Récit de la course : L'Ascension du Col de Vence 2010, par Aonikenk

L'auteur : Aonikenk

La course : L'Ascension du Col de Vence

Date : 2/5/2010

Lieu : Vence (Alpes-Maritimes)

Affichage : 684 vues

Distance : 11.8km

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Salut à tous !

 Je viens de m'inscrire sur Kikouroù après y avoir lu quelques récits hauts en couleur ! Je ne suis pas encore un coureur acharné, mais j'ai déjà participé 2 fois aux 10 miles de Louvain-la-Neuve (course organisée par et pour les étudiants) et 2 fois aux 20km de Bruxelles, dans ma Belgique natale. Mais j’ai récemment déménagé dans les Alpes-Maritimes pour y trouver le soleil... Bon, il se fait un peu désirer pour le moment !

N'ayant plus vraiment le temps de pratiquer le tennis de table comme je le faisais chez moi quand j'étais encore étudiant, j'ai pris quelques fois une heure à midi au boulot pour aller courir avec un collègue. Et puis j’ai consulté les différentes courses dans la région et j’ai vu que pas mal d'entre elles étaient des courses de montagne. Sympa !, me dis-je directement. Ni une ni deux, je m'inscris à l'ascension du Col de Vence, avec le Semi-marathon de Nice 2 semaines plus tôt comme "préparation" !

 11,8km à 6,5 % de moyenne, c'est un beau petit défi et un type de course que je ne connais évidemment pas : 650m de dénivelée dans mon pays natal et j'arrive au point culminant du plat pays !!!

Objectif : 1h. Ca va être très difficile, mais néanmoins possible connaissant mes capacités. J'ai bien repéré la dénivelée avant de venir. 2km de plat dans Vence, puis 10km de montée très régulière.

Départ en milieu de peloton. Je me place rapidement à l'avant en slalomant entre les plus lent. Aux 20km de Bruxelles, la première année, j'avais du slalomer 10km avant de me trouver à ma place... Ici, il y a 50 fois moins de participants, donc ça me prend moins de temps !! Au pied de la côte, je ralentis la cadence et prends mon rythme de croisière (12 km/h). L'organisation a eu la bonne idée de placer un panneau tous les km, ce qui permet d'avoir une bonne idée de son allure.

Après 30min, je me prends un gel énergétique et repars de plus belle pour dépasser une dizaine de coureurs. Sur toute l'ascension, j'en aurai dépassé probablement une trentaine, et seulement 4 m'ont dépassé. Ca joue très fort sur le mental !!

Le soleil du matin laisse place au brouillard sur les derniers kms qui sont assez éprouvants. Heureusement, il y a de nombreux ravitaillements (3 sur les 3 derniers kms !) Mais je sens que ça va être maintenant impossible de passer sous l’heure.

Je finis par un sprint (sur les 100 derniers mètres, pas avant !!!) et termine en 1h00'56''... A une minute de mon objectif, plutôt content de moi pour une première course en montagne. En plus je récupère assez vite et les boissons énergisantes et oranges qu’on nous donne à l’arrivée me requinquent aussitôt.

Ayant regardé les classements des années précédentes, un tel chrono me plaçait largement dans les 100 premiers. Cette année je suis 125e. Le niveau était là, notamment le champion de France de course en montagne Said Jandari qui m’a mis 16 minutes dans la vue.

J’aimerais ajouter par le biais de ce récit que l’organisation était vraiment très bonne. Très peu de voitures ont pu passer durant l’ascension, nombreux ravitaillements, éponges distribuées au départ, acheminement des sacs à dos vers l’arrivée, indication du kilométrage, etc. Merci aussi au photographe grâce à qui ont garde un petit souvenir de l’épreuve (http://picasaweb.google.fr/patelmansali ).

Une navette était aussi organisée pour redescendre le col, mais elle partait plus d’1h30 après mon arrivée. J’ai donc décidé de redescendre à pied le col, mon sac sur le dos et en coupant par quelques sentiers lorsque c’était possible. Ca m’a permis d’apprécier doublement le magnifique paysage de ma nouvelle région ! Je ne regrette décidément toujours pas d’avoir déménagé par ici !!!

 

3 commentaires

Commentaire de Pat'jambes posté le 15-05-2010 à 10:30:00

Bravo pour cette première course en côte.
Un semi pour préparer un 11km c'est pas banal ;-)

En tout cas, 56" à gagner c'est très largement faisable vu que tu as remonté des concurrents en permanence et sprinté à la fin.

Pour l'avoir fait aussi, je confirme que la re descente en trottant par les sentiers qui ramènent à Vence et très sympa.

Profite bien de ce beau pays.

Commentaire de brague spirit posté le 15-05-2010 à 21:20:00

Bravo pour ce premier récit sur ce site.Beau chrono,pour un coureur du plat pays,qui ne demande qu'a etre amélioré.
RDV en 2011,mais peut etre avant sur une course locale.

Commentaire de Aonikenk posté le 15-05-2010 à 21:56:00

Merci pour vos réponses ;) Depuis j'ai fait aussi l'ascension de Gourdon le jeudi de... l'Ascension. Je crois que je vais aussi me lancer dans un trail en été. Ca m'a l'air bien sympa aussi !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran