Récit de la course : Saint-Tropez Classic 2005, par madmax

L'auteur : madmax

La course : Saint-Tropez Classic

Date : 30/10/2005

Lieu : Saint-Tropez (Var)

Affichage : 1046 vues

Distance : 16.46km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La vue du Golf de St Tropez

On a fait un paquet de km (1000 aller simple) pour aller courir dans le sud et passer 3/4 jours sur place mais ça valait réellement le détour.
Ce matin là, il faisait superbe. Nous sommes partis au lever du soleil mais avec une heure de sommeil en plus pour ce passage à l'heure d'hiver.
L'arrivée à St Trop s'est faite sans encombre. L'accès au parking était très fluide. Le soleil perçait doucement les nuages et la température commençait à monter sur la baie.
Nous avions récupéré les dossarts la veille et tout était merveilleusement bien indiqué.
Nous aurions aimé trouver une baby-sitter (on était à 2 doigts...) mais le préavis était un peu juste. C'est là qu'on apprécie le service de garde d'enfants de certaines courses (exp. city-jogging de Luxembourg).

Pour ce départ à 09h00, les coureurs se regroupaient petit à petit avec une rangée réservée aux dossarts 1 à 50. A coup sûr nous n'allions pas les voir bien longtemps.
Les barrières furent enlevées, nous nous sommes rapprochés et le départ a été donné.
Très rapidement les premiers se sont éloignés... A 1200 m le premier avait 200m d'avance sur le 2ème !!! Pas vraiment d'étalons avec leurs petits balons comme au semi-marathons ... Donc 5 premiers km très rapides : 21 min ... ... trop rapide.
Cela allait m'en coûter pour le reste ... Un parcours superbe avec de nombreux passages à proximité du centre et des montées des descentes, droite, gauche, vue sur la baie et le soleil qui éclaire Sainte-Maxime.
La première boucle était terminée voici venir la 2ème.
Direction le Parc et les résidences gigantisimes dont on ne voit bien souvent que le portail et les caméras... Cependant encore une fois vue sur mer et le petit passage le long de la citadelle. Un peu frais à l'ombre des murs (gradiant de température).
Et cette longue ligne droite commune à l'aller et au retour ou je vis passer une flèche en sens inverse, le premier sur le retour... Lorsque je passe à cet endroit à mon tour, je croise mon épouse qui elle aussi avait subit un départ en trombes.
Malheureusement les éponges n'étaient pas aux rendez-vous comme indiqué sur les panneaux "épongement", dommage !!!
La transpiration était pourtant importante et la sueur venait nous châtouiller les yeux.
Accusant l'effort du départ, je ralentis nettement après 14 km...
Beaucoup de montées et de descentes, une course très technique où il fallait savoir doser ses efforts. Pas vraiment notre cas...
Dernier passage devant le cimetière et retour sur la ville, derniers 500 m devant les monstres de yachts du port (un petit hommage au Gendarme de Saint-Tropez !!!).
L'arrivée nickel et on a rendu la petite pu-puce qui coûte quand même bien cher...
Eau, jus de fruit, Coca, chocolat, boisson énergisante, rien ne manquait à l'arrivée. En plus une part de la tropézienne et un petit vers de rosé (pas toujours facile à déguster après l'effort ...) sans oublier le T-shirt souvenir.
Au total, vraiment rien à redire (à part peut-être les éponges ;-) ), je recommande.
A faire absolument.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran