Récit de la course : Marathon de la Voie verte Rotarienne 2010, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : Marathon de la Voie verte Rotarienne

Date : 3/10/2010

Lieu : Sommieres (Gard)

Affichage : 1099 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 

Le Solitaire défi II 2ème étape

Bonjour les amis,

Après ma déconvenue de Chambéry, je n’attendais qu’une chose, la Revanche !!

Mon bon chrono à Carro-Carry la semaine suivante en courant cool m’a redonné confiance après cette grosse claque savoyarde qui m’a néanmoins fait du bien.

En ce matin du dimanche 3 octobre, je me sens bien en jambes, j’ai repris ma préparation normale, je me suis reposé vendredi et samedi et non une semaine, j’ai fait le trajet avec mon pote KRIS qui ne fera que le semi et qui est en pleine prépa NICE CANNES, je retrouve mon frère FAB et les gars de son club, ils sont venus en nombre, une dizaine.

 

Il fait une vingtaine de degrés et il fait plutôt beau alors que la météo avait annoncé de la pluie, mais j’avais prévu du long et du court donc je me change pour du léger.

Ce village est très joli et agréable, l’organisation est TOP, ce n’est pas cher, l’ambiance et bonne, le MEGA TOP quoi.

Je retrouve aussi Philippe (Cali) en récup de son BERLIN qui est venu en voisin pour prendre des photos et nous encourager, ZAK champion du court qui va faire son premier marat, jLuc (Mc Fly) en forme aussi…. Bref tous les ingrédients pour passer une bonne journée.

 zak

9h, départ du semi, ils sont quelques 400 coureurs à partir pour une boucle, les marathoniens feront la même 2 fois.

 

 

 meyreuil team

9h15, c’est notre tour, une bonne centaine de courageux de niveaux très divers qui s’élancent après les semis.

Je pars sur des bases de 3h20, on verra bien.

Démarrage avec Zak que je laisse s’envoler puisqu’il veut un 3h10, un petit moment avec jLuc qui veut un 3h20 mais qui est un peu trop vite pour moi en ce début de course, le parcours est agréable si ce n’est ce passage hors bitume sur terre et caillasse où nous devons ralentir et veiller où nous mettons les pieds vers le 3ème km.

Km 1   : 4’36

Km 2   : 4’45

Km 3   : 5’01

Km 4   : 4’54

Km 5  :  4’53 et 24’12 de course

Ça monte légèrement sur les 6 premiers kms.

Virages et changements de directions cassent aussi le rythme et je préfère gérer ces passages qui risquent d’être bien plus douloureux au 2ème tour.

Je cours depuis un moment avec Gérald de Courir à Vergèze, très sympa  avec qui je discute.

Les 10 premiers kilos sont passés en 48’03.

 Les 15 en 1h11’33 après un demi tour vers le 13ème sur la voie verte.

Cette voie est très sympa en faux plat montant jusqu’au demi tour mais ce qui se monte se descend ensuite donc tout va bien et de là on tire droit jusqu’à Sommières.

 

Nous avons rattrapé bon nombre de coureurs du semi et  ne manquons pas de les encourager.

Beaucoup d’ailleurs nous retournent ces encouragements en voyant nos dossards marqués d’un M et nous disent qu’eux n’ont heureusement pas un autre tour à faire.

J’aime bien ces passages où l’on se croise car cela permet de se situer.

 

C’est au 15ème que mon camarade de course Gérald trébuche sur un fourreau de poteau enlevé alors que j’étais en train de lui dire que ces trous étaient dangereux. Il ne veut pas que je m’arrête et me dit de continuer, il se masse l’épaule et je crains qu’il se soit fait mal ou cassé quelque chose, ça me contrarie mais je continue, ça descend bien sur cette fin de boucle. Gérald finira toutefois en 3h27 et 3ème  V2 , BRAVO.

Les 20 kms sont atteints en 1h34’37, le semi en 1’40, je suis bon sur mes temps de passage jusque là.

 

Les semis  bifurquent à gauche vers l’arrivée alors que nous tirons droit pour un 2ème  tour, la course commence maintenant !!!

25ème en 2h00 pile poil, mais le passage sur le chemin de pierres fait mal, et je préfère ralentir.

C’est par là je crois que je vois ZAK sur le coté souffrant de crampes.

30ème kms en 2h26, j’ai perdu 2 minutes et je commence à fatiguer. Au demi -tour et ravito du 33ème je vois mon frère qui remonte et je l’attends pour finir avec lui, mets nous n’avons pas du tout la même allure et ç a me fatigue de ralentir alors je reprends un peu d’avance à ma manière « Cyrano » c'est-à-dire en marchant dès que j’en ai marre.

35ème kms en 2h55

 

Mon frère bien plus régulier me rattrape encore et je réessaie de rester avec lui, ça me permets de souffler, mais dans la descente vers Sommières, je reprends de l’avance en allongeant  un peu la foulée.

40ème en 3h22.

Dans le dernier demi-tour 300 m avant l’arrivée je vois mon frère et comme je me fous de mon chrono qui a passé les 3h30 je l’attends pour que l’on finisse ensemble mais il est fatigué et me dit de partir devant, il finira juste derrière moi à une petite vingtaine de secondes. 31ème et 32ème / 119. 3h33’03 et 3h33’21.

Bravo mon frère.

KRIS nous tire un portrait.

Zak terminera pas loin derrière en 3h36 et 40ème et JLuc 16ème en 3h21. BRAVO les gars.

Merci aussi à Philippe pour ses photos et ses encouragements.

Ensuite massages puis une fois regroupés avec les gars de Meyreuil nous partons à la recherche de la salle communale pour la Pasta et boire une bonne bière.

Voilà les amis, un de plus qui fait un TOTAL de 14. Un marathon bien sympathique qui a tout fait comme les grands avec animation, 2 tee shirts , pasta, une belle médaille, de l’animation, et tout ça sans tarifs de fous  : MERCI

Merci de m’avoir lu et à dans 2 semaines pour le marathon de Montpellier.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran