Récit de la course : La Course des Foyers Ruraux - 6.8 km 2010, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : La Course des Foyers Ruraux - 6.8 km

Date : 6/6/2010

Lieu : Montagnac (Hérault)

Affichage : 1042 vues

Distance : 6.8km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les "40èmes Foyers Ruraux" historiques pour Vincent Diaz

 

Il me fallait être présent-comme d’autres me l’ont dit aussi- pour cette 40è des Foyers Ruraux de Montagnac, ce 6 juin. En effet, si j’ai bien compris- mais je n’ai pas pu assister au repas festif d’après-course- c’était « la der » de Vincent Diaz, l’infatigable organisateur depuis des lustres, des « Foyers Ruraux » et des « 3 Clochers » ainsi que le bien sympathique et compétent speaker de bien des centaines de courses  héraultaises sûrement. Il a bien gagné sa retraite sportive et j’espère qu’il a été dignement fêté ce dimanche, chez lui, dans son bon village, qu’il aime tant, pour avoir tant œuvré pour lui.

  Justement, ce dimanche, le Secours Populaire était encore le partenaire de ces courses au départ de l’esplanade, toujours aussi accueillante. Et Vincent, comme un poisson dans l’eau, était omniprésent, pour accueillir tous ses copains-et ils sont nombreux-

 Vincent, à droite, avec son vieux copain des 100km de Pezenas

 et donner le départ des deux courses enfants, auxquelles il a toujours aussi été sensible, assurant par là, en quelque sorte, la pérennité de la course à pied, en tous cas à Montagnac, village déjà célèbre pour le sport cycliste et son « steel band » qui a dû encore en faire vibrer plus d’un au repas.

   Pour les courses donc, le temps était bien plus favorable que l’an passé, où le samedi soir, à 18h, l’air était inexistant, une chaleur de four implacable faisant ses ravages. Cette année, le temps était « lourd » et un ciel pré-orageux, permettait quand même de respirer.

    Les retrouvailles étaient donc plus agréables avec Emma et Dédé, toujours aussi alertes et communicatifs, avec leur président- de St Jean-de-Védas- Dominique Le Cornu qui lance sa nouvelle formule de course par éliminations, le 26 juin prochain.

 

Dominique, ici(à gauche) avec Mickaël Bouchemit, présent mais pas pour courir; plutôt pour honorer lui aussi Vincent Diaz

et avec Jean-Marie Garcia, l’ancien président de Gignac, qui nage dans le bonheur, depuis que sa nouvelle vie lui laisse plus de loisirs pour voyager en camping-car. Patrick, de mon club de Villeneuve, était esseulé, les copains étant partis sur un trail gardois. 

 

Une esplanade ombragée et bien vivante, malgré les 174 partants

 

   Les minots –et même des « petites puces » !- ont  alors ouvert le bal à 9h30, encouragés par les parents et les « grands » des courses à suivre.

   Puis à 9h45, « ils » sont partis pour un petit tour en ville puis en montant (déjà !) sur la route de Aumes. Je pensais environ 150 . Nous étions 174 sur les deux parcours. Au passage, des récoltants proposaient des petites cagettes de pêches de vigne. Les premiers trésors de l’été ! Mais, pas le temps de s’arrêter ! Même qu’un grand jeune, qui avec Vincent, me parlait de mon livre, avant le départ, me dépasse et souriant,  demande à « Pierrot », si je « vais la( la course) mettre dans mon livre » !!! Un fan et bien le seul, de mon livre ! Eh non, juste pour kikourou et passioncourseapied, le « Il court, il court le diabétique », se suffisant à lui-même…

    Le clocher de Aumes( très calme ce dimanche) se profile à l’horizon, puis enfin le ravitaillement où l’eau est quand même la bienvenue. Puis une nouvelle montée, à la sortie du village, avec un autre « ravit…eau », et un petit mot gentil de la municipalité sur la route, avant la descente vers Montagnac, sa station d’épuration, aux puissantes senteurs( !) et la ligne d’arrivée, avant laquelle j’entends « Vas-y Maryse ! », laquelle, la  plus célèbre des V3 à la ronde, me double sans que je puisse insister. Mais je ne le regretterai pas car au ravitaillement d’arrivée, Maryse Goudard, pour la première fois de tous les temps, vient me taper sur le bras, pour me dire qu’effectivement et désormais, nous faisons course ensemble depuis quelques temps. Cette fois elle est passée devant et c’est tant mieux pour son courage et sa sympathie alors.

    Je ne traîne pas trop, comme à l’habitude. Pas de repas, sûrement pas de récompense cette année et du travail pour Midi Libre l’après-midi. Alors retour avec serviette éponge autour du cou, car la transpiration est bien là !

     Dès le soir, j’aurai « les surprises » sur le site de « Temps Courses » : résultat déjà affiché, mais mon nom est écorché et  suis classé 8è….SENIOR  ( sur 10)! Ça me rajeunit ! Il n’empêche, je fais 5mn de mieux que l’an passé avec 35mn21 (normal) mais 5è V3 en vérité et 39è sur 67.

Avec un beau T-shirt (à choisir parmi plusieurs couleurs) et une belle bouteille de Merlot et…..0,99g de glycémie à midi, la matinée était quand même positive.

   

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran