Récit de la course : Semi-Marathon de la Voie Verte 2010, par Berty09

L'auteur : Berty09

La course : Semi-Marathon de la Voie Verte

Date : 10/10/2010

Lieu : Vernajoul (Ariège)

Affichage : 405 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un semi au train sur l'ancienne voie ferrée

     Trois semaines après mon intégration au club de course à pied de Foix, voilà déjà un test grandeur nature avec ce semi- marathon de la voie verte. Course pratiquement plate (ou fausement plate) sur une ancienne voie de chemin de fer réaménagée en piste sans voitures sur chemin stabilisé. Bon, c'était encore un peu tôt pour mesurer les effets bénéfiques de ma nouvelle façon de m'entrainer, mais l'état d'esprit est un peu différent: je ne suis plus là en solo. A part ça, l'envie et la motivation restent les mêmes.

     Et de la motivation, il en fallait ce 10-10-10 car météo France nous annonçait une belle saucée. Première conséquence, un seul camarade de club présent au départ, sinon les têtes habituelles des zinzins de la course à pied. La grande question était aussi de savoir comment s'habiller car avant le départ on était plutôt tenté par une bonne parka et des bottes. J'opterai finalement pour le short et le coupe-vent sans manche...un bon choix à l'usage.

     Nous partons de la mairie de Vernajoul pour rejoindre le départ un km plus loin sur le viaduc du village (c'est Millau à l'échelle Ariégeoise). Départ dans deux minutes, on est tous bien trempés et il nous tarde qu'une chose c'est de partir enfin pour chauffer le moteur. Enfin, c'est le top départ...pas pour mon GPS qui n'aime pas la pluie. Je galère quelques secondes sur la ligne car j'ai besoin de mes temps au km pour savoir où j'en suis. Ca y est, place à la course.

     La pluie ne me gène pas trop, je crois même que j'aime bien cette athmosphère où les éléments se bougent. Pour cette course, je me suis fixé une moyenne de 4'15 au kilo. Sur les premiers kilomètres, je suis dans les temps mais je sais que la course va être longue et que le plus dur va être de ne pas baisser le pied.

     J'ai laissé filé 10 à 15 gus devant, sachant que la course se joue aussi en relais de 2x10 km. De toutes façons, j'essaye surtout d'être régulier et de garder du jus. Je prends plaisir dans les petits groupes qui se forment, à mener le tempo. Après le passage des 10 km (42'13), je me retrouve seul car j'ai laché au train tous mes camarades mais j'entends toujours leur souffle dans mon dos...va pas falloir flancher.

     Un peu après, deux gars reviennent sur moi avec un rythme supérieur au mien. Désolé mais j'ai pas envie de vous laisser partir! Pourtant ils aimeraient bien continuer sans moi. Je le sens bien mais je joue au costaud en revenant à leur hauteur l'air tranquille. Heureusement y'en a un des deux qui a moins de jus ce qui me permet de les accrocher.

     On arrive déjà sur le premier passage de la ligne d'arrivée...il restera ensuite une boucle de 5km. Un des deux bonhommes est parti devant, je préfère lâcher l'affaire et me concentrer sur mon duel avec l'autre gonz. Je le lâche une première fois dans une petite côte mais il revient sur moi et sur 2 km nous gambadons quasiment main dans la main. Il reste environ 2 bornes et je me dis que comme il me reste un peu de jus, autant m'en servir. J'accélère franchement et je m'envole vers la ligne d'arrivée.

     Enfin, ça c'est dans les films car ma si belle accélération m'a coûté cher et je m'aperçois que je pioche de plus en plus. Je n'ai plus rien dans les jambes et le dernier 1500m va être dur. Heureusement, derrière ça ne revient pas et je rejoins la ligne d'arrivée vidé mais content de mon semi (le deuxième 10 km en 41'16). Ce qui me place 7ème/83 et un poduim V1.

     Voilà donc une belle rentrée...avec pour confirmer un rv le 21 novembre sur le 10 kil de la boucle du confluent à Portet-sur-Garonne pour exploser le record de l'an dernier. D'ici-là...entrainements sérieux avec toujours autant d'envie et de plaisir.

2 commentaires

Commentaire de Pat'jambes posté le 14-11-2010 à 17:22:00

Bravo pour le podium (tu les as bien eu les "gonz" :o) ) et courage pour le WE prochain!

Commentaire de laulau posté le 17-11-2010 à 22:23:00

Belle course régulière de bon augure pour la course de dimanche. bonne chance !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran