Récit de la course : Semi-Marathon de Savoie 2011, par caral

L'auteur : caral

La course : Semi-Marathon de Savoie

Date : 27/3/2011

Lieu : Chambery (Savoie)

Affichage : 820 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Semi Chambéry 2011

Il rentre dans le cadre de ma préparation au marathon d'Annecy et c'est uniquement pour cela que le fais! Le parcours n'est pas terrible, les signaleurs pas toujours à la hauteur de leur tâche, la notation du kilométrage (au moins au début) semble quelque peu aléatoire -alors que c'est une course officielle. De plus, comme la circulation n'est pas coupée, il faut sans cesse se méfier des véhicules dont certains n'hésitent pas à forcer le passage!

En plus de cela, je n'étais pas très en forme. Il faut dire que, samedi, me sentant bien, j'ai fait une sortie vélo d'une soixantaine de kms. Sortie qui s'est très bien passée, je ne me sentais pas fatigué...mais qu'est-ce que les jambes étaient lourdes dimanche matin!!! Dès les premiers hectomètres, j'ai su que ce serait dur. De plus, je n'ai jamais été capable de trouver mon souffle. La galère...Enfin, c'est là que l'on se rend compte de l'importance de l'entraînement...

Je suis arrivé à 8h30, pour pouvoir garer ma voiture pas trop loin. Je croise Sébastien Fayolle qui s'échauffe. Vers 9 heures j'ai retrouvé Arnaud et Patrice, qui venaient courir le semi aussi. Départ du 10, ça allume!!! Je croise Philippe, l'organisateur de la course des étangs à St Félix le 2 mai. Echauffement, discussion,  l'heure approche. 5 mns avant le départ, derniers encouragmeents à mes potes, je me mets devant comme d'habitude. Starter, c'est parti!!! Vite, très vite!!!

J'ai vite mal aux jambes, je suis essoufflé comme si j'avais fait un 100 mètres!!! On gagne vite le parc de Buisson Rond, on traverse, retour vers le centre ville, un grand tour et on recommence!!! C'est vraiment galère ce parcours. Je passe par des moments de mieux, mais surtout des moments de moins bien. Mais l'entrainement paie, et la cadence reste bonne. Je passe aux 10 kms en 44'50, et je me dis que finalement, mon objectif de 1h35 est peut-être quand même jouable. Entame de la deuxième boucle, et c'est reparti. Jeporte le maillot du marathon du Beaujolais, ça alimente les discussions des gars qui me reprennent...

Deuxième boucle terminée, il ne reste plus que la petite boucle de Buisson Rond et j'en aurais terminé. Je sais que je ne tiendrai pas mon objectif, mais je vais essayer de terminer fort quand même. Dans les deux derniers kms, il y a un groupe devant moi, je le tiens bien, à  quelques mètres. Dernier km, impossible de démarrer le sprint maintenant, je ne tiendrai pas! On passe le dernier rond-point, allez j'y vais. Accélération progressive, je remonte sur le groupe, je les tiens, 100 derniers mètres, je passe tout le monde et j'en termine. Stéphanie et Titouan sont là à m'applaudir, ça fait plaisir. Je rends mon dossard, et je retrouve mon fils pour la bise au finisher.  Ensuite c'est le baiser de ma chère et tendre.

J'attends les arrivées de Arnaud et Patrice. Arnaud termine en 1h42'19 et Patrice qui a un peu craqué dans les derniers kilomètres termine en 1h45'17. Ils sont contents tous les deux, Patrice partait sur un temps de 1h45 et Arnaud misait entre 1h40 et 1h50. 

Revu Seb, et puis Céline qui était venu l'encourager, et que je remercie de ses encouragements à mon encontre sur le parcours. On discute un moment, le père de Arnaud nous prend en photo tous les trois et allez, retour à la maison pour une douche bien méritée et ensuite j'emmène ma petite famille au resto!!!

Résultats:

01h36'42"" 17 V2 sur 42, 127 scratch / 312

Prochaine course dans trois semaines: marathon à Annecy

 

2 commentaires

Commentaire de lavolpe posté le 28-03-2011 à 12:07:00

Peu de semi dans la région. Pour moi cela reste le mieux.
Certes c'est vrai que la circulation est un peu génante, quoique si l'on reste sur le bord les risques n'y sont vraiment pas. La date offre une météo toujours exceptionnelle au chrono, pas de vent et température fraiche mais pas froide.
Parcours sinueux mais grandement compassé par le fait qu'il reste en ville et que cela est très propice aux encourengements qui font oubliés la dureté de l'épreuve au fil des kms.
Bonne chance pour Annecy, un bon marathon près de chez nous.

Commentaire de totoro posté le 28-03-2011 à 15:18:00

Un bon temps à 3 semaines de la grosse échéance, récupère bien et j'espère qu'on se verra à Annecy !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran