Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2010, par MOUNE78

L'auteur : MOUNE78

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 14/11/2010

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 733 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon Nice-Cannes 2010

Qualifiée pour les championnats de France marathon, je suis bien tentée par Nice/Cannes qui, dès la 1ère édition n’a que de bonnes critiques.

Mon club (EA SQY) nous encourage à y aller. Ainsi, 6 semaines après le marathon de la côte d’amour (3h28), je me décide. Avec Jean-Louis, le V4 de notre club, nous quittons Orly le samedi en y laissant le mauvais temps sans regret.

Arrivés sous le soleil, nous rejoignons notre hôtel à Nice, situé à un bloc de la promenade et ¼ d’heure du départ. Puis après un déjeuner en terrasse au soleil face à la mer  on se dirige vers le village marathon. Nous y restons un bon moment, on y voit des têtes connues : Chauchau, Annette Sergent, Christèle Daunay et Adeline Roche (la future championne de France).

Nous ne faisons pas la queue au retrait des dossards, puisque nous ne sommes qu’à peine 600 qualifiés sur les 10 000 inscrits.

Le soir, bien fatigués, nous allons à la pizzéria la plus proche et mangeons, pour ne pas faire comme les autres : une pizza.

Dimanche, gato sport dans nos chambres à 6h30, puis départ de l’hôtel à 7h15 tranquillement. Jean-Louis boitille car il a mal à une cheville, ça commence bien pour lui, à 70 ans il faut prendre le temps de se dérouiller et le footing jusqu’au départ nous chauffe bien.

La température est très clémente et le ciel très gris : temps idéal pour une course.

Il y a tant de monde, et n’étant pas habituée aux grandes courses et je perds rapidement Jean-Louis après avoir déposé nos sacs. J’en profite pour faire quelques photos, puisque le départ est retardé d’1/4 d’heure à cause de la SNCF.

5’ avant le départ j’entre dans la cage aux fauves. Je retrouve quelques têtes connues des courses de ma région, nous papotons gaiement en attendant le départ Notre SAS France  étant placé juste derrière les Elites et devant les préférentiels, je sens que le départ va être difficile pour nous.

Effectivement, je prévois de mettre moins de 3h24, et je ne ferai qu’être doublée par des paquets de coureurs, et ça, ce n’est pas bon pour le moral.

En effet, décidant pour cette course de courir différemment des autres marathons, je me fie à mon cardio pour ne pas dépasser les 83%. Je suis donc perpétuellement en train de me ralentir, tant et si bien que j’arrive au 25ème encore bien fraiche. Le 30ème passe pas trop mal mais le moral commence à ne pas être bon. J’en ai marre, j’ai envie d’arrêter, je vois que je cours sur les bases de 3h30 et cela me sape le moral d’avoir tant ralenti. Je continue d’être doublée alors que sur les plus petites courses on est vite dans le bon rythme, chacun à sa place. Puis quand le ballon des 3h30 me rattrape et me double, c’est la cerise sur le gâteau, j’essaie de m’y accrocher, mais petit à petit il s’éloigne.

Au 41ème, je me ressaisis, accélère et m’accroche à un gars en thirt « Lucien Barrière » qui m’entraine jusqu’à l’arrivée :  3h31,17, trop nulle, même pas réussi à passer sous les 3h30, je suis très très déçue.

Heureusement, Jean-Louis sauve l’honneur du club en mettant 3h06 : il est champion de France V4.

Rétrospectivement, je me dis qu’en 6 semaines j’ai fait : 2 marathons, un 10km (en battant mon record), les France de semi à St Pol/Morlaix (assez difficile), alors je ne pouvais pas vraiment être très performante sur ce coup là.

On se console comme on peut !!!!

5 commentaires

Commentaire de Bruno CATANIA posté le 24-11-2010 à 16:49:00

Pas si simple ce marathon, autant la 1er partie (avant le 28/29° km) donne l'impression qu'on va exploser les records autant il faut être dans la gestion.
En tout cas bravo pour ta perf (au vu des circonstances ;)) ya des jours avec et des jours sans...et merci pour le CR

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 24-11-2010 à 19:28:00

Gasp le V4 !!!

Bravo à toi même si tu n'es pas satisfaite. Moi, je n'arrive plus à descendre sous 3h35 !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 25-11-2010 à 08:00:00

Bravo, il y en a beaucoup derrière.
Les JLouis ils sont vraiment forts et c'est cool de savoir qu'en V4 je pourrai viser les moins de 3h10.
Merci pour ton récit.

Commentaire de francois 91410 posté le 25-11-2010 à 08:10:00

J'aurais perso signé pour ce temps là, même un jour sans ... c'est sûrement ce genre de déception qui nous pousse à repartir de plus belle la fois d'après ! merci pour ce récit

Commentaire de Klem posté le 25-11-2010 à 18:37:00

Nous étions dans le même sas alors. 3h31' c'est bien pour un marathon. Bravo
Pour les objectifs tu feras mieux la prochaine fois

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran