Récit de la course : Courir Nature avec Super U 2010, par MC 21

L'auteur : MC 21

La course : Courir Nature avec Super U

Date : 29/5/2010

Lieu : Sombernon (Côte-d'Or)

Affichage : 488 vues

Distance : 13.8km

Objectif : Se dépenser

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 

Courir Nature avec Super U 2010

29/05/10

 

Promenons nous dans les bois....

Les grandes Rèpes et Fer de Charrue

Rien que ça

Ce trail s'annonce pour moi comme une séance de seuil importante.

La journée défile tranquillement. J'apprends tout de même dans la matinée que Corinne va rechausser pour cette course. Nous partons donc ensemble vers 16h00 en direction de Sombernon. Nous courons presque à Domicile.

Passage aux inscriptions. Nous récupérons notre lot : un sac à chaussures. Nous apprenons que le tracé est modifié. La cause : un repas de chasse au milieu du bois qui se trouve sur le tracé initial. Il ne faut pas déranger. Sans commentaire. Résultat, nous allons faire deux boucles d'environ 7 km. Je dis bien environ.

16H45 Corinne et Anne font une expédition rapide au Supermarché du coin pour acheter des épingles pour les dossards puis nous prenons le chemin du départ.

Les kikous sont là : Fulgurex, Mame, Patcap et Intuitiv dans le rôle du photographe.

17H00 La course s'élance. Déjà les favoris s'éloignent dans le pré fraichement débroussaillé. Ce départ a des allures de cross country.

Attention aux chevilles !

Les sensations sont bonnes et je démarre sur un rythme élevé mais je surveille de près le cardio car je ne veux pas me grillé comme sur le trail de la montagne en partant trop vite.

Je suis parti aux avants postes et je me fais donc fort logiquement copieusement doubler. Nous sommes sur un faux plat légèrement montant dans un chemin blanc. Patcap revient sur moi et me double sans oublier de m'encourager au passage.

Bientôt le profil change pour devenir assez descendant jusqu'au km 3. Nous virons à droite sous les lignes hautes tension et ça grimpe un peu mais rien d'insurmontable. Au bout du chemin, après le point ravitaillement, demi-tour dans l'autre sens, ce qui me permet d'avoir une vision sur l'arrière de la course. Je croise Anne et Corinne qui sont ensemble. Puis nous tournons à droite pour entrer de nouveau dans le bois toujours en faux plat montant. Le temps est couvert mais la température est idéale pour courir. Deuxième petite montée au km 5. Ca passe et je poursuis avec un cardio qui se maintient autour des 170 pulsations.

Au kilomètre 6 le tracé du 7 km tourne à droite en direction de l'arrivée alors que le 13 km se poursuit à gauche pour une deuxième boucle. J'harangue un peu la foule de jeunes supporters au bord du chemin qui intensifie d'autant ses encouragements. Sympa. Je suis toujours sur le même tempo et je me sens même de mieux en mieux. Je commence à revenir sur des concurrents. Ne suis-je pas entrain de me griller ?

Toujours est-il que je double avant de me faire à mon tour rattraper par un coureur qui me conseille d'allonger la foulée dans cette partie descendante. J'hésite à l'écouter mais je me laisse finalement prendre au jeu et je reviens rapidement sur lui avant de le déposer.

Nous retrouvons la ligne haute tension et sa montée. Plus de visuel sur les filles à l'arrière. Je coince un peu. Du coup, je me fais rejoindre par mon nouveau conseiller technique et quelques V3. Je vais faire le yo-yo avec eux pendant quelques hectomètres avant de céder du terrain. Je ne les reverrais plus. Quelle santé !

Ma FC se maintient autour de 170. Les kilomètres défilent et déjà nous reprenons le chemin à droite en direction de l'arrivée.

Un coup d'œil au garmin me confirme l'impression que j'ai sur la distance parcourue. Ce trail sera plus court que la distance initialement prévue.

Je termine en 1 :04 : 19 les 11, 84 kms.

Sentiment étrange de frustration. C'était trop court. Du coup, je repars dans l'autre sens pour rejoindre les filles. Anne arrive déjà à la sortie du bois. Je poursuis pour retrouver Corinne quelques centaines de mètres plus loin. Elle est bien là et termine au courage ce trail.

Quelques minutes de débriefing sur l'aire d'arrivée et une petite bière pour se remettre puis vient l'heure de retourner à la maison.

7 commentaires

Commentaire de intuitiv posté le 30-05-2010 à 15:45:00

Une vrai promenade de santé , on dirait...
Voila un récit qui fait bien plaisir
bravo

Commentaire de patcap21 posté le 30-05-2010 à 16:31:00

Départ rapide équivaut à CR rapide.
Bravo et merci pour ton CR.

Pat

Commentaire de riri51 posté le 30-05-2010 à 17:22:00

super nico! voila une course parfaitement maîtrisée, confirmant que le plan d'entrainement est plutôt bon! bonne récup.

Commentaire de fulgurex posté le 30-05-2010 à 17:41:00

" Plus de visuel sur l'arrière des filles. Je coince un peu" on dirait un CR du Lutin!
Tu as bien géré cette (trop) petite course. Bravo. Reste à prendre des leçon de descente avec Richard... c'est un bon prof!

Commentaire de Mame posté le 31-05-2010 à 08:47:00

courte, mais sympa cette course...c'est vrai, impeccable pour travailler le seuil.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 01-06-2010 à 08:06:00

Et oui il ne faut pas donner de conseils aux concurrents mais les pousser dans le fossé sinon ils vous déposent après!!!
Bravo nico et merci pour le récit.

Commentaire de le Styx posté le 09-06-2010 à 08:39:00

Joli chrono... et en plus frustré ! T'en as dans la caisse on dirait... ca nous prépare de belles courses cette année ! (j'l'avais annoncé : MC, c'est son année 2010 !!!)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran