Récit de la course : 20 km de Montpellier 2005, par vincent_34

L'auteur : vincent_34

La course : 20 km de Montpellier

Date : 27/11/2005

Lieu : Montpellier (Hérault)

Affichage : 1521 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ah Montpellier !

Avec toutes ces considérations, je me demandais si j'allais courir les 20 km de Montpellier.
- D'abord, j'avais des douleurs (légères, certes) aux tibias,
- Ensuite les commentaires allaient bon train sur le parcours (l'an passé, c'était pas fameux... et là, tout en ville, au milieu des voitures etc.)
- Et puis la météo qui s'annonçait exécrable !

Finalement, je suis allé Vendredi soir retirer mon dossard chez Intersport.

Dimanche matin. Il faisait beau... mais froid, très froid ! Toujours mes états d'âmes sur la façon dont je dois me couvrir pour ne pas avoir ni trop froid, ni trop chaud etc... J'opte pour un cycliste, un t-shirt manche courte et un t-shirts manche longue par dessus.

1km de voiture, je me gare à Joffre. Plein de places. J'enlève ma polaire et part m'échauffer en direction de la Comédie... Et en passant devant le podium... je vois Pierrot qui m'interpelle... là dessus arrive BipBip... je comprend qu'il y a un rendez-vous pour une photo des forumers... que je découvre puisque je n'avais pas ouvert l'ordinateur la veille... mais peu importe puisque je suis là (MOI).
Pierrot est extrêment motivé pour mener à bien son initiative... si bien qu'il saute sur le podium et parvient à convaincre le présentateur de l'utilité de passer l'annonce du RDV du forum courseapied.net pour la photo. Finalement on n'est que 3 pour la photo... clic... et chacun part trottiner pour s'échauffer.

Entretemps, j'ai croisé des copains du club Jogging Castelnau... que je ne revérai pas. Je vais au bout de l'esplanade et je reviens... je vois Pierre mon ancien Maitre najeur qui fait aussi partie de Jogging Castelnau... Il est V4 et il m'explique qu'il n'est pas assez entrainé car il a couru moins de 60 km cette semaine !!!

Il faut se mettre en place pour le départ et le peloton doit se former derrière une barrière... sur les rails du tram !
Forcémement des trams vont passer et vont devoir se frayer un chemin parmis les coureurs pendant les quelques minutes d'attente avant le départ !!! Bizarre ! Je me met au milieu bien au chaud.

Et voilà, c'est partit... il faut passer le goulet de l'entrée de la rue de la Loge. La remontée de la rue de la Loge et de l'avenue Foch est un peu délicate : bornes, bites, bananes, trottoirs parsèment dangereusement le parcours.

Mais ça s'arrange après le Pérou et là, commence une belle balade dans Montpellier : Une occasion de redécouvrir sa ville (et de découvrir certains quartiers). Le soleil nous chauffe timidement.

J'ai l'impression d'être facile, toujours en avance sur mon objectif avant une FC qui ne dépassera jamais les 87%... (le froid peut-être).

Le parcours est varié ça monte un peu... ça redescend jamais longtemps, ça tourne et encore... on ne s'ennuit jamais.

Des voitures... il y en a. Mais comme a écrit Pierrot, on a plus gêné les voitures que ce qu'elles nous ont dérangé... pour ça l'organisation était irreprochable... et les signaleurs ont su parfaitement contenir les quelques automobilistes énervés qui klaxonnaient furieusement.

Je retrouve après Celleneuve, René et Pierre (un autre) de Jogging Castelnau, je discute un peu... fais connaissance avec Pierre que je ne connaissais pas, puis je continue ma route.

La traversée de l'EAI (Ecole d'Artillerie de l'Infanterie) est particulièrement agréable... mais j'ai du mal avec mon verre de glucose qui me provoque des ballonements.

En sortant de l'EAI, il reste 2 km. La traversé de certaines grandes artères avec la circulation bloquée est un peu suréaliste. J'accélère progressivement mais les petites rues du centre ville avec leurs courants d'air me frigorifient...

Et voilà on contourne le Théatre et l'Arrivée... sans forcer.

Le temps de prendre mon t-shirt... je bois un coup. Il y a foule mais je ne connais pas grand monde. Je croise Bipbip qui est content... Puis René et Pierre qui arrivent 45 secondes derrière moi...

Je pars à la voiture pour me couvrir en pensant revenir tchatcher un peu... et peut-être voir les résultats... mais pendant le trajet, je me suis tellement refroidi que j'ai préféré rentrer me rechauffer à la maison.

En tout cas. Belle course intra-muros, sympa et à refaire.


3 commentaires

Commentaire de climber posté le 28-11-2005 à 18:51:00

Bravo à toi.
euh sinon vincent, à bite y'a deux T, ou alors on a pas vu les mêmes ;-)
climber

Commentaire de pierrot34 posté le 28-11-2005 à 19:27:00

Vincent, avec "bite", il parlait du froid...mordant(bite=mordre en anglais!).Ceci dit c'était tout à fait ça. Personne n'a vu Pierrot34 rentrer avec sa couverture de survie ? Preuve que le froid....

Commentaire de bipbip34 posté le 29-11-2005 à 15:11:00

Nickel ton récit Vincent, pil poil ce que j'ai vécu (même le verre d'eau glucosé)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran