Récit de la course : Jogg'iles - 30 km 2010, par yves_cool_runner

L'auteur : yves_cool_runner

La course : Jogg'iles - 30 km

Date : 21/11/2010

Lieu : Miribel (Ain)

Affichage : 1624 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

JOGGILES 31 KM


MARATHON DE TOULOUSE + 4 SEMAINES / STL - 2 SEMAINES

 

4 semaines après un difficile marathon de Toulouse, me voilà de retour en course au Joggîles. Première difficulté de la course, l'heure du départ, 8h10 ! Debout à 5h40 pour le p'tit déj', et en route pour Miribel vers 6h30. Je ne suis pas inscrit, ayant attendu de voir l'évolution d'une douleur à un genou . Bon, c'est passé et je vais pouvoir me lancer sur le 30 km pour faire tourner les jambes en vue de la STL et voir où j'en suis au niveau récupération.

A peine arrivé, je tombe sur mon mentor, mon maître en course à pied depuis quelque chose comme 27 ans, j'ai cité le Gourou . Il me raconte ses aventures des Templiers, un truc fun apparemment !!! MamanPat est là aussi, pimpante dans son discret blouson « Brut de Fleur » (!), avec un autre Kikou, Sanggi je crois. Le temps est gris, humide, mais pas froid et la pluie nous épargnera. Je ne m'échauffe pas, je suis ici sans objectif, juste une sortie longue, la mécanique montera en température sur les premiers kilos. Donc on va dire 2h20 / 2h25.

Briefing au départ où quelques modifications de parcours sont annoncées... Quant à la distance, comme chaque année, c'est un peu approximatif, entre 30 et 31 km d'après l'organisation... On verra bien (l'an dernier, le Garmin avait relevé 30,5 km). J'ai un petit doute sur les chaussures. J'ai hésité, mais c'est quand même un parcours roulant. Donc entre les légères Wave Precision de marathon et les Cascadia, je choisis le moyen terme, mes Wave Inspire d'entraînement.

C'est parti, dans le gros du paquet. Le paysage est toujours aussi agréable, avec le brouillard sur l'eau, la végétation, les oiseaux... Et aussi les tirs des chasseurs !!! Les km passent régulièrement, sans problème. J'ai mis mon Garmin en mode « virtual partner » programmé à 4'30'' / km. Je n'affiche pas la distance, et comme les kilos ne sont pas indiqués, je ne sais pas exactement où j'en suis. C'est sympa aussi de courir comme ça. Et mon récit sera plus court : pas de digressions mathématiques sur les temps !

Un peu avant la fin de la première boucle de 10 km environ, je rattrape la 1ère femme qui m'avait elle même dépassé un peu plus tôt. Je pense qu'elle commence à gérer sa course, le trou est fait. Je repasse sur la ligne de départ pour me faire tirer le portrait par Photogone , avec un rayon de soleil. Tout va bien, mais je sens sur les quelques montées que la fatigue de Toulouse n'est pas loin. On ne récupère pas pleinement d'un marathon usant en 4 semaines. Je suis dans un rythme de 4'35'' au kilo environ qui me convient bien, où je peux «profiter du paysage », mais la course est loin d'être finie et je sens cette fatigue sourde qui rôde...

De plus en plus de passages glissants où je « patine » , en limite de « traction ». Je passe dans l'herbe pour nettoyer les chaussures, mais ces à-coups consomment de l'énergie. Le parcours est vraiment sympa sur cette deuxième boucle (le 30 enchaîne les parcours du 10 et du 21). Les places sont maintenant quasiment faites et je cours un peu isolé.

Je dois être aux environs du 20ème. Je rattrape les derniers coureurs du 21 et je les encourage, ça sera plus dur pour eux que pour moi. Les jambes commencent à fatiguer, et je lâche quelques secondes par kilo. A un ravitaillement, un bénévole de l'organisation nous annonce 8 km avant l'arrivée. Bon, ça se tire, suivant la distance exacte (30,5 comme l'an dernier ou 31), je devrais terminer entre 1h22 et 1h25. Je passe le panneau 5km de l'arrivée, et je regarde pour la première fois la distance sur le Garmin : 26,1 km... Donc, c'est plutôt 31 au total !

Dernier ravitaillement, dernier verre de thé, j'aperçois le gué au loin. J'échange quelques mots avec un coureur du « 30 » que je rattrape, il a un peu mal partout et ne me suit pas. Je continue à doubler et encourager les « 21 ». Panneau 3 km de l'arrivée, 28 et des poussières au Garmin, plus qu'à assurer en profitant de cette fin de course. Passage du gué, reste 1500 m, je relance en haut de la remontée. 1 km de l'arrivée, 500 m, petite descente, petite montée et une dernière accélération pour la photo finale de Photogone .

Un chrono de 2h24'21'' (4'39''/km) un peu au dessus de l'année dernière (2h20'14''), mais avec 500 m de plus (31 km juste) et des appuis plus fuyants ! Je suis satisfait, ça n'a pas été trop dur, et je retrouve de bonnes sensations après Toulouse. Je suis 64ème sur 352 et 6ème V2 sur 62, pas très loin des 3 précédents.

Une fois changé, je reviens sur la ligne où j'échange quelques mots avec Photogone, encourage les arrivants, en particulier MamanPat et Gourou. Une p'tite bière pendant la remise des prix et retour sur Villeurbanne, très content d'avoir participé une fois de plus au Joggîles, une course bien organisée, familiale et conviviale. Merci aux bénévoles !

Maintenant, quasi repos jusqu'à la STL pendant 2 semaines, juste quelques séances d'entretien.

 

8 commentaires

Commentaire de breizhgone posté le 21-11-2010 à 20:31:00

Merci pour le récit.
C'est vrai que c'était une belle course. Bien organisé.
On s'est croisé dans le hall après la course (la casquette kikourou personnalisé ca aide!) J'ai pas osez te déranger (t'imidité quand tu nous tiens), une prochaine fois peu être.

Commentaire de Pat'jambes posté le 21-11-2010 à 22:00:00

Belle ballade visiblement et bonne récupération avant la STL

Commentaire de Mamanpat posté le 22-11-2010 à 13:14:00

Y'a plus qu'à !

Commentaire de lulu posté le 22-11-2010 à 13:41:00

Féloche et ma foie, merde pour la Sainté !!!!

Commentaire de Franciss posté le 22-11-2010 à 16:15:00

Toujours impressionné de voir des coureurs enquiller de longues distances (pour moi...).
Bravo à toi et bonne capitalisation avant la Sainté ;-))

Commentaire de Gibus posté le 25-11-2010 à 10:12:00

alors ya plus ka à la STL
Amuses toi bien et t'emballes pas dans la descente du bois d'Arfeuille
a+

Commentaire de vial posté le 26-11-2010 à 10:10:00

Salut Yves bravo pour avoir avalée la grande boucle
une question car tu n'es pas sur le résultat calculé par kikourou: la moyenne annoncé par le site jogg'iles semble fantaisiste sur toutes les distances (je passe l'incident du 15 km). Mais ton calculateur annonce presque 31 km alors que la distance officielle est de 30 km. penses tu que ce soit l'explication ?
je prospecte aussi sur le site kikourou pour les autres distances, et voir si au travers des récits une explication se dessine.
en tout cas bravo
pour ma part je suis sur le flanc jusqu'à fin janvier (arrêt) suite à opération récente du dos
reprise sport programmée au cours du printemps si tout va bien
sportivement
michel

Commentaire de yves_cool_runner posté le 26-11-2010 à 23:00:00

Les distances données au Joggîles sont toujours "approximatives". La moyenne est calculée sur la distance théorique du parcours 2008, soit 30,1 km. Les modifications successives de 2009 et 2010 l'ont porté à 30,4, puis 31 km. Ce qui est confirmé par le temps du vainqueur supérieur de 3' en 2010 par rapport à 2009. Les coureurs munis de GPS et ayant participé aux éditions 2009 et 2010 confirment un allongement de 600 m à 1 km. Plus important, remet-toi bien !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran