Récit de la course : Saintélyon 2010, par Mamanpat

L'auteur : Mamanpat

La course : Saintélyon

Date : 5/12/2010

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1835 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

32 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

SaintéLyon 2010 : une édition qui laisse sur le cul...

Après une année bien chargée je pensais avoir du mal à avoir autant d'enthousiasme à me relancer sur la SaintéLyon (douleur au genou l'an passé, début d'année dure côté pro, abandon au Nivolet Revard, Transju'trail épuisante mais magnifique, marathon de Lyon avorté...). Bref, mentalement pas facile à aborder. Puis une reprise en bord de mer et dans l'Esterel a reconnecté la passion, l'envie et la gniak !
Bref, SaintéLyon 2010, j'arrivais plein pot !
  
Excellente prépa, très bonnes sensations, très bonne capitalisation de la prépa marathon.
Puis la météo et Dame Nature qui s'agitent quelques jours avant le départ, apportant la neige tant attendue par Michel, le chef de la SaintéLyon. S'il pense que ça va être magnifique, je ne peux que lui faire confiance !
Well on vera...
Jusqu'au jour même, je suis plutôt sereine, pas eu le temps de me mettre la tête franchement dedans avec un taff très prenant.
Samedi 4 décembre - Meximieux
Je prépare enfin mes affaires ! Et ce n'en est pas une mince (affaire !) puisque tout doit être adapté en fonction de la nouvelle donne : froid et neige !
Les couches sont empilées au fond du sac et j'opte pour un équipement plus conséquent. Exit le porte gourde, place au camel bag qu'il faut cependant adapter. Je reprends l'astuce de Blob (ami kikoureur, qui m'a proposé la co-organisation de l'AAB Kikourou l'an passé !).
Me voilà à découper sac isotherme puis couche de polaire et emmitoufler le tuyau de la poche à eau. Ma petite fierté du jour est le protège embout de la pipette avec une pochette portable Brut de Fleurs !
  DSC01002
J'arrive à me poser une petite heure en début d'am et c'est un autre kikoureur, Looping de son pseudo, qui passe me récupérer à 15h30. Passage par Gerland pour récupérer L'tBlueb, Tophenbave et Jeje38 (encore des kikoureurs !) et go to Saint Etienne!
Saint Etienne - 17h30
Nous voilà au Flore lieu de l'AAB Kikourou et de leur assemblée générale. J'en profite pour aller retirer mon dossard et me mettre dans l'ambiance. C'est calme pour l'heure et je papote un moment avec Caro, Mike et fais même la connaissance de Sylvie Boissy, valeur sûre montante du trail français !
A 19h, nous sommes en place avec Bertrand pour accueillir les premiers inscrits à l'AAB et prendront le relais tout au long de la soirée.
J'envisageais de retourner dans le Hall Expo au cours de la soirée, mais je suis bien occupée par ici et il fait si froid !!!
Enfin, c'est les retrouvailles avec mes collègues en relais à 4 et toutes mes Brut de Fleurs (enfin sauf Bis mais qui est présente malgré tout !).
22h30 
La préparation est comique : j'ai le sentiment de partir pour une sortie de ski alpin, il ne me manque que les skis ! Alex s'empêtre dans ses ceintures, Indrit est tout calme et en short, Rod a presque les raquettes dans le dos ! Tous ça sous les yeux amusés de nos relayeuses et la placidité des mascottes du jour les Barbapapas relayeurs !
   DSC01028
Les échanges avec les autres solos qui se préparent deviennent plus calmes.
Dans un coin, ArthurBaldur, Biscotte, Patrovite, Fulgurex, Tidgi, JMTouron renfilent du sec et tentent de récupérer un peu. Ces incroyables fous ont fait l'aller dans la journée et ont ouverts la trace dans 40cm de neige fraîche. Les traits sont tirés et j'arrive presque à me faire du souci pour eux... Il n'y avait pas de quoi ! Tous ont brillamment rejoint Lyon !
Nous rejoignons le départ avec Alex, Indrit et Rod.
Je me prends un terrible coup de flippe dans le hall en attendant d'aller se placer sur la ligne.
Je tente de voir Michel, je n'aurais croiser que Jean François et Eric (speker) de l'équipe organisatrice.
Promesse est faite à ce dernier d'une belle embrassade sur la ligne d'arrivée !
Enfin nous nous plaçons sur la ligne, je ne ressends pas le froid tellement il y a de monde et l'ambiance est joyeuse avec mes camarades de galère !
00h00
DSC01020U2 retenti, la foule s'exclame, les frontales s'allument et le décompte est lancé !
Je décide d'y aller coolos, un seul objectif arriver entière !
Pas le choix de toute façon, j'ai un mal fou à me mettre dedans. -9° affichés mais pour autant j'ai trop chaud. Les 7 km de bitume sont interminables jusqu'à Sorbiers.
Premiers chemins, première neige et oh stupéfaction c'est super gérable ! La neige est poudreuse et se pratique très bien. Mais c'est épuisant et mes appuis souffrent de ce changement (j'ai un de ces mal sous les pieds !)
stl2010 5 
2h00
Il me faut 2h pour rejoindre St Christo (contre 1h37 au meilleur de mes chronos !) et je ne suis pas au top. Un peu mal à la tête, brassée, mal au bide, je pense que le froid, même non ressenti avec toutes ces couches, fait son oeuvre. Heureusement ma boisson iso est chaude et fait du bien.
Mike me double et me dit qu'il vient de laisser Alex, au tel et marchant au ravito... Bizarre... (Je ne saurais que bien plus tard que ravito de St Christo signifiait vomito plein pot pour Alex !...)
Nous faisons un bout de chemin ensemble et là ça y est, la machine est en route !
Je prends un plaisir fou à courir sur les portions plates enneigées et je déroule avec aisance en descente !
Je perds d'ailleurs mon gros Dragibus noir dans une...
Les montées c'est bien plus compliqué et épuisant mais ça passe.
Descente sur Ste Catherine, incroyables files d'attente et bouchons pour passer les premiers chemins verglacés... On y va prudemment, finir...
stl2010 3
3h55 
Pas d'inquiétude pour ce chrono qui affiche 1 heure de retard maintenant.
Je passe le ravito sans arrêt et attaque une portion que je ne reconnais pas et enfin le Bois d'Arfeuille se présente.
Je suis bien accompagnée 2 des kikoureurs fous (Tidgi et JM Touron) mais ils me lâchent quand la descente devient compliquée.
C'est simple le bois d'Arfeuille s'est transformé et en une espèce de piste de bobsleig cabossée !
Ca chute à tout va, les arbres et arbustes sont malmenés, tout le monde récupère qui peut mais ça progresse tout de même...
Je m'en sors bien et me dis que je gère, l'arrivée sera pour moi même si celle-ci risque d'e^tre franchie vers les 10 heures après un caclul rapide.
J'ai la goutte au nez, je sors mon mouchoir pour la 92ème fois depuis le départ et voilà que mes 2 pieds décident de partir ensemble loin devant sans mon accord.
Quoi comment ça c'est le verglas qui vous l'a proposé ????
L'atterrissage est d'une violence insoupçonnée...
Pourquoi tant de haine ?
Je dois hurler à ce moment là car je me retrouve sur le dos et déjà plusieurs personnes autour de moi :"sors sa couverture de survie, j'appelle le pc sécurité" !
Mais c'est quoi ce remake de feuilleton américain de seconde zone ???? Je vais repartir, vous êtes dingues !
Je me relève, ME... PU... FAIS CH... Je ne peux pas !
Je passe sur le ventre, à 4 pattes, je crie, je pleure, je hurle, je morve...
NON, NON, NON c'est pas possible, pas moi, pas maintenant, pas cette année...
  
Je mets tout ça sur le compte du choc, le coccys, tout le monde sait que ça tale, ça fait mal mais j'arrive finlament à me relever, donc c'est bon non ?
Non c'est pas bon...
Je perds toute notion de temps, je ne sais pas combien de mn sont restés ces 2 personnes avec moi, je les congédie, je peux marcher, ne foirez pas votre course, ça va aller....
Je tente d'avancer, c'est horrible, tout le monde veut m'aider - incroyable esprit de solidarité et d'entraide - et je les envoie vers l'arrivée...
Marie une copine de Meximieux et infirmière me file un antalgique et je lui dis de filer puis Mike me récupère.
Je n'en peux plus de pleurer, de douleur et de dégout, il m'aide à me trainer jusqu'au poste de secours de St Genoux (je suis accrochée à son sac, il me soutien en soulevant le mien).
Quelle déchéance...
Je le congédie après plus de 20 mn je pense, "Mike, file vers l'arrivée, passe la pour moi..." (Encore merci Mike de ton soutien, de ton arrivée, de ton embrassade à Eric de ma part).
  
5h22 - Je stoppe le chrono...
Je suis sous la tente des secouristes, je sais maintenant que c'est fini pour moi, je ne serai pas finisher de la SaintéLyon 2010...
La suite est une succession de larmes, de textos, d'attente du médecin, de l'ambulance, d'une prise en charge aux urgences...
Merci d'ailleurs pour tous les soutiens que j'ai reçu. Et comment ne pas relever celui de Michel, qui en pleine matinée, avec plusieurs milleirs de coureurs congelés à gérer à pris quelques minutes pour s'enquérir de mon postérieur !
C'est moi qui suis désolée Michel de n'avoir pas honorer cette édition...
   
Cet abandon est trés dur à accepter et à digérer. Pas une seule courbature le lendemain, j'étais prête.
Je n'aurai pas la fierté d'annoncer que je suis finisher de cette incroyable édition 2010, je n'aurai pas honoré le dossard préférentiel que m'a attribué l'organisation (témoignage de sympathie pour mon dévouement à leur course !), je n'aurai pas participer à la grande fête à Gerland, je n'ai pas pu partager la fin d'un truc énorme avec mes Brut de Fleurs... Pas l'année des solos BdF, c'est sûr ! Vivement 2011 qu'on prenne notre revanche Alex !
L'aventure STL 2010 aura duré 5h20 en terme de course pour 32 km (gamelle et rampage inclus) et plus de 7h pour diagnostiquer un gros mal de cul (sans vulgarité aucune !). Rien de grave in fine...
Au fait, mon dossard préférentiel, c'était le 13... Ca vous laisse sur le c... non ?!
Merci et bravo à tous mes potes qui ont franchi la ligne, je le partage un peu avec vous !
Mention spéciale à mes Brut de Fleurs, 3èmes en relais à 4 femmes pour les anis et 8èmes dans la même catégorie pour les fuschia ! Ca cause non ?!!!!
Et hepta ovation aux LyonSaintéLyonnais qui ont parcouru le parcours dans le sens Lyon Saint Etienne de jour en 11h15 et ont tous franchi l'arrivée dans la course officielle ! Chapeau bas et je précise qu'une seule femme à participer à cette aventure : Cécile Bertin, plus connue sous le pseudo barbie mais pas blonde pour un sou selon l'ami Arthur ! Cécile c'est la référence en CAP féminine avec le site www.courir-au-feminin.com.
Tous les résultats sur www.saintelyon.com

32 commentaires

Commentaire de ThomasL posté le 07-12-2010 à 18:41:00

wow... ton cr m'a mis une boule ds la gorge... Pas besoin de te souhaiter du courage, manifestement tu en débordes et mais surtout prompt rétablissement.

Commentaire de tophenbave posté le 07-12-2010 à 19:24:00

2011 sera ton annee de "revanche sportive",sois en sur!merci pour l'aab,c'etait parfait,et recupere bien!au plaisir de te revoir sur un depart l'an prochain!

Commentaire de ganzer posté le 07-12-2010 à 19:31:00

On dit "malheur au vaincu"... il semble que cela soit tristement vrai.
Probablement une des raisons pour lesquelles les arrivées sont si jolies...
Bon rétablissement !

Commentaire de fulgurex posté le 07-12-2010 à 19:57:00

Finalement, tu as fait du chiqué de fille ;o)
tant mieux! Rétablis toi bien, des Saintélyon, il y en aura encore beaucoup... et peut être avec le dossard 8?

Commentaire de sarajevo posté le 07-12-2010 à 20:34:00

L'essentiel est sauf : Tu ne t'ai pas blessé !!!
C'est rageant de ne pas terminer une course. A l'année prochaine championne ¨!!!
Merci pour l'AAB
Pierre

Commentaire de Klem posté le 07-12-2010 à 20:49:00

Les abandons ainsi que les défaites rendent encore plus fort. Tu prendra ta revanche l'an prochain, le plaisir de terminer ne sera que plus intense. Bon rétablissement

Commentaire de cloclo posté le 07-12-2010 à 21:29:00

J'en reste sur le c... de ton CR, ma chère Patricia 0:)
Gros bisous, et à un prochain quizz dans l'Ain ;-)

Commentaire de yves_cool_runner posté le 07-12-2010 à 21:30:00

Bon, ben, que dire d'autre que "à l'année prochaine" ? Le principal est que tu n'aies rien eu de grave.

2011, THE RETURN OF MAMANPAT

Commentaire de didstzach83 posté le 07-12-2010 à 22:06:00

trop heureux de te savoir en bonne santé
je crois t'avoir vu à St Genoux, assise tout près des réchauds en pleurs. C'était impossible de dire un mot, quand une concurrente est en larmes, trop respectueux de la douleur morale et physique.
Nous avons tous finis épuisés mentalement. Le physique n'est qu'un détail.
Heureux moi je suis de voir mes photos chez toi, c'est top !!!
Santé à Toi et vivement tes prochains récits
Bonnes Fêtes à Tes Fesses !!!

Commentaire de Pat'jambes posté le 07-12-2010 à 22:08:00

Aaaaaaarg! Sans voix, les boules.. il y a eu pas mal de blessés et d'abandons visiblement sur cette STL, ce n'est pas le n°13...
Bon rétablissement et vivement décembre 2011!

Commentaire de Natou posté le 07-12-2010 à 22:21:00

Je me rappelle ta fraicheur petillante avant le depart (AAB kikous). Je suis bien triste que ce verglas ait eu raison de toi. Bon courage et bonne recup !

Commentaire de DROP posté le 07-12-2010 à 22:29:00

Allez rebondit au plus vite mamanpat... En espérant que 2011 te fasse retrouver ton sourire légendaire !

Commentaire de Byzance posté le 07-12-2010 à 22:42:00

Bon rétablissement ... J'ai des tresses à suivre pour tenir mon objectif !

Commentaire de Yann78 posté le 07-12-2010 à 23:04:00

Salut Patricia,

bravo pour ton récit et surtout pour tout ce que tu as fait dans cette Saintélyon 2010!!!! Ta préparation perso, la préparation avec Blob de l'AAB, la tenue de cette soirée où tu as été aux petits soins pour tout le monde, et ta course plutôt bien maîtrisée jusqu'à cette chute....

Encore un grand MERCI à toi et surtout à bientôt.

Yann

Commentaire de jeanpierre59223 posté le 07-12-2010 à 23:47:00

Bon retablissement Mamanpat et bon courage.
Jean-Pierre

Commentaire de béné38 posté le 08-12-2010 à 00:44:00

J'ai beaucoup pensé à toi pendant cette nuit là car je t'imaginais loin devant, le sourire aux lèvres... j'étais loin de t'imaginer dans une telle galère, que je n'ai apprise que bien plus tard. Remets toi bien, savoures ces fêtes de fin d'année, et c'est reparti pour 2011 !
Bises

Commentaire de Francois dArras posté le 08-12-2010 à 05:20:00

Tu es LA mascotte kikourou de cette Saintélyon. Celle qui motive et donne envie d'y retourner, celle qui accueille avec le sourire, celle dont on veut savoir quand elle arrive...
J'ai été très déçu pour toi mais rassuré par le diagnostic.
Je ne doute pas un instant que tu surmonteras la déception pour repartir vers d'autres aventures avec l'énergie qui te caractérise.
Au plaisir d'en lire les futurs récits.

Commentaire de Palio posté le 08-12-2010 à 09:47:00

Bon rétablissement, et l'année prochaine sera bien meilleure.
Par ailleurs , les 2 personnes qui t'ont "ramassé" sont de mes amis. Ils ont fini dans les 10 heures pour leur 1er Sainté.

Commentaire de marat 3h00 ? posté le 08-12-2010 à 11:30:00

Bon et bien je ne vois qu'une solution pour 2011 : la jouer comme les cyclistes, sans mouchoir. Hop !

Bon rétablissement et bonnes fêtes !
patrice

Commentaire de taz28 posté le 08-12-2010 à 11:39:00

J'imagine quelle est ta déception par rapport à ta course et aux entraînements que tu as dû faire pour cette satanée Sainté !!!
Tu n'as plus qu'à te faire dorloter et masser ce postérieur douloureux !!

Soigne toi bien pour mieux préparer ta revanche !!

Bisous

Taz

Commentaire de blanche posté le 08-12-2010 à 18:04:00

coucou patricia..... je me rappellerai lontemps de ce visage en larme dans la lumiere de ma frontale avec ton mouchoire ( tellement plus classe !! moi je me mouche avec mes doigts quand je cours:::)
sais tu que je t' ai gardé dans ma poche une partie de la course*? j ai meme poussée le vis jusqu'a apostrophé certain porteur du buff kikourou pour savoir si ils avaient de tes nouvelles en course, ils ont du me prendre pour une tarée!!!!!
en attendant de pouvoir ENFIN se faire une petite trace ds les parages , bonne fin d'année a toi
je t embrasse
marie

Commentaire de seapen posté le 08-12-2010 à 18:21:00

Boujour Mamanpat. Ce com. pour te remonter un peu le moral mais j'avoue que je n'arrive pas à détecter dans ton récit un élément qui me montre qu'il est atteint. Beaucoup de réactions effroyables qui pourraient le faire croire mais qui ne sont en fait que toute la résistance que tu opposes aux maux terribles que tu subis et c'est elle qui finit par l'emporter. Bravo pour ta bravoure. Salutations sportives.

Commentaire de Gibus posté le 08-12-2010 à 18:38:00

Tu reviendras pat
j'ai connu l'abandon aussi sur la stl
c'est dur à digérer mais je me suis vengé et ce n'est plus qu'un vieille histoire à raconter.

repose toi bien et très bientôt
gilbert

Commentaire de caro.s91 posté le 09-12-2010 à 01:07:00

L'essentiel c'est que tu sois intacte! Le moral lui aussi est entier. Tu as plein de ressources, tu rebondiras en 2011! :-)

Caro

Commentaire de Nono73 posté le 09-12-2010 à 09:03:00

Bjr, témoignage poignant reflétant la réalité de la course, je l'ai faite en relais d e02, de st catherine à lyon pour moi. Effectivement la descente dans le bois d'arfeuil c'était une patinoire, ça tombait partout.....gros bouchons à des endroits.....pas facile.
Plus loin y avait aussi d'autres descentes bien glissantes.......j'ai chuté à 03 reprises....

l'essentiel c'est que tu sois pas blessée grave....

Pour ma 1ère saintélyon c'était mémorable pour moi....j'ai mis 04h59 pour rejoindre gerlan...mais je voulais arriver entier.....on verra l'an prochain pour le chrono......

Bonne continuation et encore BRAVO pour ton courage....
@+

Commentaire de LtBlueb posté le 09-12-2010 à 11:21:00

Même s'il t'a contrarié , cet abandon n'est qu'une péripétie finalement, et va t'aider à devenir encore plus forte ! Repose toi . & à bientot

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 09-12-2010 à 21:33:00

C'est dur mais tu n'as pas à rougir de cet abandon, les conditions étaient vraiment extrêmes. Le coup des deux pieds qui partent ensemble, je l'ai vécu aussi. Tu l'as parfaitement décrit.

Bon rétablissement à ton coccyx et bises du Lutin.

Commentaire de gdraid posté le 10-12-2010 à 11:23:00

Merci Pat pour ce récit sincère !
Tu t'en tires bien, certaines de ces mêmes chutes sont très graves.
Et puis un numéro 13 ... Plus jamais ça Pat !!!
Bises
JC

Commentaire de tidgi posté le 11-12-2010 à 15:00:00

Fort heureusement rien de grave.
Je sais que tu vas revenir plus forte en 2011, et pas que sur la SaintéLyon...
Garde cet enthousiasme.
Merci encore pour l'orga de l'AAB.

Commentaire de Jerome_I posté le 12-12-2010 à 22:46:00

Allé bon courage, car ca fait mal au C%& mais aussi au cœur d'abandonner. Mais chaque abandon permet de prendre chaque nouveau départ plus fort(e). Jérome

Commentaire de Fimbur posté le 22-12-2010 à 22:04:00

Merci pour ton récit Patricia,
fini bien ta récupération, pour te beaux objectifs en 2011,

Bonnes fêtes
Fimbur

Commentaire de bouzzy-goulum posté le 08-01-2011 à 19:30:00

Pffouu, ça fait longtemps que je n'avais plus regardé les récits des kikous que j'ai eu l'occasion de croiser dans le passé
J'ai bien eu peur pour toi : J'ai bien cru que tu te l'étais cassé ce C..
Finalement ton n° 13 était bien dans sa symbolique : Une bonne remise en cause, même sous forme d'un coup de pied au cul, on en revient différent et parfois + fort.
+ sérieusement, tant mieux que tu t'en sois tirée à "bon compte".
ça me ferait presque regretter d'avoir boycotté ma 1ère saintélyon depuis 6 ans ... mais bon je trouve que ça devient un peu le bordel et cette année ne m'a pas rassuré sur ce point, même avec ces conditions hivernales.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran