Récit de la course : Euskal Trail - Trail des Villages 2011, par laulau

L'auteur : laulau

La course : Euskal Trail - Trail des Villages

Date : 3/6/2011

Lieu : Baigorri (Pyrénées-Atlantiques)

Affichage : 896 vues

Distance : 90km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Euskal Trail -trail des villages - 2 x 45km - 5100m+

Comment résumer ces 2 jours intenses passés sur les chemins et sentiers de l'Euskal Trail, ces émotions visuelles, physiques, ces rencontres, ces échanges ?

Tout commence par l'échange accepté par l'organisation, au dernier moment, des 2 dossards du 2 x 25  pour 2 dossards du 2 x 45km. Merci Christophe d'avoir bataillé pour ces 2 dossards !

 

P6030180 [800x600]

 

Pour ma première participation à « l’Euskal », je préfère aller sur du long car le 2*25 semble rester plutôt dans la vallée et l’histoire et la réputation de ce trail se sont faites sur le long.

Après le transport en bus vers le départ à Urepel, au fond de la vallée, c’est le départ à 7h30 pour 45km et 2500m+ annoncés. Après le contrôle du dossard, tout le monde se range peu à peu sous l’arche. Il y a quand même une majorité de locaux pour qui c’est la course de l’année.

 

P6030183 [800x600]

 

 

P6030184 [800x600]

passage au village d'Esnazu

 

 

P6030185 [800x600]

 

Puis après quelques bosses, au village des Aldudes

 

 

P6030186 [800x600]

 

 

Très vite après, c’est la première montée raide sur sentier vers le col de Lepeder puis plus douce ensuite vers le col d’Otchasar, ce passage est vraiment beau, la vue superbe.


 

P6030188 [800x600]

 

On poursuit par les crêtes sur pistes herbeuses ou sentiers vers le col de Mizpira (12,7km - 817m), puis le col de Meharrostegui (14,6km - 738m).

 

 

P6030189 [800x600]

 

Depuis le début, on est avec le duo de copains de la Boussole Béarnaise Alain et Laurent et on se chambre allègrement !

Puis arrive la magnifique traversée de la forêt d’Hayra, sauvage, profonde, un des plus beaux passages de ces 2 jours.

 

 

P6030192 [800x600]

 

 Faudra s’habituer, ici, que ce soit à la montée ou à la descente, on n’aime pas les lacets inutiles !!

La preuve, la remontée de la crête d’Olapide juste après, est un vrai mur ! Je discute avec Laurent en montant, je me retourne…plus de Raymond ! Il n’est pas très bien et son rythme a bien faibli. Je l’attends et on finit la montée péniblement ensemble. Des équipes nous passent.


 

 

P6030193 [800x600]

 

 

 

P6030194 [800x600]

 

Au P.C. du 22èkm, sur la crête frontière, dans un banc de nuages, l’air est un peu frais, cela sera la seule fois des 2 jours.

 

P6030196 [800x600]

 

 

 

P6030197 [800x600]

 

La descente côté espagnol commence hors sentier puis sur une piste terreuse directe dans la pente. Il faut remonter maintenant par une longue piste bien large sans difficulté et plutôt ennuyeuse. On prend le temps de discuter avec Raymond. Il ne récupère pas et là où on pourrait courir, il a du mal à le faire et marche le plus souvent. Il n’a pas trop le moral et envisage déjà de ne pas repartir demain.

 

 

P6030198 [800x600]

 

La piste continue jusqu’au col frontière d’Ehuntzaroy (P.C., ravito ).

 

 

P6030199 [800x600]

 


 

 

P6030200 [800x600]

 

La descente est très variée. J’essaie de prendre en photo des vautours qui tournent au-dessus…sans succès. Juste avant la route, encore une trace directe dans la pente en sous-bois, heureusement c’est sec ! Je crois qu’on est arrivé à Banca, erreur, il faut remonter dans un pré raide d’abord puis par des traversées de prés et des chemins.

 

euskal-trail 3561 [800x600]

 

 

euskal-trail 3563 [800x600]

 

Enfin, le village ! point de passage des 3 courses, il y a du monde qui encourage et mes supporters sont là aussi ! moment très agréable !

 

 

P6030204 [800x600]

 

En vue de l'arrivée, traversée sous l'Olharandoy avec sa chapelle au sommet. Il fait chaud et l'usure se ressent.

 

P6030207 [800x600]

Enfin, la dernière descente (derrière le pré et les brebis) vers Baïgorri

 

 

euskal-trail 3581 [800x600]

 

J'ai du mal à suivre ma petite dernière !! OUF, l'arrivée est là !

 

 

On essaie tous de motiver Raymond pour la 2ème étape mais il préfère en rester là. Je le comprends aussi, il n’a pas eu beaucoup de plaisir et n’a pas envie de repartir pour une autre journée galère. On finit quand même 22ème équipe sur 143 en 6h41, comme quoi, les sensations n’ont rien à voir avec le classement.

 

Jour 2 :

L’ambiance dans le bus vers Urepel est nettement plus calme qu’hier, mélange de fatigue et de doutes pour la journée à venir. On est quand même un certain nombre à se retrouver tout seul ! Tout le monde attend le départ tranquillement assis sur les gradins du mur à gauche.

 

 

 

P6040208 [800x600]

 

Après le même départ, on descend vers un ruisseau pour remonter vers le col d'Eyhartze.

 

P6040209 [800x600]

Ce coureur se retrouve seul lui aussi et on se cotoiera toute la course, il me lâchera dans la dernière descente.

 

 

P6040210 [800x600]

 

 

 

 

P6040212 [800x600]

 

Entre les cols d'Eyhartze et de Berdaritz, superbes passages de cols en cols alternance de crêtes herbeuses et sentiers dans les fougères

 

P6040213 [800x600]

 

 

P6040214 [800x600]

 

 

Après la descente très raide sur la fin vers les Aldudes, la suite vers Banca est moins jolie. On a quand même toujours de sacrés passages techniques droits dans la pente ou dans du sous-bois en dévers.

Après avoir quitté Banca, on a droit à la portion la plus raide des 2 jours sur une vague sente d'abord sous les arbres puis bien au soleil !

Peu à peu, on s'élève vers Gathuly. Puis c’est un large sentier à flanc de montagne, jusqu’à une vieille borde et une montée bien raide pour récupérer la petite route qui nous conduit au col d’Elhorrieta (29,6km 831m)

 

 

P6040215 [800x600]

 

 

 

P6040216 [800x600]

 

col d'Elhorrieta au fond. Après une superbe traversée à flanc sur sentier, on remontera direct dans la fougère sous le soleil jusqu'à la petite route qui mène à la bergerie blanche et au col.

 

 

P6040217 [800x600]

 

vue sur l'éperon d'Harrigorri (roche rouge en basque) et le haut sommet d'hautza.

La suite jusqu'au col d'Ispégui est superbe d'abord sur un sentier à flanc de montagne

 

P6040218 [800x600]

 

puis dans la splendide forêt de Nekaitz où il y a par moment des passages plutôt techniques.

Sur la photo en dessous, on voit le col frontalier d'Ispégui vers le milieu et la raide forêt de Nekaitz que l'on a traversé juste avant.  Beaucoup de monde à Ispégui entre bénévoles du ravito, touristes et supporters des coureurs !

 

 

 

 

P6040219 [800x600]

 

Encore un coureur seul, un espagnol,que je doublerai et qui me doublera tout au long de la journée...et qui me lâchera lui aussi dans la descente vers Baïgorri.

 

Mais ce n'est pas fini, il faut à nouveau repartir sur un sentier de brebis en balcon de la route qui monte de la vallée.

avant d'arriver au col d'Antziaga (34,4km), dans un passage très raide, une grosse crampe me prend à l'intérieur de la cuisse droite. Je mets un peu de temps à la faire passer.

 

 

P6040220 [800x600]

 

Après la traversée du col, on monte vers le sommet ...mais pas jusqu'en haut puisqu'on prend à mi pente, en traversant à flanc sous le pic jusqu'au col de Buztanzelhay (35,1km 843m)

 

 

P6040221 [800x600]

 

 

Puis c'est le début de la descente, j'ai très mal aux orteils qui tapent sur le devant de la chaussure. Je ne peux pas aller vite et je laisse filer du monde. Un dernier passage raide et technique, un long et superbe sentier quasiment jusqu'au village et c'est enfin le village et l'arrivée. Je finis en gardant du rythme car des coureurs arrivent derrière et je n'ai pas envie de me faire rattraper.

Je suis bien sûr hors classement officiel mais je finis quand même content d'abord d'être arrivé au bout puis de ma course où je suis arrivé à être régulier sans trop faiblir. 6h00 pour cette 2ème étape (17ème je crois)

 

Malgré quelques passages moyens (larges pistes ou routes), l'ensemble du parcours est superbe et plutôt costaud voir très costaud. L'organisation est excellente, balisage, ravitaillements nombreux, fournis et variés, bénévoles très sympas et souriants. l'utilisation des éco-tasses est une excellente idée,  l'ambiance est chaleureuse au village (la météo était de la partie, ce qui aide !)

Le suivi des coureurs avec GéoFP, comme au GRP ou aux Citadelles, a bien fonctionné et est vraiment très intéressant.

Un trail à faire absolument  si on a un entraînement suffisant ! L'idée du duo est bonne aussi même si nous n'avons pas pu aller au bout. J'ai vu des arrivées vraiment émouvante, des équipes ont partagé de sacrés moments qui resteront gravés dans leur mémoire.

J'ai pu revoir aussi plusieurs copains du collège ou du lycée de Bayonne (d'il y a 30 ans ), ça aussi c'était sympa et aussi des kikous, Ben64 bien sûr, Ampoule31, Francis31 et Auvermarc.

8 commentaires

Commentaire de lulu posté le 06-06-2011 à 23:15:00

C'est quand même chouette le pays basque !!!!!

Commentaire de Berty09 posté le 06-06-2011 à 23:16:00

T'as l'air de bien avaler les km car ça avait l'air costaud quand même. A peine un peu mal aux pieds!
Les photos sont très belles. Tu fais un bon ambassadeur. Et maintenant, bonne récup.

Commentaire de Ben64 posté le 06-06-2011 à 23:23:00

En voilà un bien beau récit teinté de souffrance (crampes), d'émerveillement (beauté des paysages), d'une pointe de nostalgie (copains du lycée) et de déception (de n'avoir pas pu finir à deux)... mais un récit rempli de satisfaction d'avoir couru un si beau trail, avis que je partage d'ailleurs .

Dommage que Raymond ait eu un jour sans. A retenter l'année prochaine, avec un peu de prépa, ça passera comme dans du beurre!

Bonne récup et à bientôt!

Commentaire de mic31 posté le 07-06-2011 à 08:37:00

Ca reste à découvrir pour moi et tu le vends bien. Peut être un jour.
Bravo pour les photos et pour tes classements.

Commentaire de TomTrailRunner posté le 07-06-2011 à 08:53:00

superbe récit qui nous replonge dans l'ambiance et les verdoyants paysage de cette superbe épreuve à vivre avec tout une vallée...

Commentaire de Francis31 posté le 07-06-2011 à 09:03:00

Tu semblais déçu à ton arrivée de la 1ère étape, et pourtant ton classement était plus que correct...Et ton 2ème jour a été finalement plus rapide : donc ta gestion de ces 2 jours a été parfaite. De plus j'ai eu grand plaisir à partager quelques instants en ta compagnie.

Commentaire de maï74 posté le 08-06-2011 à 10:14:00

Souvenirs, souvenirs... merci pour ton récit qui me replonge dans les montagnes basques, superbement illustrées par tes photos : les fougères, la terre gréseuse, les pistes verticales et cette belle vallée des Aldudes.
Dommage de n'avoir pu partager la 2e journée avec ton équipier mais ça ne t'a pas empêché d'en profiter pleinement, bravo à toi.

Commentaire de picos de europa posté le 08-06-2011 à 10:36:00

Quel plaisir de revoir en images la plus pure des vallées basques où je suis étonnée de découvrir qu'un trail avec autant de monde ait réussi à s'implanter!Le pays basque a donc bien changé... Et dré dans le pentu c'est plutôt là bas alors?;-)
Bravo pour ce bel enchainement (et aussi à Elorri pour son arrivée triomphale:)).Tu fais vraiment une belle saison régulière cette année, c'est bien parti pour ton off estival et pour le GRP.
Et tu m'as bien tentée avec cet eskual trail que j'envisagerai dès mon retour dans les Pyrénées.
Bonne suite et encore merci pour ce joli récit.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran