Récit de la course : Trail du Camp de César - 44 km 2011, par tophenbave

L'auteur : tophenbave

La course : Trail du Camp de César - 44 km

Date : 17/4/2011

Lieu : Laudun (Gard)

Affichage : 669 vues

Distance : 44km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

trail camp de cesar 44km

Rien ne vaut un bon trail dans la garrigue pour decouvrir ce qui en fait l'authenticitè et le caractere.Courir est une activitè simple,ludique,fèdèratrice.Le plaisir du trail,c'est aussi gouter à la libertè,àl'autonomie dans une nature preservèe;se sentir maitre de ses sensations physiques et mentales.Et surtout,une fois la ligne franchie retrouver les amis pour partager ces emotions.

En choisissant,en ce dèbut de saison,le trail du camp de cesar,c'est un peu de tout cela que je suis venu chercher.Et je ne fus pas deçu.... 

Nous sommes donc six kikous de lyon à dèbarquer samedi soir à Laudun.Un appel tèlèphonique aupres de Regis et de Ludo(les Gentils Organisateurs)pour confirmation de la pasta party et nous voici en grande discussion avec les kikous presents et les bènèvoles.Un apèro typè Sud(tapenade,pastis...),des pates à volontè,fromage et gateaux maison nous remplissent de joie ainsi que nos panses!On papote encore un peu mais il se fait tard et demain on a une belle balade à faire;donc direction dodo!

Et nous voici au dèpart.Je suis crevè,rien dormi!Le changement de matelas,le tress de ces dernieres semaines et une apprehension de la distance/difficultè en cette pèriode font un cocktail insomniaque.De plus,une petite crampe nocturne me met en ètat de veille! 

Bon,ça promet!Heureusement mes compagnons(sauf Ogo blessè!)semblent plus sereins.Petite tape amicale sur l'èpaule de Rèmi,bises d'encouragement à sa frangine Aline,puis je me dirige vers la fin du peloton.Pas la peine de gèner les plus rapides!

C'est parti!pas trop vite!pour une fois je ne m'emballe pas!J'aperçois mes amis dèjà devant,ainsi que l'allure fèline de Dawa à leurs cotès.Cool...

Passe la première difficultè,une petite bosse qui fait ètirer le peloton.Puis le tobbogan naturel commence à provoquer des cassures avant de definitivement faire eclater l'ensemble des coureurs.

Je me retrouve dans des portions raides,à la queue leu leu mais sans bouchon(appreciable!).Meme le fameux passage dans la faille se fera sans attente excessive.Un coucou au photographe de service et c'est reparti pour une succession de montèes,descentes parfois tres raides! 

Je me tempère,fixe mon allure sur un petit groupe.Ces monotraces donnent une impression de vitesse tres agrèables .

Maintenant nous sommes assez espacès les uns des autres.Je ratrappe quelques coureurs,d'autres me doublent.On se salue,s'encourage bref un tres bon esprit.

Le premier ravitaillement en eau(15e km)se prèsente au bon moment car je commence à manquer de liquide.Des paroles rassurantes,des gestes simples font des bènèvoles un regain de motivation.Tout au long du parcours,ces derniers seront courtois,chaleureux,prompts à nous aider.Merci encore!

Puis les bornes se succèdent en enchainant monotraces,pentes(coup de "cul"parfois tres raides!)descentes techniques courtes.Pour l'instant ça na va pas trop mal,je jette parfois un coup d'oeil sur le paysage,mais gaffe le relief est piegeux!Je ramasserai,vers le kilomètre 20 un concurrent.Pas de bobos mais la prudence est de mise!

Je commence à" attendre " le deuxième ravito(25ekm)car je manque un peu d'eau.Les kilomètres deviennent un peu plus longs.Puis dans une descente ,je mets le pied dans un trou me dèclenchant une douleur oublièe:une crampe!Elle me fige littèralement m'arrachant un petit cri de douleur.J'ètire,vide mon reste de boisson.ça se calme,je repars,mais l'alerte est vive et je ressens encore le muscle raide!J'arrive comme je peux,alternant marche et course,au point de ravitaillement.

Les bènèvoles me "requinquent",je refais le plein,mange et repars!Une longue montèe m'accueille à la sortie de ce point convivial.Les esses de ce "col"me rappelle certaines virèes alpines!Je trottine,ça va!J 'ai l'impression d'etre sur le fil du rasoir.Cette fois je suis seul.Impossible de deviner si quelqu'un est devant ou derriere sur ces sentes!Je trottine,marche,avec cette presence sournoise,obsèdante,douloureuse.A plusieurs reprises,dans des pentes raides les crampes vont revenir,me stoppant de nouveau!Ne pas s'affoler,s'ètirer,gèrer!Marcher plus ou moins rapidement!Mais qu'est ce que c'est long!!!

Je suis dans cet environnement inhabituel,en solitaire,attentif au balisage(parfait!).

La nature est belle,il fait chaud.A chaques fois que la douleur disparait,j'essaie de recourir mais hèlas cela ne dure pas!A quelques encablures du dernier point d'eau ,un groupe de quatres traileurs me rejoint.Ils n'ont pas l'air tres en forme,mais la bonne humeur est presente.Apres ces longs moments de solitude,leur presence me fait du bien.

Kilometre35;apres avoir refait le plein d'energie,d'un accord tacite et commun,on reprend le cours des èvènements pour finir ensemble.Seulement dès la première cote ,le groupetto explose et c'est presque par inattention que je me retrouve seul devant!Allez je serre les dents ,me relance,cours encore un peu.Mais purèe cela fait mal,et la technicitè de ce trail ne se dèment pas(on aura meme droit à des cordes !!).Mais je ne m'arrete plus,trottine encore et encore...

Puis je reconnais le pont de la jaquette publicitaire.Le tracè nous fait passer dessous cet èdifice pour remonter quelques hectomètres plus loin à la civilisation urbaine grace à une ....èchelle!Derniere rigolade de ce pèriple avant de rejoindre la ligne d'arrivèe ,franchie en un peu moins de 6h30!

Content d'en avoir fini!Pas vraiment èpuisè mais simplement lassè d'avoir ces douleurs aux mollets.A la table de controle,Ludo m'accueille avec un grand sourire ainsi que Regis.Dèjà oublièes ces heures de "galères"face au dèluge de bonnes nouvelles sportives;Aline fait 2 en fèminineet son frangin Remi 4 au scratch et 1er sh!!De plus je croiserais Anny,epouse de Dawa qui par une grosse bise me remotivera pour la saison.

Une bonne douche,un repas bienvenu et dèjà la remise des prix se termine avec la hantise du retour qui se prècise(j'aime pas trop la voiture!!)

Sur l'autoroute,mon esprit est rassasiè par les sourires,senteurs,panoramas aperçus ce week end,me faisant dire aux" GO ":"Ludo,Regis,ne lachez rien et faites que l'an prochain on puisse revenir au Trail du Camp de Cesar!"

 

8 commentaires

Commentaire de ogo posté le 19-04-2011 à 22:15:00

Un grand merci à toi pour ce très agréable week-end ! Malgré mon genou, j'en ai profité à fond. Les crampes t'ont mené la vie dure mais j'ai cru comprendre que tu avais tout de même trouver beaucoup de plaisir sur les sentiers.
On remet ça au plus vite!

Commentaire de LtBlueb posté le 19-04-2011 à 23:17:00

chapeau man :)

Commentaire de Arclusaz posté le 20-04-2011 à 10:25:00

Les premières phrases de ton CR résument bien le plaisir de notre activité.

Et si le "prix" a payé, ce sont quelques crampes, ce n'est pas bien cher !

Merci pour ce CR : j'ai senti la garrigue !

Commentaire de marat 3h00 ? posté le 20-04-2011 à 12:15:00

ton cr fait envie !a retenir pour une prochaine fois.
Félicitations pour tes crampes ... euh , ta lutte et tes efforts !

Commentaire de totoro posté le 20-04-2011 à 12:37:00

Superbe récit qui fait envie (sauf les crampes ...). Repose-toi bien pour les prochaines échéances !

Commentaire de franck de Brignais posté le 20-04-2011 à 15:42:00

Merci pour ton récit !.. très sympa.
Vivement le prochain trail... ça fait envie !!

Commentaire de Mustang posté le 30-04-2011 à 10:17:00

héhé, tu as fait connaissance avec le parcours démoniaque de Ludo!!!! un sacré Romain!!!!

remets-toi bien en attendant la prochaine aventure!

Commentaire de raspoutine 05 posté le 30-04-2011 à 15:43:00

Félicitations l'ami !
Un trail rondement mené et quand même un peu plus rigolo que le coup d'épée dans l'eau précédent du Ventoux. Là, pas de frustrations que du bon plaisir en cap.
Les ondes positives, on aime ça !
Au plaisir !
Raspa

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran