Récit de la course : La Montée pédestre des Trois Communes 2010, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Montée pédestre des Trois Communes

Date : 25/4/2010

Lieu : La Tronche (Isère)

Affichage : 1476 vues

Distance : 10.5km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

M3C 2010

 

 

Aaaaaah la Montée des Trois Communes... Quatrième participation, je devrais demander à être classer en V1 ! Et quatrième participation avec toujours autant de plaisir... Des rencontres, une bonne humeur générale et un tracé à mon sens excellent : 10.5 kil et 700m de D+, du bord de l'Isère au Sappey en Chartreuse...

 

Mes attentes du jour sont mitigées... J'ai enchaîné Marathon de Paris puis Semi d'Annecy... Plus quatre sets de tennis la veille... Je sais déjà qu'arrivé au Sappey je démarre une semaine de REPOS. Mais voilà, il faut y aller là-haut... Et en plus y'a des gens qui s'inscrivent uniquement dans le but de me pourrir... Une vraie mentalité de triathlète ce KEKE !

 

A peine garé non loin du départ qu'il m'en rajoute une couche "ouiiiiiiiiiiiii ch'uis le KEKE, ch'uis là pour battre le recooooooooooord". Aïe aïe aïe, c'est qu'il a l'air confiant...

 

Je retrouve un peu tous les people du bassin grenoblois : les killers de l'Aspa Meylan Jogging Convivial Club, le Zoo composé du Lama, du Goéland et du très distingué Albatross, Mathieu, Fleur, Anne, Ludovic Pelle (merde c'est pas cette année que je vais gagner...)...

 

Le départ est donné, je démarre en mode diesel TDI/DCI/TDCI/HDI, mode tranquille quoi, on va attendre tranquillement la tuerie du "Bouqueyron". Julie se porte à ma hauteur, houlà c'est qu'elle est en confiance ?? Je garde Marc2 du club en point de mire mais ne l'atteint pas.

 

La voilà enfin cette TUERIE. Un peu plus d'un kilomètre à un pourcentage qu'il n'est pas décent d'écrire sur une page kikourou. Déjà le point positif c'est que je réalise que ma douleur au mollet que je traîne depuis Jeudi a totalement disparu !

 

Allez je me cale à une allure un peu plus rapide que le reste des mout-mout et dépasse ce qu'il faut. Marc2 annonce dans mon dos un "ça y est tu mets enfin ton turbo" ! D'ailleurs je remonte Anne, puis Laetitia qui sans se retourner envoie un "ça c'est Julien". Moi qui suis pourtant d'un naturel discret. Puis l'éminent Serge. Et enfin ça se termine, retour à la route....

 

Et qui se profile en point de mire avec un discret maillot rouge flanqué d'un "K" énorme ? L'ennemi du Bouc, le BOUQUIVORE, le Kéké !! On monte au lacet de la Corne d'Or et nous voici au ravitaillement de Corenc. Une pensée pour Adrien le Breton en souvenir d'une bagarre ayant eu lieu en cet endroit précis l'an dernier. môssieur préfère briller au tennis, ce que je comprends.

 

Une féminine est devant le kéké, moi juste derrière le kéké, et se profile une bénévole avec deux verres d'eau sur un plateau... Preuve que la Mixité a pris de l'ampleur dans notre société, la féminine prends les deux verres ! Et porte un sérieux coup au moral au kéké qui doit s'arrêter aux stands du bas-côté afin de récupérer un peu d'eau. On continue la montée, un vieux bonhomme descends vers le village en maugréant "vous m'empêchez de marcher, courrez au mileu de la route". Sympa !

 

Commence la montée vers l'unique lacet de l'ascension. Je continue mon bonhomme de chemin en remontant tranquillement mais sûrement. Merde, le portable sonne... Mon équipe de tennis a des soucis de logistique, "p*** débrouillez-vous les gars !". Au moins ça a le mérite de faire rire le public, un peu moins mes compagnons de galère... qui en discuteront à l'arrivée ! La célébrité ne tient qu'à un coup de fil...

 

Le voilà ce fameux lacet... Allez reste à rejoindre ce foutu Col de Vence. J'ai une féminine en point de mire avec une longue natte avec un gars en bleu à ses côtés. Je reste cent mètres avec puis les dépasse... Le type en bleu s'accroche, mais qu'est-ce qu'il souffle ! Punaise il ne va pas tenir bien longtemps ! Et pourtant...

 

On arrive enfin au Col, on reprend un vétéran et nous voici tous les trois... Mais ça ne dure qu'à peine 30m... Ils me DE-PO-SENT littérallement sur cette partie plane, et se mettent à avancer à une de ces allures... Putain, pourtant le bleu semblait à bout... Quel ingrat, je le tire toute la montée et il dépose un pôvre bouc comme ça... Même si derrière il y a un gap et je ne suis pas inquiet, j'enrage de ne pas être capable de les suivre...

 

On double les randonneurs qui me paraissent moins nombreux cette année. Et puis voilà la fin de l'Etat de Grâce... LE coup de barre. Coup sur coup mal aux jambes, moral moyen avec les deux de devant qui sont maintenant à perpèt', l'impression de ne pas avancer alors que l'an passé j'avais une pêche énorme sur cette seconde partie... Puis finalement le panneau 3 kms est là, le panneau 2 kms... Allez il n'en reste pas tant que ça !

 

Au loin devant ils sont maintenant 5 en peloton, derrière je n'ose me retourner, j'entends des souffles mais impossible de savoir s'il s'agit de coureurs ou de marcheurs... Et HORS DE QUESTION de me retourner. Voici le mur avant l'entrée dans le Sappey, j'essaye de faire des grands pas sachant que l'entrée du Sappey est roulante et que je pourrai récupérer. Ca passe...

 

Allez, on entre dans le Sappey, panneau 1 km, 58 minutes, cool je ne pensais pas être à un tel temps ! J'entame la dernière difficulté que représente le long faux-plat vers l'arrivée... Et voilà que je distingue mes supportrices Marie-Do et Chrystel juste au virage. Je les zieute, et voilà qu'elle se mette à papoter... "HHHHHHHEEEEEEEE", je gueule tellement fort que le mec de devant sursaute ! Encouragements, j'accélère, le gars de devant est cramé, allez encore 500m que je parcoure à grandes enjambées, finalement je termine 5 sec derrière le gars en bleu, en 1h03 pile poil.

 

Satisfaction totale, et content d'avoir surmonté cette période de "doute". Je visais 1h05 donc je suis devant l'objectif, et termine 30sec derrière mon temps de l'an passé où j'étais à 115%... Devant, les animaux sont arrivés depuis longtemps et ont réalisé de superbes performances, le Lama 6ème, le Goéland en 59'59, l'Albatross 30 secondes derrière. Et je redescends aussitôt encourager les martyrs de derrière...

 

Puis retour dans l'aire d'arrivée pour debriefing avec toute la clique, rencontre avec Gerard le Jedi, Séance Photos pour tous nos fans du Monde entier... TROP BON !

 

 

 

 

10 commentaires

Commentaire de LtBlueb posté le 25-04-2010 à 18:00:00

jolie course Julien ..et si j'ai bien capté devant le kéké :)) bravo

PS : le Zoo est une marque déposée depuis 1999
c'est ici :http://www.sportnat.com/zoo/ :))))

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 25-04-2010 à 18:14:00

Bravo Julien!

Je reviendrai ptet l'année prochaine

repose toi un petit peu maintenant

Commentaire de the dude posté le 25-04-2010 à 18:53:00

Ah ben dis donc il était temps, si ça continue tu vas faire tes récits le lendemain maintenant :0)

Et pis au final tu lui mets cher au kéké ou pas?

En tout cas une bien belle course que cette M3C, j'y serait allé avec joie mais le devoir m'appelait ailleurs: eh oui le Dude a passé la barre des 40 bornes, c'est presque un homme maintenant.

En tout cas un grand bravo pour ta course, repose-toi bien en vue de Quaix, le Dude y sera...le kéké aussi!!!

Commentaire de l ignoble posté le 25-04-2010 à 19:02:00

le bouc c'est l'endurance au service de la gentillesse......par contre hors de question de me taper sa musique,et encore moi de me taper...enfin on se comprend....

Commentaire de Pat'jambes posté le 25-04-2010 à 21:10:00

Veinard, je la loupe 3 ans sur 4 cette satanée montée des 3C...

Bravo et bonne récup'

Commentaire de béné38 posté le 25-04-2010 à 22:56:00

Bravo Julien, quelle forme !!

Commentaire de Jedi posté le 25-04-2010 à 22:57:00

Salut,
content de t'avoir vu avant l'arrivée... merci de m'avoir donné de la pêche sur la fin :-). En tout cas, tu vas plutôt vite, surtout après le marathon de Paris, puis le Semi d'Annecy, et les autres activités sportives, wahooou, t'as la forme ! Tu fonctionne à quoi (j'veux la même chose !)
Bon ben, on se revoit dans une prochaine course...

Commentaire de vogoy' posté le 26-04-2010 à 11:57:00

et bien, il y en a qui sont en forme !!!
bravo pour ta course !

Commentaire de le_kéké posté le 26-04-2010 à 22:19:00

Bravo le bouk, finalement tu supportes un peu la pression. Si on est pas là pour te pousser au cul tu fais des 4h15 au marathon, j'aurais du m'inscrire à Paris et tu aurais fait 3h15. Bon j'ai encore 3mn à gagner pour l'année prochaine te mettre la bonne raclée de triathlète que tu mérites ...

Commentaire de fk_isere posté le 27-04-2010 à 12:33:00

La prochaine fois tu te feras sponsoriser par la marque ou l'opérateur de ton phone ^^ A fontaine, je te vois avec ton phone, je te le chope et après faudra que tu me rattrapes pour que je te le rende ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran