)

Affichage : 757 vues

Distance : 42km

Objectif : Balade

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

danseuse etoile ou hippopotame ?

Namaskar ami(e)s traileurs,

Ça commence à devenir une routine...Après la Nevache Skyrace, le dimanche matin est ...mouillé. Cette nuit au refuge de la Fouillouse (St Paul / Ubaye) le tonnerre a grondé laissant présager un lendemain morose. Au moins je suis sûr de mon matos typé pluie / montagne, par contre mon entrainement reflex / trail va se muer en APN / trail. Un petit mail à Nicolas l'organisateur une semaine avant pour lui demander gentiment une autorisation d'accès aux ravitos (accordée !) me permet une nouvelle fois de jouer au traileur contemplatif ;)). Je retrouve mes amis du MTC et Kikoureurs, ainsi que Dentelles et Baskets la grande favorite chez les dames du parcours élite, je retrouve aussi avec plaisir Philippe E. du Challenge des trails de Provence.

Trail Ubaye Salomon 2011 (14)


La question sur toute les lèvres est "va t'on pouvoir monter au chapeau du gendarme point culminant de la course? (alt. 2685 m) ". Au moins il ne fait pas froid ici, sur la place Manuel de Barcelonnette, peut être grâce aux excellentes festivités mexicaines qui ont émaillé la semaine. On annonce une isotherme bien au delà des 3000m, ce qui est très rassurant d'un point de vue sécurité. A  20 minutes du départ, Nicolas ne sait toujours pas si l'option intégrale est conservée, il y a un détachement du PGHM qui se rend sur place pour évaluer et sécuriser le passage. Le point bloquant sera les conditions météo qui sont sur le fil du rasoir. Une pluie modérée ou forte, c'est juste la différence qu'il faut pour pouvoir grimper ou non les rochers rendu glissant.

Trail Ubaye Salomon 2011 (41)


Ça a l'air de tenir (le ciel), et le départ a lieu à 8h pétante. Le peloton des 350 coureurs s'étire tel un accordéon se regonflant après une expiration folle.  Nous avons pour une fois une longue portion de plat le long du canal et du golf du bois chenu, idéal pour éviter les bouchons avant les inévitable singles. Je trouve un brin prémonitoire la délicate attention des panneaux du golf: "promenade de santé" suivi d'un "danger chute de pierre", "thalassothérapie, bain de boue, douche glacée vivifiante", là j'ai inventé ce dernier panneau InnocentPour le moment, le temps est optimal pour courir, ni trop chaud ni trop froid, je suis bien calé aux alentours de la 300ème place.



Malgré tout, lors des montées, mes compagnons de route (Éric de Martigues, Vestale etc...) et moi ne ramassons pas les pâquerettes, nous avalons le dénivelé à 15-16 m/min. La fougue du départ me dis je, car après comme d'habitude, la moyenne ascensionnelle chute au fur et à mesure de l'avancée de l'épreuve vers les 11 m/min (et encore la, je double du monde tout du long, je finirai vers la  220éme place virtuelle)

La première montée sèche dans les bois donne le ton, la terre est peu gorgée d'eau, l'humus des mélèze est un vrai bonheur a fouler. Les lacets serrés permet de prendre connaissance des traileurs qui seront pour la plupart dans mes temps a plus ou moins 15 minutes. J'échange avec quelques traileurs qui remarquent ma propension a photographier a tout va. Souvent, ils me remercient pour les clichés pris sur telle ou telle épreuve. Ça fait vraiment chaud au cœur. Je suis avec Vestale (kikoureur), souvent derrière lui, mais a la faveur des descentes je reviens vite sur mes compagnons.

Trail Ubaye Salomon 2011 (54)

L'ambiance est excellente, le temps est gris mais semble hésiter a nous sortir la lessiveuse programmée sur eau froide sans prélavage. Nous voici déjà a Uvernet, 1er ravito, je ne consomme pas beaucoup d'eau et je suis rassuré sur la température extérieure de 10 - 12 C qui nous évite la dépense énergétique d'une transpiration. Un petit bout de route juste ce qu'il faut pour reposer le centre de l'attention et de l'équilibre avant d'attaquer la série de montées vers les cols qui devrait progressivement nous amener a 2700 m d'altitude. Je ne sais toujours pas si le feu vert a été donne pour la dernière ascension. Pour l'instant, le ciel passe du gris au brouillard, d'une vue a 20 m a une vue d'une partie de la vallée de l'Ubaye léchée par un ballet de nuages tels des fumerolles s'échappant d'une marmite herculéenne.

Trail Ubaye Salomon 2011 (158)

Au début, la pluie fine, autorise le t-shirt manche courte, je peux photographier en sachant pertinemment que l'objectif ne sera pas impacte de gouttelettes, mais soudainement une pluie drue suivie d'accalmies aussi brusques provoque des séances d'habillages et déshabillages en série. Quelques traileurs sont partis sans couche extérieure imperméable, il ne fait pas froid, ici a 2300 m, et le vent est étonnamment tranquille, mais a 2700 m avec ma r-light, j'ai eu froid au doigts et j'ai hésité a sortir mes gants. Quand tout va bien, ca passe, mais un souci qui immobilise le traileur plus de 10 minutes et c'est la correctionnelle ! La tête du 23 km (parti 30 minutes après nous, le 42 km) nous dépasse avec aisance au niveau des ruines d'une maison. La différence d'allure est bien sure vertigineuse, chacun s'efforce de se pousser afin de ne pas trop gêner les grosse pointures. Tout le monde est excessivement poli, on s'encourage mutuellement, le respect marche encore dans les deux sens dans ce jeune discipline.

Le top 10 du 23 km me passe lors d'une montée décente, ces derniers ahanent, soufflent et se dépouillent. C'est a peine s'ils peuvent demander le passage, ah le top ten cela se mérite vraiment ! Au sortie des bois nous prenons de plein fouet une pluie drue, je constate que des petits ruisseaux se forment sur le sentier et béni le ciel de ne pas devoir passer ici 1 heure plus tard. Mais c'est le signal que désormais nous allons devoir composer avec une nature détrempée. Les premières mares de boue se forme sous nos pieds, forçant les coureurs a évaluer le bénéfice / risque d'enlisement sur une trajectoire courte ou un léger jardinage sur l'extérieur.

En arrivant a la bifurcation du 23 et 42 km, je vois Pfx, sous un arbre attendant Pascal et Lambert, je me dirige vers lui en negligent de bien regarder les panneaux. Petite discussion sympathique et me voila reparti vers les sommets. Est ce moi qui suis subitement devenu lent ou les traileurs ont mange du chien ? Allons bon, je distingue Corinne Favre dans mes roues...bah, je me suis trompé de chemin, je redescends et me console en me disant que j'aurais fait plus de denivele que la plupart des concurrents...Minh Chau deboule a moins d'une minute de Corinne, preuve des progres effectués ces derniers mois.

Trail Ubaye Salomon 2011 (79)

Nous recroisons les traileurs du 23 km, cette fois ci la fin du peloton. Il viennent de notre gauche et fusionnent avec notre trace. C'est un peu plus tôt sur le tracé du 23 km que tibichique croisa les deux leaders du 42 km: Christophe Lesaux et Manu Gault remontant le parcours du 23 km en sens inverse. Elle leur dit de faire demi tour pour continuer tout droit, mais un traileur du 23 km, peu inspiré, insiste pour dire aux co leader de poursuivre a l'envers! Bref, un tournant dans la tête de course, ils finiront tous deux aux alentours de la 10eme place au général.

Le ravitaillement avant la montée du chapeau de gendarme est atteint  sous une pluie soutenue. Le trace initial est maintenu, soulagement perceptible pour ma part car finalement je prends énormément de photos d'un paysage changeant. Cette nature a ce moment m'inspire! Nous sommes sur une partie du trace plutôt en altitude, le végétal se retire au profit du minéral. Les derniers mètres sont sécurisés d'une corde fixe posée par le PGHM, je mitraille de mon APN, les ang(l)es sont légions, corde en contre plongée, plan serré sur les chaussures de traileurs. C'est facile ici car mes compagnons de fortune sont un peu scotchés dans la pente et se laissent photographier sans trop rechigner (il leur faut garder leur souffle hihihiihii). Enfin le chapeau du gendarme, mais le gendarme du pghm faisant l'annonce du point culminant n'a point de chapeau ?!!

Trail Ubaye Salomon 2011 (233)

Trail Ubaye Salomon 2011 (222)

Trail Ubaye Salomon 2011 (232)


Je ne me languis pas dans le coin et plonge vers la vallée et ses températures un peu plus accueillante. Si la partie haute ne pose point de souci d'adhérence, des la moyenne montagne atteinte, une couche de boue se fait un malin plaisir a nous transformer en danseuse étoile ou ...hippopotame. Les nombreuses traces de glissades sont facilement repérables, et les sentes de délestage aussi. Néanmoins, des situations tobbogantesques sont plethores et les non descendeurs ont les cuisses en feu tant il se retiennent, je trace tout droit laissant bien mon corps a l'aplomb de la pente.

Trail Ubaye Salomon 2011 (252)

Trail Ubaye Salomon 2011 (251)

Trail Ubaye Salomon 2011 (280)

Évidemment je glisse mais c'est comme sur une pente neigeuse, il faut pouvoir sautiller a tout moment afin d'écourter la glissade. Vraiment super amusant et ludique, j'essaye de m'arrêter pour prendre des photos de chutes et ...ca loupe pas je mets une main a terre ! L'APN gris métallique arbore un joli aspect chocolat, d'ailleurs je le suis sur ce coup, fin des photos, faudra attendre la douche pour nettoyer tout cela. J'arrive peu après 15h avec Vestale que j'ai repris dans la descente, tout émerveillé d'avoir finalement bien apprécié cette météo.

Trail Ubaye Salomon 2011 (348)

Trail Ubaye Salomon 2011 (365)

Un passage au jet d'eau pour enlever les kilos de boue des membres inférieurs avec tibichique, au passage on se fait faire la morale par une passante qui nous reproche d'utiliser trop d'eau...potable..précise t'elle. Elle nous suggere plutot d'aller dans le canal. On lui demande si elle va voir les agriculteurs du coin pour leur dire de ne pas arroser leur champ quand il tombe un deluge, mais nous nous executons de bonne grace car l'intention est la (et que nous avons fini de nous decrotter Tongue out), Ah c'est  beau le militantisme écologique ;)


Douche et remise des prix au gymnase immense de Barcelonnette, je retrouve les amis du MTC, déjà tous propres et reposés...je me trouve un peu lent du coup lol! Encore une razzia des filles du MTC (Minh Chau, Karen, Agnès, Alex), on va encore se faire chambrer nous les mâles...coté statistiques, presque 400 photos sur cette journée, attention le délit d'excès de vitesse n'est pas loin ;),

Trail Ubaye Salomon 2011 (382)

Trail Ubaye Salomon 2011 (388)


Trail Ubaye Salomon 2011 (392)


Bon a ce qu'il parait il y a un snow trail ici cet hiver, alors danseuse étoile version holiday on ice, chiche ?

Akuna

4 commentaires

Commentaire de ptijean posté le 12-08-2011 à 19:38:06

Merci, tes cr sont toujours sympa et plein de belle photos. Surtout, change rien et au plaisir de te recroiser un jour. JF

Commentaire de brague spirit posté le 13-08-2011 à 07:35:24

Toujours une belle plume,et un bon oeil,pour capter ces bons moments.

Pas mal,la reponse,pour le coup de l'eau gaspillée.J'avais aussi rémarqué cette anomalie.Peut etre,suggéré,d'installer des pluviométres.

Commentaire de raspoutine 05 posté le 13-08-2011 à 11:06:47

Toujours aussi sympa les photos !
On dirait bien que tu n'as appréhendé avec philosophie ce trail nautique !
Et sinon... Aaah mouiii... Comment dire... C'est pourtant vrai qu'elles sont meilleures les filles...
Merci pour ton cr et encore bravo !
Raspa

Commentaire de Jerome_I posté le 13-08-2011 à 22:10:31

beau récit pour un trail mouillé...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran