Récit de la course : Cross des Myriades 2010, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Cross des Myriades

Date : 28/11/2010

Lieu : Saint-Priest (Rhône)

Affichage : 614 vues

Distance : 6.8km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le plus grand du Sud Est.

Le plus grand du Sud Est.

 

Je suis derrière Marc et ça part à fond.

La ligne droite sur le stabilisé et avalée en moins de deux.

Je dois même tirer sur les bras pour garder le contact.

Nous rentrons dans l'herbe et commençons la petite boucle.

 

 

 

 

C'est le 31° cross des Myriades à St Priest.

Je suis sur la course des vétérans et des juniors longue de 6,8 kilomètres.

Ce n'est pas la première fois que je viens ici.

Je trouve cette épreuve plaisante et le parcours n'est pas mal.

 

Beaucoup de gars de Balan sont venus et je suis donc parti avec Marc avec qui j'avais couru Annecy et Ambérieu.

Nous longeons le terrain de foot puis remontons vers le haut.

Nous bifurquons vers la droite pour revenir par une grande ligne droite vers la zone de départ.

Nous ne retournons pas sur le terrain de foot en stabilisé mais taillons sur le côté.

A chaque virage on s'accroche en tirant sur les avant bras.

 

Nous entamons la première des trois grandes boucles.

 

 

 

Cette fois ci nous ne tournons pas sur la droite.

Nous somme dans la partie haute du parcours.

Nous rentrons de suite dans l'herbe. Il y a quelques années, nous étions sur cette partie de macadam désastreuse pour les pointes.

 

J'ai lâché du lest vis-à-vis de Marc qui mort vraiment de pleines dents dans ce cross.

Malgré les encouragements de connaissances : " Allez grand, Marc n'est pas loin !", je renonce à cette entame ultra rapide.

 

Nous contournons un buisson avant de monter sur le sommet du parcours.

Nous prenons les arbres à la corde tels des skieurs.

Ca redescend.

Il y a quelques éditions, il fallait la monter cette descente.

 

Nous faisons un huit, ce qui permet aux spectateurs de voir à plusieurs endroits la course.

Une petite ligne droite puis entre les arbres. Nous revenons sur la partie où se situent les départs, arrivées et où sont plantées toutes les tentes des clubs.

 

Il doit y avoir Bernard et Marc de l'EAB qui me regardent.

Bernard, en me voyant arriver tout à l'heure, a regretté de ne pas courir, pour se confronter à moi.

Hé, hé, hé, dommage car j'ai l'air d'avoir la patate aujourd'hui.

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes dans la deuxième boucle.

Je suis toujours dans mon rythme malgré une petite baisse logique après ce départ rapide.

Un gars de Balan me passe en entrant sur le haut du parcours mais il va rester à égale distance de moi.

Nous sommes trois, quatre à faire la course ensemble, et ensemble nous rattrapons les coureurs qui sont partis trop vite.

Nous nous suivons à la queue leu leu et profitons des encouragements des coéquipières et coéquipiers des autres.

Je suis depuis un moment avec un gars de Tassin la Demi Lune et il a pas mal de supporters.

On croise les premiers qui entament leur ultime boucle.

 

Nous tournons en un droite gauche sur le final. Toujours des encouragements sympa.

Nous finissons ainsi la 2° boucle.

Un petit coucou à Pascal (Photogone) qui tire le portrait de tout ce qui bouge et photographie tout ce qui ne bouge pas.

 

J'ai eu un coup de moins bien dans cette boucle mais c'est (déjà) la dernière.

Sur le terrain de foot les filles s'échauffent et encouragent encore le gars de Tassin.

 

Nous remontons légèrement en dévers au fond.

Je suis passé devant le petit groupe et j'ai accéléré sans le faire exprès.

 

Je me décontracte les bras dans la petite descente avant le tour du buisson puis la montée.

J'ai fait le trou avec l'arrière. Devant le champ est libre.

 

Je passe à raz des arbres en accélérant puis la descente arrive. Je fais gaffe aux trous et sans me retourner, dans le virage, je sens que derrière c'est loin.

Petite ligne droite, je laisse revenir un poil.

 

Le tour des arbres. Des supporters de Tassin me font comprendre qu'il est revenu un peu sur moi.

J'effectue le droite gauche et accélère comme un fou.

Je fuis, je vole sur cette butte, j'entends à peine la sono.

Au bout, des gars s'échauffent et s'écartent.

Je passe à donf le virage en me penchant faisant confiance aux pointes qui s'enfoncent dans l'herbe.

Le long du terrain en stabilisé, je rejoins deux gars devant moi dont le celui de Balan de tout à l'heure.

La montée a raison d'eux :

Je tire sur les bras et les passe au taquet.

Un p'tit coup d'œil par-dessus l'épaule pour constater les dégâts en ma faveur.

Le gars de Balan accroche. C'est lui qui était arrivé devant moi au cross d'Ambérieu.

Deux fois à droite et nous rentrons sur le stabilisé. Il n'est plus sur mon porte bagage, mais la ligne droite est longue et j'ai tout donné avant.

Malgré cela avec la rage du crossman je coupe la ligne avant eux.

 


 

 

 

 


Le gars de Tassin

 

 


Marc, loin devant moi à l'arrivée

 

J'ai plus de souffle ou presque mais la joie d'avoir réussi quelque chose de bien me fait redresser le torse.

 

Une madeleine, une bouteille d'eau et les coups de mains sympa avec les adversaires : "Bien joué, beau finish"

 

Le gars de Tassin arrive et je taille la bavette avec lui. Nous nous donnons rendez vous au cross des Papillotes à Saint Maurice de Beynost le 18 décembre.

 

Je suis 49° au scratch mais surtout je fais plus de 15 à l'heure de moyenne et sur un cross en plus.

Ca y est la forme est là.

Reste encore deux courses de vitesse et la fin de l'année revenu en forme se confirme.

 

Décembre, fait gaffe, j'arrive.

 

La course cadets.

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

3 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 09-12-2010 à 14:59:00

Tu l'as dit , un vrai crossman, un vrai pitbull!!
Bravo Gilbert, content de te voir aussi en forme, même si j'aurais préféré te voir vers chez moi.

Commentaire de tidgi posté le 12-12-2010 à 09:42:00

Ah, çà envoie !
Bravo à toi. Et au plaisir de te croiser.

Commentaire de lulu posté le 12-12-2010 à 18:24:00

Qu'est ce que tu es beau dans l'effort !!!???

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran