Récit de la course : Trail du Tour de Canton - 42.2 km 2010, par Woualy

L'auteur : Woualy

La course : Trail du Tour de Canton - 42.2 km

Date : 4/12/2010

Lieu : Beuzeville La Grenier (Seine-Maritime)

Affichage : 876 vues

Distance : 42.2km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Vu les conditions météo de ce début Décembre, cette dernière épreuve s'annonce difficile au niveau météorologique…

Rendez vous est pris à 8h30 avec Jérôme , pour un co-voiturage vers Beuzeville, il pleut des cordes…

A 10 Km de Beuzeville, la pluie se transforme en neige et les routes sont toutes blanches, et franchement glissantes. Arrivée à la salle, bonjour à toute l'organisation du club, contrôle du sac, récupération de la chasuble verte, signe de reconnaissance des 42 Km ( Orange pour le 82 ), petit briefing au chaud dans la salle et nous voila au devant l'église pour le départ à 10h00 pile poil et sous la neige.

Les premiers kilomètres se font en compagnie de José, Christophe et Laurent, inscrit sur le 24 et par la paire David/Eric inscrit sur le 42 Km en "Run & Bike", à noter le déplacement de Besançon pour Eric, spécialement pour le TTC et le Téléthon. Les chemins et les routes sont couverts de neige, maintenant qu'il ne neige plus, la campagne est magnifique. Nous arrivons sur Mirville pour la 1ère difficulté du parcours, avec le passage dans le bois du château de Mirville ( ex demeure du Baron Pierre de Coubertin ), j'en profite pour doubler Eric, qui monte en poussant son VTT, vu l'état des chemins, il n'y a pas trop d'autre solution, c'est là que s'opère la séparation 24/42.
Je continue mon parcours sur le même rythme je suis bien calé, aucune douleur, moral au beau fixe et je passe en 57' au 10ème kilomètre. J'arrive au 1er ravitaillement de Rouville, attrape quelques abricot secs, et repart en buvant, en continuant tout en marchant. Je me fait rattraper par David à son tour sur le VTT, nous faisons quelques mètre ensemble puis il s'en va rejoindre son binôme Eric, me voila seul dans la campagne Normande, le calme de la neige est magique.

Je continue toujours sur le même rythme et rejoins le 2ème ravitaillement du 20ème kilomètre en 2H00 tout pile.Même principe que sur le 1er , j'attrape quelques victuailles et me réhydrate en continuant mon chemin en marchant. Une fois passé, le village de Nointôt , je me fait rattraper par 3 membres du club ( Laurent, Stéphane et Bertrand ) qui font course commune, je fais quelques mètre avec eux , mais ils sont un peu au dessus de mon rythme et je préfère lâcher, pour ne pas me griller d'autant plus que le genou gauche commence à me faire mal, nous arrivons sur Bolbec par le Bois du vivier, et là , la galère commence.

Une pluie glaciale tombe maintenant, encore un peu à l'abris dans le bois, je me rend vraiment compte de la pluie en traversant Bolbec jusqu'à 3ème ravitaillement, je suis au 30ème kilomètre en 3H08', j'arrive à garder mon rythme, je suis même surpris.

Je fais une vraie pause à Bolbec, je prend 5mn me restaure, bois un coup, refais le plein d'eau pétillante de mon bidon et je repars, plus que 12 Km à faire à ce rythme là je devrais boucler mon parcours autour des 4h15/30.

Mais la suite va me contredire, la remontée sur le plateau se passe pas trop mal, j'ai toujours la douleur dans le genou, mais elle reste stable.

  Passage par le point de contrôle et ravitaillement du 24 Km, ou Jean-Marie et Raynald patiente dans le froid et sous la flotte, dans leur pauvre stand à peine bâché. Nous redescendons ensuite vers St Jean de la Neuville, et là les chemins deviennent catastrophique, la pluie transforme la neige en soupe, le sol commence à dégeler, mais comme dessous c'est encore dur, les appuis deviennent très dur à trouver. Je trottine pour essayer de garder un rythme, mais cela est très dur, donc j'alterne course et marche quasiment jusqu'au dernier ravitaillement ou les parents de Raynald m'offrent une soupe qui me fera le plus grand bien.

Je ne reste pas trop longtemps car un autre concurrent du 42 arrive et on m'annonce que je suis 13ème et je voudrais bien ne pas dégringoler au classement. Je remonte sur Beuzeville dans des chemins toujours aussi détruits et glissants, et aux détours d'un chemin en me retournant, j'aperçois non plus, 1 mais 3 coureurs derrière moi, il me redonne de la motivation pour garder ma place , plus que 5 Km !!
Nous longeons l'autoroute et arrivons ensuite au Château de Beuzeville signe des 2 derniers kilomètres et d'une grande ligne droite dans la plaine. Il n'y a plus que 2 coureurs derrière moi, l'écart reste stable, ça va le faire jusqu'à l'arrivée, d'autant plus que je ne ressens plus de douleur dans le genou, étrange.


Arrivée dans Beuzeville, passage dans le village ou le téléthon bat son plein , malgré la météo, et je me dirige vers la salle, salut à Fabrice engagé comme commissaire, encore 500m et c'est bon, j'arrive à la salle à  14h55' sous les applaudissements des coureurs déjà arrivés et de l'organisation, il en sera ainsi pour tous les coureurs, jusqu'au dernier du 82 Km à 19h55.

Je regarde mon chrono, j'ai mis 4H55' pour les 42 Km et surtout 1h45 pour les 12 derniers….J'améliore quand même mon temps de 2009 de 3mn , mais sur un parcours différents et plus exigeant et surtout avec une météo lamentable.

Direction le ravito, la douche et les kinés pour un massage réparateur, puis nous attendrons tous les participant(e)s, jusqu'à la fin, les derniers arrivent épuisés, sous la pluie, dans le noir, ils sont partit depuis 6H00 ce matin soit presque 20H00 d'effort, respect !

Remise des prix pour les premiers, et installation de la salle, pour un repas convivial entre coureurs et bénévoles, pour bien finir cette journée au chaud.
Merci à toute l'organisation, merci aux commissaires, ravitailleurs ( 120 bénévoles ) pour être rester toute la journée dans le froid et sous la neige ou la pluie, et vivement l'édition 2011, ou j'espère m'aligner sur le 82 km….


http://connect.garmin.com/activity/58813827

Woualy, Voila ©

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran