Récit de la course : Les Crêtes du Pays Basque - 26 km 2010, par rcou

L'auteur : rcou

La course : Les Crêtes du Pays Basque - 26 km

Date : 3/7/2010

Lieu : Espelette (Pyrénées-Atlantiques)

Affichage : 1102 vues

Distance : 27km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Cretes d'Espelette

Deuxième grosse échéance trail de l'année, la course des crêtes du Pays Basque. Et en plus nous nous déplaceons en nombre avec le club. Nous comptons bien profiter également de la gigantesque fête du soir.

 Le parcours : une première montée sur 7,5km avec 700mD+ puis une descente rapide puis des parcours en balcon et sur les crêtes avec de bonnes remontées, en tout 26km et 1200mD+.

 Cette année, Thierry Breuil, champion de France en titre vient pour récupérer son titre de 2008, 2009 ayant été remporté par G. Alfieri.

 Pour moi je me fixe 2h30, j'ai franchi la barre fatidique des 90kilos donc c'est le maximum que je puisse espérer.

 Le départ est donné au milieu du village d'Espelette, 1200 coureurs s'élancent à l'assaut du Mondarrain, de l'Erebi etc...

Je pars raisonnablement sur les premiers kilomètres bitumés avant d'entamer le plat de résistance, et là ça monte dur, très dur même. De sorte que je dois alterner marche et course. Les ravitaillement se succèdent à peu près tous les deux km, et il y en a bien besoin car même si le ciel est couvert il fait chaud. Après 50 min d'intenses efforts je parviens en haut du Mondarrain, en 100ème position environ. La descente qui suit est très rapide, avec quelques relances, je déroule bien dans cette partie. L'euphorie sans doute.

 Et je vais le payer dès la prochaine remontée où je dois à nouveau marcher, ce que je ferais en fait dans tout ce qui ressemble à un petit dénivelé positif. Sacré corpulence :-)

La suite du parcours sera un lent calvaire, des lactiques plein les quadriceps, mal au bide, des problèmes à assimiler aux ravitaillements. Heureusement que le club n'a pas besoin de moi pour le classement par équipe (5 premiers du club).

Le dernier kilomètre sera encore plus ridicule, la foule est là et m'encourage et je suis obligé de marcher pendant un temps, bloqué aux quadriceps, je pique une bouteille d'eau à une spectatrice (que je remercie d'ailleurs si elle me lit) afin de continuer à avancer.

Enfin je franchis la ligne en 2h31min pas si mal finalement, 134ème.

Nous sommes classés premier par équipe grâce aux autres gars qui quoi qu'en dise la presse ont tenté de bousculer Thierry Breuil dans le Mondarrain mais n'ont rien pu faire par la suite.

La soirée se termine avec 3400 personnes sous le chapiteau avec menu basque et chants bien agréables.

 

3 commentaires

Commentaire de l'ourson posté le 05-07-2010 à 23:00:00

Ben 134ème sur 1200 ! bravo rcou, t'as tout donné pour ton équipe on dirait!! J'espère que tes efforts ont été récompensés à la fiesta d'après course :-)

L'Ourson_kia_un_trèèès_bon_souvenir_de_cette_course_et_son_after_!_;-))

Commentaire de Yannael posté le 10-07-2010 à 08:29:00

Bravo, belle course. La montée en 50 minutes seulement, c'est très costaud !

Commentaire de Ben64 posté le 11-07-2010 à 18:35:00

Bravo, tu as fait une belle course. Il te manque juste un peu plus de foncier pour tenir physiquement toute la course. Un petit effort ça va le faire!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran