Récit de la course : Trail du Josas - 35 km 2011, par TomTrailRunner

L'auteur : TomTrailRunner

La course : Trail du Josas - 35 km

Date : 3/4/2011

Lieu : Jouy En Josas (Yvelines)

Affichage : 1245 vues

Distance : 38km

Matos : Cabrakan - Hydraminov saveur neutre

Objectif : Se défoncer

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

un 35Km + 10% de rab de plaisir à Josas

Dimanche 2 avril : Le trail du Josas 

 

Dimanche 6 mars 18h - Volvic

Un trail du vulcain escamoté pour un genou en vrac : pas forcément la joie alors que la forme et l’envie étaient là :) . Pas très grave, l’essentiel étant ailleurs, il reste juste à remettre un ensemble de paramètres dans l’ordre et en état pour pouvoir repartir du bon pied et se projeter vers demain.

trailjosas2011_affiche.jpgDiscussion sur la route du retour et le trail de Josas paraît être une étape de reprise tentante. La date est notée et sera une sorte de fil conducteur sur la route progressive du rétablissement comme une lancinante petite lumière dans la nuit…

  

 

Vendredi 30 mars 18h

Dernier petit point sur la santé et l’état du bonhomme : tout les voyants sont presque au vert et la décision est prise de m’inscrire. Un petit coup d’œil sur la météo de la semaine laisse prévoir un terrain bien gras.

Stratégie simple : partir vite mais pas trop, continuer rapidement et finir aussi fort que possible. Pas vraiment d’objectif de temps mais l’objectif majeur d’être à l’écoute de mes sensations et d’en profiter

 

Dimanche 2 avril 8h15 

Arrivée sur site et de suite une rencontre de kikous (Land et Dan60) puis d’autres (LoïcM et ChrystelleM, Pompon), une inscription de dernière minute sur le grand parcours (35Km et env 800 D+ annoncés – ca devrait faire env 3h30 si tout va bien mais peu importe le timing).

trailjosas2011_chaussures_de_kikous.jpgUne mini-hésitation en termes de tenue mais je décide de partir léger (tout dans le sac au cas où), un café, un briefing bruyant, des kikous encore (Psycho et LePtitChat en courses, Le Castor Junior en spectateur) : une photo des pieds pour poster un jeu sur facebook et c’est parti avec un peu de retard sur l’horaire (on a pu d’avantage discuter :) ).

 

 

Dimanche 2 avril 9h15

trailjosas2011_depart-l.jpgDépart un peu dans le paquet et en souplesse. Un premier Km en 6’20 avec Land et Dan60, un deuxième chouïa plus rapide, un passage à travers Bièvres puis à la faveur d’un singletrack je les perds. S’en suit un enchainement de microbosses assez ludiques sur cette partie somme toute roulante : on frôle la N118 entre quelques arbres et une sorte de barrière anti-bruit qui nous font nous sentir écartelé entre le monde lent de la course et l’ultrarythme des voitures filant sur cette « autoroute ».

On descend puis on remonte pour filer somme toute assez vite. Je surveille du coin de l’œil la vitesse pour m’apercevoir que c’est rapide comme rythme pour moi : sans doute suis-je trop devant et décide de lever le pied pour ne pas «exploser»  plus tard.

Tout d’un coup, quelque coureurs en plus sur le chemin : mais on double de plus en plus de monde et je me rends compte que l’on a dû commencer la partie commune avec le 10Km parti après nous sur une boucle plus petite. Ca bouchonne un peu (on remonte le peloton) mais je choisis par moment de savoir être patient pour ne pas doubler à n’importe quelle condition en me disant que ce sont autant de forces économisées pour plus tard. Ca bouchonne beaucoup par moment quand certain sont très tranquille à 2, voire 3 ou 4 de front en train de se marrer ou discuter ; mais souvent un mot sympa et un clin d’œil sont échangés. Tout ce petit monde arrive au ravito où je fais un stop express de quelques dizaines de secondes (j’ai choisi l’option tout liquide pour la première fois en course et je ne reprends qu’un litre et un verre de coca) ce qui ne m’empêche pas de redoubler des concurrents n’ayant pas eu besoin/envie de stopper juste après :) . Je double un kikou mais je ne sais pas qui (il était mp3isé donc nous n’avons pas devisé :) ).

Je continue à remonter le peloton des coureurs du 10Km et l’attention nécessaire n’est plus tellement focalisée sur le parcours et le décor : un peu dommage donc et pas vraiment grand-chose à raconter sur cette partie là de la course ; par contre, c’est comme cela que l’on jardine et une bifurcation à droite (pas top signalée, le seul point sans doute selon moi) trompe les 2 coureurs devant moi. Mais une voie crie à droite de loin : c’est LoïcM posté là en photographe de kikous : un mot sympa et une tape d’encouragement et pfft.  Puis arrive un ou deux coureurs vraiment plus vite que moi (ca doit être la tête du 20Km qui nous as rattrapé au vu du rythme). Le jeu se complexifie si je double à gauche un concurrent du 10km alors qu’un autre du 20km me double à droite alors que ca évolue un peu entre ceux du 35km :!: :!: mais le jeu ne dure pas car voici la séparation des courses (environ 18Km d’après le briefing donc la mi-parcours).

 

Dimanche 2 avril env 11h 

En un seul instant, c’est plus calme entre concurrents du 35Km : on est 3 ou 4 à quelques dizaines de mètre de distances et on se retrouve enfin dans la course dans une ambiance plus intime seuls au milieu des bois. Quelques portions roulantes, un peu de boue, quelques petites bosses (je me demande où sont les m de D+ mais bon pas grave), une alimentation régulière et tout va bien sur un rythme qui reste tout de même soutenu. On arrive sur Buc et le haut de l’étang de la Geneste que je pratique parfois à l’entrainement : très ludique, ca monte, ca descend, ca glisse, ca remonte et ainsi de suite…Mais voilà des crampes qui apparaissent tout doucement à un mollet puis à un autre : pas drôle ça :) . Je baisse un chouïa le rythme, je pratique la foulée rasante, je m’hydrate largement et continue tout de même en me faisant doubler de ci de là par quelques concurrents. Les Km défilent et l’arrivée commence à se profiler.

Les crampes sont tenaces et je me dis qu’il va falloir vivre avec sans pour autant gâcher le plaisir : ca reste supportable et en profite pour faire un bilan de situation qui me rassure avant tout sur le genou. On arrive sous l’aqueduc et le passage humide tant vanté : env 100m dans 15cm d’eau : elle est froide (ou fraiche c’est selon) et la remontée du talus qui suit juste après est casse-pattes. Mais ca lave les chaussures et atténue les crampes sur les mollets. Je repars en discutant un moment avec un autre concurrent qui m’avoue être limite-limite en s’excusant presque de s’accrocher à ma foulée (pas de soucis, on est là pour s’aider non :?: ) mais il lâchera à la faveur (ou défaveur) d’une microbosse de rien du tout à quelques Km du but.

Le but ? Parlons-en : il n’a pas l’air de se rapprocher car la distance finale est un peu plus longue que prévue. Psycho m’a rattrapé et on décide de faire le final ensemble au mental car les crampes reviennent de plus belle : on longe interminablement le Golf de Saint-Marc puis des étangs en les contournant par le grand côté (c’est pas drôle sinon par le petit côté :) ). Et enfin un bénévole nous indique quelques 800m : on en remet une dernière couche, on voit passer 2 sprinteurs endiablés qui semblent se tirer la bourre alors que l’on entend la voix du speaker.

 

Dimanche 2 avril env 13h

Un dernier virage, LoïcM toujours là pour la photo et c’est l’arrivée : au final 38,26 Km au GPS et un rythme très bien maintenu : je suis tout simplement heureux comme le gamin qui franchit la première fois la ligne d’arrivée.

Plus qu’à tchacher un peu avec les autres kikous et savourer une bière avant de zapper le repas d’arrivée et l’arrivée du plus joli nez rouge de la course :) .

trailjosas2011_arrivee_l.jpg

 

Mini-bilan

  • Une genou qui a bien (et plus que bien) tenu
  • Un plaisir de tout les instants et des sensations sensationnelles (ou presque)
  • Un test d’alimentation hydrique convaincant
  • Un dimanche matin bien rempli

 

Et un grand merci à l’organisation et toute l’équipe des bénévoles…

Merci Loïc pour les photos

 

12 commentaires

Commentaire de Jay posté le 06-04-2011 à 07:57:00

bravo Tom , un récit où l'on peut lire tout le plaisir que tu as pris dans cette course.
L'important est là selon moi .. ne plus douter et prendre plaisir à courir...
Bonne récup' et bonne continuation dans la suite des tes aventures
Jay

Commentaire de Land Kikour posté le 06-04-2011 à 09:10:00

Un Tom en pleine forme, attention, ça ne fait pas semblant, dés le 1er km, j'ai bien senti qu'il ne serait pas raisonnable de suivre ta "roue". Good job !!
Bravo encore et bonne continuation :)
Olivier

Commentaire de JCDUSS posté le 06-04-2011 à 13:43:00

bravo tom, content que ton genou te laisse tranquile. Les crampes ça me parle !
Par contre effectivement les premiers kilomètre commune au course ça de devais pas etre cool.

A+

Commentaire de Ponpon posté le 07-04-2011 à 00:43:00

Bravo Tom pour ta course. Je suis ravi que ton genou aille mieux. J'aurai aimé voir ton sourire à l'arrivée pour effacer la tristesse du Vulcain, mais j'aurais du aller plus vite !!! ;-)

Commentaire de martinev posté le 07-04-2011 à 09:44:00

Bravo Thomas pour ta course et l'essentiel est que tu te sois fait plaisir sans douleur. Au plaisir de te revoir sur un trail. Bises

Commentaire de ouster posté le 07-04-2011 à 22:49:00

Ca fait du bien de te voir prendre du pur plaisir dans une course - bravo :)

Andrew

Commentaire de caro.s91 posté le 08-04-2011 à 08:31:00

Très sympa ton récit Tom.
On dirait, à te lire, que, malgré les crampes, tu as retrouvé le plaisir de courir!
J'avais, un instant envisagé de venir vous voir, mais la fatigue a eu raison de cette envie!

De mon côté, je suis sage et je ronge mon frein, (enfin ce qu'il en reste!), sans le moindre sport!

Caro

Commentaire de millénium posté le 08-04-2011 à 08:38:00

merci pour ce récit plein d'optimisme. Bravo

Commentaire de eric41 posté le 08-04-2011 à 10:41:00

Plus de peur que de mal pour le genou.Bravo Thomas et merci pour le CR.
Eric

Commentaire de olafmax posté le 09-04-2011 à 22:04:00

cool Tom,

ca fait plaisir de te savoir en forme...

A bientôt !

Commentaire de Mustang posté le 09-04-2011 à 22:59:00

récit simple d'une bonne sortie qui fait du bien!!! Bonne suite

Commentaire de marioune posté le 27-04-2011 à 03:08:00

Tu vois que tu t'amuses bien quand tu viens dans mon coigne...Content que tu aies pris du plaisir sur ces bosses, en calmamt les crampes aux pattes.
J'ai apprézzié le "il est mpisé nous n avons pas devisé"

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran