Récit de la course : 12 heures de Bures-sur-Yvette 2010, par runner14

L'auteur : runner14

La course : 12 heures de Bures-sur-Yvette

Date : 30/5/2010

Lieu : Bures Sur Yvette (Essonne)

Affichage : 688 vues

Distance : 0km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les 12h de Bures 2010

Les 12h de Bures 2010 seront à n'en pas douter un tremplin très significatif pour un non-voyant que j'ai guidé
en parallèle avec un autre guide,Adil non-voyant a donc rempli son contrat passé pour la première fois le marathon
 ainsi que le passage de l'ultrafond en ma compagnie sur cette épreuve.


Celle-ci restera gravée dans sa mémoire et lui permettra maintenant de se lancer sans problème sur les marathons futurs
ainsi que sur l'ultrafond.Ayant couru une semaine auparavant un 24h,j'étais un peu en 'dedans"pour savoir si m'a récupération aller être assez élevée sur l'Anneau de Bures,bien sûr je ne pensais pas aligner une performance car je donnais de ma personne pour guider un non-voyant de l'Association AVH COURIR EN DUO sur cette épreuve.


Je démarrais donc à 5h du matin l'épreuve pour une fois je n'étais pas en retard ni TINE14 non plus qui m'accompagnais,
elle arrivais donc fraîche sur l'épreuve et j'étais persuadé qu'elle pouvait faire aussi bien qu'à Gravigny le mois dernier.
Je parti donc assez vite avec Castor Junior,Alex et Christophe ainsi que deux autres conccurents.


J'avais choisi volontairement de courir sur une base de 10,5km/h environ pendant une heure pour ensuite baisser le régime.
D'ailleurs après une heure d'épreuve les contractures me remettent "les idées en place",la récupération du 24h n'était pas
encore achevée et les muscles des membres inférieurs tiraient déjà ponctuellement par saccades.Je décidai donc de décrocher mes
compagnons pour une vitesse plus lente entre 85,5 et 9 km/h.


Il fallait à tout prix passer le marathon en moins de 5h pour pouvoir engranger suffisamment de kilomètres pour l'ASSOCIATION
AVH COURIR EN DUO car vers dix heures je devais commencer à guider.
Les kilomètres défilaient tranquillement et Diogène un ami UFO déployer une belle allure,je l'encourageais tout en le laissant partir sans chercher à le suivre pour ne pas enlever mon influx.


Ravitaillement en liquide tout les tours pour essayer de maintenir les contractures à un degré moindre mais au bout de deux heures,
j'optes pour la méthode cyrano à chaque tour sur 400m pendant deux heures, entre temps vers 9h je prends les commandes d'ADIL en relayant  Jean son guide lors de son départ vers 6h.


Nous allons donc progresser pendant une bonne heure avant de redonner le flambeau du guidage à Jean,ce guidage m'a permis de reprendre un peu de "jus" et de canalyser les douleurs au maximum,elles sont pratiquemment calmées après cette heure de guidage à allure mesurée au alentour de 9km/h je progresse jusqu'à 11h puis reprends Adil de nouveau pour l'amener tranquillement sur le marathon,il lui reste quelques tours avant l'avènement puis après ce passage direction le tour pour le passage de l'ultrafond,une fois passé ce cap,je rassemble l' ASSOCIATION pour des photos souvenirs qui pour ADIL sera un souvenir impérissable.je ramène ensuite quelques non-voyants aux stands pour qu'ils prennent leurs pique-niques,mais cette fois -ci, je ne mangerai pas avec eux et préfère tourner encore pour aligner le plus de kilomètres possible.


Entre temps Delphine,Castor Junior, et d'autres conccurents me doublent,je rencontre TOTOCHE88 qui feras quelques tours avec moi et me permettras de renclencher sensiblement ma vitesse.
J'en suis aux alentours de 65 km et il me reste encore pas mal de kilomètres à effectuer pour battre mon record personnel de guidage sur Bures, passer les 80km pour moi ne sera pas une partie de plaisir j'en suis conscient.


Je suis d'ailleurs au fond du gouffre et tourne deux moitié de tours avant de retrouver un certain tonus qui n'est pas bien violent.
Ego un UFO prends un tour avec moi çà m'aide à faire le point.Bien récupérer et bien manger solide avant de prendre "à bras le corps
les quatre dernières heures.Tine14 me retrouve et s'aperçois que je suis dans la vague et m'accompagne sur quelques mètres puis lui dis de partir pour ne pas lui faire changer son rythme de croisière.


Les non-voyants courrent avec leurs guides encore pendant une heure, Adil fatigué ne reprends pas la piste d'ailleurs il a réussi son challenge alors pas question d'en faire trop.


Après plusieurs arrêts aux ravitos,je retrouve une vitesse plus dans mes "racines"un neuf kilomètres heures pendant deux à trois tours avant d'alterner la méthode" Cyrano"j'en suis à plus de 71,500km et il me reste environ 2h15 minutes d'effort pour aller chercher les 85km,j'essaye de ne pas faiblir restant au alentour de 7 à 7,5km/h de moyenne,les jambes sont HS mais le mental suit comme toujours,je marche de plus en plus et en fin de tour, regarde le compteur effectué, plus de 80km, reste plus d'une heure quinze pour aller chercher les quatre-vingt dix kilomètres,mais je suis sans force sans pour autant lacher prise,c'est dur, très dur même, le corps réponds de moins en moins, le mental a pris le relais,je recherche le maximum d'efficacité de la foulée en la rendant la plus rasante possible malgré la vitesse très faible.

Puis vînt la dernière demi-heure,"je suis cuit"je marche pour finir cette dernière étape,je pense être alors au alentour de 85km "pas fameux pour moi" me dis-je,puis les deux derniers tours, dont le dernier en marchant au moral, encore quelques mètres puis la délivrance,il me reste quatre minutes pour refaire un tour mais épuisé j'arrête, d'ailleurs un gros groupe à finaliser leurs épreuves.Je stoppe.


Je suis déçu de mon compteur mais ne le sachant pas encore je pulvérise mon record de guidage sur Bures, non pas mon record perso sur 12h qui est bien plus haut mais celui-ci me tiens plus à coeur encore avec l'Association" AVH COURIR EN DUO" que j'amenerai sur le podium en me classant troisième VH2 avec 89,950km à cinq cent mètres seulement des 90km ambitionné.


TINE14 quand à elle prends la deuxième place féminine au scracth et première VF2 ainsi que mon ami Diogène 2ème VH1.
Christophe quand à lui égal à lui-même prends la première place VH1.
Belle récompense en mettant l'Asssociation sur deux podiums, reconnaissance ultime pour des sportifs hors normes nommées les non-voyants et mal-voyants.


Un grand merci aux organisateurs qui réussissent encore un tour de force,un 12h gratuit et très bien entouré par des bénévoles aux petits soins pour les concurrents et un plaisir certain d'un parcours idéal le temps étant restait assez clément avec les participants.

Un clin d'oeil aussi à Alex et MAY et leur protégée . 

Runner14.  

3 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 11-06-2010 à 10:22:00

Bravo et félicitation pour ce que tu as fait! je reconnais bien là ta détermination!

Commentaire de fanfan59 posté le 11-06-2010 à 16:32:00

BRAVO PASCAL, BRAVO ADIL !!!! Voilà de nouveau une très belle preuve de ta générosité et de ta détermination à aller au bout de ce que tu entreprends. BRAVO à TINE également. Décidément, on ne vous arrête plus. Bisous les amis

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-06-2010 à 10:41:00

Toujours le grand coeur qui court.

Bravo Pascal !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran