Récit de la course : Mercus-Foix 2010, par Berty09

L'auteur : Berty09

La course : Mercus-Foix

Date : 2/5/2010

Lieu : Foix (Ariège)

Affichage : 838 vues

Distance : 14.6km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Bonne bourre!

     J'avais prévenu. Berty est là pour se défoncer. En effet, pas de pépins physiques, une course que je fais pour la 3ème fois et une grande envie de voir si j'ai encore progressé. Pour mémoire, j'avais fini l'an dernier en 1h00'45" et j'espérais bien m'approcher des 58'.

     Le parcours est vraiment chouette. En partie parce que je cours dans un coin que je connais très bien mais aussi car il allie remarquablement chemins, route et ville sur un même tracé. Avec une arrivée au centre du monde de la ville de Foix.

     Se défoncer ça voulait pas dire pour autant partir comme un ouf. Je voulais surtout tenir un rythme élevé. Je connais maintenant la moitié du peloton et j'ai donc beaucoup de références pour juger de ma course.

     Après 1 km de course, je suis encore très près des cracks. Et d'un, j'ai pas trainé(3'45") et de deux, il sont en plein round d'observation. Je gère ma course pour l'instant sans problèmes. J'arrive même à éviter les flaques du long chemin qui doit nous mener au pont du diable.

      Car aujourd'hui j'ai sorti les Mizzuno qui pètent. Mes premières chaussures de route qui sentent encore le neuf de mon anniversaire de la veille. Faut dire que la différence de poids est très appréciable. Je trouve même que les sensations sont meilleures, le pied est plus libre. Je commence même à avoir peur de perdre mon esprit trail et me vois déjà inscrirt au prochain marathon de Sydney ou Dubaï!...

     Nous voici maintenant arrivé au fameux pont. J'ai conservé un bon rythme et je garde en vue quelques connaissances que je sais très afutées. La petite côte après le pont sera avalée en honnête traileur, avec une bonne relance en sortie de côte. La course s'est vraiment décantée maintenant et je me retrouve au coude à coude avec une partie des coureurs du club de la ville. C'est sympa car on se connait tous mais on est rarement réunis au sein d'une même course. C'est autant de challenges pour moi.

     Mais ce qui va être au top, sur cette deuxième partie très roulante c'est de se tirer la bourre avec tous ces gars dans un esprit vraiment amical. Faut dire que de me retrouver en aussi bonne position m'enlèvait pratiquement toute pression. Ma course étant quasiment sûre d'être réussie. A moins... à moins d'une défaillance dans les derniers km, et ça c'était pas gagné.

                                         img_0366.jpg                        

     Finalement, le rythme sera tenu juqu'au final. Même si je ne pourrai répondre à l'accélération de JP dans les derniers hectomètres, ça ne gâtera rien à la fête, bien au contraire. L'arrivée est jubilatoire avec mes filles qui font le sprint à mes côtés.

     Le temps sera en lien avec les sensations (55'46"). Une très belle 30ème place et beaucoup de motifs de satisfaction.

     Allez la saison continue, faut pas s'croire arrivé, Berty.

 

3 commentaires

Commentaire de mic31 posté le 04-05-2010 à 08:41:00

Et bien bravo, une belle course réussie pleine de satisfactions.
On t'attend quand même de retour sur les sentiers prochainement.

Commentaire de Francis31 posté le 04-05-2010 à 17:40:00

Ah oui, que c'est joli un chrono comme ça ! J'en connais au moins 1 qui aimerait être aussi rapide.
Bravo bravo.

Commentaire de Yvan11 posté le 05-05-2010 à 10:19:00

çà envoit du coté de l'Ariège !!

Belle perf ! ( qu'est ce que les trailers s'éclatent sur route !!! surtout dans les cotes !! )

Bonne continuation !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran