Récit de la course : La Savoyarde 2004, par jjehl

L'auteur : jjehl

La course : La Savoyarde

Date : 7/3/2004

Lieu : La Feclaz (Savoie)

Affichage : 2060 vues

Distance : 42.195km

Matos : un seul baton wasa ski go 50% fibre de carbone.

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Je prépare mon matériel comme toute les veilles de courses avec beaucoup de minutie. Je farte mes skis et je les polis avec amour.
Tiens Mathias m'appelle, il a une toute petite voix et je comprends que cette grosse loque ne viendra pas faire la course le lendemain bien qu'étant inscrit. Faut le comprendre, il a du mal avec la technique en ski de fond et puis sa copine veut pas le laisser sortir...

Bon je me place assez en retrait sur la ligne de départ. Je part doucement, si, si c vrai. Je me retourne il doit y avoir une centaines de personnes seulement derrière moi, autant dire personne sur le millier de partant...

Je suis assez tranquille donc pour ce départ et je me fatique pas sur les 2 - 3 premiers kilomètre. Comme c de plus en plus dégagé, je commance à accélérer et à doubler tout plein de gens, je me sens trés fort...

Dans mon effort j'oubli que sans controle la puissance n'est rien et je me prend une bonne gamelle dans une descente... Rien de cassé mais c'était chaud, les coureurs ont réussi à m'éviter. Une descente plus loin, il y a un empafer qui tombe comme une merde au milieu de la piste, il se fait empaler par 3 coureurs, je réussi à l'éviter de justesse.

Je continue toujours sur un bon rythme mais c que c fatiguant d'aller vite.
Au doit être vers le 15ième kilomètres, les gars du 21 km partie 15 minutes plus tard nous rattrape. Je me met sur le côté pour les laisser passer.

Et là, un espèce de gros porc que je venais de doubler en profite pour tenter une manoeuvre de dépassement désespéré et s'écrasse lamentablement sur mes skis et mes batons. Résultat, le gros porc m'a cassé un baton à 35€ et repard en gueulant que c pas de sa faute. Tiens, tiens c'est probablement moi qui est jeté mon baton sous ses jambes ?

Pour faire un temps c fichu, je termine donc avec un seul baton en 2h59. Mes cuisses en beaucoup travaillé et j'ai des crampes sur les derniers kilomètres.
A part ça, le temps superbe la neige excellente, une course très appréciable.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran