Récit de la course : Grand Raid 73 2010, par kirchen

L'auteur : kirchen

La course : Grand Raid 73

Date : 22/5/2010

Lieu : Cruet (Savoie)

Affichage : 885 vues

Distance : 73km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Grand raid 73

Le grand raid 73 ... quelle aventure !!

Premier trail de plus de 50km pour moi , et cela fait quelques temps que je me demandais si je n'attaquais pas par trop dur ...

Un petit groupe de colmar ( 9 ) s'est motivé à l'idée de participer à cette belle épreuve . Des novices comme moi et 2 expérimentés ( l'un d'eux fera 9ème) .

J'arrive bien entrainé et semble avoir progresser sur le long ( j'ai déjà fais sous les 33min sur 10km) . Mon objectif est simple : sous les 12h et prendre un max de plaisir.

Le réveil à 4h du matin fut dur mais une certaine éffervescence a gagné l'auberge fleurie où nous étions logés .

 

On arrive assez vite sous la banderole de départ . Et là premier fou rire , un trailer semblait nous faire le remake de benoit poolvorde dans le film ghislain lambert ... Il était tellement au taquet ( yeux exhorbités , il soufflait comme un buffle)  qu'il est parti 15 sec avant tout le monde !!!

Ca y est c'est parti ( assez vite) , et au bout de 500m nous formons déjà un trio avec fabien et mathieu ( deux gars du club) .

J'ai adoré cette petite portion faite avec la frontale ( une première pour moi ) . Tout simplement magique .

 

 

On arrive à la première bosse ( dans les 20) et mathieu imprime un beau petit rythme durant toute la montée ; j'arrive à suivre pour l'instant assez facilement . A la roche du guet , un panorama exceptionnel nous attend ... J'arrete pas dire " quel pied !!"

Je suis pour l'instant très frais et engage la descente avec  confiance ( mon point fort) . Avant le ravitaillment , surprise paquier ( futur vainqueur )et verhaege nous dépassent ... La je me dis qu'on est quand m^me parti vite mais bon les sensations sont là alors autant continuer !

Je me dis qu'avant la galopaz je dois garder encore pas mal de jus . On est toujours tous les 3 ensemble , un grand plaisir de faire ca avec des potes . On s'encourage et surtout on arrete pas de questionner mathieu( finisher à l'utmb sous les 30h) sur l'allure , on va trop vite ? pas assez ?

L'ascension de la galopaz me fera mal , mais le début de la descente encore plus !! avec mes 80kgs je déguste !!

Cette partie laissera des traces ...

 

Dans cette descente , mes maux d'estomacs commencent , ca gargouille sévère !! je serre les dents ca va passer , pas de problème .

Au chalet de la buffaz nous rattraperons plusieurs coureurs mais à la fin de l'acension , mes 2 coéquipiers me lachent , je leur dis " pas de souci je vous rattrappe dans la descente " C'est ce qui arriva , je les reprends au bas de la descente mais après coup ce fut ma première grosse erreur !!

Avant le ravito , j'imprime même un bon rythme sur le plat .

L'accueil des bénévoles au ravito du 39 ème km  est incroyable , soupe et tuc sont avalées avec plaisir ! on a 1h30 d'avance sur les prévisions ( 12h)

On repart tous les 3 et là je me sens tout de suite moins bien et surtout j'ai de grosses crampes d'estomac . Mathieu et Fabien se retourne " on fait comme avant , j'essayerai de vous rattraper dans la descente du colombier ".

Je m'arrete au bord du chemin pour faire la grosse commission, je perds un peu de temps mais quelle délivrance .

Plus de crampes d'estomac ... je retrouve des jambes tout de suite comme si ca m'avait bloqué ... J'ai perdu 5min facilement sur mes coéquipiers mais plus de souci d'estomac . Je me dis " bon j'ai retrouvé mes jambes , je vais revenir sur eux dans le montée ca sera plus sympa" Resultat je fais la ma plus grosse erreur ... j'enoie du lourd comme on dit, les jambes répondent bien . Je vois bientot des gars au loin ( pas fabien ni mathieu) , c'est bon signe ! on me compte à la 15ème place !! J'en remets une couche , mais toujours pas de fabien ni de mathieu en vue ... On sort de la foret pour apercevoir les derniers lacets qui nous menent au colombier . Et la je prends un coup sur la tête , je vois mathieu et fabien 5min devant ( j'ai fais un pointage ) et surtout mes jambes ne répondent plus du tout ... Je commence à comprendre qu'ils ont aussi tartiner comme des fous ( ce qu'ils me confirmeront à l'arrivée) . Je comprends immédiatement ma grosse erreur ...

J'arrive à l'assaut de la pente finale du colombier ( quelle raideur !!!)

Je suis à l'arret complet ... une dizaine de trailers me dépassent dans cette bosse ! Sympa , ils m'encouragent tous .

J'arrive en haut , je m'installe , mange deux barres et constate qu'il ne me reste plus rien à boire ( pourtant j'avais tout rempli au ravito) ... Le moral baisse d'autant plus que je me rends compte que je ne pourrai plus rattrapper mes deux potes ... c'était vraiment sympa avec eux ...

La descente est catastrophique je n'ai plus d'energie et j'ai juste envie de dormir ... je marche dans la descente !

Je vois la distance qui me sépare du prochain ravito ... là c'est carrément la déprime !

Je me demande ce que je suis venu faire là ... je me dis que je déclare forfait pour les france de montagne , faverges et le 60km de verbier ( mes prochaines échéances ) . qu'il y en marre de s'infliger cela .... Bref que je me vois bien sur un canapé avec une bière et un match de foot !!!

Je pense énormément àma petite famille ( mes 3 gonzesses ) , mes larmes m'en coulent ... Je n'en peux plus !

J'arrive enfin au ravito du mont pelat ( une quinzaine de coureurs m'ont dépassés sur cette partie , ca m'étonne qu'il n'yen est pas plus ) . Je prends une chaise , et fond en larmes , je crois que j'ai peu plombé l'ambiance !! ils ont tous été très sympa et surtout m'ont préparé des saucisses et du coca qui m'ont fait le plus grand bien ( mental ou physique ?) . je fais une bonne pause de 10min , je repars un peu mieux . 3km après la première féminine me dépasse en étant super facile ... Je discute un peu avec elle , lui demande si on peut quand m^me passé sous les 12h . Elle me répond que ca devrait le faire mais tout juste . Sur un faux plat montant elle continue de courir et moi je marche .

La dernière bosse passe finalement assez bien et j'entame la descente finale en ayant retrouver un second souffle .

J'arrive au dernier ravito et on m'annonce 30ème !! je leur dis que c'est bizarre puisqu'il y a quand m^me pas mal de coureurs qui m'ont dépassés depuis le colombier . Apparement , pas mal d'abandons ...

Une tranche de salami et c'est parti pour les 5 derniers km que j'avale vraiment vite ( 14km/h sur mon gps) , je finis assez frais et arrive à reprendre du plaisir . Je retrouve une belle allure .

A 200m de la ligne , j'ai des frissons , enfin j'arrive ... Je passe la ligne  en 11h et quelques à la 27ème place quand même, je m'écroule sur le gazon , les potes du club viennent tout de suite s'occuper de moi . J'apprends que ces salopiauds de fabien et mathieu ont fini main dans la main à 9ème place !! fabien n'a que 25ans et c'est son 2ème trail !! ca promet pour lui !

Avec satisfaction tous les gars du club arrivent avec toujours un peu plus d'émotion ...

Une épreuve difficile mais tellement belle , des panormas exceptionnels , une organisation très pro , et des bénévoles super sympas .

le soir m^me , sur la terrasse de l'auberge fleurie , les anecdotes fleurissent ( quel jeu de mots ! ) . Notamment steeve qui a essayé de descendre à l'envers pour voir si ca irait mieux , un autre qui a parlé à des chèvres .. fous rires garantis !!

Autant j'étais écoeuré du 40ème km au 60ème km , autant là je me dis vivement le trail de verbier !!

J'ai surtout beaucoup appris pour une première exp"rience sur le long .

 

4 commentaires

Commentaire de JLW posté le 29-05-2010 à 22:12:00

Pour une première c'est quand même super. C'est incroyable de lire des récits comme le tien. On a l'impression de lire le calvaire d'un dernier de course et tu finis ds les 30 premiers, ds les temps objectifs fixés sur un trail que je n'ai pas encore fait mais que je sais être difficile.
Bref, bravo à toi et je suis sûr que ta carrière de traileur va être très prometteuse.

Commentaire de kirchen posté le 30-05-2010 à 10:04:00

merci à toi JLW , tu sais je pense que sur trail à part peut etre les 10 premiers , on vit tous la m^me galère et le m^mes coups de bambous ...

Commentaire de kirchen posté le 30-05-2010 à 10:14:00

Je viens de voir que tu viens d'alsace JLW . Saches que le trail des marcaires t'attend au mois d'octobre !!!

Commentaire de Fimbur posté le 30-05-2010 à 14:38:00

Pour un 1er long, quel trail !
Merci pour ton récit, l'expérience va te servir pour la suite.

Bonne récup
Fimbur

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran