Récit de la course : 10 km de Romans 2010, par Pat'jambes

L'auteur : Pat'jambes

La course : 10 km de Romans

Date : 10/10/2010

Lieu : Romans Sur Isère (Drôme)

Affichage : 458 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le 10 km Romans

La course

 

Un classique du coin, bien organisé et bien rôdé. Du pur bitume

Un bon parcours pour faire une performance (parcours urbain rapide en 2 boucle) ou découvrir la distance (populaire avec plus de 850 participants, on passe trois fois au même endroit, donc des encouragements à la clef)

 

L'objectif

Dernier 10 km en tant que senior, je vise d'améliorer mon chrono qui ne progressent plus depuis les trois dernières tentatives: 37'33", 37'28", 37'29" 

Par ailleurs, je suis dans mes dernières années pour améliorer ce temps 

Moins de 37' serait plus cohérent avec mes deux temps marathons d'octobre (3h03, Reims) et avril (2h59, Annecy).

 

 Préparation

Préparation depuis début août (reprise de vitesse), marathon du Medoc pour le fun début septembre avant de rentrer sérieusement dans le vif du sujet (plan 10 km concocté par Genep & Pedro38: fractionnés courts, vitesse spécifique, sortie "longue", footing de récupération) 

 

Par ailleurs, cette course sert aussi d'étalonnage à pas mal de membres du CMI en vue de l'Ekiden de Grenoble le 7/11 (marathon en relais de 6) où les seniors espèrent bien mettre une raclée (respectueuse) à leurs aînés les V-One...

Ambiance taquine entre seniors et vétérans... On se jauge... On se chambre gentiment... 

 

Avant la course

Déplacement en groupe avec les joyeux CMIstes (Lou Gouyat aussi appelé la flêche Vinoise, Genep l'extraterrestre, Toto38 et son 1er 10 bornes, 100glier, pedro38, Krissprolls, Vivalp! et j'en passe et des meilleurs).

 

Echauffement et positionnement stratégique au plus près de la ligne de départ... Ben oui... quoi... on n'est pas venu se promener et il y a du monde... faudrait pas se retrouver coincé sur les premiers kilomètres.

 

Genep se place dans le sas préférentiel (quelle star celui là...), Krissprolls s'égare un peu loin de la ligne, on le fait revenir à grand coup de "méssiviendontétroloin!" 

 

Je surveille pedro38 du coin de l'oeil... Bien que dans la force de l'âge, il va vite le bougre... Je ne dois pas aller plus vite que le coach: c'est pas poli... et dangereux (il vise 3'39" au kilomètre, ma pomme entre 3'40 et 3'42... donc...). 

 

Un peu de stress avant le départ et comme une lassitude à l'idée de l'effort qu'il va falloir fournir et tenir...

Je trouve que le 10 km a aussi son mur (moins traumatisant que le marathon, mais tout de même)...

Rien que d'y penser ça me fatigue et déprime un peu sur la ligne de départ...

Ca doit être le seul moment où je me demande pourquoi je cours: sur la ligne d'un 10. 

 

La course

Bang! 

Aaaaaaaaspiration c'est parti! Je me cale sur ma vitesse travaillée en séance spécifique et m'assure de ne voir de Pedro que le dos. On s'est bien placé, c'est dense, mais aucun problème pour courir. 

 

Krissprolls me rattrape très vite, me double, je le rejoins, il me redouble... visiblement, il me veut derrière lui...

Je souris  et me concentre sur ma course.

 

1er kilomètre en 3'26" et 2ème en 3'44"... Genep nous avait averti que le 1er kilomètre semblait louche... je confirme!

 

1er circuit d'environs 2 km autours de la sorte de longue esplanade du centre ville.

On repasse par la ligne de départ pour commencer la 1ère boucle.

 

Krissprolls que j'avais rattrapé, décide de s'envoler pour raccrocher Pedro.

Je contrôle à chaque kilomètre mon chrono: temps au kilo (<= à 3'40") et temps cumulé que j'ai appris par coeur (à la table de 3'40" c'est aut' choz' que la table de 5 mon brave monsieur...).

 

3ème et 4ème kilomètres en 3'33" et 3'32". Je suis bien, à bloc, mais bien. De l'avance qu'il va falloir garder... en espérant ne pas la payer...

Petit faux plat montant puis je réduis malgré moi l'allure (3'45"). La fatigue arrive (déjà). 

 

Retour sur la très longue avenue du départ, on repasse la ligne de départ pour aller chercher à nouveau le faux plat montant (qui paraît moins faux au deuxième passage...).

 

Arg... Mentalement, c'est dur... refaire ce tour. C'est mental le 10 tout de même...

Les temps aux kilomètres sont trop lents (3'41", 3'41", 3'46") mais le cumulé reste largement bon... Tenir, tenir, tenir. 

 

Malgré la température fraîche d'octobre, à chaque passage au ravitaillement j'attrape un gobelet pour m'asperger le visage, histoire de dire.

 

Là je me dis que si je tiens et passe sous les 37', ça ne sera plus à faire, si je loupe le coche il faudra recommencer...

Non, non et non! Je m'arrache, dans le même état d'esprit que le marathon (pour passer sous les 3h). 

 

9 kilomètre en 3'44"... j'accélère, je vois les dos de Pedro et Krissprolls grandir...

On arrive à nouveau sur cette ligne droite qui nous ramène à la ligne de départ devenue ligne d'arrivée...

 

Ce qui est fait n'est plus à faire, ce qui est fait n'est plus à faire. 

J'accélère pour remonter au niveau de Pedro, pour tenter de passer la ligne avec lui.

 

50 à 100m avant l'arrivée je suis juste derrière et voit le chrono de l'arrivée qui défile... moins de 36'30" possible? 

Dans un râle de phoque je donne tout ce que j'ai... j'ahane littéralement en doublant Pedro pour me jeter sur la ligne et me plier en deux derrière, le souffle coupé.

 

36'31"... C'est fait, c'est bon, c'est bouclé, c'est fini, la croix est cochée. 

J'ai bouclé mon dernier 10 km en temps que senior et il est possible que je ne fasse pas mieux par la suite.

 

Ceci dit j'ai pu voir sur une vidéo qu'a trouvé Genep que j'ai une foulée de... marcheur quand je cours 

Et si je travaillais un peu ça... les 2" qui manque pour faire moins de 36'30"... vous croyez que... on n'en sort donc jamais 

8 commentaires

Commentaire de Berty09 posté le 05-11-2010 à 22:51:00

Je vise les 38' dans 15 jours.Je sais ce qu'il me reste à faire maintenant. Va falloir que je m'arrache! Merci pour ton cr et encore bravo.

Commentaire de Berty09 posté le 05-11-2010 à 22:51:00

Je vise les 38' dans 15 jours.Je sais ce qu'il me reste à faire maintenant. Va falloir que je m'arrache! Merci pour ton cr et encore bravo.

Commentaire de Mustang posté le 05-11-2010 à 22:55:00

belle victoire sur toi à l'arrache!! Bravo!!

Commentaire de Génep posté le 05-11-2010 à 23:29:00

Un record qui tombe logiquement après une grosse saison de montagne ! Bien joué et persuadé que ça peut descendre encore ;)

Commentaire de DROP posté le 06-11-2010 à 16:50:00

J'aimerai bien "marcher" aussi vite que toi...

Tres joli chrono !

Commentaire de le_kéké posté le 06-11-2010 à 18:20:00

ouhaou j'ai souffert avec toi. Et quel beau temps au bout suspens, ça cause !!!!
Temps à battre demain à l'ekiden ???

Commentaire de brague spirit posté le 07-11-2010 à 07:36:00

C'est vrai que ca fait mal.Mais tu as le Q,pour les V1.(lol)

Commentaire de yves_cool_runner posté le 07-11-2010 à 10:53:00

Bravo, c'est un chrono qui "cause" ! A mon avis, ton potentiel sur marathon est beaucoup plus proche de 2h50 que de 3h00. Perso, mon meilleur chrono en temps officiel est 3:00:55 sur marathon alors que je ne suis jamais descendu sous les 39' sur 10 et que je valais à l'époque 1:25:00 sur semi. 36'30" sur 10, c'est entre 1:20:00 et 1:22:00 sur semi et donc entre 2:48 et 2:52 sur marathon. Avec un entraînement optimisé, bien sur. Moi, je parie que tu exploses les 2:50:00 sur un top marathon comme Berlin.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran