Récit de la course : 100 km du Périgord Noir 2011, par petit franck

L'auteur : petit franck

La course : 100 km du Périgord Noir

Date : 16/4/2011

Lieu : Belves (Dordogne)

Affichage : 1653 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

mon recit ds 100 kilometres de belves ce week end

Bonjour

Voici mon recit de la course des 100 kilometres de Belves

Donc merci a grandware pour le dossard deja

j'ai fini en 11h41 je suis content car c'est mon meilleur temps sur 100 kilometres

j'avais couru les 24 heures de saint fons le week end d'avant j'avais fait 176 kms et j'avais peur de pas etre pret mais heuresement j'avais bien recupere alors finalement je suis quand meme parti courir ce 100 kilometres

la course c'est un aller retour belves sarlat le denivele total c'est a peu pres 800 metres de D + sur 100 kms beaucoup de gens disent c'est beaucoup mais ca reste pas enorme non plus

a la base je devais partir vendredi mais j'ai eu peur d'un gars et comme j'avais des crises de panique a renes a cause du gars je suis parti jeudi en stop du coup et j'ai dormi a angouleme dans un camping en cours de route apres le lendemain je suis allé a belves

je suis arrive vers 16 heures retrait des dossads et comme j'evite le gluten j'ai achete des pates sans gluten et a la pasta party ils ont accepte de les faire cuire donc merci a eux

penbdant la pasta j'ai discute avec des anciens cheminots retraites qui courient le 50 et le 100 kilometres

j'ai rencontre velveethol c'est un kikou qui vient de Lyon il est super gentil il court aussi le 100 kilometres mais malheuresement il abandonnera au km 70

j'arais bien aime voir shunga mais il etait pas la en tout cas je l'ai pas vu

ensuite j'ai dormi dans le grand gymnase coureurs et le lendemain panique car j'avais pas le dossard alors l'orgnaisation m' a refait un dossard avec un autre numero heuresmenet il n'y avait pas de puces donc c'etait pas gave j'avais le dossard 452 au lieu de 444

au depart il y a du monde et comme un con je me suis place devant et du coup au debut j'etais entraine par le rythme des meilleurs et on etait a 12 km / h en plus il y a une boucle dans le village puis 2 kilometres de sescente ( qu'on remontera a la fin )

j passe le kilometre 10 en 52 minutes et le semi marathon en 2 heures

je suis peut etre parti trop vite mais au moin sc'est toujours ca de gagne comme temps

vers le kilometre 16 on travserse saint cyprien c'est agreable de travserser les villes et de ne pas les contourner car ca permet de decouvrir les villes du perigord  , ensuite on travsersera laroche gageac

apres saint cyprien entre le kilometre 16 et le kilometre 25 c'est assez desagrable par contre car on longe une route tres passante en plein soleil

je discute avec un autre coureur sur le 50 kilometres ( il ne va que jusqu' a sarlat ) il vise moins de 5 heures sur le 50 kilometres on fait un bout de chemin ensemble

a un moment juste avant un ravito une voiture de luxe Jaguar coupe le passage et le coureur du 50 kilometres me di que c'est quelqu'un qui n'aime pas l'organsateur de la course , dommage qu'il y ait es rivalites comme ca

finalement ce coureur ca plus vie donc je le laisse et j'alterne marche et course car versle km 30 l commence a y avoir plus de montees et de descentes alors je marche dans les cotes et je cours dans les descentes

les kilometres sont iniques de 5 en 5 mai come je vais plus lentement les tranches de 5 kilometres sont de plus en plus longues et par exemple quand je suis au kilometre 39 c'est sur psychologiquement de me dire " mais il arrive ou quoi ce panneau km 40 ? "

finalement je passe le kilometre 50 en 5h04 donc c va encore por la moyenne horaire mais je sais bien que sur la seconde moitie je vais ralentir en plus sarlat c'est plus bas que belves donc il y a plus de denivele positif sur la seconde partie de la course

il y a moins de monde juste les coureurs du 100 kilometres et vers le kilometre 70 c'est l'endroit ou velveethol a abandonné c'est dommage car il est paé 20 minutes avant moi  a peu pres je pense et si j'avais su qu'il abandonnait je ui aurais propose de finir ensemble

la fin est pas facile car c'est ur de relancer sur tout cans les cotes et les 10 derniers kilomeres sont assez durs je suis passe au kilometre 90 en un peu plus de 10 heures c'est dommage qu'il y ait eu la derniere montee finale car j'etais au pied de la montee ( km 98 ) en 11h15 j'ai mis 25 minutes pour fazire la derniere montee

je suis arrive en 11h41 et ensuite j'ai discute avec pas mal de coureurs et j'ai vu une personne super forte en course je lui ai demande qulelle est a prochaine course il me repond les 24 heures de brive dimanbche prochain il enchaine vraiment les compeitins et en plus il est super fort il m'a raconte tout ce qu'il fait une fis il a couru un 72 heurs sans dormir pendant 72 heures et il a repris la route sans avoir dormi pendant 72 heures , une autre fois il a couru deux marathons le meme jour le matin il a couru son marathon en 2h58 et celui de l'apres midi en 3h01

ce coureur m'a dit que c'etait bien de courir beaucoup et il m'a conseille de venir a brive pour les 24 heures mais il y  aussi un 24 heures a rennes et un autre a sené on m'a dit qu' a rennes ca serait pas terrible parce qu'il y a la concurrence des championnats de france a sené + brive mais je ais surement aller a rennes

je reve d'etre comme ce coureur je reve de le revoir mas  j'arrive pas a le retrouver son nom meme en regardant la liste des isncrits des 24 heures de brive et des 100 ms de belves je trouve pas le coureur en question

j'ai attendu shunga au ravitaillement mais apres j'i appris la triste nouvelle j'espere qu'il se remettra vite et qu'ilk pourra vite recourir


j'osais pas rentrer  rennes alors je suis allé chez un gars a lyon mais j'ai un rendez vous mercredi a rennes ca va etre dur de surmonter la peur mais bon je vais y arriver

bonne journee

franck derrien

1 commentaire

Commentaire de gdraid posté le 03-05-2011 à 14:36:00

Bravo Frank pour cet exploit de plus !
Merci pour ton récit.

PS: il y a des exemples à ne pas suivre, comme celui de ce coureur qui te raconte ses exploits de 72h sans repos, avec retour au domicile, sans repos ...
Quel menteur !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran