Transpiration portage à la main des batons

Discussions autour du matériel utilisé en course à pied : running, textile, GPS, cardio, ...

Messagepar Quentin71 » sa fiche K
» 04 Août 2018, 16:27

Salut tout le monde !

Alors voila, suite au Volodalen Jura 70km/2400D+, je me suis acheté une paire de bâtons,

J'ai pris des Leki Micro Trail Pro.

Ce matin, essai sous 37°C : très mauvaise idée, j'ai fini en hyperthermie, mais bon, la factrice les a livré à 11H30... :mrgreen:

J'ai fait une côte histoire de voir ce que ça donne et le reste du temps je les ai transporté déplié à la main.

C'est la que le problème de transpiration des mains est survenue : chaleur + contact du bâton

Pas agréable du tout,

Alors, je venais ici pour savoir si certains avaient des astuces. J'ai lu que certains mettaient une bande de gris de raquette de tennis. Mais cela marche t'il vraiment ? Le problème, c'est que le point d'équilibre du bâton et sur le machon qui se replie... ou alors, il faudrait le mettre sur le segment d'après, mais c'est moins évident après pour les trainer...

Bref, si vous avez des idées, je suis preneur... Sinon de le replier systématiquement :mrgreen:

Messagepar Runphil60 » sa fiche K
» 04 Août 2018, 17:07

Avec la chaleur, je prévois toujours des gants de vélo .
C’est bien pour la sueur et pour des éventuels frottements

Messagepar Quentin71 » sa fiche K
» 04 Août 2018, 17:58

Le phénomène s'estompe quand il fait moins chaud ?

Messagepar Galaté57 » sa fiche K
» 04 Août 2018, 18:28

Perso, c'est utilisation des mitaines vélo.

Messagepar neofoxy » sa fiche K
» 04 Août 2018, 21:14

Par forte chaleur avec des mitaines vélo ça passe. Il peut y avoir des zones de frottement dans la paume de la main et sur les doigts en dehors de la mitaine.
Trouver les zones de contact qui peuvent générer des ampoules est important pour les prévenir.

Messagepar Hadrien35 » sa fiche K
» 04 Août 2018, 21:37

neofoxy a écrit:Par forte chaleur avec des mitaines vélo ça passe. Il peut y avoir des zones de frottement dans la paume de la main et sur les doigts en dehors de la mitaine.
Trouver les zones de contact qui peuvent générer des ampoules est important pour les prévenir.

Exactement! Ma femme hallucine encore quand elle me voit me strapper les pouces et index :mrgreen:

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 05 Août 2018, 08:12

Le point critique, chez moi, c'est le creux entre le pouce et l'index, sur la face interne du pouce. En fait, c'est pile l'endroit où on appuie avec des gantelets, ou avec la dragonne (pour des bâtons sans gantelets).

Mes ampoules apparaissent toujours à cet endroit, surtout sur une session de marche nordique où les bâtons sont utilisés par définition en permanence.

Les mitaines, je n'ai pas encore trouvé la version idéale. Je trouve les mitaines de vélo trop rigides sur tout sur cet endroit sensible. Je leur préfère des gants légers, les géniaux gants nocturnes réfléchissants de chez Kalenji, que ces abrutis ne font malheureusement plus, et qui ont l'avantage de faire de jolies mains de Mickey. Par contre, ce n'est pas simple de supporter des gants tout au long d'une longue course, l'été. J'ai tendance à les retirer dans les descentes où je n'utilise (n'utilisais.....:-( ) pas les bâtons.

Pour revenir au sujet d'origine, ça peut effectivement être gênant, à la longue, si on transpire beaucoup des mains, le portage. Faut alors évaluer les diverses alternatives possibles : raccrocher les bâtons sur le sac (pas toujours simple), grip au milieu du bâton, etc.

Par contre, penser à BIEN les porter. Pour ma part, pointes vers l'avant si je suis en tête d'un groupe ou dans un peloton (pointes de préférence vers le haut). Pointes vers l'arrière si je suis le dernier d'un groupe.

Retour vers [Matos] Matériel

Accueil - Haut de page - Version grand écran