Récit de la course : La Moins'Hard 2010, par Benjamin73

L'auteur : Benjamin73

La course : La Moins'Hard

Date : 3/7/2010

Lieu : St Nicolas De Veroce (Haute-Savoie)

Affichage : 1253 vues

Distance : 37km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Moins'hard 2010

Dernier trail de préparation avant la TDS. Après une semaine bien chargée en entraînement, on enchaîne avec la moins'hard ce samedi de canicule.

Vendredi soir on se retrouve aux Contamines avec mon frère pour passer la nuit. Je me rends alors compte qu'il me manque le système de fermeture de ma poche à eau... Je suis vert. Je vais devoir me trimballer des bidons dans  le Camel bag.

Samedi matin, 7h à Saint Nicolas de Véroce, nous voilà encore une fois partis pour courir dans la montagne pendant une grosse matinée. La règle est maintenant évidente pour moi, partir tranquille et ramasser les morts. De toute façon l'objectif n'est pas de se rentrer dedans mais encore une fois d'accumuler du D+ et de courir fatigué. On attaque par un bon raidillon, j'ai l'impression que la moitié des coureurs se mettent dans le rouge dès cette première montée... Vient ensuite une longue descente puis enfin on attaque l'ascension du Prarion. On pointe 55 et 56 éme aux Toiles. On ramasse pas mal de monde dans cette montée. Une fois sortis de la forêt c'est vraiment splendide. Le chemin est très raide, parfois technique. Le mont blanc en toile de fond est lui aussi vraiment superbe. C'est cool quoi !

On arrive au sommet du Prarion et partons à un bon rythme dans la descente, on discute pas mal et au bout d'un moment, à force de discuter on finit par se rendre compte qu'il n'y a plus de marquages... Putain, on s'est planté. Demi-tour, on remonte sur 1,5 km et on aperçoit la rubalise qui nous indiquait de prendre un petit sentier à droite... On est un peu vert, 25 minutes de perdues. On dévale alors vers Bionnassay par une descente bien raide en forêt. A bionnassay on pointe 79 et 80 éme.

On attaque ensuite la montée vers le col du Tricot, on redouble les personnes que l'on avait doublé 1 ou 2 heures auparavant. Le soleil commence à salement nous taper sur le crane. Mon frère a un début d'hypo pas très loin du col mais finalement après un gel cela repart. Arrivé au col, on boit un coup, je bouffe un morceau de flapjack et c'est parti. Je pense qu'on a du déposé une dizaine de trailer dans la descente, certains ont l'air perclus de crampe et n'arrivent pas à descendre. Moi, je suis aux anges, j'ai vraiment une grosse frite. 

On pointe 56 et 57 éme aux Miages. On repart rapidement vers Saint Nicolas par un superbe sentier en balcon, les jambes vont bien, on courre à un bon rythme. On est tout seul jusqu'au pied du dernier coup de cul. Le cagnard devient vraiment costaud.  La dernière montée fait un peu mal, on gratte encore pas mal de monde dans ces 2 derniers kilomètres avant de finir sur un bon rythme. Arrivée géniale à Saint Nicolas, on est applaudi chaleureusement et vivement félicité une fois la ligne d'arrivée franchie.

On finit finalement en 6h46 en 48 et 49 éme position, un peu déçus de ces 25 minutes de perdus, mais bon...la prochaine fois on branchera notre cerveau ! C'est, je trouve, mon arrivée la plus agréable. Globalement c'est également mon trail le plus sympa de par le tracé vraiment magnifique et l'ambiance très familiale qui règne. Voilà, encore un chouette samedi, un peu fatiguant certes, mais vraiment très chouette. Il nous reste encore un gros mois pour bouffer du volume, après il faudra penser à se reposer pour arriver au top fin août !

 

Quelques photos sur mon blog :Climbing is my occupation 

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran