Récit de la course : Trail du Wurzel 2011, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail du Wurzel

Date : 22/5/2011

Lieu : Ville (Bas-Rhin)

Affichage : 1703 vues

Distance : 52.3km

Matos : Asics Trabuco
Ceinture porte bidon Raidlight

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail du Wurzel - Dimanche 22 Mai 2011

 
Trail du wurzel - Dimanche 22 Mai


Wurzel c’est le lutin des bois qui puisait dans les racines et dans le passé du Val de Villé les histoires qui ont enchantées des centaines de milliers de spectateurs sur la colline St-Gilles, à l’occasion du spectacle « Rêves d’une nuit d’été » …
Wurzel le lutin des bois, c’est donc forcément aussi l’ami des trailers …. On le retrouve donc ce Dimanche 22 Mai pour la première édition du Trail du Wurzel organisé par l’Office de Tourisme du Val de Villé. A cette date, j’avais initialement prévu de faire la Meusienne, version vélo, plus en rapport avec mes objectifs de l’année. Mais l’organisation de ce nouveau trail à deux pas de la maison, dans cette jolie vallée sillonnée tant de fois à VTT a finalement modifié mes plans, et j’ai finalement opté pour la formule running proposé par notre ami Wurzel
En puis c’est vraiment cool, pour une fois, de jouer à domicile …. Une petite sortie décontraction à vélo le Samedi m’a permis d’aller récupérer mon dossard la veille de la course, et de prendre tout mon temps le Dimanche matin …. J’arrive donc à Villé en tenue, prêt à courir, 45’ avant le départ. No stress, no stress.
Un peu plus de 100 coureurs ont répondus présents pour cette première … et autant de bénévoles pour nous choyer tout au long des 52 bornes et 2300 D+ à la découverte du Val de Villé, sous un soleil rayonnant. Rien à voir avec le Trail des Forts à Besançon estampillé Trail Tour FFA, deux semaines plus tôt. A Villé, pour cette première édition, l’organisation à choisit délibérément la voie du trail intimiste, histoire de se faire les dents …, allant même jusqu'à arrêter les inscriptions quelques jours avant. Quant à nous coureurs, première ou pas, on sait bien que c’est les cuisses qu’on va se faire encore aujourd’hui.
A l’heure du briefing, l’ambiance est décontractée et bon enfant parmi les trailers …. Mais on devine l’émotion dans la voie du directeur de course quelques minutes avant le top de cette première édition







Je suis un peu dans l’expectative après le Trail des Forts  ( http://www.i-services.net/forum/messages.php?uid=15020&sid=5744&idsujet=1475807&pgi=0#is_top ) , bouclé carbonisé il y a deux semaines à Besançon, et la belle aventure slovène ( http://www.i-services.net/forum/messages.php?uid=15020&sid=5744&idsujet=1478600&pgi=0#is_top ) qui a suivi avec le Team Bridou …. Relâche musculaire certes, mais grosse dépense énergétique quand même. Les quelques footing léger de la semaine précédente m’ont juste montré que je pouvais encore courir …. C’est déjà pas si mal. On compte à rebours dans le sas de départ …. 8h, c’est parti … 100 m de plat sur la route, on est déjà dans le vif du sujet, en direction d’Albé …



Les organisateurs ont tracé un parcours en 4 tronçons dominés chacun par un sommet à gravir, et 3 ravitos intermédiaires à Breitenbach, Steige et Fouchy qui nous font à chaque fois redescendre dans la vallée. Ca donne donc un profil en grosses dents de scie qui use inévitablement







La première partie qui nous propose le massif de l’Ungersberg en hors d’œuvre est très agréable, bien équilibré, entre jolis singles techniques et chemins à courir …. Plaisir total dans la descente de l’Ungersberg. Après le ravito de Breintenbach et jusqu’à Fouchy c'est nettement moins bien : on court pratiquement exclusiment sur de grandes pistes, souvent rectilignes et à couvert, sans véritable horizon visuel, parfois monotones. La Charbonnière notamment, qu’on ne passe pas réellement d’ailleurs, m’a déçu même si, sportivement, je l’ai plutôt bien montée et pas trop mal descendu (il y a probablement moyen de proposer une approche plus ludique et esthétique de la Charbonnière depuis le Col de Bellevue, via Bellevue, Kreuzweg et le Hochfeld ...). Le passage au Climont était quant à lui vraiment trop rapide pour profiter des panoramas alentour de ce joli village perché …. Dommage.




Mention très bien pour la dernière étape … Après Fouchy, j’ai trouvé tout ce que j’apprécie dans le trail. De jolis sentiers, du pentu, des paysages, des rochers, du technique ….. Sans surprise d’ailleurs, puisque je connais très bien ce secteur avec le superbe passage à la Roche des Fées, juste avant de basculer définitivement vers Breitenau, puis de rejoindre rapidement Villé et son petit raidillon final jusqu’à l’aire d’arrivée ...



Sans avoir de sensations extraordinaires, je suis très content de ma course. Je suis arrivé au dernier ravito à Fouchy pas trop déglingué et a partir de ce point j’ai commencé à remonter pas mal de coureurs. Plus on allait vers l’arrivée, plus je ramassais …. Mentalement c’est plutôt euphorisant !!! J’étais quand même heureux que ça s’arrête en passant la ligne, après 6h05 de course, 17ème au scratch à 1h15 du vainqueur ... Les trois premiers sont arrivés dans un mouchoir, ensuite il y a un gros trou avant de trouver la suite du peloton. Je fais 2ème en V2, mais malheureusement pas de classement caté … snif snif, tant pis pour les vieux ....



Remise des prix avec la participation de Miss Val de Villé



Honneur aux dames, le podium féminin : Christiane AMBIEHL (avec le gilet foncé), Nicole WAHL (en blanc) et Isabelle KLUR (en bleu)



Podium masculin, les trois premiers largement au dessus du lot ... Thierry AUBERT en rouge (4h54'34""), Vincent BERHOU en marine (4h55'51") et Patrick HEITZ en orange (4h55'53")



Classement Trail du Wurzel ( http://www.trailduwurzel.com/wp-content/uploads/Trail-Wurzel-Résultats-définitifs.pdf )


Le site d’arrivée sur les hauteurs de villé, en bordure des prairies et des forêts et très agéable. On y apprécie les avantages du trail intimiste … super de pouvoir prendre son temps sur la table de ravito en papotant avec les organisateurs et les collègueuuux … super de trouver de grand vestiaires fonctionnels avec des douches chaudes ….Super le délicieux repas d’après course …. Super de pouvoir se faire masser sans attendre des plombes. Avec l'ambiance de la fanfare locale ....



.. sous l'oeil amusé des voisines ....



Voila donc une première plutôt réussie …. Nul doute que les gentils organisateurs sauront faire les petits ajustements nécessaire pour faire du Trail du Wurzel une très belle épreuve dans la plus belle vallée du mooooonde !!!!


















Il faut toujours connaître les limites du possible ... pour tenter l'impossible dans les meilleures conditions !!!

3 commentaires

Commentaire de JLW posté le 23-05-2011 à 23:11:00

Merci le poucet pour ce 1er témoignage d'un nouveau trail dans un pays qui m'est cher et qui va certainement progresser et entrainer de nombreux adeptes. Ton récit très honnête m'incite à l'inscrire dans un bout de ma tête pour une prochaine édition.

Commentaire de ganzer posté le 24-05-2011 à 11:16:00

Jolie "ballade" !!
Les photos sont très chouettes !
Bravo pour ta course

Commentaire de Dozer posté le 16-09-2013 à 19:03:13

Je découvre ce trail sur la terre de mes grands-parents :) Je sens que je vais le faire un de ces jours :p

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran