Récit de la course : Les Foulées de l'Eléphant 2011, par Badajoz

L'auteur : Badajoz

La course : Les Foulées de l'Eléphant

Date : 17/4/2011

Lieu : Nantes (Loire-Atlantique)

Affichage : 835 vues

Distance : 9.4km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les Hors-la-loi

Bon, cette année comme il était hors de question de courir un marathon je décide de faire une nouvelle course : Les foulées de l'éléphant. C'est une course populaire qui suit les 9 premiers km du marathon de Nantes avec une boucle de 400m en plus au départ. Soit 9,4 km au total dans les rues du centre ville de Nantes. Une belle ballade en perspective.

La course était censée être annulée d'après le site du comité départemental mais par le truchement de la préfecture et je ne sais par quelle aide divine, elle a finalement bien lieu. Sauf qu'on ne sera pas classés (?). Ca sent un peu la magouille avec détournement du règlement...

Enfin bref, nous voilà mille concurrents sur la ligne du départ censé être à 9h10, soit 10 min après le départ du marathon auquel je peux donc assister en tant que spectateur avec néanmoins un pincement au coeur.

Sauf que les concurrents se sont placés dans le mauvais sens sur la ligne de départ puisque personne n'était là pour leur indiquer dans quelle direction partir. Et il a fallu faire basculer les 1000 concurrents de l'autre côté de la ligne. Bien sur, ceux qui étaient aux premiers rangs (dont moi je l'avoue) ne voulaient pas se mettre au fond et ne se sont déplacés que de quelques mètres, ne laissant que deux petits couloirs pour permettre le passage des autres coureurs moins ambitieux.

Le départ est enfin donné avec un quart d'heure de retard. Un petit peu énervé par le déroulement des évènements, je pique un sprint en slalomant entre les autres coureurs pour me retrouver à l'avant. Je ne suis pourtant pas très rapide et je suis surpris par le peu de densité de coureurs à mon allure. Je crois que beaucoup de clubs ont boycotté cette course qui n'était pas inscrite au calendrier officiel de la FFA et les participants sont essentiellement des non-licenciés venus passer un bon moment de détente en courant.

Je reconnais le parcours que j'avais effectué l'année dernière pour le marathon sauf qu'à vitesse 10km, on ressent notablement plus le dénivelé. Je pense que je suis parti un peu vite et que je vais payer mon sprint des 300 premiers mètres. 

La ballade dans le centre ville est effectivement sympa sauf les longues lignes droites sur les quais.

A partir du 5è km on commence à rattraper les derniers marathoniens et là ça complique franchement les choses puisqu'en plus de gérer son allure, il faut slalomer sans cesse et rechercher la meilleure trajectoire. C'est assez usant.

J'arrive enfin au bout de ce calvaire en 38' après un sprint dans les 200 derniers mètres pour la forme. Temps passable qui me satisfait d'autant plus que je suis 33è sur 1000!!!! (d'après un bénévole car je vous rappelle qu'il n'y a pas de classement officiel). C'est assez rigolo car je n'avais jamais été aussi bien classé. 

Course que je conseille donc pour ceux qui veulent faire un footing peinard le dimanche matin dans les rues de Nantes mais que je ne referai pas. 

1 commentaire

Commentaire de CharlyT posté le 26-04-2011 à 00:49:00

Je pense t'avoir vu au départ du marathon, j'avais lu ton récit d'une précédente édition du marathon de Nantes. J'ai hésité à venir me présenter ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran