Récit de la course : La Val'Lyonnaise - 26 km 2010, par Jean-Phi

L'auteur : Jean-Phi

La course : La Val'Lyonnaise - 26 km

Date : 24/10/2010

Lieu : Vaugneray (Rhône)

Affichage : 596 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Val lyonnaise 24 octobre 2010

Tiens j'ai retrouvé ce CR que je n'avais pas mis en ligne. Je vous le livre. Ca reste un très bon souvenir !

 En guise de prépa au marathon du beaujolais nouveau et après une CCC avortée à Vallorcine pour cause de météo, me voici en ce dimanche 24/10 avec à nouveau un dossard sur mon t-shirt. Il ne fait pas très chaud, j'ai prévu de partir en cuissard d'été et t-shirt manches longues. a se demander ce qu'il me passe par la tête parfois !!

Je retrouve sur place moon beau frère Stéphane, venu se faire une sortie sympa et Philippe (qui nous lit régulièrement mais pas encore kikoureur ) venu pour en découdre. Je décide de partir avec Philippe car je veux, malgré le dénivelé de cette course, la réaliser comme un semi à allure marathon (4'15" au kil). Soit 1h50. Bon... Ca le fera pas tout à fait et je me rendrai vite à l'évidence que ce n'était pas simple à réaliser...
Le départ donne de suite le ton, ça monte ! Je pars au 2° rang à une allure que je connais plutôt bien désormais pour l'avoir bien travaillée au stade . D'entrée je perds Philippe, je ne le reverrai qu'à l'arrivée.
Les 1ers kils sont donc en faux plat montant et descendant, je gère tranquillement. Devant, c'est parti relativement vite, je ne cherche pas à m'accrocher, je ne suis pas dimensionné pour et surtout pas là pour cela

J'ai repéré sur le parcours que cela grimpait franchement vers le 8°. Ben... C'est vrai ! Et pas qu'un peu ! Au sortir d'un petit hameau, la pente prend quelques % supplémentaires, attrapent un sentier le long d'un champ et commence la galère. Je perds pas mal de temps mais continue tout de même à courir à un rythme plutôt soutenu (pas loin de 13 au Garmi,). Vers le 11° kil on reprend les coureurs du 15 kms. On en profite pour se chambrer un peu, j'avis un monsieur qui est handicapé (du bassin me semble-t'il) et qui court malgré tout. Je le reverrai 2 kms avant l'arrivée, il terminera. Chapeau. J'en oublie d'un coup que je suis à la limite de la rupture et que je ne gère plus comme je le souhaitais mais que je suis en train de "faire" le job. En 2s après avoir passé ce Monsieur (que j'applaudis), j'oublie ma pâle souffrance en regard probablement de la sienne) et relance. Merci Monsieur pour cette belle leçon !

Sur les kilomètres qui suivent, j'ai du mal à situer ma place. Dans les 50, j'en suis certain. On ne m'a pas rattrapé et j'ai doublé quelques concurrents. Je fais la course plutôt en solo. Ca me va bien. C'est le moment où nous plongeons surune grosse descente caillouteuse à souhait ! J'ai retrouvé des jambes, j'aime bien ce genre de descente, j'envoie du bois ! Ca me permet de revenir à hauteur de 2 coureurs visiblement un peu en difficulté. Je passe sur le petit pont, manque de me prendre une belle gamelle et entame la remontée sous les encouragement des spectateurs. C'est l'arrivée dans Grezieu la Varenne.
Pour l'anecdote, après le rond point du 22° kil, nous entrons dans un lotissement et je me retrouve au fond d'une impasse devant une maison... que je connais bien !!! C'est tout simplement la maison des parents de mon beau frère ! Tout interloqué, je ne sais plus par où je dois aller !!!  Heureusement une âme charitable m'avise du petit chemin qui passe le long de la maison !

Je reprends ma route de plus belle, j'ai la sensation que je vais être repris, j'accélère ! Tiens, il me reste du jus !!! On débouche sur la piste cyclable, long faux plat montant de 2kms. J'ai retrouvé la niaque et c'est en accélérant que je vais en finir avec cette très jolie course. Je passe l'arche d'arrivée : 1h54'35", 33° / 378 arrivants. Ca se gagne en 1h38. Je suis satisfait. Je recommande chaudement cette superbe course que je ne connaissais pas encore. Je reviendrai très certainement en 2011 !!

De bonne augure pour le marathon du beaujolais nouveau !

3 commentaires

Commentaire de tidgi posté le 08-01-2011 à 20:16:00

Belle perf, bravo !
Une course toujours aussi sympathique et où l'on aime y revenir chaque année...
A bientôt au détour d'un Off ;-)

Commentaire de tophenbave posté le 08-01-2011 à 21:43:00

bravo l'ami,avec des perfs pareilles ,je sens qu'ils vont etre cool les offs lyonnais!!!!

Commentaire de Arclusaz posté le 10-01-2011 à 16:53:00

ben, on a failli l'attendre ce CR !!!!!

je sais,je sais, les miens mettent encore plus de temps à sortir : un jour peut être ....

Encore bravo pour cette première Val'lyonnaise.

Et pour reprendre notre thématique de samedi : je mets 30% de temps de plus que toi alors que pèse 50% de plus que toi.

Mon coef "performance/poids" est donc meilleur que le tien.
Plus qu'une seule solution si tu veux me rattraper : faut que tu grossisses !!!
CQFD

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran