Récit de la course : Marathon de Paris 2010, par Fimbur

L'auteur : Fimbur

La course : Marathon de Paris

Date : 11/4/2010

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 872 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon de Paris 2010

En octobre 2009, en pleine préparation pour la SaintéLyon, me vient l’idée folle de faire un nouveau marathon en 2010. Ce sera Paris après Lyon en 2007 (il existait encore).

 

Quitte à me lancer dans ce défi autant choisir un mythe, et puis un week-end à Paris, j’en connais une qui est contente.

 

Après quelques péripéties de fin d’année, l’entrainement reprend réellement fin janvier. L’objectif de 3h45 est ambitieux mais réaliste, à mon estimation. Le plan d’entrainement se passe bien, j’ai envie, les  jambes tournent de mieux en mieux,… jusqu’à …. la blessure ! encore !  marre de marre de mal gérer tout ça. Une pubalgie ! pas si fréquente chez les coureurs, mais si je faisais comme tout le monde ça se saurait.

 

Bref, nous sommes le 8 mars et je m’inquiète un peu. Je m’inquiète plus franchement 15 jours plus tard en déclenchant un lumbago lors du déménagement de meubles. Ça tourne au vinaigre mon histoire, le moral pas forcément au beau fixe. J’en ai ras le bol d’être le spécialiste des non prises de départ pour cause de blessure.

Forcément le semi  de préparation tombe à l’eau. Eau, qui me sauve puisque j’accentue la piscine où je n’éprouve aucune douleur, alors je nage, je fractionne, je travaille,… je fais un peu de sport, enfin !

 

Les 1ères journées sans douleurs arrivent fin mars. Je peux enfin monter sur le vélo pour faire tourner les jambes. De toute façon, ma décision est simple. Il est trop tard pour rattraper le retard en course à pied, j’oriente donc mon entrainement sur le vélo. Faire du volume sans choc, la pubalgie reste présente sur certains exercices d’abdo, alors que pas du tout en vélo. Je ménage le corps, avec pour objectif de pouvoir prendre le départ et de finir.

 

Dernière semaine, je récupère (de quoi ? je ne suis pas si fatigué J ), je mange des glucides. Ma préparation alimentaire est au top, je compense le manque de forme par des réserves chargées au max.

 

Le 10 avril, Paris, le marathon expo, tiens ça va vite pour retirer le dossard. Petit tour vite fait vers les stands exposants, mais pas de piétinements, je file préparer la tenue.

 

Dimanche, dépôt du sac au vestiaire, direction les sas, je croise quelques Kikoureurs ! cool ! Je me place au fin fond du sas 3h45, je ne veux pas partir trop vite, inutile !

8h45 – top départ ! enfin pour les élites, il faudra bien 10 minutes pour arriver à la ligne et courir.

Je m’élance avec les ballons 4h, en bas des Champs, le rythme me convient. Je décide de rester à cette allure le plus longtemps possible, advienne que pourra !

 

Les foulées sont souples, le souffle est tranquille, je suis bien, étonnamment bien. Reste plus qu’à me freiner, je ne suis pas parti pour un 10km. C’est pas mal ces ballons qui donnent un repère simple sans regarder tout le temps sa montre.

 

Très surpris par le monde, 30 000personnes, ça en fait du peuple, qui double, qui se fait doubler, qui passe à gauche, à droite, qui zigzag,… parfois un peu de mal à ne pas freiner / accélérer, mais globalement cela reste fluide. Les ravitos sont des grands moments de tout à gauche, tout à droite, je te pousse, tu me pousses,… mais globalement dans une bonne ambiance.

 

Impressionnant les déchets au départ,  les chasubles, les bouteilles, les t-shirts, comme autour des ravitos. Je sais qu’après le grand nettoyage sera fait, quand même, ça coûte rien de balancer une bouteille dans la poubelle au lieu de par terre au même endroit.

Ravitos, où j’ai trouvé mon bonheur : quartier d’orange, morceaux de bananes, eau. Qu’est ce que j’ai bouffé pendant cette course !  pas de coup mou donc bonne gestion.

 

Avec tout ça, le semi est passé en 1h58’31. Toujours le bon rythme. Ce 1er semi est vraiment sympa avec les Champs Elysées, la concorde, Rivoli, Notre Dame, Bastille,… Le 2ème avec les quais est moins intéressants, plus dur avec les quelques montées en sorties de tunnels. Je ne me rappelle pas si bien du bois de Boulogne car là ça commençait à être vraiment dur. J’étais plutôt en dedans à gérer les cuisses.

Et oui, ce qui devait arriver, arriva, je n’ai pu tenir le rythme des 4h. Tout doucement j’ai senti les cuisses se durcir et les ballons s’éloigner ! Argh !

Ce sera donc une fin au moral, un peu de marche pour mieux repartir. Une accélération après le km 35 pour lancer les jambes sur un autre rythme, casser le mouvement, cela va tenir 2 bon km. Ok le contre-coup est un peu dur, mais les chiffres défilent, et km 38, c’est presque 40 même si c’est encore tout ça à faire ! allez zou on se motive.

Oh ! la banderole du km 41 à 300m, fini les hésitations, les douleurs, faut courir et ne plus rien lâcher. Enfin, je vois la ligne, je cours, ça bip ! fini !  4h14’48

 

La fin a été dure, mais le temps me satisfait, c’est 22 minutes de mieux qu’en 2007 avec mes 4h37. J’ai réussi à prendre le départ avec une préparation amputée de 5 semaines, y a de quoi être heureux ! et je le suis ! J

 

Merci aux bénévoles, aux spectateurs et aux Kikous du Km 27, ça donne du baume au cœur.

 

Allez direction la récup, avant de repartir sur les trails.

Fimbur

 

13 commentaires

Commentaire de Badajoz posté le 15-04-2010 à 17:51:00

Félicitations, malgré une préparation loin d'être optimale, tu t'es pas dégonflé et au final tu t'en sors avec les honneurs.

Commentaire de Fredy posté le 15-04-2010 à 18:27:00

Même avec une préparation racourcie tu t'en tire très bien. Avec ton entraînement CàP, vélo et natation, tu es prêt pour un Ironman ;-)

Commentaire de CROCS-MAN posté le 15-04-2010 à 18:54:00

Tu es arrivé au bout et c'est le principal. Ce sera encore mieux au prochain.
BRAVO et bonne récup, merci pour ton récit.

Commentaire de Baobab posté le 16-04-2010 à 10:48:00

J'ai eu sacrément peur en lisant les premiers paragraphes, et finalement, avec persévérance et prudence tu as malgré tout réussi à gratter plein d eminutes sur ton record. Bravo et bonne continuation! ;)

Commentaire de Dom 61 posté le 16-04-2010 à 12:33:00

Quand les cuisses commencent à durcir,
aprés c'est la tête qui fait le reste.
Bravo pour ta persévérance et ton récit!

Commentaire de yves_cool_runner posté le 16-04-2010 à 14:02:00

Fimbur is back ! Voilà la bonne nouvelle ! Autre bonne nouvelle, il améliore son temps de 22' sur marathon !

PS : les inscriptions pour la Sainté sont ouvertes

Commentaire de totoro posté le 16-04-2010 à 17:44:00

Bravo à toi ! Malgré les tuiles, tu arrives à finir un marathon, y'a de quoi être content !

Commentaire de patcap21 posté le 16-04-2010 à 22:46:00

Salut Franck
Ravi de te voir à nouveau prendre un départ et franchir une ligne d'arrivée.
Bonne récup et merci pour le CR

@++
Pat

Commentaire de Gibus posté le 16-04-2010 à 23:21:00

Bravo
Les 4 heures ca sera pour la prochaine
a+

Commentaire de tidgi posté le 18-04-2010 à 10:15:00

Bravo Franck !
L'ambiance devait super en plus.

Ça sent la reprise sur de bons (t)rails...

A bientôt dans les MdO ?

Commentaire de ch'ti vincent posté le 22-04-2010 à 21:34:00

Ton cr fait plaisir a lire...
Je suis en plein Lumbago et je souhaite prendre le départ de la route du louvre le 16 Mai.
Ton expérience est rassurante, esperons ma course se dérouillera comme la tienne.

Commentaire de ch'ti vincent posté le 22-04-2010 à 21:35:00

Ton cr fait plaisir a lire...
Je suis en plein Lumbago et je souhaite prendre le départ de la route du louvre le 16 Mai.
Ton expérience est rassurante, esperons ma course se dérouillera comme la tienne.

Commentaire de ChrisTof posté le 01-05-2010 à 19:43:00

Bravo Franck !
Oser courir le marathon de Paris avec une aussi piètre préparation en raison de tes ennuis de santé, je dis "chapeau" !
Ca prouve une chose : tu as un excellent mental !
Et le mental, tu peux me faire confiance, c'est l'ingrédient principal en trail !
Alors puisque tu vas attaquer ta saison de trails, sache que tu vas la débuter sous les meilleurs hospices...oups pardon, je voulais écrire "auspices"...bien sûr :)...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran