Récit de la course : Triathlon Ariégeois 2011, par Berty09

L'auteur : Berty09

La course : Triathlon Ariégeois

Date : 3/7/2011

Lieu : Mercus Garrabet (Ariège)

Affichage : 348 vues

Distance : 25.75km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Je me jette à l'eau

    

     Il y a quelques mois, je découvre le vélo de route grâce à un collègue adepte de la petite reine. Depuis, j'essaye de me caler au moins une sortie par semaine pour parfaire ma condition physique avec ces séances moins traumatisantes que celles de course à pied. Je découvre d'ailleurs tout un monde et je me régale même à certaines sorties entre potes. L'idée germe quelques temps après, de monter un relais avec un autre collègue pour participer au triathlon ariégeois. Je me réserve bien sûr le dernier relais avec 10 km de course à pied.

 

     Sauf que voilà, le collègue nageur n'est pas assez entrainé et décline l'invitation. Pas de soucis, on va chercher un autre nageur, et puis m... mon pote cycliste  se retrouve à l'hosto pour un gros pépin de santé. Me voilà seul pour un relais, ça va pas l'faire. Et si je me lançais dans l'épreuve de sprint (750 m de nage, 20 km de vélo et 5 km de course à pied)? L'idée est séduisante mais comment apprendre à nager correctement en 3 semaines? 

 

     Piscine, séance 1: bassin de 50 m. J'essaye de nager le crawl sur une longueur. C'est pas concluant. Je nage 10m et je n'ai plus de souffle. Je ne sais même pas quand respirer. Bon, je ne vais quand même pas m'arrêter là? Je me teste alors à la brasse et je fais mes 700m cahin caha. La décision est prise; je vais le faire ce triathlon, plus rien ne m'en empêche. Je sais maintenant qu'au pire je pourrais rejoindre la rive à la brasse et c'est l'essentiel.

 

     Lac de Montbel, séance 2: je viens de me faire prêter une combi de natation, va pour une séance grandeur nature avec une copine qui prépare aussi le triathlon ariégeois mais qui, elle, prend des cours de natation. C'est le grand saut, en une après-midi, j'apprends tout sur la technique du crawl en eau trouble. Je me sens presque prêt.

 

 triathlon2011_15130.jpg

Le boss du crawl et sa prof

 

     Piscine, séance 3: il me faut savoir maintenant quelle distance je peux tenir en crawl. Je fais un 100m, ça passe. Un 200m, ça passe aussi. Et maintenant un 800m, ça passe toujours. Le crawl n'est pas toujours très fluide mais je sais maintenant que même si je ne tiens pas les 750m, je serai tout à fait capable d'en faire une grande partie.

 

     Voilà comment je me retrouve le jour J, plein d'espoir et d'entrain au départ de mon 1er triathlon à la base nautique de Mercus, à quelques km de Foix. J'ai préparé tout l'barda. Faut vraiment penser à tout avec les trois disciplines à enchaîner. Heureusement, je trouve plein de bonnes âmes qui me fournissent en matos et en conseils. Je suis fin prêt, il est 9h59 et je suis dans la peau d'un triathlète, le bonnet vissé sur la tête, les lunettes ajustées et la combi moulée au corps.

 

 triathlon2011_15140.jpg

Légèrement dubitatif tout d'même

 

 

triathlon2011_15181.jpg

Banzaï!

 

     On est 78 à s'élancer. En bon compétiteur, je laisse partir les premiers mais ne traine pas pour autant. Ca y est, j'y suis. J'ai de l'eau jusqu'au cou et je peux enfin réciter mes gammes. Trois mouvements de crawl et une bonne respi derrière l'épaule...mais c'est qu'y a du monde dans la baignoire! Je n'arrive pas à poser ma nage et en plus je me sens essoufflé alors que je n'ai même pas commencé à nager. C'est pas grave je laisse passer tous ces gens pressés et je relance mon crawl, plus au calme.

 

     C'est décidemment pas ça. Impossible d'aligner 10 mouvements de crawl sans m'arrêter pour retrouver ma respi. Je commence à alterner avec de la brasse car faut quand même bien avancer! C'est la désillusion totale. Je me sens vraiment mauvais comparé aux autres ...et ce n'est pas qu'une impression. Qu'on en finisse, que je sorte de là et que je retrouve enfin un élément moins hostile.

 

 triathlon2011_15268.jpg

Pas au mieux l'Berty

 

     Je sors enfin de l'eau, je suis 60ème. Heureusement, les encouragements de mes proches m'invitent à relancer la machine. J'arrive au parc à vélo pour boire le calice jusqu'à la lie...impossible de sortir la combi mouillée avec le peu de force qu'il me reste dans les bras. Je ne panique pas mais il me tarde une seule chose, poser mes fesses sur le vélo. J'y arriverai finalement.

 

 triathlon2011_15288.jpg

Je retrouve le sourire

 

     Je veux maintenant profiter de ma première course à vélo. Je me sens tout de suite beaucoup plus à mon aise. Je n'ai que quelques mois d'expérience mais après cette natation désastreuse tout me paraît plus simple. Je commence ma longue remontée et double régulièrement des concurents. J'ai reconnu le parcours la semaine dernière et je sais tout ce qui m'attend. Des petites côtes costauds, des longs faux-plats...Je peux enfin me prendre pour un cycliste du Tour de France. Je me régale. Je finis le parcours en forme.

 

 triathlon2011_15349.jpg

Le vainqueur

 

     C'est l'heure maintenant de la course à pied, ma spécialité. Je viens de dépasser 17 cyclistes et j'ai encore faim. Je pars tranquillement et je rattrappe très vite du monde. Je me sens bien, même si je me trouve légèrement fatigué au niveau des guiboles. Normal, c'est la dernière épreuve, je continue quand même à remonter. Je finis par doubler ma prof de natation, moins à l'aise sur cette discipline. Allez une deuxième boucle, encore et toujours des dépassements pour finir pas trop marqué mon premier triathlon à la 28ème place. Les sentiments sont bien sûr, mitigés.

 

 triathlon2011_15540.jpg

Bien dans mes baskets

 

 

 triathlon2011_15577.jpg

Fin du triathlon et encore frais!

 

     Alors maintenant, pas question de me transformer en triathlète car je privilégie toujours ma progression en course à pied mais il est sûr que l'an prochain, pour ma 2ème participation au triathlon ariégeois, à l'heure de mettre les pieds dans l'Ariège, je serai autrement armé en natation, foi de Berty.

 

 triathlon2011_15585.jpg

Enfin, ça n'a pas été tout rose...

     

3 commentaires

Commentaire de Francis31 posté le 06-07-2011 à 17:46:28

Alors là, chapeau...Enchainer 3 spécialités dont une, la natation, pas évidente...Et au final, un beau finish...Bravo pour cette première.

Commentaire de Yvan11 posté le 11-07-2011 à 10:32:03

Bravo pour la course et merci pour la partage d'expérience ( des fois qu'on se laisse tenter un jour ou l'autre...)

Commentaire de mic31 posté le 12-07-2011 à 21:42:30

Comme le frangin, ça donnerait presque envie dy gouter. Mais moi aussi je pars de loin pour la natation et le vélo. Bravo à toi pour cette première expérience.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran