Récit de la course : Marathon du Mont-Blanc 2011, par Jay

L'auteur : Jay

La course : Marathon du Mont-Blanc

Date : 26/6/2011

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 2110 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

24 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un MMB un peu pareil mais tellement différent !

Je vous invite à relire mon récit du MMB de l’édition 2010 , un échec dû principalement à des troubles gastriques.. un échec peut être prévisible car les soucis avaient été systématiques sur mes courses du premier semestre 2010 ..

 

En 2010 c'était simple,  passer 3h de course et poursuivre en pleine possession de mes moyens était juste impossible et je terminais dans des états laborieux… l’estomac en vrac... et souvent dehors .

 Apres avoir pas mal cogité, je ne me voyais pas poursuivre « en trail » sans corriger cet échec et ces troubles gastriques.

Le plaisir n'aurait plus été de la partie et ça , c’est mon seul moteur en CAP.

Pas normal que les ami(e)s enfilent les km et que moi je reste scotché à des 30km … 

Voyant les plannings des potos pour 2011 , je me voyais tel le « redoublant » devoir remettre le couvert … mais bon quitte à redoubler .. cela devra être couronné par  un succès. 

J’ai donc entamé une analyse de ma situation avec une nutritionniste en septembre 2010.. le doigt fut mis non pas sur un soucis d’alimentation comme je le pensais , mais sur une sévère déshydration précoce… en clair, je me déshydratais dés le départ de la course et cela jusqu'au 3h de run .. tout ce que je buvais était stocké et non-assimilé… la FC augmentant avec la déshydration, la vidage gastrique arrivait à coup sûr et alors, la galère commençait .

Nous sommes donc partis sur une boisson d’effort spécifique : l’Hydraminov.

Le dernier trismetre 2010 me permettra de tester en loisirs et sur 2 courses les prémices d’un changement certain ... mais sans entrainement particulier je n’etais pas non plus en situation de forme pour juger d’un vrai mieux à l’effort.

 L’objectif de ce premier semestre était le MMB, j’optais donc pour 2 séquences d’entrainement avec 1 course principale de préparation fin mars : le Trail de Mirmande ..  La première prépa de 12se se passera bien .. des entrainements mardi/Jeudi dés 5h du matin , une séance natation de 2500m et une sortie longue D+ le dimanche..

Je finis Mirmande ( 44km et D+2000m) dans un bon état et plutôt satisfait du chrono de 6H30.. et surtout l’hydratation via l’Hydraminov a été validée et concluante.

 

Apres le trail de Mirmande, un sérieux lumbago me bloquera 3semaines , je retrouverais une mobilité juste suffisante pour aller découvrir le Trail de l’Ardechois sur 22km, la prépa du MMB de 8semaines démarrant la semaine suivante, il me fallait surtout être prêt sans rien péter. Ce fut chose faite et j'enquillais une nouvelle fois 3xCAP +1xnatation par semaine avec toujours des séances en semaine  dés 5h du matin avant d'aller travailler au lieu de partager les séances d'entrainement avec mon club d'Allan.

L’aspect psychologique est aussi important pour mes soucis perso .. pas mal de stress les jours précédent et le jour de la course.. ce qui n’aide pas non plus à maitriser la FC … j’ai donc opté pour un peu de sophrologie… j'ai téléchargé qlqs podcasts .. et je me suis initié à la chose dans les moments de stress… je suis même encouragé par un résultat un soir de douleurs intercostales qui disparaitront après une séance de 15-20min … il y a aussi une séance type pour calmer la FC par la respiration en cours de journée, en activité… j'ai travaillé le sujet ( j’y reviendrai plus tard dans le récit de la course)

 

 

Vendredi soir

Je loue un magnifique kangoo bleu ciel, je charge les sacs et prend la route à 19h, 3h45 de route pour rejoindre Chamonix, j’espère atteindre l’auberge de jeunesse avant 23h .. sinon ça sera dodo dans la voiture avec un duvet ..

 

J'arriverai dans les temps à Chamonix et l'accueil est sympa :

 

 

Je retrouverai Olivier et ses amis au bar de l’auberge et qlqs bières descendues devant eux .. je serai sage et résistais à la tentation …

Une nuit de sommeil qui fut courte car j’avais décidé d’être au départ du cross pour encourager Cédric , un jeune "talent" du Trail que j’ai eu la bonne idée d’encourager à s'inscrire au CMB pour sa première année de compétition.

Réveil à 6h et direction l’air d’arrivée des parapentes à 7h30 .. Cédric arrive de Vallorcine , il se prépare , l’ambiance est bonne, la météo fraiche mais rassurante pour les 4h de courses qui s’annoncent.

 

Je croise Biketrun, elle devait s’aligner sur le marathon mais un bras dans le platre annonce un forfait. Elle me propose de grimper avec elle jusqu'à l’arrivée sur les traces du km vertical de la veille ... je trouve l’idée sympa, cela me permettra de tester un peu l’allure pour la montée des Posettes et juger de ma maitrise de la FC avec la forme du moment.

Belle grimpette d’ 1H30 .. la chaleur est bien là dés 9h du matin..

 

On arrivera tout juste pour l’arrivée des 3 premiers.. ainsi que la première féminine .. 9eme au scratch , juste impressionnante.

J’attends Cédric qui arrivera en 3H32.. 690/1600, une belle perf’ pour son premier trail de montagne..

 

Puis c’est le retour sur Chamonix et le centre des sports, déjeuner avec sa petite famille et direction l’auberge pour une sieste de fin d’après-midi ..

Je profiterais de l’occasion pour prendre un thé ( ouais ouais de l’eau avec un sachet d’herbe dedans ) avec GSeb74 et Ladybird .. et leur p’tit bout de chou de moins de 2mois.

 

On dinera avec Olivier à la pasta-party, bonne ambiance en musique, dernier coup d'oeil au Mont-Blanc et dodo vers 22H.

 

Samedi matin

Réveil à 6h .. on part pour le p’tit déjeuner à l’UCPA .. je me contenterais d’un thé.

 

 

Le départ a un peu changé de place .. le RDVdes kikous se réduira à la rencontre avec l’Ampoule.  Je retrouve aussi Manue de mon club .. elle est enforme et devrait bien se placer sur ce marathon ....   mais aucun autre kikou en vue 

 

Le départ est un peu frais et je suis content d’avoir acheté des manchettes RL récemment .. cela permet de bien garder la chaleur..

Il y a une bonne ambiance au départ, nous verrons partir devant nous une joellette .. connaissant le parcours et certains passages , je suis impressionné par la volonté de cette équipe qui s'élance.

 

Les 18 premiers km se passeront comme prévus, je gère l’allure au feeling, l’objectif étant d’atteindre le ravito de Vallorcine en 2h15 pour commencer l’ascension sans être trop entamé.

Le parcours est similaire à l’an dernier et les kms passent bien , qlqs bouchons et cotelettes qui varient le rythme.

 

J’arrive à Vallorcine, pile-poil au chrono souhaité , sous les applaudissement de Cédric et de sa petite famille venus m’encourager.. c’est super sympa, interview en direct.. les sensations sont bonnes.

 

Je remplis un bidon .. je perds mon tel au passage … je cherche un peu mais dans le troupeau présent pas facile ( il sera retrouvé par l’organisation et réexpédié). Je repars donc un peu plus léger..

 

Le souvenir de la montée des posettes 2010 est bien ancré dans ma mémoire , ça grimpe sec dés le départ. J’adopte le rythme de la veille sur le KM .. en espérant ne pas y avoir laissé des forces, mais ça passe bien ..

 

 

On sort de la foret pour atteindre le large sentier pour la seconde partie vers le col .. RAS niveau estomac et la FC a été gérée par 2 poses respiratoires, merci la sophro et la bonne hydratation depuis le départ.

 

Les signaux sont au vert , je poursuis vers le col .. l’arrivée au ravito se fera sous la musique d’un guitariste monté sur un pick-up , de quoi booster le moral ..  reste qlqs centaines de mètres pour atteindre l’aiguille ..

 

J'arrive au sommet en 4h. La vue sur place est magnifique, on en oublie vite les cuisses et les efforts des heures déjà passées.. qlqs photos et twitt' sur place ..

 

il est temps de basculer vers la descente et tenter de prendre un peu plus d’avance sur la BH ..

 

Bonne descente, je double qlqs coureurs ce qui est toujours bon pour le moral et je passe la 1er BH de la TOUR en 4h57 , soit presque 30minutes de mieux que l’année passée. La forme est bien, la chaleur est là aussi .. j'équipe la casquette en mode saharienne et je la trempe dés que c’est possible pour apporter de la fraicheur.

 

J’ai le souvenir d’une liaison La tour-Tré le champs , pénible malgré le peu de km , mais cette année est différente, pas de soucis d’estomac alors je relance et j’espère bien atteindre rapidement le 2nd PC.  Je file .. et je risque l’accident avec une vache :-)

 

et j’arrive à Tré le champs en 20min et passe le tapis de chrono en 5H19 , soit bien 40min de mieux … Bien bien .. les sensations sont toujours bonnes , pas l’impression d’avoir couru 5h .. Je remplis les bidons pour attaquer la Flegere bien chargé… Il est midi et les 3 prochaines heures se feront sous un soleil devenu bien lourd..

 

Je respire un grand coup et c’est reparti après 10min de pause, cela fait 5H30 au chrono, il est temps d’aller régler cette histoire personnelle.

La montée se fera au rythme du groupe que je suis .. une suissesse est devant .. et je regarde ses pompes .. bon ok parfois un peu plus haut … j’opterai pour une régul active de la FC , essayer de ne pas s’arreter pour faire baisser la FC mais gérer par la respiration tout en marchant.. cela fonctionne plutôt pas mal .

Le soleil fait de dégats et les coureur(se)s sont nombreux à souffrir de la chaleur , les parties ombragées plus fraiches font l’objet de pause pour de nombreux concurrents … Je jette un œil au chrono .. j’espère bien ne pas dépasser les 1h30 sur la montée. Le souvenir du mur après la sortie du bois est bien présent dans mon esprit, mais l’envie d’en découdre aussi ..

 

Je pousse sur les Leki et les yeux dans le sentier .. je ne relève pas la tete .. j’assure un rythme qui m’amènera au tapis de chrono de la Flegère en 6h57 , soit presque 50min de mieux .. la bénévole me verra sauter à 3 reprises à pieds joints sur le tapis de passage… je répondrais à son regard interrogatif par un : «  Rien , rien, une histoire personnelle que je viens de régler » ...  

 

C’est une profonde joie qui m’inonde à ce moment là .. l’échec de l’année passée est effacé et je me sens bien .. 7h de course et tout semble bien aller… je remplis un bidon pour la fin.. je me fous la tête sous l’eau .. il est temps d’aller voir cette partie du parcours que je ne connais pas encore .. 5km .. que j’espère passer peut etre passer en moins d’1h, mais le final est coriace .. on verra bien.

 

Le sentier n’est pas facile, assez accidenté et finalement on suit le rythme de devant plutôt qu’imprimer le sien .. 39,3km au compteur.. le final se présente .. il est .. euh .. pentu !!

Je pense à une chose .. aller au bout.. et pour cela je pousse sur les leki et les cuisses .. je pense aussi à François, ami parti trop tôt l’année passée.. j’ai dans mon sac depuis le début de la course qlqs images de lui prises sur ces courses… son courage et sa force dans la vie et puis dans la maladie m’ont toujours impressionnés .. cette course, ce finish est aussi pour lui .. « ON » y va françois .. t’es avec moi !

 

J’entends le speaker annoncer que les 8h de course sont passée .. en fait , je m’en fous , la joie libératrice est proche .. je ne tente même pas de prendre des photos de mon arrivée, je pousse sur les cuisses .. et une seule idée franchir cette ligne..

Je passe l’arrivée en 8h12 .. avec une profonde joie et un bon état physique …

 

 

Je reçois ma médaille.. je profite du moment et ne me dirige pas encore vers le ravito … je sors la photo de François ..et je me recueille un moment .... et pense à tous ce chemin parcouru depuis 1an.

 

 

 

Cette arrivée est un « bon » inestimable pour la suite, réussir là , prendre ma revanche sur moi-même était la condition pour se positionner sur les courses à venir.. là où je pensais me trainer par manque d’entrainement, par manque de capacité.. au final, la clef de l’endurance est là , avoir le physique qui tient tout au long de sa course , enfin courir avec son corps et pas contre lui. 

Je passe au ravito le temps d’enfiler qlqs bieres bien fraiches .. ça plombe l’estomac mais cela fait du bien .. je vois enfin tous les textos reçus et les multiples réponses postées sur mes twitt’.  Je réponds aux nombreux SMS et passe qlqs coups de téléphone … Merci à vous !!  

 

J’ai faim !!  je crois que les 2 pomme-potes consommées sur la course vont vite laisser place à un repas et qlqs rafraichissements supplémentaires..

 

Olivier est encore à l’Auberge,je profite de l’occaz et filer prendre une douche… j’ai encore 3H45 de route pour rentrer.. soit je dors un peu et je repars dans la soirée, soit je prends la route de suite .. L’excitation est trop forte, je crois que ne pourrais pas fermer un œil .. cet éveil sera utilse sur la route car les 30°c sont encore  là et la route sera longue…

 

Je roule vers la Drome-provençale et  si la fatigue arrive, il sera temps de faire une halte..

Au fil des Km la faim revient malgré le repas pris à 16h… je sms à Maria qui bosse cette nuit sur l’autoroute et on convient de se retrouver pour papoter un peu à l’aire de Montélimar .

 

La nuit sera un peu dure.. impossible de dormir.. 2 sensations dominent : mes articulations de mes hanches qui veulent sortir de leur logement et une forte tension musculaire dans les jambes qui me conduira même à 2h du mat’ à les passer de longues minutes sous la douche froide pour tenter d’apaiser ces sensations bouillonnnantes … je ne trouverais le sommeil qu’à 4h du matin .. une courte nuit avec un réveil à 6h30 pour aller bosser..

 

Les jours suivants seront physiquement sans douleurs mais une énorme fringale et une grosse fatigue qui vont durer 3,4 jours… signes que les efforts et les réserves ont bien été données pendant cette course... victime de la clim dans la voiture sur le retour, je serais même KO plusieurs jours avec une forte fièvre.

 

Voilà pour mon récit du MMB2011 , si différent de celui de l’année dernière,

Merci pour tous vos encouragements les mois précédents et pendant la course .. les ding-ding de vos messages sur mon tel ont rythmé ma course et ils étaient le signe que vos pensées m’accompagnaient dans mon effort !!  J'adoooore ! 

 

A bientôt pour de nouvelles aventures.. assurément différentes sur ce second semestre.. où l’idée sera de rallonger les km mais avec un D+ bien plus réduit..

 

L’objectif principal sera la SaintéLyon que je ferai avec mon grand ami Fabrice (l'inscription est faite depuis avril dernier) en passant par un Marseille-Cassis pour le fun et le « 24h de Grenoble » que je ferai en mode prépa et divers tests sur du long ( alimentation, hydratation, allure régulière, gestion du physique, sommeil ….  )  sans chercher une marque de compteur. Et peut etre bien le Raid28 en janvier.

 

Txo et merci de m’avoir lu jusque là …

Jay

 

24 commentaires

Commentaire de Tonton Traileur posté le 03-07-2011 à 20:43:08

Bravo FINISHER !
... et respect pour ta détermination et ta gestion de course.
Merci pour ce récit, c'est toujours un plaisir de te lire
à une prochaine.
Tonton (JL)

Commentaire de lapinouack posté le 03-07-2011 à 21:34:52

joli récit et encore bravo ; bisous :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 03-07-2011 à 21:42:10

Je n'avais pas une revanche à faire mais on a fait à peu près les mêmes chronos, excepté la pose de dix minutes à Tré-le-Champs.
Bravo à toi, j'imagine l'émotion quand tu es arrivé à la Flégère en sachant que c'était gagné...

Commentaire de nico2938 posté le 03-07-2011 à 21:55:50

Superbe récit! On sent bien que tu étais revanchard!
Je n'ose même pas imaginer comme il devait faire chaud dans la montée de la Flégère!
Tu te ravitailles exclusivement à la boisson énergétique d'après ce que j'ai compris! Même technique pour moi si ce n'est l'ajout de gels aux ravitos. C'est une excellente solution en cas de chaleur pour éviter la déshydratation!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 03-07-2011 à 22:21:48

ça c'est fait!!! BRAVO JEROME

Commentaire de sapi74 posté le 03-07-2011 à 22:30:48

bravo l'obstination payent continue comme ca que l'on est encore plein de recit comme celui là à lire.

Commentaire de jpoggio posté le 03-07-2011 à 22:48:11

Belle course Jérôme, je suis content de voir que tes soucis sont sous contrôle, bravo!

Commentaire de Arclusaz posté le 04-07-2011 à 08:34:09

ça y est, tu es vengé !!

la prépa a payé, tu avais vraiment mis toutes les chances de ton côté.
Merci pour ce CR et aussi pour celui de l'année dernière : je l'ai lu plusieurs fois, il a contribué à me rendre très prudent pour cette épreuve.
Je ne comprends toujours pas comment nous avons pu passer la journée ensemble sans que je ne te reconnaisse : j'ai reconnu sur ta photo de la montée finale des concurrents qui m'ont doublé. Donc, tu l'as fait aussi à ce moment là!

à bientôt

Commentaire de Jean-Phi posté le 04-07-2011 à 08:48:47

Bravo ! Belle gestion et un finisher heureux ! Très content pour toi. Le MMB est un peu une autoroute encombrée parfois mais c'est aussi l'autoroute du bonheur pour les trailers car cette course se mérite vraiment ! Félicitations !

Commentaire de chanthy posté le 04-07-2011 à 11:05:14

salut Jay
belle revanche sur 2010,bravo.
merci pour ce récit.dommage qu'on ne s'est vu .
à bientôt.

Commentaire de shunga posté le 04-07-2011 à 11:47:37

Courir avec ou contre soi-même ? Sacrée question philosophique ça. Bravo !

Commentaire de Elcap posté le 04-07-2011 à 13:15:41

Ca fait plaisir de voir un coureur si heureux !!!! Bravo à toi !!!

Commentaire de totoro posté le 04-07-2011 à 13:50:34

C'est sûr qu'avec la motivation et la préparation que tu avais, tu ne pouvais que réussir ce beau challenge ! Alors bravo à toi et bonne chance pour tes prochains objectifs !

Commentaire de XBo posté le 04-07-2011 à 19:08:27

Bravo Jérôme,
Tu as géré toute ta course comme un chef : hydratation, alimentation , horaires.
On lit beaucoup de plaisir dans ton récit.
C'est l'essentiel
A+ sur les chemins

Commentaire de Stéphanos posté le 04-07-2011 à 19:09:32

BRAVO JÉRÔME! !!
Une préparation rigoureuse, ou tu n'as rien laissé au hasard!
''courir avec son corps et non contre'' trés juste et j'en sais quelque chose en ce moment...
Bonne continuation, pour la suite!!!!

Commentaire de Aleitheia posté le 04-07-2011 à 19:31:32

Eh bien... que dire... à part FELICITATIONS FINISHER!!!!!!
Belle revanche sur la course... Je suis ravie que les soucis qui ont pourri ta course l'année dernière se soient définitivement envolés... Ce qui présage du meilleur pour la suite!! :-)))
Un entraînement qui paye, une volonté qui permet de se dépasser et un grand bonheur en passant la ligne d'arrivée... Je te souhaite que le schéma se répète sur tes futures courses!!!
Merci pour le récit... et au plaisir d'en lire de nouveaux! :-) Bravo à toi

Commentaire de serge posté le 05-07-2011 à 16:15:02

bravo

Commentaire de KB77 posté le 06-07-2011 à 15:24:23

Forzaaaa
que c'est bon de lire çà, il aurait été dommage qu'avec ta prépa de dingue tu n'arrives pas à sortir ce résultat magnifique
et pour ce qui est du jeune "talent", je te remercie du compliment, mais tes conseils sont toujours juste et précieux

Commentaire de Ben64 posté le 06-07-2011 à 21:32:40

C'est fait!! Je suis content pour toi après ta mésaventure de l'année dernière. Comme quoi, se défouler sur un tapis et avoir une suissesse devant, ça donne des ailes! Sans oublier le souffle d'un ami dans son dos...
Bravo pour ta course!

Commentaire de raspoutine 05 posté le 07-07-2011 à 17:57:04

Une jolie revanche dans le meilleur des endroits !
Y'a pas ! Le Mont Blanc, ça vous gagne !
Je crois qu'on est tous un peu passés par les soucis d'hydratation, en d'autres époques, ça a eu le don de me pourie des courses, mais c'est vrai qu'on n'est jamais à l'abris d'un coup de chauffe .
Bravo pour ta course et merci pour ton cr.
Raspa

Commentaire de André 78 posté le 20-07-2011 à 16:10:22

Hello
Bravo pour ta perf, j'avais vu que tu avais bien souffert physiquement et moralement en 2010. Belle revanche et belle persévérance. Super. Pour moi cette année ce fut le TGV à Pralo - course splendide. Tu n'es plus sur la région parisienne ?

Commentaire de Insigma posté le 25-07-2011 à 14:53:37

Ca y est enfin lu..
J'avais préparé mes blagues à 2 roubles comme d'hab quand je suis tombé sur le passage où tu parles de François. J'ai peur de comprendre..
Putain, j'ai les boules. :(

(et bravo quand même mais là j'avoue que je suis un peu choqué)

Commentaire de llouan posté le 12-08-2011 à 15:09:11


Bravo pour ta motivation , en plus tu as eu un super temps .

Super recit et bravo encore.

Commentaire de Land Kikour posté le 18-08-2011 à 17:42:54

CR que je ne découvre que maintenant !!! Enfin j'ai souvenir de t'avoir suivi ce fameux dimanche de juin. Merci d'avoir si bien retranscrit tes sensations, tu l'a eu ta revanche, tu peux être fier ;)
@ +

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran