Récit de la course : Triathlon CD des Sables d'Olonne 2010, par raspoutine 05

L'auteur : raspoutine 05

La course : Triathlon CD des Sables d'Olonne

Date : 6/6/2010

Lieu : Les Sables D'Olonne (Vendée)

Affichage : 884 vues

Distance : 51.5km

Matos : Allez, j'ai un beau vélo !

Objectif : Terminer

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Rendez-vous avec les méduses (bis)

Car tel est toujours mon bon plaisir (bis)

 

Les méduses, en vérité, on ne les a pas revues.

par contre, les vagues étaient bien au rendez-vous, elles.

Toujours une expédition pour se rendre sur les terres Vendéennes depuis Paris,

certes, mais le jeu en vaut toujours la chandelle.

Cette fois-ci, le camp de base se trouvait chez les parents de Fred

et nous y sommes allés en famille. Départ du vendredi pour profiter à fond du W.E. 

 imgp1777a.jpg

                                                                                                                                                                                                                        

On a profité du samedi pour essayer le matos,

et on passe à la vitesse supérieure.

Samedi pm l'océan était bien accueillant

sur les plages de l'Aiguillon, un genre d'été indien avant l'heure....


La nuit de samedi aura laissé passé la zone d'inquiétude orageuse... A la bonne heure;

foi de Raspoutine, on l'aura surveillée toute la semaine avec un peu d'anxiété

et puis finalement, qqs bruits de tonnerre dans la nuit.

imgp1799a.jpg
Dimanche matin, on retrouve l'équipe organisatrice des Sables avec beaucoup de plaisir.

Entre professionnalisme et convivialité, ils n'en sont pas à leur coup d'essai

mais c'est du grand art. Le fait est que ça doit commencer

à se savoir car les inscriptions étaient closes une quinzaine

avant l'heure. Question inscriptions, sans doute faudra-t-il s'y prendre de plus en plut tôt.

D'ailleurs, après discussion avec quelques coureurs, Les Sables, c'est vraiment un tri à part,

pour ceux qui aiment bien s'en mettre plein les yeux, aussi.

imgp1792a.jpg

Récupération des dossards effectuées on s'est empressés de s'équiper

pour partir rouler un peu en direction de la baie de Cayola.

Chic ! Ils ont refait le revètement ! A ce sujet,

il ne me semble pas avoir vu de crevaisons sur le parcours.

Bref, du plaisir dès l'échauffement; il restera encore trois cents mètres de bitume

encore "en travaux", mais un confetti sur la totalité.

Il me semble me rappeler avoir vu des images d'une route

complètement retournée suite au passage

de la tempête Xintia sur les Sables. Autre chose, le vent a déjà l'air bien sympa,

en ce début de journée...

imgp1805a.jpg

Raspoutine et maître Fred

Vient l'heure du briefing... Glurps ! Dommage ! Pas d'entrée à l'Australienne cette année.

On nous propose en contrepartie un triangle habituel, doublé d'un carré au large. Bon.

L'explication  de la chose, on l'aura au large justement.

 imgp1822a.jpg

Naturellement, comme l'an passé, le tri se passe toujours dans le coin des surfers,

là où il y a des vagues, c'est plus drôle, forcément ! Echauffement...

Les vagues ont pourtant l'air un peu moins méchantes que l'an passé

bien que quelques triathlètes puissent avoir l'air quand même surpris.

Le départ est donné dans les cailloux, Ouille ! Les arbitres auront eu toutes les peines du monde

à faire reculer les nageurs tellement ces derniers étaient pressés d'en découdre...

 

imgp1823a.jpg

Deux sirènes ont pris les photos du départ en plein coeur de l'action...

YES ! un vrai collector !

... Seulement voilà, celà sera un peu moins simple que l'on pouvait s'imaginer.

Pas de grosses vagues comme l'an passé au départ, je pense que la mer était un peu moins haute

que,l'an passé, ou c'est peut-être le coef ? La difficulté était autre.

Une houle sérieuse nous attendait au large pour ne pas nous quitter.

imgp1827a.jpg

Nous nous sommes donc tous retrouvés en train de nager dans les montagnes russes.

imgp1831a.jpg

Bon, ça ne déferlait pas non plus vraiment mais c'était difficile de se repérer

tant on pouvait se retrouver dans des creux quand on levait la tête pour s'orienter et,

quand bien même étions nous au sommet de la vague, c'était le zodiac qui pouvait se retrouver

dans le creux. Car les organisateurs de la course ont bien pointé le souci et, du coup,

ils ont transformé leurs bateaux en cibles pour les nageurs. Bien anticipé !


De nombreux nageurs relevaient donc la tête pour se repérer occasionnant

peut-être des ralentissements malgré eux. Arg ! Je viens de me prendre

dans l'oeil le tallon d'un malotru qui se relançait en brasse ! 

Bon, vivement la sortie.

En mémoire de l'an passé, je me suis bien gardé de nager comme un fada,

avec Dupont, on y avait laissé des plumes dans l'eau des Sables !

imgp1837a.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

La sortie au milieu des suporters est toujours un grand moment et vient l'heure de commencer

à se concentrer pour la suite; pas de folie dans la montée du remblai et une transition tranquille

sera profitable pour la suite. Soyons et demeurons zen. Vient le moment tant attendu par votre

serviteur qui allait enfin essayer son nouveau destrier en cours.

(rangé le samovar à deux roues !).

Ouah ! Super ! Trop cool !

 
 Y'a pas, je me suis fait plaisir !
 
 
bref, soyons honnête je n'ai plus le droit de m'en prendre au matériel si ça n'avance pas !
Ceci dit, il y avait vraiment de belles montures sur la course cette année.
 
imgp1836a.jpg
 
 la piste d'envol sur le remblai des Sables d'Olonne
On y verra quelques beaux avions décoler...
 
Comme il me semble que le niveau était plus relevé (ce n'est pas une excuse).
 
 imgp1838a.jpg
 
Bon, c'est parti
 
A l'instar de l'an passé, trois boucles nous sont proposées
avec ce paysage de bord de mer assez idylique;
la baie de Cayola... vraiment super et planant. On oublie la course,
c'est comme dans les trails ! Ceci dit on ne l'oublie pas trop longtemps
car le vent nous rappelle qu'il convient de rester vigilent,
surtout quand on est sur les prolongateurs.
 
Les 40 km auront été avalés dans l'euphorie du soleil revenu.
Dépassements entre le Snake, la Tortue et Raspoutine.
 
 
 
 imgp1851a.jpg
Nous serons sortis à peu près en même temps de l'eau et aurons quitté les vélos
à quelques secondes d'intervale. Par la suite, la Tortue nous mettra d'accord
dès le début de la course à pied, bon.
 
imgp1854a.jpg
 
 
Les dix km de course seront réalisés sur le même parcours que l'an passé,
avec un bon morceau de remblai qui, soit dit en passant nous rappellera que le vent a encore forci.
Au final un parcours très sympa car les spectateurs, à l'instar du vélo,
pouvaient suivre les coureurs très régulièrement.    
 
 imgp1859a.jpg
Fred en finit avec la cap.
 
 
Bilan, on inscrira la course comme un must à réaliser en juin,
même si c'est un peu loin depuis Briançon. Seul regret, on n'aura pas revu les méduses cette année
mais ce n'est pas vraiment grave. Et puis,  on aura ramené deux sirènes à qui je dédie
bien volontiers le récit car c'est à elles qu'on doit ces supers photos. Encore merci à elles...
Et bien sûr, un gros merci à toute l'équipe organisatrice pour cette journée de fête.
Nous voici lancés pour la saison !

 
temps réalisés :
eau :  31'56"  vélo : 1h 12'37"  cap : 48'46"    
temps total 2h 33'         
 position : 106 / 200 ( il y a eu 26 abandons)  37e / 72 Vétéran 2

7 commentaires

Commentaire de bigpeuf posté le 08-06-2010 à 09:05:00

bien beau recit, 2h33 c'est pas mal !

Commentaire de l'ourson posté le 08-06-2010 à 21:51:00

Bravo Raspoutine !

Désolé de t'avoir laissé tomber sur ce coup là mais je vois que la Tortue a pu dignement représenter le zoo :-)

L'Ourson_trop_fatigué_après_Chavagnes_;-(

Commentaire de LtBlueb posté le 08-06-2010 à 23:02:00

joli ciel bleu et jolie vagues veinards !! la tortue y était ? va surement y avoir un CR à venir alors :) merci pour le récit plein de soleil !

Commentaire de Monpépère posté le 09-06-2010 à 10:38:00

Le récit, les photos ... super sympa !
Beaucoup de regrets de n'avoir pu partager ce moment de plaisir avec vous... Félicitations pour les résultats !!

Commentaire de wolfy92 posté le 09-06-2010 à 22:07:00

Elle est bien belle l'histoire !
Décidément tes talents de, compteur de temps, euh de conteur de chants ne vont qu'en s'améliorant... pour le temps au compteur, j'ai confiance, ca va décidement le faire de mieux en mieux !

Chapeau bas messire!

Wolfy

Commentaire de La Tortue posté le 10-06-2010 à 00:06:00

apparement, je t'ai doublé en CAP ! désolé, je ne m'en suis absolument pas rendu compte. j'ai vu un type avec "le snake" sur sa combi que j'ai doublé dès la sortie du parc à vélo, mais toi je ne t'ai pas reconnu.
à l'arrivée, je n'ai pas trainé car je devais ramener mon beaufrère chez lui.
en tout cas, ton CR est bien illustré et les photos du départ dans les vagues me rappelle des moments assez délicats à gérer ;-))
content de t'avoir rencontré, même si ce fut trop bref ! en tant que Briançonnais, on se voit à Embrun peut être ?

Commentaire de CROCS-MAN posté le 20-07-2010 à 22:55:00

Super les photos !! Merci pour ton récit et bravo.
Toujours admiratif de cette tri discipline.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran