Récit de la course : Duathlon Alpe d'Huez 2011, par caral

L'auteur : caral

La course : Duathlon Alpe d'Huez

Date : 24/7/2011

Lieu : Alpe d'Huez (Isère)

Affichage : 400 vues

Distance : 22.5km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Alpe d'Huez

Normalement, nous aurions du être au pays Basque, mais Stéphanie s'étant blessée, et Titouan ayant été malade, nous avons été contraints de rester à la maison. Alors, du coup, j'ai décidé de m'inscrire au duathlon de l'Alpe, histoire de découvrir ce type d'épreuve avant Sagnes et Goudoulet au mois d'août. Évidemment, c'est un peu ambitieux de commencer par une telle épreuve, mais j'y allais sans autre objectif de finir.
Donc ce dimanche, direction Bourg d'Oisans. Je monte en voiture à l'Alpe, direction le palais des sports pour le retrait des dossards. Il n'y pas encore grand'monde et ça va assez vite. Il fait grand froid et c'est un peu pénible. 11h, ouverture du parc à vélo. Je dépose une veste et un pantalon pour me réchauffer à l'arrivée.
J'ai décidé de faire simple dans l'habillement. Comme je roule avec des cale-pieds classiques, je n'ai besoin que d'une paire de chaussures. Je cours et fais la montée avec mon short de course à pied, sur une telle distance je ne crains pas le mal aux fesses! Donc, pas de change et moins de temps aux transitions. A midi, je mange un plat de pâtes dans un snack, puis je retourne à la voiture me changer. Par dessus ma tenue j'enfile 3 épaisseurs pour la descente. Et je descends. Il y a un fort vent et il faut faire attention parce qu'il a de fortes rafales qui bousculent. Arrivée à Bourg d'Oisans, je mets un moment à trouver le terrain où se trouve le parc à vélo, la signalisation étant quasi inexistante. Il y a déjà quelques concurrents, on discute, on passe le temps. 14h, les arbitres sont là, on peut entrer après les vérifications d'usage. (ça change beaucoup de la course à pied, toutes ces règles très strictes sur le port du casque, la course qui doit se faire en solitaire, etc..)
Installation des affaires, échauffement, un regard sur les magnifiques vélos (j'en connais un qui serait aux anges, hein david?) qui entourent mon "clou". Il faut dire qu'il y a du beau monde, une équipe nationale des Pays-Bas, la vice championne d'Europe de la discipline, etc...Je constate que quasiment personne n'a de cale-pieds classiques, et qu'au moins 90% des concurrents courent avec des double plateaux. 15h45, speech de présentation avec Cyril Neveux.
16h, ça y est c'est parti. 5 kms de course à pied dans Bourg d'Oisans. Très vite les premiers s'échappent. Je gère ma course, pas question de s'exploser avant la montée. Je me suis donné 25 minutes pour faire les 5 kms, en fait j'en mets 23, mais ça va bien. Il y a déjà au moins un abandon, une femme qui s'est assise la tête dans les mains au 3ème km!!
Retour au parc, je mets le casque, et c'est parti. Sortir du parc, arrivée devant les juges, enfourcher le vélo et ne pas partir trop vite. 1 km environ de plat avant d'attaquer les lacets. Et puis voilà, il faut monter. Je mets "tout à gauche" et j'y vais tranquille. Je me suis donné 2 heures pour monter, je sais qu'il est important de bien gérer le début sinon on se "crame" et c'est fichu. Je suis doublé, je double -moins- mais là n'est pas l’essentiel. Je suis bien, la respiration est bonne, je monte efficace. Je suis même surpris, je m'attendais à avoir plus mal dans cette partie. 1er ravitaillement, un peu d'eau et je continue. Je rattrape un jeune qui a quelques difficultés. Il se place derrière moi et s'accroche. Je lui signale qu'il risque de se faire remonter les bretelles, mais il n'en tient pas compte. Quelques hectomètres plus loin, nous croisons un arbitre qui nous regarde avec insistance. Et ça ne rate pas. 5mns plus tard, nous le revoyons et il avertit le jeune. Soit il décroche soit il double, sinon carton jaune. Il décide de me doubler et il se met une centaine de mètres devant moi. 1 km et demi plus loin, il explose et je le dépose. Je ne le reverrai pas. La dernière partie est dure, très dure, et en plus le vent est violent, il faut vraiment se battre.
Arrivée dans l'Alpe, dernière pente, du faux plat, puis la descente vers le parc, ouf ça fait du bien. Arrêt devant les juges, descente de vélo, hou la la, ça se perd vite, l'habitude de marcher! Il me faut quelques dizaines de mètres pour me réhabituer. Je pose le vélo, j'enlève le casque, et c'est parti pour la course à pied. Les premières foulées sont difficiles et puis je prends le rythme. C'est long, la foulée n'est pas la même qu'en bas, mais je cours pas mal, je double plusieurs concurrents. Avant le demi-tour, quelques amorces de crampes que j'arrive à gérer, ça passe.
Allez, c'est la fin, je passe sous l'arche d'arrivée, bien content de l'avoir fait. et largement au-dessus de mes prévisions.
Ravitaillement, discussions avec d'autres concurrents, et je m'habille, il fait vraiment frais. Je récupère mes affaires, mon vélo sur lequel il faut monter pour rejoindre la voiture.
Allez, retour à la maison pour retrouver ma petite famille.
Bilan:
course à pied: 23' et des poussières
vélo: 1h 42' 32" moyenne: 9,2 pour 15km87
course à pied: 18mn environ
le tout avec les transitions. J’attends le classement officiel pour plus de précisions.
Temps total: 2h20'31". Le premier fait la montée en 52!
Pour la montée, je m'étais donné 2 heures, je suis largement en dessous, et sans avoir forcé.
Allez, rendez vous à Sagnes et Goudoulet en Ardèche au mois d'août!!!

4 commentaires

Commentaire de raspoutine 05 posté le 30-07-2011 à 16:40:08

Comme dit Cyrille Neveu, "Quitte à se monter l'Alpe d'Huez, autant le faire pendant une course."
C'est un format intéressant et on s'y fait plaisir pour bien des raisons. Et puis, on est vraiment au bon endroit. Tu as eu bien raison de t'offrir cette montée bien gérée, en définitive. Ça donne envie de se lancer un jour. Merci pour ton recit et bonnes prochaines courses !
Raspa

Commentaire de caral posté le 31-07-2011 à 07:20:38

Merci de ce commentaire. Effectivement, je me suis bien fait plaisir. Lance toi un jour c'est vraiment une course sympa
Alain

Commentaire de Ironmickey posté le 31-07-2011 à 22:34:58

Hello. Sympa le récit, tu as bien résumer l'épreuve. J'y étais aussi. Mais j'ai moins de mérite que toi car je fais du triathlon, j'ai terminé en 1H50mn. Bravo à toi. Mickaël.

Commentaire de caral posté le 01-08-2011 à 00:01:35

Salut! Moins de mérite? Ben dis donc, 1h50 si c'est pas du mérite!! Bravo en tout cas. Pour moi pas de tri je ne nage pas ;)
merci de ton commentaire
Alain

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran