Récit de la course : La Course des Carrières - 22.5 km 2010, par Ponpon

L'auteur : Ponpon

La course : La Course des Carrières - 22.5 km

Date : 23/5/2010

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 952 vues

Distance : 22.5km

Objectif : Se dépenser

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Retour sur la course des Carrières.

7h30 sortie de garde, la nuit a été plutôt bonne. Je pars donc des Ulis direction Mondeville pour m’inscrire sur les 22,5km.

Selon les dires des kikous, cette course et bien plus difficile que la course des Sangliers de Cerny. Je verrai ça au moment venu…

Arrivé vers 8h20, déjà pas mal de monde. Le beau temps est au rendez-vous. Sur place je ne croise pas beaucoup de kikous (en même temps je ne suis pas trop réveillé) et la motivation n’est pas top d’autant que j’ai oublié de prendre à manger. Je vais donc courir avec 1l d’hydrixir pour essayer de compenser !

Trinouill me rejoint un peu plus tard. Nous partons nous échauffer un peu et nous croisons Caro puis Bastouille. On papote un peu avec 2 gars de Tri Aventure qui nous vantent les mérites du 1er Trail Impérial de Fontainebleau le 18 septembre. Sont forts ces types, ils le vendent bien leur trail !!!!

9h30 le départ est donné. Comme d’hab avec Trinouill nous partons dans les derniers. La première partie dans les champs se passe bien, nous rencontrons même Gdraid que nous encourageons. Il fait chaud en plein soleil, mais c’est supportable.

1er ravito et là ça commence ! On entre dans la forêt mais surtout dans le vif du sujet ! Ca descend tout de suite.

S’ensuit une série de montées et de descentes plus ou moins techniques. Le parcours est très sympa. Je me sens bien, marche un peu dans les montées difficiles et relance de suite. Je suis dans ma bulle, j’ai une foulée tranquille. Je rattrape pas mal de coureurs jusqu’à la claque…

Le long passage le long des champs, en plein soleil me fait très mal. Pas du tout préparé aux premières chaleurs je prends uns grosse claque. Mais foulée n’est plus du tout la même, elle est beaucoup plus lourde, je n’ai pas de souffle. La galère quoi !!

Je vais donc me traîner péniblement pendant plus de 10 bornes en alternant du bon et du moins bon. Dans les champs après le ravito du 18e, jpouille91 me rattrape. Heureusement qu’il est là car la loooooooooooooongue ligne droite dans les champs va me faire très très mal. En plein soleil, je reprends une claque. Ca m’aide bien de bavarder un peu, mais c’est la galère totale !!!

Enfin la dernière descente et le passage dans le près juste avant l’arrivée. Même là je n’ai plus le courage de relancer pour rattraper les 2 coureurs justes devant moi.

2h14’09 enfin j’en termine. Encore une fois j’ai préparer ma course comme un sagouin. Pas de p’tit dej, pas de casquette ou de buff et faut que j’arrête de partir en dernier car je me fatigue à dépasser les coureurs plus lents ! Y’a encore du boulot…

En tout cas superbe course, super parcours, une organisation au top, à l'année prochaine !!! 

 

Carrières 2010 - km15

5 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 27-05-2010 à 18:30:00

Pas simple cette course, tu sais Ponpon, non seulement parce que ca monte et ca descend mais c'est une course au mois de mai lors des premières chaleurs. Elle n'est pas simple pour toutes ces raisons.
Donc le coup de barre est explicable, surtout sans sommeil et sans petit déj !!! ;-)

A bientôt,
Caroline

Commentaire de gdraid posté le 28-05-2010 à 11:16:00

Tu as tout compris Ponpon !
Le soleil et la chaleur étaient à prendre en compte très sérieusement.
Tu es jeune, et tes courses à venir, seront chaque fois bien mieux réussies.
Merci pour ton récit sympa.
JC

Commentaire de chris78 posté le 28-05-2010 à 12:42:00

Merci pour ce récit et BRAVO pour ta course !! Même si tu n'étais pas en forme tu as fais un très beau chrono !!!

Commentaire de shunga posté le 29-05-2010 à 14:04:00

t'as raison on partage deux ou trois trucs dans la précourse ^^ J'aime pas trop prendre le départ après une nuit de taf, déjà sur terrain plein c'est pénible mais alors aux carrières par beau temps, quelle horreur ^^

Commentaire de JLW posté le 29-05-2010 à 23:05:00

Merci de partager avec nous tes impressions. Plus dur que le Sanglier ... ? Eternel débat avec la météo qui en général est moins favorable aux Carrières du aux 1ères chaleurs alors qu'au Sanglier il y a parfois de la boue ... et même beaucoup de boue.
De plus le parcours des Carrières est différent suivant les éditions.
Alors bravo pour ta ténacité et dommage que nous nous sommes ratés, ce sera pour une prochaine fois.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran