Récit de la course : Franchevill'Trail 2011, par totoro

L'auteur : totoro

La course : Franchevill'Trail

Date : 28/5/2011

Lieu : Francheville (Rhône)

Affichage : 685 vues

Distance : 17km

Matos : Adidas Supernova Glide II

Salomon Advent XA20

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Punchy et usant !

Je suis toujours dans ma phase d'apprentissage du trail. Après celui des Passe-Montagne à Albigny-sur-Saône (12kms pour 600 de D+) où j'avais fait un bon résultat, je m'inscris à celui de Francheville, toujours proche de Lyon.

Profil de l'épreuve

Ce trail fait 17kms et est annoncé à 350m de D+ avec un profil qui semble assez casse-pattes avec beaucoup de relances à prévoir !

Autre curiosité, la course est programmé un samedi à 18h30. Bon ben, la fraicheur du matin est à oublier ... mais cela me permettra de faire la grasse mat' le dimanche :-)

J'arrive assez tard le jour J et ai un mal de chien à me garer forcément. Il fait très chaud aussi je décide de prendre mon sac avec la poche à eau avec de l'eau dedans ! En me rendant au départ, je croise Arclusaz et sa famille dont les enfants participeront à la course dédiée. Ils suivront scrupuleusement les consignes de leur papa ;-)

 

Le départ est donc donné à 18h30. Sur les recommendations de Arclusaz, je me suis bien placé au départ et pars en sur-régime pour anticiper le premier single track : merci du conseil ! Cela a bien marché car justement, je n'ai pas eu à marcher ;-) Je ne me suis pas franchement fixé d'objectif à part celui de la faire à fond !

Une fois dans la forêt, une chose frappe, c'est la sécheresse ! Les coureurs soulèvent beaucoup de poussières, ça ne facilite pas vraiment la respiration.

Vers le 3ème kilomètre, premier coup de cul dont les premiers mètres se font à quatre pattes tellement c'est pentu : heureusement que le terrain est sec !

Enfin sec, on a le droit à deux passages dans l'Yzeron : et plouf ! Je me suis quand même demandé où j'allais poser les pieds !!!

Passage de l'Yzeron

Ensuite on sort de la forêt pour se lancer dans une belle côté bitumeuse, je sers les dents. Je raccroche à un mec avec qui on fera un bout de chemin.

Au sommet, on arrive dans un fort, (8ème kilo) dont j'ai oublié le nom, qu'on traverse dans le noir absolu alors que le chemin est fait de caillou. Cela ne dure pas longtemps : 2 fois 25m mais ne pas savoir où l'on fout les pieds, je n'ai pas franchement apprécié ...

Le ravitaillement unique est là, à la sortie du fort. Je ne m'arrête pas sachant qu'il n'y a rien à manger et que j'ai la flotte dans le dos.

On repart dans la forêt et comme le terrain devient plat, je décide d'accélérer un peu. Mon compère ne pourra malheureusement pas suivre. On redescent par où on est arrivé : j'aime bien les descentes :-) Apparemment, ce n'est pas le cas de tout le monde ...

Juste après, on se tape un joli faux-plat montant d'au moins 2 bornes au milieu des champs : ça devient chaud dans les jambes et toujours le soleil qui tape. Ensuite demi-tour pour embrayer sur la descente, c'est mieux !

Enfin presque, car vers le 13ème, j'ai les mollets qui commencent à frétiller :-( bizarrement cela se calme dans la montée suivante mais la descente suivante est un calvaire, même en ralentissant l'allure, je dois m'arrêter pour étirer les deux jambes.

Et toujours aussi bizarrement, dans la dernière montée, pas besoin de m'arrêter, j'arrive même à doubler des coureurs. Ces mêmes coureurs me doubleront dans la descente alors que je suis arrêter sur le bas-côté ! Toutefois, dans le dernier kilo, je décide de faire fi des crampes et tente de rallier l'arrivée en sprintant, bon ben, ça a plutôt été en clodiquetant :-(

Malgré tout ça, je finis en 1h24'30'', 97ème sur 396 mais j'ai bien perdu 2' dans le final. C'est pas bien grave ! Le plus chiant, c'est que cela m'a occasionné une contracture m'empêchant de courir toute la semaine suivante :-(

Une fois la ligne d'arrivée franchie, j'ai retrouvé Arclusaz puis Le Berger pour discuter le bout de gras ;-)

4 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 15-06-2011 à 13:56:00

voilà un cr à fond comme ta course!! Bonne suite!!!

Commentaire de Arclusaz posté le 15-06-2011 à 15:27:00


non, mais espèce d'ingrat, je te conseille, je te coach et tu me traites de bout de gras !!!!
heureusement que je ne suis pas du genre à me vesquer facilement ...

Sinon, le Fort, c'est le Fort du Bruissin qui a été reconverti en Centre d'Art Contemporain. J'encourage tes nombreux lecteurs à venir le visiter un dimanche après-midi (c'est gratuit !) : c'est le genre d'endroit où on est content d'être plus bête que les esprits torturés qui conçoivent les expos ! nan, sans dec, c'est bien (et on peut le coupler avec une visite du Grand Moulin d'Yzeron juste en dessous où il y a souvent des "animations nature").

Après cette page "Office de tourisme de Francheville", il me reste à te féliciter pour ta course et à te poser une question :

mais pourquoi va tu si vite ? tu es pressé de finir ? tu n'aimes pas courir ?

Commentaire de DROP posté le 20-06-2011 à 21:29:00

Laisse tes mollets aux repos, tu en auras besoin pour debut juillet.
Par contre, je note ce trail pour l'année prochaine, il a l'air bien sympathique.
@+

Commentaire de le berger posté le 22-06-2011 à 08:52:00

Bravo!
On se verra peut-être à l'Eolienne?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran