Récit de la course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 17 km 2011, par Arclusaz

L'auteur : Arclusaz

La course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 17 km

Date : 16/1/2011

Lieu : Saint Martin en haut (Rhône)

Affichage : 1008 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon premier CR

bon, ben voilà (ça c'est de l'intro littéraire, ça commence fort ...)

Alors, je disais ....

Je suis arrivé sur Kikourou il y environ 1 an en cherchant des récits de la STL. Je me demandais qui étaient les fous qui s’alignaient sur ce genre d’épreuve et je cherchais des informations/tuyaux/combines/bons plans.

Kikourou constitue pour cela une mine d’or, j’ai appris beaucoup de choses. La principale : on peut réussir des « défis qui semblent fous » en s’en donnant les moyens.

Je cours souvent, doucement et l’esprit de compétition m’est totalement étranger. Je n’ai donc jamais rédigé de CR des courses auxquelles le participe (une dizaine par an) car je ne vois pas bien qui ça pourrait intéresser.

Et puis, aujourd’hui, la « révélation » : je me rends compte que mon comportement est égoïste (je consomme mais ne produit pas) limite voyeur (je veux bien savoir ce que vous faites mais je ne vous dis pas ce que moi je fais !)

Donc, je m’y colle, je rédige mon premier CR (je ne promets pas d’en faire beaucoup).

Exilé économique à Lyon depuis quelques années (les « petits ramoneurs  savoyards» ont de tout temps été chercher ailleurs les ressources qu’ils ne trouvent pas dans leurs montagnes), j’ai découvert avec ravissement les Monts du Lyonnais dont je n’avais jamais entendu parlé.

A deux pas de Lyon, il y a cette parenthèse dans l’urbanisation galopante, cette succession de cols, de vallées, de fermes reliées par des chemins, de petits étangs, …

J’ai d’abord sillonné la région en VTT puis surtout à pied depuis 1 an : la CAP est le meilleur moyen de locomotion qui existe.

Quand j’ai vu que le dimanche 15 janvier, un trail était organisé à Saint Martin d’en Haut, j’ai retenu cette date dans les « possibles ». A ma grande surprise, l’agenda familial ne s’est pas rempli et me voici garant mon véhicule à 8h00 un peu au dessus du gymnase d’où sera donné le départ dans une heure.

Première surprise : ça glisse !!!! le bitume est recouvert d’une fine pellicule de givre qui heureusement disparaîtra rapidement.

Deuxième surprise : grâce à Kikourou, je suis maintenant une vedette car je connais et salue des « gens » (des vrais, pas des pseudos derrière un écran). La participation à un « off KK » la semaine précédente m’a permis de faire connaissance (entre autres) de JeanPhi69 et de Philippe que je croise. Jean Phi est concentré, il va réussir une sacrée perf sur le 30 km (voir son CR).

Plus modestement, je m’aligne sur le 17. J’ai pas mal couru ces dernières semaines mais à un rythme vraiment tranquille : le 30 me fait donc un peu peur et j’ai promis d’être à midi à la maison.

Départ du fond de la ligne non sans avoir croisé (mais pas abordé) Martinev et un voisin (lui, je l’aborde).

Départ tranquille (j’ai, comme beaucoup, tendance à partir vite d’habitude).

J’ai pris la tenue de warrior, c’est à dire : sac + poche à eau + veste de pluie à l’intérieur + plein à manger. Vous conviendrez que pour faire 17 km avec un ravito au 10eme, ça peut paraître un peu exagéré.

Certes, mais moi je suis encore en période de test/découverte/apprentissage du trail (après 20 ans de course, plutôt sur route). Et comme je ne recherche pas la performance, je ne crains pas de partir chargé : il peut tout m’arriver, je peux me changer presque intégralement et je peux organisé un banquet dans les bois pour ceux que ça intéressent. Il y a encore quelque temps quand je voyais des gars harnachés comme moi pour une « simple coursette », je me disais « tiens, encore un, qui se fait son film ». Maintenant, je ne juge plus et je fais ce qui me plait.

Au bout d’1 km, une cloche retendit.  Je croise une casquette rouge avec juste en dessous quelqu’un qui doit être Tophenbave (il a dit sur le forum qu’il serait au bord de la route avec une cloche  donc la probabilité me semble forte ). Je le salue mais il ne m’entend pas et ne me voit pas : bon, ce n’est que partie remise ….

Je n’ai pas encore parlé du temps : superbe ! Du soleil comme s’il en pleuvait : du coup, les paysages sont magnifiques.

J’ai pris, comme tous les jours, un petit déjeuner pantagruélique mais bizarrement au bout de 40 minutes, j’ai faim ! Et moi, qu’est ce que je fais quand j’ai faim, hein ? et bien…… je mange ! C’est l’avantage de partir chargé, alors je ne m’en prive pas. Désolé pour les raisins secs et la tranche de pain d’épices qui ne verront pas l’arrivée.

Ah, ça va mieux ! J’essaie de progresser dans ma capacité à m’alimenter en course, à détecter les signaux avant qu’il ne soit trop tard ayant une petite tendance à l’hypoglycémie  (OK, là, c’était quand même franchement tôt !) : objectif réussi sur ce coup là.

Tiens le ravito des 10 km (à mon avis, il n’y a pas 10 km car je l’atteins au bout d’environ 53 minutes et je ne me suis franchement pas fait violence). Et là, vous n’allez pas me croire !!! je ne m’arrête pas ! Incroyable, non ? bon, c’est vrai que j’ai mangé il y a 5 minutes ….

Je double donc une bonne cinquantaine de concurrents au ravito (y a que là que je double, autre avantage de l’autonomie ).

Les parcours des 17 et des 30 se séparent un peu après, pas de regrets, le 17 me suffira bien.

Et soudain, le chevalier blanc apparaît ! ArthurBaldur, bien connu des forums et kikoureur, me rattrape (c’est donc que j’étais devant lui, admirez la logique ) tout de blanc vêtu. Bon, il a dû s’arrêter une demi-heure au ravito que je viens de dédaigner.

J’allonge un peu la foulée (elle doit se demander ce qui me prend ) et comme un crocodile, je l’accoste. Je lui dis que je lis son blog et lui parle de quelques commentaires assassins que j’y ai posté !Nous cheminons ensemble quelques temps en papotant mais ça va quand même un peu vite pour moi : il m’attend un peu mais je lui dis de me laisser mourir seul dans les bois et que surtout il n’oublie pas de dire à ma femme et à mes enfants que je les ai beaucoup aimé …. Bref, il s’éloigne et je reste seul.

Pas pour longtemps ! Y a plus moyen d’être tranquille ! La cloche retentit et cette fois je m’arrête pour saluer Tophenbave et la personne qui l’accompagne. Rencontre fugace mais vraiment sympa : on devrait être amené à se revoir, on est quasiment voisins !

Bon, au fait, c’est une course ? Je suis toujours bien, j’ai presque récupéré de mon sur-régime avec Arthur. J’ai l’impression que je n’ai pas encore beaucoup parlé de sport, depuis le début … Au moment où ça pourrait commencer à devenir un peu plus dur au niveau des jambes, un bénévole me dit qu’il ne reste plus qu’1, 5 km . J’ai du mal à le croire mais un des ces collègues me le confirme (certes, 800 m plus loin mais bon, c’est la glorieuse incertitude du kilométrage des trails). Il y a une grande descente, j’en profite pour me faire doubler par une demi-douzaine de concurrents car, autre de mes particularités, je descends comme une enclume !

Arrivée en 1 h 42, presque pas fatigué, bien content.

Faut pas rigoler, avec tout ça j’ai faim. Je vais descendre 3 bols de soupe aux vermicelles (ah, ben, si finalement je suis bon descendeur !) et déguster une part de gâteau au chocolat pour les 10 ans de la course.

Je re-papote avec Arthur, regarde si je vois des buffs kikou (rien !), assiste à l’arrivée des premiers, me rend compte que Jean-Phi ne sera pas là avant une demi-heure.

Donc, je rentre pour …. aller me balader en famille l’après midi …… dans les Monts du Lyonnais !!!!

Super matinée : du sport, du soleil,de beaux paysages, des rencontres, ….

A refaire très très souvent.

Pourvu que ça dure ….

 PS : mince, c'est long ! je pensais ne rien avoir à dire. Promis, si il y a d'autre CR, ils seront plus courts...

 

Photo : ArthurBaldur

8 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 21-01-2011 à 17:10:00

Super ton CR, change rien surtout !! Y a que du bon.
C'est drôle, ta compét ressemble comme 2 gouttes d'eau à notre off de la semaine précédente ! Curieux non ? ^^

Commentaire de totoro posté le 21-01-2011 à 17:35:00

Félicitations pour ton premier CR et il en appelle beaucoup d'autres car il était bien sympa :-)

Commentaire de arthurbaldur posté le 21-01-2011 à 22:31:00

Salut m'sieur ... C'était sympa de te voir. Bon, il m'a fallut un moment pour rattraper les wagons. Et l'autre ... pourquoi il me parle de rubalise ?!
Au plaisir de te revoir sur les chemins ... :))

Commentaire de tophenbave posté le 22-01-2011 à 20:27:00

non,non ne change rien,garde ton humour !quant a ta foulee ,ne t'en fais pas en quelques off elle va changer!!au plaisir de se revoir,en course ou en off....dans les monts du lyonnais!

Commentaire de franck de Brignais posté le 23-01-2011 à 20:39:00

Une excellente initiative ce premier CR !! Bravo pour cette course. Je ne sais pas si j'ai de la peau de saucisson (Lyonnais...) devant les yeux, mais je n'arrive à voir aucun kikou sur les courses... même pas croisé une cloche avec Tophenbave au bord de la route !!... Ca fait aussi plaisir de voir que je ne suis pas le seul à partir au fond ... Au plaisir de te croiser !! Franck

Commentaire de tidgi posté le 27-01-2011 à 23:01:00

Une bien belle course.

Merci pour ton 1° récit.
Et pour la longueur, ne change rien, reste comme çà !

Commentaire de Timthacel posté le 25-10-2013 à 14:34:00

Salut Arclusaz,
Bon je vois qu'on a un point commun : notre 1er CR concerne le Trail des coursières de 17km.
Pour le reste j'ai beaucoup à faire pour te rattraper car tu descends comme une enclume et termine en 1h42 en ayant couru tranquille !
Moi je descends comme une flèche, court comme un malade et termine en 1:54.
ça donnerai presque envie de pleurer !!

Commentaire de Arclusaz posté le 25-10-2013 à 14:43:13

Mais, non, mais non, ne pleure pas ! tu vas vite progresser et tu finiras devant moi.
C'est mon destin de servir de point de repère aux "débutants" qui rapidement m'atomisent.
Mais, ça me plait bien et je suis content pour eux.
Bon, ne te crois quand même pas obligé de me mettre la pâtée dès dimanche à la Val'lyonnaise, on n'est pas pressé,....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran