Récit de la course : Le Tour de l'Oisans et des Ecrins Non Stop 2011, par Françoise 84

L'auteur : Françoise 84

La course : Le Tour de l'Oisans et des Ecrins Non Stop

Date : 27/7/2011

Lieu : Les Deux Alpes (Isère)

Affichage : 1249 vues

Distance : 180km

Objectif : Pas d'objectif

43 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon Défi de l'Oisans 2011...


 
 Difficile de faire un récit sur une aventure d'une telle intensité... Bon, je me lance!

    Nous avions déjà participé aux 3 derniers Défis en étapes et en étions revenus à chaque fois plus enchantés.
    L'idée de le faire en non-stop a été lancée un peu comme un pari avec la Panthère. Nous sommes très, très loin d'être des championnes mais nous savions que toutes les conditions seraient réunies par l'équipe d'organisation et les bénévoles pour nous aider à aller au bout de ce rêve.

    Nous voilà donc aux 2 Alpes, samedi soir, à la pension du Soleil. Le dimanche, après une journée "repas de famille" à Grenoble, nous retrouvons déjà les 1ers kikous sur place et toute l'équipe de bénévoles. Le lundi nous programmons une petite descente sur Venosc suivie d'une tartiflette (miam!)... puis de la remontée.
 
toe_francoise_-_012.jpg
 
toe_francoise_-_011.jpg
 
    Le groupe s'étoffe et, le mardi, au retrait des dossards, on commence à être vraiment nombreux.
    Le briefing commence à bien nous mettre dans l'ambiance avec les recommandations d'Arnaud et les conseils du Doc... le stress monte un peu! Puis photo Kikous!
 
toe_francoise_-_013.jpg
 
 
    La préparation des sacs pour les bases de vie est un grand moment pour notre petite chambrée (la Panthère, Xavier et moi)! La météo annoncée ne facilite pas les choses: pluie au programme pour au moins la 1ère journée, froid en haut des cols, restes de neige...

    Et nous voilà, mercredi 8h, sur le pied de guerre.
 
 toe_francoise_-_014.jpg
 
toe_francoise_-_089.jpg
 
toe_francoise_-_015.jpg
 
toe_francoise_-_091.jpg
 
 
    Mon modeste plan de marche sera d'atteindre Mônetier mercredi soir, la Chapelle jeudi soir, Valsenestre vendredi soir et enfin les 2 Alpes samedi. Pour la longueur des arrêts et le sommeil, je gérerai suivant le moment.
 
 
toe_francoise_-_097.jpg
 
    Je pars tranquillement, avec une Panthère gonflée à bloc qui va progressivement me décoller. A partir de là, je vais squatter la fin du peloton et suivre mon petit bonhomme de chemin.
 
toe_francoise_-_090.jpg
 
toe_francoise_-_017.jpg
 
 toe_francoise_-_016.jpg
 
toe_francoise_-_018.jpg
 
toe_francoise_-_088.jpg
 
toe_francoise_-_094.jpg
 
toe_francoise_-_095.jpg
 
toe_francoise_-_020.jpg
 
toe_francoise_-_022.jpg
 
 
    Ce 1er jour, je suis seule la plupart du temps, ça me va bien... enfin, accompagnée par la pluie, tout au long de la journée!
 
toe_francoise_-_019.jpg
 
toe_francoise_-_021.jpg
 
toe_francoise_-_023.jpg
 
toe_francoise_-_026.jpg
 
toe_francoise_-_027.jpg
 
 toe_francoise_-_028.jpg
 
    Arrivée au ravito de Besse en Oisans, je suis vraiment contente de retrouver Marie-Claude qui m'attend. Bruno et Xavier sont passés depuis un moment mais l'écart n'est pas encore trop important, elle a pu encore se permettre de perdre un peu de temps à m'attendre! Après, ce ne sera plus possible pour elle de faire le grand écart entre son mari et moi! Elle me dorlote sur ce ravito, remplit mes bidons, m'aide à me changer etc... C'est difficile de repartir ensuite sous la pluie...
 
toe_francoise_-_029.jpg
 
toe_francoise_-_031.jpg
 
 toe_francoise_-_030.jpg
 
toe_francoise_-_032.jpg
 

 
     Ça s'avère très usant: le froid, l'humidité, les appuis glissants, mettre, enlever et remettre la cape de pluie... Montée à Emparis, traversée du plateau, descente vers le Chazelet,  petit arrêt aux Terrasses, puis descente sur la Grave: une savonnette...
 
toe_francoise_-_033.jpg
 
 
 
Puis on enchaine Vilar d'Arène,Col d'Arsine, toujours quelque peu humide et brumeux...
 
 
 
toe_francoise_-_034.jpg
 
toe_francoise_-_035.jpg
 
toe_francoise_-_037.jpg
 
toe_francoise_-_036.jpg
 
toe_francoise_-_040.jpg
 
toe_francoise_-_039.jpg
 
toe_francoise_-_041.jpg
 
 
J'en arrive même à "jardiner" dans la descente en forêt vers le Casset (pourtant, je connais!) et à sortir le GPS... que je sais à peine faire fonctionner (évidemment!). J'en reviens donc à la bonne vieille tactique du retour en arrière jusqu'à tomber sur le bon embranchement. Mais bon, je me suis fait une petite frayeur (minuit, toute seule dans la forêt, bof!).
    Je finis par atteindre Mônetier à 1h du matin. J'avais pensé ne presque pas m'y arrêter mais là, un peu de repos s'impose.
 
 
toe_francoise_-_043.jpg
 
    Le rituel "base de vie" commence (très important pour ne rien oublier...!): remplir la poche à eau, reprendre du ravitaillement, changer les piles de la frontale, d'habits, manger (soupe / yaourts). Puis je m'allonge une petite heure, sans dormir mais ça détend pas mal quand même.
 
 
toe_francoise_-_098.jpg
 
     Je repars à 3h le matin, direction Vallouise.
    Dès le début, je commence par aller trop loin, ratant la bifurcation à gauche. Allez, demi-tour...!
    Dans le petit GR, je me fais doubler par deux coureurs qui, à leur tour, vont bien jardiner: à un moment, je vois leurs frontales bien  trop haut, sur la gauche. Je fais clignoter la mienne, j'appelle... je ne sais pas s'ils m'ont vue, mais au bout d'un moment, ils finissent par me rejoindre.     On fait une petite halte près de la rivière (comme les jours d'étape marchée du Défi!) avant d'entamer la fin de la montée vers le col de l'Eychauda.
    Et là encore, les 2 compères s'égarent sur les pistes de ski... Ils finissent par se récupérer à l'azimut!!!
    En passant devant le petit bar de Chambran, j'ai une bonne pensée pour notre arrêt l'année dernière, au soleil avec Béné, la Panthère, le Bagnard etc... Pas cette fois-ci!!
    L'arrivée sur Vallouise (vers 9h le matin du jeudi) est moyennement agréable: les voitures sont nombreuses et rapides le long de la route, le village est blindé pour cause de marché et les marques d'accès à la base de vie sont plus ou moins cachées par les stands, voitures, gens etc... Je demande mon chemin à des gens un peu ébahis de me voir aussi belle et propre...!
    Une soupe, un grand coup à boire et c'est reparti, un peu avant 10h.
 
 
 
toe_francoise_-_099.jpg
 
    Un local, sur le bord de la route, me fait remarquer que quand même, je ne vais pas bien vite, les autres sont passés hier soir...!! Merci!!
 
 toe_francoise_-_001.jpg
 
     Je suis partie pour cette partie qui couvre la "grande étape" du Défi en 6 jours, ça va, je sais ce qui m'attend.
    Sur la route qui mène à Entre les Aygues, je suis soudainement rattrapée par une "fusée rouge" toute fraîche: c'est DJ Gombert qui vient faire un bout de route avec les kikous qu'il pourra remonter. On chemine pendant un petit moment en papotant, ça fait du bien de sortir un peu de sa bulle. Mais je me sens vraiment lente et j'ai l'impression de lui brider sa sortie du jour, alors je le pousse à repartir pour essayer de recoller ceux qui sont un peu devant (JPoggio / la Panthère). Merci à toi, Christophe, pour ce bout de chemin!
    Grosse déception quand, avant l'Aulp Martin, je croise la Panthère qui redescend vers Vallouise... La tentation d'arrêter là avec elle m'effleure un peu (on partage la même chambre d'hôtel, une bonne douche, un bon lit, un bon repas...!) mais non, ça va le faire...
 
 
aup_martin.jpg
 
 
    C'est dans cette partie que je vais commencer à faire le yoyo avec Jacques, Raymond et Vincent: on se voit aux cols, aux ravitos...
 
 
toe_francoise_-_046.jpg
 
    Pré Chaumette est atteint vers 18h. Marie-Line s'apprête à reprendre son rôle de serre-file à 20h. Je lui redis bien que je l'aime beaucoup .... mais que je ne tiens pas trop à la voir!!
    C'est donc reparti pour les 3 derniers cols de la journée.
 
 
 
toe_francoise_-_047.jpg
 
toe_francoise_-_049.jpg
 
toe_francoise_-_050.jpg
 
toe_francoise_-_051.jpg
 
toe_francoise_-_052.jpg
 
toe_francoise_-_048.jpg
 
    La nuit arrive quand je suis presque au sommet de Vallompierre. Un peu de brouillard, la fatigue et ça y est, je commence à voir plein de monde sur les bords du chemin!!
    Quand je bascule dans la descente,c'est cauchemardesque: il y a un gros brouillard, le sol est hyperglissant et boueux, je n'y vois rien et je ne suis pas sûre de pouvoir suivre le chemin. J'attends Jacques et Vincent qui sont repartis un peu après moi de Pré Chaumette (pour cause d'omelette réparatrice!) car là, je commence à baliser un peu. Eux partent carrément dans l'autre direction, je les appelle pour qu'ils m'attendent et vois, juste à ce moment, un bout de rubalise coincée par terre, sur "mon" chemin. Du coup, c'est eux qui doivent me rejoindre, sans voir de chemin... c'est un peu coton!
 
 
toe_francoise_-_053.jpg
 
    Ensuite, Jacques va sortir son GPS car on n'y voit vraiment rien. Le reste du parcours jusqu'à la route de la Chapelle s'avère être vraiment épuisant pour nous. On entame une 2nde nuit blanche et les troupes manquent de lucidité!
    Enfin, la route est atteinte, c'est reposant... mais fatal pour mes pieds qui vont chacun développer leur petite ampoule sous la plante (habituel chez moi quand je suis sur la route avec des chaussures de trail).
 

 
    Nous terminons avec Raymond en plus, vers 3h le vendredi à la Chapelle.

     Là, on programme une bonne pause. Pour moi, la 1ère chose à faire sera la douche (et le retrait des lentilles: quel bonheur!), puis soins des pieds (vider les ampoules, mettre des pansements), repas (soupe+++), papotage avec ceux qui repartent au milieu de la nuit avec leurs pacers prêts à en découdre... et un petit dodo. Les "tours" de lits et les réveils sont remarquablement organisés par les bénévoles (couvertures assurées et pannes d'oreillers impossibles!).
 
 
 
 
 
toe_francoise_-_100.jpg
 
 
     Je repars vers 8h du matin, bien requinquée pour affronter les 2 gros cols à venir.
    Le soleil est plus ou moins revenu mais le sol reste très boueux et les torrents sont bien remplis. Certains passages en montant au col de Vaurze sont un peu... acrobatiques! (j'ai une grosse pensée pour ceux qui l'ont fait de nuit).
 
toe_francoise_-_007.jpg
 
toe_francoise_-_008.jpg
 
toe_francoise_-_010.jpg
 
 
 
La descente vers le Désert paraît toujours interminable, surtout quand on a mal aux pieds. Je retrouve le ravito et ses bénévoles avec plaisir et une grosse faim. Je peux faire une razzia sur le saucisson, pain, fromage, c'est un bonheur! J'ai un peu de mal à quitter la tente, mais, bon, il reste Cote Belle! Je suis contente de le faire sous le soleil et avec une bonne visibilité (l'année dernière j'avais galéré à trouver le GR dans le brouillard et j'avais dû me guider à la voix avec Alain et Monique).
    Après la bascule au col, la descente va être très douloureuse (pieds + genoux). Heureusement, Raymond m'a rejointe et va me faire la conversation jusqu'à Valsenestre, ce qui me changera bien les idées!
    Nous arrivons à Valsenestre avant la nuit et décidons de nous arrêter également un moment pour bien nous reposer avant d'affronter la Muzelle et l'arrivée.
    Cette fois-ci, je vais encore visiter la podologue mais aussi me faire masser par Fanny (voir si elle peut atténuer les douleurs de genoux). Après un bon repas chaud, de nouveau un petit dodo et réveil à 3h15 le samedi pour le dernier tronçon.
 
 
toe_francoise_-_096.jpg
 
     Le jour se lève un peu avant le col de la Muzelle, le visuel est extraordinaire avec une mer de nuages en dessous et juste les pics qui dépassent.
 
toe_francoise_-_054.jpg
 
    Et puis, toutes les bonnes choses ont une fin, il faut attaquer la descente... Les ampoules sous les pieds sont en feu, le genou gauche m'élance méchamment, les prochains kms ne vont pas être plaisants. Jacques et Raymond me passent, proposent de rester avec moi, mais je préfère continuer seule.
    En vue du refuge, le réseau de téléphone se remet en route, je peux joindre Xavier et l'informer de l'avancement de la situation.
    Il fait la jonction avec moi un peu avant Bourg d'Arud et va m'accompagner jusqu'à l'arrivée.
 
toe_francoise_-_056.jpg
 
toe_francoise_-_058.jpg
 
toe_francoise_-_057.jpg
 
toe_francoise_-_059.jpg
 
     Petite pause hydratante à Venosc, un gros bonjour à Axel encore  fidèle au poste, et c'est reparti pour l'ultime montée...
 
toe_francoise_-_060.jpg
 
toe_francoise_-_061.jpg
 
toe_francoise_-_055.jpg
 
toe_francoise_-_062.jpg
 
toe_francoise_-_063.jpg
 
toe_francoise_-_064.jpg
 
toe_francoise_-_067.jpg
 
toe_francoise_-_066.jpg
 
 toe_francoise_-_065.jpg
 
toe_francoise_-_070.jpg
 
toe_francoise_-_073.jpg
 
toe_francoise_-_074.jpg
 
toe_francoise_-_075.jpg
 
toe_francoise_-_068.jpg
 
toe_francoise_-_071.jpg
 
    Nous serons progressivement rejoints par tout un groupe de kikous-accompaganteurs d'escargots qui nous permettront, à Jacques et moi de finir dans une ambiance de délire, pleine d'émotions, bref, une arrivée inoubliable!
 
toe_francoise_-_076.jpg
 
toe_francoise_-_079.jpg
 
toe_francoise_-_077.jpg
 
toe_francoise_-_083.jpg
 
toe_francoise_-_080.jpg
 
toe_francoise_-_085.jpg
 
toe_francoise_-_081.jpg
 
toe_francoise_-_082.jpg
 
     Voilà, ainsi se termine ce périple un peu fou mais tellement riche.
 
toe_francoise_-_087.jpg


 
     En tout premier, comme les autres, je vais remercier les organisateurs, les bénévoles, le staff médical. Ils ont fait de cette folie douce une véritable réussite, ils ont été merveilleux pour nous. Je leur dédie ma "petite victoire perso"!!

    Merci à tous ceux qui ont partagé un bout de route avec moi, plus ou moins longuement pour certains, sans jamais s'imposer mais toujours avec un petit mot d'encouragement.

    Merci aussi à ceux qui m'ont soutenue par leur présence sur les bords de chemins, aux ravitos, par SMS...

    Et puis surtout, merci à ma petite famille, à Xavier, pour leurs coups de fil et SMS salvateurs, c'est eux qui m'ont poussé tout au long de ces 76h de balade!!!


    PS: les photos ne sont pas de moi... de Xavier, comme d'hab(mais aussi de Marie-Claude, Laurent, Jacques... merci!)!!!

43 commentaires

Commentaire de Aleitheia posté le 05-08-2011 à 04:59:13

Un périple un peu fou oui... mais tellement riche en émotions qu'il en est inoubliable... Bravo à toi et merci de nous faire partager cette course!

Commentaire de Bacchus posté le 05-08-2011 à 05:20:19

Bravo pour ta course, quel exploit d'avoir été au bout
merci pour ton récit

Commentaire de rodio posté le 05-08-2011 à 06:09:58

Une tartine matinale bien agréable. Bravo Françoise. 76 heures de balade, il faut aimer la marche (et la course). Que de bons et beaux souvenirs.

Commentaire de Goldenick posté le 05-08-2011 à 07:22:08

Bravo Françoise ! Merci pour ton CR très émouvant.

Commentaire de Fibre posté le 05-08-2011 à 07:22:15

BRAVO pour cette ballade
Les photos sont particulièrement réussies et nous invite au "voyage"
Merci

Commentaire de tophenbave posté le 05-08-2011 à 08:03:57

merci pour ce cr tres emouvant et felicitations pour ta course parfaitement gèrèe!bravo!

Commentaire de martinev posté le 05-08-2011 à 08:18:20

Bravo Francoise pour ce beau CR et toutes ses photos qui nous rappellent un beau souvenir. Comme je te l'ai deja dit. tu forces mon admiration par ta volonte et ton courage. Bravo pour cette nouvelle perf. Gros bisous.

Commentaire de Arclusaz posté le 05-08-2011 à 08:58:10

bravo et merci (je ne me sens pas le droit de dire plus tellement je suis impressionné!)

Commentaire de Jean-Phi posté le 05-08-2011 à 09:06:13

Ah que je suis content de lire ton récit ! A Monetiers, tu t'interrogeais si ça irait au bout et je t'ai dit : "Il n'y a pas de raison pour que tu n'ailles pas au bout, tu as l'air en super forme !"
Tu as fait une course magnifique, toute en sagesse, avec du bonheur, ça se sent dans tes écrits et dans les photos qui ont été prises. Bravo Françoise !

Commentaire de ptijean posté le 05-08-2011 à 09:28:09

Bravo françoise pour ta très bonne gestion de course. Ta carte de visite commence à être bien rempli. Au plaisir sur de futur sentiers. Bises

Commentaire de Stéphanos posté le 05-08-2011 à 09:49:34

Un trés grand BRAVO, Françoise! Volonté et tenacité exceptionnelles, t'ont permis de boucler cette formidable aventure!!! CHAPEAU et merci pour le récit, superbe!

Commentaire de Jay posté le 05-08-2011 à 09:49:55

Bravo , encore un beau défi d'accompli et de beaux souvenirs dans la musette :-)
Bonne récupération et à bientôt,
Jay

Commentaire de la panthère posté le 05-08-2011 à 10:02:59

tu es une championne: de la bonne humeur, de la ténacité, tu as presque réussi à me faire repartir, mais je dormais debout, pas ton expérience de la longue course, encore......
gros bisous, toujours un régal de croiser ton sourire légendaire
j'ai eu le plaisir de bipper ton dossard à l'arrivée, un réel plaisir

Commentaire de tidgi posté le 05-08-2011 à 10:20:13

Bravo Françoise, tu es impressionnante de tenacité ("non, ca va le faire") pour ce défi d'exception. Et quelle sérénité à travers ton témoignage.

Merci pour ce beau récit et pour ton exploit.
Au plaisir de te croiser...

Commentaire de Mustang posté le 05-08-2011 à 10:38:45

Etonnante Françoise de volonté, de ténacité; bravo!

Commentaire de Mercator posté le 05-08-2011 à 10:52:29

Bravo pour ta ténacité. C'est nous qui t'avons depassé deux fois dans la montée du Col de l'Eychauda. Erreur impardonnable de ma part qui n'ai pas vu immédiatement que mon compagnon avant pris un chemin de traverse. 10 minutes de perdues mais compensées par le plaisir de te saluer une nouvelle fois ... Plus haut, au télésiège, j'ai bien vu qu'on était hors GR mais le GPS montrait clairement que les chemins se rejoignaient au peu plus haut, donc on n'a pas hésité à remonter la combe sans chercher à tout prix à retrouver le balisage, quelque peu faiblard par endroits ;-)

Commentaire de jpoggio posté le 05-08-2011 à 11:04:27

Bravo pour ta course, Françoise. J'ai parfois eu l'impression d'être sur le parcours en touriste, tant ta détermination à avancer régulièrement était forte. Et l'arrivée était vraiment un grand moment, et je suis heureux de l'avoir partagé avec toi!

Commentaire de the dude posté le 05-08-2011 à 11:09:20

clap clap clap!
Un immense BRAVO à toi pour cette belle aventure.
76H à crapahuter dans la montagne - dont certaines parties de nuit, seule sous la pluie - ça demande un sacré courage et un mental vraiment impressionnant.

Commentaire de desprez posté le 05-08-2011 à 12:33:15

Bravo pour cette aventure et merci pour le compte-rendu et les belles photos. Ca fait vraiment envie! Quel mental !!

Commentaire de millénium posté le 05-08-2011 à 12:47:19

après nous avoir tenu en haleine au GRR , voici maintenant le TOE.....Dis , tu voudrais pas faire des "10kms" , ça économiserait nos forces ! Que te dire de plus que ce qui a déjà été dit ? Et bien , tout simplement , MERCI

Commentaire de Le Loup posté le 05-08-2011 à 13:17:46

J'ai mis plus de temps à lire ton récit depuis mon bureau qu'à faire la montée de Venosc avec toi, obligé que j'étais de faire quelques pauses-travail ! ;-)
Oui, belle balade ! Ton émotion à l'arrivée faisait chaud au coeur, quelques belles photos en témoignent. Merci de nous avoir fait partager cela et à bientôt !

Commentaire de chanthy posté le 05-08-2011 à 14:56:52

merci pour ce superbe récit, riches en émotions et en images.
bonne récupération.
à bientôt

Commentaire de Aiaccinu posté le 05-08-2011 à 16:11:41

Bravo Françoise , Bravo Xavier , vous m'épatez !
Jean-Noël

Commentaire de RogerRunner13 posté le 05-08-2011 à 17:17:12

Chapeau bas Françoise et bravo à Xavier aussi, merci pour ce magnifique récit, ta volonté m'impressionne.....

Commentaire de Olycos posté le 05-08-2011 à 17:35:40

Content de t'avoir revu...
Un grand bravo...

Commentaire de béné38 posté le 05-08-2011 à 19:48:36

Bravo championne ! quel mental et quelle leçon ! Reposes toi bien.

Commentaire de JLW posté le 05-08-2011 à 20:10:29

Quelle ballade, quel récit, quelle ténacité, et au final un palmarès qui devient impressionnant. Bravo Françoise et repose-toi un peu maintenant.

Commentaire de Sprolls posté le 05-08-2011 à 20:36:54

Bravo pour l'abnégation et merci pour ton récit. Votre arrivée pleine d'émotions a été un grand moment de cette course.

Commentaire de laurent05 posté le 06-08-2011 à 09:49:18

bravo championne quel courage d'aller jusqu'au bout
dommage de ne pas t'avoir vu
bises à bientôt

Commentaire de Land Kikour posté le 06-08-2011 à 11:12:43

Un reportage photo haut en couleur a la mesure de ton exploit.
Respect pour cette belle leçon de courage Françoise, ton arrivée restera un moment unique, merci pour tout :))
Bises,
Olivier

Commentaire de BENIBENI posté le 06-08-2011 à 19:45:15

Pas grand chose à dire si ce n'est : Bravo et fierté pour toi !

Commentaire de Astro(phytum) posté le 07-08-2011 à 22:47:07

C'est tout simplement grandiose ,j'étais bien content d'être là rien que pour vivre l'émotion avec tout le monde d'une arrivée comme la tienne . A bientôt en septembre ;-)

Commentaire de cloclo posté le 07-08-2011 à 23:52:23

Eh bien, que de chemin tu as parcouru depuis que tu m'as gentiment largué aux Templiers en 2007.
Ne change rien, j'adore ta fraicheur éternelle si communicative.

Commentaire de eric41 posté le 08-08-2011 à 11:12:38

Toujours aussi exceptionnelle Françoise.Bravo et merci.
Eric

Commentaire de a_nne posté le 08-08-2011 à 12:34:17

Une super course pour une championne !! J'ai vécu l'arrivée presqu'en direct derrière mon pc, c'était super, alors j'imagine sur place l'accueil des kikous !!!
J'espère bien être parmi vous la prochaine fois
Récupères bien surtout !

Commentaire de raspoutine 05 posté le 08-08-2011 à 12:44:30

Un super périple géré sur toute la longueur ! Vous aurez vraiment eu des conditions météorologiques difficiles, je vous ai vu traverser la Grave alors que vous descendiez du plateau d'Emparis sous des trombes d'eau. Je suis allé camper à la Berrarde peu après, les passerelles avaient été emportées et le camping avait failli être évacué !
En tout cas,
Bravo pour votre course à tous et merci pour ton récit, ça donne envie d'y aller !

Commentaire de jepipote posté le 08-08-2011 à 22:50:45

simplement respect pour cette épopée rondement menée.

Commentaire de lauca posté le 11-08-2011 à 22:22:03

Un grand bravo pour cette belle performance. Merci pour ce magnifique récit. Maintenant du repos bien mérité.

Commentaire de shunga posté le 12-08-2011 à 10:43:23

160kilomètre ou rien. C'est ta devise ? C'est impressionnant quand même non ? Dommage, il manquait radio est réunion, et son génialissime commentateur, sinon j'aurais pu suivre ça en direct. Tu me donnes envies de me réinscrire à un trail de montagne. Snif.
Bravo !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-08-2011 à 12:39:24

Encore un endroit où j'aurais dû être... tant pis pour moi, pauvre marathonien !

Bravo à toi pour cet ébouriffant périple. Et on n'oublie pas Xavier...
Le Lutin ne vous oublie pas.
Grosses bises

Commentaire de blob posté le 13-08-2011 à 12:33:02

Sacrée Françoise ! Tu m'épates vraiment. En tout cas, beau récit qui donne envie de regarder ce trail de plus près
bises

Commentaire de calou posté le 15-08-2011 à 22:58:57

Beaucoup d'émotion dans ce récit, merci de nous avoir fait partager cette belle aventure. Et surtout : Bravo !!!

Commentaire de fulgurex posté le 24-08-2011 à 12:23:48

"Merci aussi à ceux qui m'ont soutenue par leur présence sur les bords de chemins, aux ravitos, par SMS..." Tu as oublié ceux des douches de la Chapelle! Mais c'est notre petit secret, ne le dis pas à Xavier ;o)
Bravo pour ta réussite, et merci pour ce récit qui transpire d'émotions.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran