Récit de la course : Les Aventuriers du Bout de Drôme - 100 km 2010, par ch'ti lillois d'vizille

L'auteur : ch'ti lillois d'vizille

La course : Les Aventuriers du Bout de Drôme - 100 km

Date : 8/5/2010

Lieu : Crest (Drôme)

Affichage : 1718 vues

Distance : 100km

Objectif : Terminer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Etre un Héro aux aventuriers

Pour commencer ce p'tit com', un retour en arrière pour rappeler le pourquoi de ma participation aux aventuriers.

Après un suivi sur internet du marathon nature et ma possible participation pour différencier de la route, mon "clic" du mois de novembre sur le site de la course m'a fait découvrir que le grand parcours avait augmenté question dénivelé.

Comme tout trailer aujourd'hui, l'envie de participer à l'UTMB est présente mais doit passer par l'obtention de points. Les aventuriers se présentent comme un bon passage à l'ultra et de ce fait, j'en touche 2 mots à Madame qui illico me répond : fais ton inscription t'en que tu en as envie. Impression, stylo, certif', chèque et le tout est dans la boite aux lettres dès le lendemain.

Maintenant reste à préparer ce RDV car il devient l'objectif 201O. J'emprunte le plan de Bertrand Cochard sur le site Raidlight pour l'UTMB/GRR sur 16 semaines, le calque sur le calendrier en rapport avec la date de la course puis en avant toute.

Prépa difficile.

La prépa se veut difficile car il me faut passer de 3 à 5 entrainement avec en prime l'hiver bien présent et notamment la neige. Mais quand on on, on peut. Quelques semaines de fatigue pour acclimater puis tout rentre dans l'ordre avec le jus qui arrive.

Une participation aux Cabornis ( éprouvante ) puis à Mirmande 15 jours après ( avec l'envie de continuer ), le tout me fait dire que la prépa suit son bon cours. Un p'tit tour du côté du marathon de Marseille ( prévu depuis septembre ) avec un record battu de 13mn sans spécifique me permet de faire de la vitesse. Tout va bien.

Aie !!

La dernière rando/course du programme 10 jours avant la compèt', se présente bien. Bonne sensation et bon rythme sur les montées sèches, bonnes foulées sur les parties roulantes, prudence en descente, puis cata' sur la dernière, la cheville gauche se tord, grosse douleur qui fait monter le cardio et il reste 10 bornes à descendre. Celà se fait tranquillement, retour à la maison, petits soins puis repos  forcé jusqu'au départ de la course.

J -1

Arrivée à Crest pour prendre posession du chalet au camping pour 3 jours ( pour le beau temps de la Drôme...hum ) puis direction l'espace Soubeyrand pour retirer le dossard. J'y croise Francis Faure ( finisher du 100 ) avec qui j'ai partagé quelques kms à Mirmande puis Michel Riondet ( plusieurs fois 6h de St Georges de Commiers ensemble ). On s'attable ensemble histoire de partager la pasta puis un p'tit dodo histoire de ....

J -0

1h30, réveil puis petit déj' tranquille pour ne pas partir vide;

2h45, contôle des sacs, puis un briefing de l'ami Jack sur les particularités du parcours ( il y en a une que tout le monde a oublié ).

Ensuite direction la tour de Crest en petite foulée pour arriver au point de départ avec l'entame sur du technique à la frontale.

3h54, top départ ( au GPS ) en compagnie de Francis Faure ( je compte tirer partie de son expérience ). La 1ère montée se fait au pas, en file indienne, sur les crêtes de Crest puis le peloton s'étire au grè des parties roulantes.

Arrive le 6ème km, Francis est derrière moi et me dit : ça y est, elle vient de partir ?? je lui répond oui ( entorse à nouveau, enfin c'est la continuité ), il a bien observé la torsion. Reste plus qu'à gérer car je ne me vois pas arrêter si vite, puis je me suis dit : 10 jours avant, j'ai descendu 10 bornes avec l'entorse, aujourd'hui il m'en reste 59 pour aller à Saillans ( ça c'est du positif !! ). Au détour d'un arrêt "pipi", je me retrouve sans Francis mais il est évident qu'on ne peut plus être sur le meme rythme.

De ce fait, je me montre plus vigilant sur les parties humides du début de parcours, mais un peu trop car un passge à gué m'a valu le cul dans l'eau !! après l'entorse, ça c'est fait aussi.

1er point d'eau, prise d'eau, puis direction les crêtes de la Beaume où j'en profite pour prendre des photos avec attention acr le vide est proche.

Arrive le ravito de Barcelonne où je m'alimente, le "pipi" qui fait du bien, un passage à la raquette chrono ( batterie HS, pointage manuel ) puis s'en suit une longue chevauchée de chassés-croisés avec Cédric qui souffrait de crampes.

L'arrivée sur Cobonne se veut sympa car un groupe de "supporters" était présent pour les 2 coureurs me devançant ce qui m'a valu leurs encouragements. Quelques photos, une collation, puis direction Mirabel avec une grosse partie bitume peu appréciée. J'en profite pour échanger 2 mots avec Cédric qui marchait puis je reprends ma marche en avant en profitant au maximum du paysage car je ne peux aller plus vite, donc je prends des photos.

L'arrivée sur le ravito de Mirabel est bien sympa car les mômes de notre "kikou" présent pour le pointage descendent et montent pour prendre notre n° de dossard ( des futurs trailers ) ce qui me vaut " 3 fois la prise de n° ( avant, pendant, après le ravito..).

En repartant de Mirabel, je me dit il reste 20kms et il m'est possible de boucler les 65 en moins de 10 heures. C'est donc confiant que j'entame cette fin de parcours en alternant course et marche ( avec l'entorse, les quadris font mal car je retiens beaucoup trop dans les descentes ).

Km 64.5, 9h54 de course, il reste 500m à faire pour être sous les 10h. Puis, la flêche tourne à gauche pour quitter la route et monter sur un talus, enfin quelque chose non réjouissant surtout lorsque arrive la surprise Jack que tout le monde avait oublié : le droit dans l'pentu, pente annocée à 25% ( entre 32 et 51 sur GPS !!! ) sur 1.9km de montée. Interminable, plusieurs arrêts sur la pente ( surement début d'hypo ), la trace a été faite par les coureurs précédents, le balisage était un point rouge sur les arbres....et il y en avait des points...puis une fois la délivrance, voilà que la pluie s'invite pour amorcer la descente vers Saillans sur de la roche bien glissante. Je prends la décision de la faire en marchant, celà me permet aussi de me remettre en ordre de marche puis à l'abord de la fôret, le sentier se veut souple et propice à courir. Quelques hectomètres plus bas, je suis surpris de doubler Michel Riondet qui avait pris un grand coup de moins bien et dût s'arrêter un long moment.

Arrive Saillans où quelques spectateurs lancent leurs bravos, un coup de raquette chrono où j'annonce mon arrêt et à la question : comment ça c'est passé ? je réponds, la dernière côte est irraisonnable, je mets plus d'1H30 pour faire 4.69 kms. Les réactions de nombreux coureurs sont identiques. Certes, le tout est à chaud, avec la fatigue, mais elle a fait mal aux jambes.

Ceci dit, un parcours magnifique, du technique, du très technique, du roulant, des bénévoles heureux de partager notre souffrance une organisation "TOP", merci à tous.

Temps final : 11h28 pour 69.19kms et 2982d+ 3009d- avec une entorse !! et 2 point UTMB bien mérités

Quelques photos de cette journée : http://picasaweb.google.fr/trailer38/Crest?authkey=Gv1sRgCMPw9LDaicXQkwE&feat=directlink

Après 3 jours de récup, les jambes vont mieux, la cheville gonfle la journée, mais pour les aventuriers, ce n'est que partie remise. Une telle aventure forge l'expérience, et pour celui qui veut terminer l'UTMB, un passage à Crest est un bon signe ( quand on voit la perf de Stéphanos !! chapeau Stéphane );

A l'année prochaine, Manu

 

8 commentaires

Commentaire de ema posté le 11-05-2010 à 12:50:00

bravo philippe
bonne recup, et j'espere que ta cheville se remettre tres vite..
encore quelques sorties et tu es pret pour l'utmb
bises - maria

Commentaire de ema posté le 11-05-2010 à 12:50:00

bravo philippe
bonne recup, et j'espere que ta cheville se remettre tres vite..
encore quelques sorties et tu es pret pour l'utmb
bises - maria

Commentaire de racapuche posté le 11-05-2010 à 13:18:00

je te souhaite une bonne récup !
heureux de voir que le droit dans la pente de cette dernière bosse a été terrible pour tous. Je commençais a me remettre en cause sur ce petit morceau ;-)

Commentaire de vogoy' posté le 11-05-2010 à 15:17:00

oh là là ...ce truc de dingue....
bravo et bonne récup avec ta cheville en vrac...

Commentaire de Byzance posté le 11-05-2010 à 20:25:00

Bravo,
Pas encore pour moi, même sur 2 jambes !

Commentaire de TomTrailRunner posté le 11-05-2010 à 22:52:00

Abnégation, courage, expérience : tout y est

Bravo
Tom_spécialiste_es_entorse

Commentaire de martinev posté le 12-05-2010 à 21:32:00

Bravo pour ta course, même si je suppose que tu as des regrets.

Ce n'est que partie remise et en 2011 tu seras challenger.

Soigne toi bien et à bientôt.

Commentaire de caro.s91 posté le 19-05-2010 à 17:39:00

J'espère pour toi que 10 jours plus tard la récupération est bonne et que la déception est un peu atténuée.
En tout cas, bravo.

Caroline

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran