Récit de la course : La Ronde du Mont Aiguille 2010, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Ronde du Mont Aiguille

Date : 12/6/2010

Lieu : Clelles (Isère)

Affichage : 12749 vues

Distance : 25km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un Mont Aiguille bien discret...

Aaaaaaaaaaaah la voilà cette Ronde du Mont Aiguille, un EXCELLENT SOUVENIR, ma dernière course avant le Grand Duc prochain...

 

Comme dirait Jean-Claude Brialy, "tous mes amis sont là", les kikous Norman Franck Valou, les Aspa-iens MH Julie Laetitia & Marc (en récup' de la Transju), les E-T Remy et Dav', les indéboulonnables Bernard C Jean-Paul G et Michel R. Seul manque à l'appel notre dauphinois émérite, le père Boris, notre Albatross dauphinois adoréééééé. Boris, le Bouc te salue :

 (Bouc avec son regard fier et ravageuuuuuuur)

 

 

BREF nous voici au départ de cette chouette course. 1-L'Objectif : En regardant les résultats de l'an passé je me dis que j'avais bien carburé en 2h13... Donc si je pouvais égaler ce temps ce serait géant, sinon finir sous 2h20 (le maître mot restant le p-l-a-i-s-i-r de courir dans ce coin).

 

 

Le temps est couvert... Dommage pour le panorama, mais au moins il ne pleut pas et on ne perdra pas 2L d'eau.

 

 

Le départ est donné, hop au bout de, allez,  20 ou 25m la première côte s'offre à nous. Je double rapidement ceux qui se mettent illico en mode marche et on trottine, on trottine, je trottine. Dès qu'un replat se profile je relance, ça se passe bien... Un kikou rouge au loin, c'est KROL, enchanté mon gars ! Je relance, mais qu'est-ce qu'elle dure cette p*** de côte je pensais que le gros était la seconde montée ? Bref, un peu de panique, le trail dure 25 bornes il s'agit de ne pas trop laisser de forces d'entrée...

 

 

Enfin on en termine de ce premier mur, déjà le premier ravito je savoure d'entrée leur sirop cassis (mmmmmmh) et c'est reparti pour une deuxième côte avant Chichilianne. J'essaie de suivre un gars en noir qui m'emmène, et l'on double au passage encore 3/4 concurrents et voici enfin la première descente.

 

 

Descente assez technique, un chemin assez escarpé avec une tranchée au milieu, j'envoie, motivé par la vue de Marc juste devant, que je passe, avec au passage un encouragement mutuel... De toutes façons après on a 3-4 kil roulants donc il devrait revenir sans mal.

 

 

Ca y est, ça roule, un enfant me pointe 23ème, wouahou je ne me croyais pas si haut si tôt... Sachant que RemyNormanDavidFrank sont loins devant.

 

 

Ca roule, ça roule, j'ai un CMI Tullins en vue et un Racing Leti encore devant lui, et derrière ça revient doucement. Inutile de batailler, il faut garder du jus pour la grosse difficulté à venir. Un traileur me double, puis un V2, j'accroche juste...

 

 

La voici cette difficulté, ouch... Le V2 s'est arrêté pisser, le traileur marche, mais CMI et Racing continuent de courir... Allez je serre les dents j'en fais de même. C'est dur, p****, a y est, je craque, mode marche, derrière personne... ET SI, un seul concurrent est là, et c'est Marc !! Il me remonte, je m'accroche, "allez, emmène-moi stp"... Quelle caisse il a malgré les 34 kil de dimanche dernier. Si j'arrive à le suivre ma place devrait être assurée... En plus j'ai droit à un coaching personnalisé "craque pas, en descente tu vas les reprendre, 2h13 tu vas faire largement mieux", etc...

 

 

On arrive ENFIN au Col, point le plus haut de la course. Une photo, un coup de cassis, et on descends une piste de 4x4 en faux plat descendant. Toujours en compagnie de Marc, ça envoie, mais on ne rattrape pas les deux de devant, et le V2 nous suit.

 

 

Allez un dernier coup de c** sur 500m de bitume et c'est parti pour une descente boueuse à souhait... J'Y VAIS et ENFIN je crée le contact avec le CMI et le Racing, qui balance un "CELUI QUI EST DERRIERE PREVIENS QUAND TU VEUX PASSER" ! Sauf que je ne passe pas, voilà que mes super lacets de kalenji se défont, aaargh, réparation de fortune mais je perds du temps, ça se remet à monter, snif, snif, je reperds le contact et Marc revient. Retour à la même situation donc...

 

 

Et nous voici au mémorial de la Résistance, THE PLACE TO BE de ce Trail ! Petites marches, et on arrive à un ravito. A nouveau cassis, et là je me pose et refais mes lacets une bonne fois pour toutes. Le V2 qui était revenu me passe, Marc aussi, et également un Extra-Terrestre que je n'ai pas vu de la course (et que je ne reverrais plus !!).

 

 

Allez c'est reparti pour LE passage le plus agréable de la course... Un sentier, en forêt, terrain on ne peut plus agréable, en plein coeur de la nature... C'est jouissif, presque plus que de... Houlà je m'égare...

 

 

Et à la sortie de ces 2/3 kilomètres une vue imprenable sur tout le Trièves, magnifique...

 

 

Et voilà qu'on entame le chemin de retour... Je suis à 150m derrière le CMI, le V2 et le racing se sont envolés, et derrière se trouvent Marc et deux mecs en noir, merde... J'essaye d'aller le plus vite possible, mais courrir sur ce bitume avec les baskets de trail ça me détruit... Bref pas facile d'être chassé... Panneau 5 kilomètres, 1h43, ça sent bon le record...

 

 

Ravito, je le saute ce qui me permet d'être enfin côte à côte avec le CMI... Qu'il m'avait semblé reconnaître, et oui c'est Régis Kahn, coureur qui m'avait grillé aux 10 kil de Fontaine. Ca papote, ça papote, résultat on suit la route... quand les deux mecs en noir nous hèlent de loin, on est parti dans la mauvaise direction ! Aaaaaaargh je m'en excuse auprès de Régis, mais ça a le don de me donner la patate, Marc me charrie et je repars à l'attaque maintenant c'est moi le chasseur.

 

 

Contact rapidement établi avec les gars en noir, une bonne descente suit, j'y vais de bon coeur, et le gap se créer... C'est euphorique d'avoir de telles sensations en finish d'un 25 bornes. On traverse un champs, un gars est à l'agonie, j'ai peur que ce soit Rémy heureusement ce n'est pas lui. Bon il n'a plus de jus et ne reste pas longtemps au contact.

 

 

Enfin Clelles et son clocher s'offrent à ma vue... Géant, incroyable, je suis à 2h02-2h03, ma place est assurée, je suis déjà en mode récup' !! Boris est là (et manque de lâcher son chien de chasse sur moi), et j'en termine... en 2°05'43" et une 20ème place ! Ben si on m'avait dit ça au départ !!

 

Encore un beau trail de couru, dans une ambiance on ne peut plus conviviable, des ravitos en pagaille, une bonne humeur permanente des bénévoles, un grand, grand merci...

 

 

5 commentaires

Commentaire de ours_des_alpes posté le 13-06-2010 à 14:04:00

c'est cool, tu ne fais que progresser, bravo !

Commentaire de DROP posté le 13-06-2010 à 20:30:00

Une bien jolie perf ça. Félicitations

Commentaire de l ignoble posté le 14-06-2010 à 07:53:00

a 3 minutes du goeland.........tu m'aurais atomisé,on dira..........

Commentaire de Régis Cahn posté le 15-06-2010 à 12:53:00

ça fait 1/1 partout alors :-)
Régis C du club CMI Tullins...

Commentaire de nico2938 posté le 20-06-2010 à 17:50:00

Belle course! C'est un temps plus que correct! Je crois que personne n'apprécie la descente sur le bitume! LOL!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran