La malto : pour ou contre ? Quels substituts ?

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar Polo le shadock » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 16:12

Salut à tous,

Voilà tout est dans le titre ! En achetant ma malto en vue du grand trail du limousin de ce week-end et en discutant avec le vendeur, j'ai l'impression que ce produit ne convainc pas grand monde... Quel est votre avis sur la question ? Est-ce que vous aussi vous sacrifiez à la malto les 3 jours précédent une épreuve d'endurance ? Ou préférez vous d'autres solutions plus naturelles et qui selon vous font leurs preuves ?

Merci par avance !
Polo

Messagepar neofoxy » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 16:30

Moi j'ai arrêté car je ne vois pas grande différence entre avec et sans.

Messagepar sampayo » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 16:35

Salut,

C'est un peu paresseux de ma part mais je vais te répondre en te renvoyant sur le site d'un diététicien/nutritionniste qui axe ses travaux sur les sports d'endurance type Trail: on trouve bcp, vraiment bcp, d'informations utiles (avec notamment un comparatif des boissons énergétiques actualisées...) sur ce site... et notamment son avis sur la fameuse "cure de malto".

https://www.nicolas-aubineau.com/maltodextrine/

Bonne lecture.

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 17:15

Je ne peux pas te dire si ça marche la recharge, j'ai jamais fait, par contre la malto pour remplir ma gourde en course, oui, et c'est parfait.

Messagepar tomettheo » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 17:20

neofoxy a écrit:Moi j'ai arrêté car je ne vois pas grande différence entre avec et sans.


+1

Je ne l'utilise plus depuis longtemps, et pas utilisé longtemps non plus, car je ne voyais pas de différence qui justifiait l'utilisation.
Une alimentation adaptée et une bonne hydratation en amont de la course pour ma part suffit pour être "au top" le jour J. Mais bon cela reste personnel, comme le jour J où je ne bois que de l'eau.
Tu peux essayer avec et sans et voir si la différence est notable ou non.

Messagepar Clément05 » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 18:53

Moi je l'utilise et je ne c'est pas si c'est efficace d'un point de vu sportif après sa mais mon corps en mode course sur le point psychologique le gout et avoir ma gourde pour l'apéro sa fait parti du rituel avant de faire mon sac et chargé la montre.

Messagepar giloubee » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 20:03

Polo le shadock a écrit:Salut à tous,

Voilà tout est dans le titre ! En achetant ma malto en vue du grand trail du limousin de ce week-end...
Polo


Dis en plus sur ce trail. Si celui-ci est long ou très long, alors tu as besoin de privilégier la course en endurance fondamentale donc complètement en aérobie. Ce type d'effort est adapté à la filière lipidique, ce qui évite de se charger en glycogen à fond, et de s'affranchir de toute fringale ou baisse de régime par panne sèche. Par contre c'est un peu tard pour ce week-end car cela se travaille sur des semaines... Mais cela peut être une une réflexion pour le prochain !

Finalement la malto ce n'est que du sucre à haute dose !!

Messagepar philibert69 » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 21:27

J'en prends toujours avant sur mes compétition de + 3h . Je sais pas si ça change quelque chose, mais pour moi ça a un côté rassurant : je rentre dans ma compet , j'ai tout bien fait comme dhab, l'entraînement est fini. ..
Par contre jamais pris pendant, vu mes problèmes de bouffe sur du très long, ça peut m'intéresser : ceux qui en prennent peuvent me dire exactement comment ils dosent. Merci

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 22:22

Comme Clément et Philibert, ça me fait basculer en mode course.
Je me doute que ça n'apporte rien, mais peu importe, j'aime bien le goût, ça me permet de bien m'hydrater.

Messagepar Polo le shadock » sa fiche K
» 15 Mai 2018, 22:47

Merci à tous pour vos réponses !
Dans le cas présent il s'agit d'un trail de 52 kms, donc effort long (en tous cas pour moi ^^)
Si je résume bien ce que j'ai lu la prise de malto trois jours avant ne servirait pas à grand chose. En revanche elle serait intéressante pendant la course ?
Pour ceux qui en prennent en course, vous la dosez comment ?
Et pour ceux qui n'en prennent pas trois jours avant, comment abordez-vous ces trois jours ?

Merci encore !
Polo

Messagepar alexch » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 08:32

Salut ! Je la sous-dose de moitié en course uniquement, avec une gourde d'eau pure pour les moments où je mange. Ça fait un peu un effet "perfusion" mais plutôt long que "coup de boost". Étant déshabitué du sucre en dehors des compétitions, ça me fait un effet je pense, mais c'est dur de comparer, cela permet surtout de boire et reprendre de l'énergie sans avoir à sortir les mains pour une barre, ce qui est utile dans les passages techniques ! Le goût citron vert d'Overstims est assez neutre mais il faut que tu testes. Attention à l'IG, certaines recommandent la malto faite à partir de manioc. Comme pour tout : expérimente sur toi :)

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 11:40

Polo le shadock a écrit:Pour ceux qui en prennent en course, vous la dosez comment ?


http://dispositif.free.fr/run/boisson.html

Moi ça m'a changé la vie : adieu les pauses pipi :mrgreen:

Pour le dosage c'est facile, l'outil fonctionne bien, c'est sur la quantité à boire qu'il peut y avoir des variations de personne à personne, selon la chaleur, etc.

Par contre, je me demande de quel goût parlent les personnes qui aiment le goût de la malto : cela n'a pas de gout justement... non? S'il y a goût c'est qu'il n'y a pas que de la malto, ou j'ai faux?

Messagepar torchure » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 11:45

Sylvain IT a écrit:Par contre, je me demande de quel goût parlent les personnes qui aiment le goût de la malto : cela n'a pas de gout justement... non? S'il y a goût c'est qu'il n'y a pas que de la malto, ou j'ai faux?


Il y a la maltodextrine seule et la malto mélangée à plein de m.... choses vendue comme "boisson de l'effort" donc avec du goût. Facile de tout mélanger. La malto a privilégier est la malto de maïs seule, achetée en pharmacie pour les dénutritions (maltodextridine)

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 12:03

NB sur les qualités de malto...

J'ai lu que la meilleure est celle de manioc :idea:

Attention à la malto de pharmacie, ici en Italie ils en vendent à la louche et pèse ça comme j'ai le marchand de légume, une fois j'avais demandé (vu les bons prix) l'indice DE, ils m'avaient dit d'acheter autre chose, bref j'avais conclu que la leur c'était plus une malto de type pâtisserie avec DE élevée...

Messagepar chantrail » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 15:50

ça fait partie du business as usual.....et ce serait intéressant de faire la corrélation entre les consommateurs de malto et les abandons pour cause de soucis gastriques !!

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 15:59

Quelques infos aussi sur ce fil que l'on pourrait tout à fait fusionner

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 16:36

Effet placebo maybe ?
Mais comme Clément, Philibert et BigPat ça fait partie de ma routine préparatoire pré course longue (>5/6h d'effort).
Depuis plusieurs années, vus les tarifs pratiqués par Overstim et consorts, je suis passé à du malto de pharmacie :wink:

[et pour info je n'ai jamais abandonné de course pour souci gastrique, mais je ne suis peut-être pas représentatif, pouvant par chance avaler n'importe quoi pendant une course :D ]

Messagepar jano » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 17:11

je veux bien que ce soit mieux de bouffer des patates, du saucisson et des noix de cajou.
Je suis le 1er à essayer de m'améliorer sur l'alimentation en course.

m'enfin faut arrêter avec le "moi je tourne à l'eau" et "c'est que du business"

la malto overstim et autres marques est chère, ok mais en pharmacie, la caloreen, c'était 2,50 la boite.
et c'est pas vendu à la base pour les sportifs à la mode mais comme aliment médical pour soigner la dénutrition des enfants.
Donc oui, la malto c'est du sucre plus ou moins complexe et tenter de tourner à la graisse, c'est à la mode et c'est très attirant comme idée, aussi pour moi (comme la pierre philosophale ou le moteur à eau).

Mais faut pas non plus tout diaboliser (et je ne prends plus de malto depuis plusieurs années)

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 17:16

jano a écrit:je veux bien que ce soit mieux de bouffer des patates, du saucisson et des noix de cajou.Je suis le 1er à essayer de m'améliorer sur l'alimentation en course.m'enfin faut arrêter avec le "moi je tourne à l'eau" et "c'est que du business"

Suis d'accord avec Jano.
Le coach des lyonnais (oui c'est notre coach rien qu'à nous) a et partage une recette de malto maison qui n'est pas si mal que ça.Mélange de delical (remplaçant de la caloreen), sucre + sel dans l'eau.
Perso, je tourne à l'eau (pas pour l'anti business mais parce que le malto au bout de qques heures de course c'est écoeuant) et au sirop de citron parce que je trouve ça bon et que le sucre ça donne de l'énergie quoiqu'on en dise.
Bon, vue la durée de mes sorties actuelles, je ne prends plus rien mais... :|

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 17:27

Jean-Phi a écrit:Mélange de delical (remplaçant de la caloreen)

Il faut hélas trouver un substitut du substitut car le malto Délical n'est plus fabriqué sine die car sortait des usines Lactalis qui ont eu les problèmes qu'on connaît :?

Messagepar giloubee » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 17:30

jano a écrit:je veux bien que ce soit mieux de bouffer des patates, du saucisson et des noix de cajou.
Je suis le 1er à essayer de m'améliorer sur l'alimentation en course.


Le plus compliqué, c'est de les faire rentrer dans le Camel Back ! :mrgreen:

Messagepar Galaté57 » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 17:32

Bikoon a écrit:
Il faut hélas trouver un substitut du substitut car le malto Délical n'est plus fabriqué sine die car sortait des usines Lactalis qui ont eu les problèmes qu'on connaît :?


:?:
J'ai encore acheté le mois dernier du malto DELICAL à la pharmacie du quartier, pas de stock dispo mais sur commande livré en 24H00 pour même pas 3€ la boîte
Et après consultation sur internet, il est proposé à la vente en parapharmacie.

Messagepar Spir » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 21:33

giloubee a écrit:
jano a écrit:je veux bien que ce soit mieux de bouffer des patates, du saucisson et des noix de cajou.
Je suis le 1er à essayer de m'améliorer sur l'alimentation en course.


Le plus compliqué, c'est de les faire rentrer dans le Camel Back ! :mrgreen:


Ça reste plus facile que de les ressortir par la pipette :mrgreen:

Messagepar didscott69 » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 22:38

je pense qu"elle peut être complémentaire si accompagner d'une bonne préparation physique et alimentaire: augmenter ces réserves énergetique n'est pas à prendre à la légère même si un super bon trailer peut courir 30 heures en buvant uniquement de l'eau pure :shock:
comme beaucoup quand j'ai commencé le trail et que je me sentais mourir devant les "murs" infranchissable dressé devant moi la malto comme les manchettes de compression et les gels mon rendus plus fort :wink:
maintenant je n'en prend plus et je fini mes courses aussi bien. l'entrainement sur le long terme permet ensuite de sortir avec un simple short et une petite bouteille d'eau.

Messagepar jano » sa fiche K
» 16 Mai 2018, 22:45

didscott69 a écrit:...un super bon trailer peut courir 30 heures en buvant uniquement de l'eau pure ....

qui et à quelle vitesse ????!!

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 18 Mai 2018, 10:24

Galaté57 a écrit:
Bikoon a écrit:
Il faut hélas trouver un substitut du substitut car le malto Délical n'est plus fabriqué sine die car sortait des usines Lactalis qui ont eu les problèmes qu'on connaît :?


:?:
J'ai encore acheté le mois dernier du malto DELICAL à la pharmacie du quartier, pas de stock dispo mais sur commande livré en 24H00 pour même pas 3€ la boîte
Et après consultation sur internet, il est proposé à la vente en parapharmacie.

Effectivement après vérif le rappel de lot a été levé, et la production a repris :wink:

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 18 Mai 2018, 10:30

jano a écrit:
didscott69 a écrit:...un super bon trailer peut courir 30 heures en buvant uniquement de l'eau pure ....

qui et à quelle vitesse ????!!

Ben... Killian voyons (ou François). :shock:

Messagepar chantrail » sa fiche K
» 18 Mai 2018, 15:43

Cette histoire de malto c'est quand même symptômatique : ou comment se faire convaincre que d'avaler des produits sur-transformés va nous apporter un quelconque bienfait, à court comme à long terme.....au pire, autant se faire une mixture de maïs et en récupérer le jus !!

ça me rappelle sur l'Ut4m où une fille me prévenait gentiment sur les dangers supposés à consommer directement quelques myrtilles au bord des sentiers, alors que la même se trimballait une gourde avec un liquide bleu fluo (qui ne devait pas être chargé en anthocyanes mais en trucs de synthèse dégueulasses)...comment en est-on arriver à un tel niveau de défiance envers ce qui est naturel et placer notre confiance dans des produits transformés, dénaturés, et certainement délétères pour nos santés et nos finances ??

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 18 Mai 2018, 15:46

C'est clair que 20 € de malto à l'année, ça plombe vite fait un budget familial 8)

Messagepar chantrail » sa fiche K
» 18 Mai 2018, 17:00

Sylvain IT a écrit:C'est clair que 20 € de malto à l'année, ça plombe vite fait un budget familial 8)


Nan mais le problème c'est surtout d'aller se tapisser les boyaux de jus de maïs et en plus confier la préparation de cette potion magique aux industriels (alors que globalement si tu veux renflouer du glycogène, suffit de se faire un peu de riz les jours d'avant).....en plus, semblerait que l'index glycémique élevé de la malto ne conviendrait pas particulièrement à un effort d'endurance !!

Messagepar didscott69 » sa fiche K
» 18 Mai 2018, 22:09

Jean-Phi a écrit:
jano a écrit:
didscott69 a écrit:...un super bon trailer peut courir 30 heures en buvant uniquement de l'eau pure ....

qui et à quelle vitesse ????!!

Ben... Killian voyons (ou François). :shock:


seul kilian tourne à l'eau pure (de la volvic il me semble..) francois lui tourne au beaujolais c'est ien connu :roll:

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 19 Mai 2018, 10:55

chantrail a écrit:
Sylvain IT a écrit:C'est clair que 20 € de malto à l'année, ça plombe vite fait un budget familial 8)


Nan mais le problème c'est surtout d'aller se tapisser les boyaux de jus de maïs et en plus confier la préparation de cette potion magique aux industriels (alors que globalement si tu veux renflouer du glycogène, suffit de se faire un peu de riz les jours d'avant).....en plus, semblerait que l'index glycémique élevé de la malto ne conviendrait pas particulièrement à un effort d'endurance !!


Je te charriais juste sur le niveau de raisonnement, "l'argent", les "industriels", etc.

Personnellement l'an dernier, j'ai eu une saison un peu pourrie, et mon bidon m'a fait une saison et demi, pour 9 €, utilisé en course (boisson iso) et en sortie longue ("renforçage" de mon thé en thermos). Evidemment le riz mangé en 1 année dépasse de x fois ce prix là... et je ne l'achète pas à un producteur bio de la Camargue qui récolte à la faucille, en allant le chercher à pied :idea: sans compter que je ne réponds pas avec des signaux de fumée.

Là tu assimiles malto à recharge glucidique, un concept fondamentalement "étrange" pour moi car cette capacité est "fixe" pour la personne au jour J, et peu importe comment tu y arrives, c'est pas qu'en bouffant 2 fois plus tu en charge 2 fois plus, donc cela ne m'a jamais "préoccupé"...

:arrow: L’intérêt, réel, de la malto c'est de faire des boissons isotoniques qui contiennent plus d'énergie durant la course... donc augmenter ton apport en énergie durant la course.

Personnellement je fais très nettement la différence entre boire isotonique et boire de l'eau plate, la différence se fait dans les pauses pipi et dans l'hydratation "réelle"; en outre, depuis que je bois isotonique, je ne suis jamais rentré chez moi avec des kilos en moins après une course, avant oui (donc hydratation ratée -et évidemment pas dans les quantités-).

La malto est une réponse possible, pas obligatoire, à la question de comment s'hydrater en course.

Messagepar QuentinDRDC » sa fiche K
» 20 Mai 2018, 08:51

Sylvain IT a écrit: :arrow: L’intérêt, réel, de la malto c'est de faire des boissons isotoniques qui contiennent plus d'énergie durant la course... donc augmenter ton apport en énergie durant la course.

Personnellement je fais très nettement la différence entre boire isotonique et boire de l'eau plate, la différence se fait dans les pauses pipi et dans l'hydratation "réelle"; en outre, depuis que je bois isotonique, je ne suis jamais rentré chez moi avec des kilos en moins après une course, avant oui (donc hydratation ratée -et évidemment pas dans les quantités-).

La malto est une réponse possible, pas obligatoire, à la question de comment s'hydrater en course.


Ok pour le raisonnement et la conclusion. Mais pourquoi assimiler la perte de poids à une hydratation ratée ?
Quand tu cours, tu evacues de l'eau c'est certain (sudation, urine, vapeur d'eau dans l'air expiré...), de même que du CO2 ( air expiré ), des minéraux (sudation).
En amont, tu avais de l'oxygène inspiré, des glucides stockés, de l'eau stockée, des minéraux stockés et des lipides stockés.
Je n'ai plus toutes les équations chimiques et tête, mais il me semble que l'oxydation des glucides et des lipides produit un peu d'eau aussi (pas assez pour couvrir les besoins liés à l'augmentation de température corporelle associée à l'effort).
Que tu cherches à remplacer l'eau stockée, les minéraux perdus et les glucides consommés, OK (en simplifiant un peu ça me semble pas mal). Mais pourquoi donc voudrais-tu remplacer les lipides consommés pendant la course (sensé être la source principale d'énergie sur du long pour un coureur entraîné )?

Si tu ne perds pas de poids du tout en avalant que de la malto et de l'eau, cela peut signifier que tu as trop bu (attention à l'hyponatremie), ou encore que tu as maintenu une glycémie et des reserves de glycogène suffisants pour que ton organisme se sente obligé de stopper la lipolyse, voir de restocker du triglycéride. Perso j'ai du mal à considérer ça comme une hydratation idéale. Bon, j'ai quand même conscience que tu disais "des" kilos en moins, qu'il faut quand même une tres grosse longueur de course pour atteindre plusieurs kg de lipides consommés et que le sujet reste assez complexe, mais viser le zero perte de poids sur un effort de plusieurs heures ne me semble pas idéal sur du long.
J'avais d'ailleurs lu un papier pas mal là dessus sous forme d'interview du directeur médical de la western States. Faudra que je le retrouve pour le mettre en lien.

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran