Récit de la course : Jogg'iles - 30 km 2010, par ArnoS

L'auteur : ArnoS

La course : Jogg'iles - 30 km

Date : 21/11/2010

Lieu : Miribel (Ain)

Affichage : 989 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Bonjour à tous,

Que s'est-il passé depuis le Toussi'Trail. La petite douleur ressentie à la fin de ce trail a persisté au décrassage de mardi que j'ai écourté. Donc, j'ai décidé de ne pas courir durant ce week-end de 4 jours et de ressortir les vélos.
- Jeudi : Vélo de route - Parcours du Rallye d'Autonme de Genas - 64 km à 28,3 km/h
- Samedi : idem à jeudi - 64 km à 28,7 km/h - un peu plus en jambe que jeudi avec en plus un petit arrêt sur Grenay où j'ai croisé mes collègues de la Foulée qui faisait un grand tour.
- Dimanche : un vent de malade, j'ai préféré faire du VTT autour du Parc de Meribel Jonage (parcours n°5) soit 50 km (incluant aller/retour de Genas) à 20,7 km/h (retour face au vent interminable).
- Mercredi: re-test à la piste - quelques légères accélérations - tout va bien
- Vendredi : re-re-test à midi - 10 km à 12,4 km/h - tout va bien
la douleur n'étant plus revenue, je pars pour reprendre ma préparation à la SaintéLyon et je m'engage Dimanche à Jogg'iles sur le 31 km.

Vendredi soir s'est tenue l'AG de La Foulée, Jacques présente le bilan du classement de la Tortue Jaune 2010. La formule "magique" qui sert à calculer les points acquis à chaque course privilégie la distance totale parcourue et prend en compte le classement scratch et par catégorie. Elle m'est très favorable par rapport à Claude qui a fait autant de km. J'ai également bénéficié d'un arrêt prolongé de la Tortue Jaune 2009, Pierre, pour blessure. J'ai donc eu l'honneur de finir premier cette année. J'ai eu droit à un beau tee-shirt très discret et saillant.

Nous voilà dimanche matin, levée 6h40, comme d'hab je prépare 2 gourdes et bois un café. Arrivée vers 7h20 sur le site, ça commence à peine à arriver. Pas de pluie mais du brouillard matinale, frais mais pas trop. Cette course draine du monde, elle propose : 5, 10, 15, 21 et 31 km + course en enfants. Le 31 km part à 8h10. Je m'inscris, 17€ le jour même, un peu cher tout de même !!!

Il y avait du monde de La Foulée,

Sur 30 km : Guy (nouvelle tortue de Genas), Patrice (nouvelle tortue de St Bonnet), Christian T. et Claude (avec les bâtons).

Sur 21 km : Marco et Myriam, Jeff, Fredo, Philippe et Marie-Laure (un grand bravo à Marie-Laure qui remporte le scratch féminin), Dominique A., Robert, Pierrot (toujours jeune), Pierre, Anne-Marie et Cyril, Mehdi, Gilles, Danielle et Reynald.

Sur 15 km : Evelyne, Pierre et Marie-Jo avec leur fils Benjamin, Géraldine, Dominique et Caroline, et Carina.

et de mon boulot Philippe P. et V., Jean-Michel. J'en oublie certainement.

Je revêts mon super tee-shirt de la Tortue Jaune (quelle pression sur les épaules !!). Les HOKA sont également de sortie, sur des chemins "gravelleux", elles devraient bien lisser les défauts, en espérant que ce n'est pas trop gadoueux (les crampons sont déjà usées).



Le parcours du 31 = 10 + 21 km.


Départ vert 8h15, je pars assez fort, autour de 14,5 km/h sur les premiers km. Phillipe V. qui est en forme me distance dès les premiers mètres et je laisse partir en lui soufflant un : vas-y, je te rattraperai (anecdote à 2009). Je vois également Patrice 200m devant. Je maintiens ce rythme assez soutenu malgré tout, en me disant toutefois que 31 km s'est long. Vitesse moyenne au-dessus de 14 km/h pour le premier 10 km que je passe en 42:30. (14,1 km/h). Passage sous l'arche, du monde pour me soutenir, je vois Philippe P et Cédric J., c'est sympa !!!
On repart pour 21 km, et dès le 12ème, je sens bien que je ne tiendrai pas, il y a du monde derrière moi qui me pousse à maintenir ce rythme mais c'est pas raisonnable. Je décide de m'arrêter, marcher et boire sur quelques mètres pour les laisser partir et repartir sur rythme plus long court, il y avait un petit peloton de 10 coureurs. Je repars un peu en deçà jusqu'au moment où on rejoint les bords du canal. A nouveau, je marche et je bois. On est à peine au 16ème km !!. Je repars et retrouve un rythme. On quitte les bords du canal pour travers le parc Sud-Nord. Ayant ralenti, plusieurs coureurs me rattrapent. Au semi, je passe toutefois en 1h33 ce qui est pas non plus catastrophique et cela me remotive. Mais vers le 25ème, à nouveau, le coeur s'emballe, je marche et finis ma gourde. Je repars encore un peu plus doucement, on commence à rattraper les derniers du 21 km. Longue ligne droite le long de l'A42, interminable, puis on redescends sur les bords du lac et retrouve le parcours de la première boucle. J'arrive enfin à retrouver un petit rythme, un peu plus de 12 km/h et un peu de sensations. Le fait de rattraper de plus en plus de personnes du 21 km aide pour le moral, en plus je connais bien la fin de parcours et je gère. Il y a toutefois, toujours un ou 2 coureurs du 31 km plus frais qui me rattrape. 3 km avant l'arrivée, c'est Guy qui me rattrape, un petit coup au moral même si je pensais qu'il était devant. J'accélère un peu pour le rattraper mais je non, je préfère gérer et en finir. On rejoint le bitume, le site d'arrivée, de nombreux coureurs de la Foulée sont déjà arrivés et m'encourage, c'est vraiment sympa !! Un dernier sprint avec un dernier coureur du 31 km que est revenu sur moi et c'est fini.
Bon, je finis en 2h22:12 - 13,0 km/h, 57/352 au scratch et 31/133 V1 (pourtant je ne devrais passer V1 qu'en 2011).

C'est moins bien qu'en 2009 (2h15). Un bon entraînement en résistance. Je croise Philippe V. qui m'annonce qu'il a finit en 2h18, il a également dû sérieusement lever le pied sur la fin (mais moins que moi).

Ce petit graphe illustre bien les premiers 10 km assez rapides puis la perte de vitesse ainsi que les arrêts.


Je récupère mon sac à chaussure cadeau. Je ne traîne pas trop sur le site d'arrivée, j'ai froid. Je me change et ne traîne pas, je suis pas bien, des douleurs au ventre - gastrique, des tremblements et une fatigue inhabituelle. Je rentre directement. Douche puis au lit pour finalement 3h de sieste. Au reveil, ça va mieux.

A+
Arno

1 commentaire

Commentaire de yves_cool_runner posté le 16-12-2010 à 19:50:00

Bravo pour un bon résultat. On s'est suivi de près : 2h24 pour moi. Le parcours était un peu plus long qu'en 2009. En tout cas, une course bien placée pour faire tourner les jambes avant la STL. Et on n'imaginait pas encore ce qui nous y attendait !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran