La montagne ; pas que la notre

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Messagepar Trixou » sa fiche K
» 07 Sep 2020, 10:47

Hier au Moucherotte (Vercors) un troupeau de 1200 têtes et 7 chiens (5 patous dont un "laineux" hallucinant, 1 magnifique border croisé avec autre chose, et 1 truc impressionnant à poils ras d'origine portugaise) a traversé la gosse piste qui vient de Lans. Pour ceux qui ne connaissent pas c'est une autoroute à piétons et VVTistes, avec beaucoup de chiens non tenus en laisse mais correctement éduqués (en tout cas hier où la majorité des randonneurs étaient des habitués)
Tout s'est bien passé, seul le chien "portugais" a un peu aboyé sur quelques chiens de touristes qui sont restés sagement à distance ou qui faisaient connaissance avec le border qui venait les voir amicalement.
On a pu discuter avec le jeune berger qui était content de parler du troupeau et des chiens. Il nous a dit qu'ils avaient subi une attaque de loups 2 jours avant, 4 bêtes tuées. Et en effet on avait vu un des patous avec un cadavre dans la gueule (un mouton un peu plus petit que lui...), on s'était dit "comme c'est beau, il transporte un des siens pour le ramener au berger". Sauf que le berger nous a dit que c'était pour le bouffer, à part ca ils n'ont que des croquettes :mrgreen: Et en effet un peu après on l'a vu s'attaquer à la carcasse...

Ce message n'a pas pour but de dire "les patous sont gentils", j'ai déjà vécu des expériences moins zens.

Messagepar Khanardô » sa fiche K
» 07 Sep 2020, 18:37

Salut à tous.

Vite fait en passant, car je vois que la FNSEA est citée dans ce fil.

Juste pour rappeler que le lien que j'avais posé pointe vers un film réalisé par la MSA.
Si c'est au sujet de ce film que la FNSEA est citée, je préfère préciser que :

1- La MSA c'est la Sécurité Sociale agricole.
2 - La FNSEA c'est une fédération de syndicats.
La FNSEA fait bien sûr de la com', au niveau national ; à ce titre on peut ou pas être d'accord avec ses orientations politiques, et partant, ses choix sociaux, environnementaux, techniques...

Bref, le film que j'ai partagé provient de la MSA de la région (donc pas nationale) Ardèche-Drôme-Haute-Loire. Et il est avant tout destiné aux éleveurs et bergers (et leurs familles) qu'au grand public, et certainement pas là pour lutter contre l'agribashnig.

Voili voilou :wink:

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 07 Sep 2020, 21:24

@Khanardô Merci d'avoir remis mes propos à leur place, et avec bienveillance :wink:
J'essaie de m'exprimer avec mesure, mais en ce moment j'ai du mal, ça sort parfois un peu brut.

Je veux bien croire que la plupart des citadins (mais pas que…) sont capable de citer 10 fois plus d'appli de stupidephone que de noms donnés aux plantes de montagne. Alors savoir comment fonctionne son écosystème, y compris ses activités humaines, et comment s'y comporter, c'est pas gagné...
Concernant le métier de berger, saurais-tu me dire si les races de moutons sont les mêmes pour produire du lait et de la viande? Ou est-ce que l'optimisation oblige à tuer les bébés mâles quand on veut des brebis, comme pour les poules pondeuses?

Il y a une quinzaine, en Bourgogne, j'ai été sidéré par la sécheresse des pâtures. Les agriculteurs devaient déjà donner un complément alimentaire aux bêtes. Le dérèglement climatique est un problème majeur. On en viendra peut-être à regretter l'époque où on pouvait se plaindre du comportement des traileurs... (je ris très jaune, grosse jaunisse) Bon, OK, j'essaie de raccrocher les wagons comme je peux :mrgreen:
Après, le comportement de certains traileurs sont inacceptables, mais comment les éduquer?

@Khanardô je suis allé sur ta fiche, et si tu es toujours en Ardèche, ton coin a l'air splendide !!! (d'ailleurs, j'espère beaucoup pouvoir refaire une retraite de méditation un peu à l'ouest de là dans 2 mois)

Messagepar o[Bob] » sa fiche K
» 07 Sep 2020, 22:07

Franch a écrit:
o[Bob] a écrit:Perso je balance mes croûtes de fromages 10 mètres au loin dans les myrtilles, ça ne heurtera la vue de pas un péquin, vu que ça sera dégusté très vite par poilu/emplumé du cru...

ça reste impactant sur l'écosysteme vu que ça n'a rien a y faire
Par exemple les Choucas ne digérent pas le gluten de blé, donc les miettes de pain, le reste de sandwich qu'on balançe du sommet sur la vire en dessous peu avoir un impact négatif, faut pas s'étonner de se faire chier dessus ensuite par un piaf en vol :mrgreen:

Perso je mise sur le fait qu'un bousier grisé par ces nouvelles chiures auto-lubrifiées est un bousier heureux.
Et j'attend qu'on me prouve que la félicité du bousier a un effet défavorable sur l'écosystème :lol:

(et j'emmerde les choucas, qui bouffent les cultures et les bousiers ! ) :mrgreen: :arrow:

Messagepar NRT421 » sa fiche K
» 08 Sep 2020, 08:21

o[Bob] a écrit:
Franch a écrit:
o[Bob] a écrit:Perso je balance mes croûtes de fromages 10 mètres au loin dans les myrtilles, ça ne heurtera la vue de pas un péquin, vu que ça sera dégusté très vite par poilu/emplumé du cru...

ça reste impactant sur l'écosysteme vu que ça n'a rien a y faire
Par exemple les Choucas ne digérent pas le gluten de blé, donc les miettes de pain, le reste de sandwich qu'on balançe du sommet sur la vire en dessous peu avoir un impact négatif, faut pas s'étonner de se faire chier dessus ensuite par un piaf en vol :mrgreen:

Perso je mise sur le fait qu'un bousier grisé par ces nouvelles chiures auto-lubrifiées est un bousier heureux.
Et j'attend qu'on me prouve que la félicité du bousier a un effet défavorable sur l'écosystème :lol:

(et j'emmerde les choucas, qui bouffent les cultures et les bousiers ! ) :mrgreen: :arrow:

Ah, o[Bob] et Franch, ma journée sera belle grâce à vous. Une bonne poilade de bon matin : je suis ravi au lit, c'est pas de la farce, mieux qu'une tisane au buis tonique.
Merci !

Messagepar Khanardô » sa fiche K
» 08 Sep 2020, 10:16

CAPCAP a écrit:...
@Khanardô je suis allé sur ta fiche, et si tu es toujours en Ardèche, ton coin a l'air splendide !!! (d'ailleurs, j'espère beaucoup pouvoir refaire une retraite de méditation un peu à l'ouest de là dans 2 mois)

CAPCAP,
je suis effectivement en Ardèche, à 2 pas de la Drôme (Vercors, toussa…)
Si tu passes dans le coin, n’hésite pas à faire signe (tél. en MP). On se fait un beau viron montagnard et on te loge à la maison ; bref, un peu de foin pour manger et de paille pour dormir (et pas besoin de compter les moutons, c’est calme). :D

Vu que je ne bosse plus, je peux me rendre dispo tous les jours, préviens juste un peu avant

A bientôt j’espère.


CAPCAP a écrit:...
Concernant le métier de berger, saurais-tu me dire si les races de moutons sont les mêmes pour produire du lait et de la viande? Ou est-ce que l'optimisation oblige à tuer les bébés mâles quand on veut des brebis, comme pour les poules pondeuses?...

Pour ce qui est de tes questions au sujet des moutons, ma formation initiale c’est un BTS en production végétales. Donc en zoot’, j’ai peu de connaissances, hormis le fait d’avoir été au cul des vaches quand j’étais gosse, ou plus récemment d’avoir gardé ses moutons au Col du Lautaret avec une copine bergère, qui avait la formation, elle.

Donc je dirai juste qu’il y a pas mal de races de moutons, en France et dans le Monde. Et on les classe grosso modo en 3 groupes : à viande, à laine, à lait.

Et on ne tue pas les bébés mâles à leur naissance ! On attend qu’ils aient un peu grandi pour en faire… des agneaux ( :arrow: côtelettes, gigots, toussa…) !

Messagepar xian » sa fiche K
» 17 Sep 2020, 13:54

j'ai prévu une petite virée belledonnienne demain.
par zazard, qq'un sait où sont les troupeaux dans les secteurs Colon / Doménon ?
(c'est pas les troupeaux de moutons qui me préoccupent, hein, mais les grosses boules blanches qui tournent autour :roll: )
des infos sur le site de la commune de Revel : http://www.revel-belledonne.com/pastoralisme, mais la mairie est fermée aujourd'hui pour infos plus précises
le ref de la Pra est également fermé, donc pas d'infos récentes in situ.

mes 2 dernières rencontres avec des patous en Chartreuse m'ont bien refroidi...

Messagepar Vik » sa fiche K
» 17 Sep 2020, 14:52

xian a écrit:(c'est pas les troupeaux de moutons qui me préoccupent, hein, mais les grosses boules blanches qui tournent autour :roll: )


tu parles de ce genre de mignonne boule de poils qui se rafraîchit le cul ?
DSCF1036_01.jpg
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar chantrail » sa fiche K
» 17 Sep 2020, 19:09

xian a écrit:j'ai prévu une petite virée belledonnienne demain.
par zazard, qq'un sait où sont les troupeaux dans les secteurs Colon / Doménon ?
(c'est pas les troupeaux de moutons qui me préoccupent, hein, mais les grosses boules blanches qui tournent autour :roll: )
des infos sur le site de la commune de Revel : http://www.revel-belledonne.com/pastoralisme, mais la mairie est fermée aujourd'hui pour infos plus précises
le ref de la Pra est également fermé, donc pas d'infos récentes in situ.

mes 2 dernières rencontres avec des patous en Chartreuse m'ont bien refroidi...


habituellement il y a des patous au-dessus de la cabane du Colon, mais si tu montes par Freydière, tu peux commencer à croiser ces sales bêtes à partir du lac du Crozet.....en fait le secteur est infesté de patous, à partir d'une certaine date je crois (genre après le 15 août, habituellement, mais date à vérifier)
C'est un secteur très fréquenté, mais il y a quelques années, il y a eu plusieurs incidents (rien de grave récemment à ma connaissance)



Messagepar centori » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 11:46

je rebondis sur le sujet.
cet été en rando (refuge du carro entre val d'isère et bonneval sur arc)
le chemin passe au milieu d'une zone de pâturage des moutons
ils sont gardés par au minimum 2 patous
à l'entrée de la zone, instruction claire de ce qu'il faut faire et ne pas faire si on voit les patous.
j'ai 2 enfants, 14 et 11 ans, le plus petit pas très rassuré n'aime pas trop les chiens.
résultat les 2 patous sont venus nous voir très calmement
on a appliqué à la lettre les instructions:
- ne pas bouger
- ne pas parler
- ne pas faire de grand geste
- rester calme
- regarder les chiens
- ne pas tenter de toucher les chiens
les 2 patous nous ont approchés a 1 mètre, puis ils nous ont observé et sont repartis très tranquillement.
c'est impressionnant vu la taille des chiens,
mais en appliquant les consignes tout se passe bien
commentaire de mon petit gars "finalement les patous, ils sont plus gentils que les autres chiens, ils sont calmes, ils n'aboient pas !"

Messagepar Vik » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 13:19

ne pas parler, bizarre cette recommandation.
si c'est pour gueuler ou parler avec anxiété vaut mieux se taire c'est sur, mais moi je recommande plutôt de leur parler si un ton jovial et sur peut être employé. c'est un moyen supplémentaire de montrer que l'on est pas un danger et que l'on est calme et sociable

Messagepar Colargol73 » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 13:36

Pareil, je ne leur parle pas comme à des chatons, mais une voix calme et apaisée ça peut les rassurer sur les intentions.

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 13:46

centori a écrit:commentaire de mon petit gars "finalement les patous, ils sont plus gentils que les autres chiens, ils sont calmes, ils n'aboient pas !"


Je m'étais fait la même idée quand, après les patous, sont arrivés d'autres molosses encore plus impressionnants, toujours pour protéger les troupeaux.

Vik a écrit: (...) mais moi je recommande plutôt de leur parler si un ton jovial et sur peut être employé. c'est un moyen supplémentaire de montrer que l'on est pas un danger et que l'on est calme et sociable


Il y a la théorie, et puis la pratique... les chiens sont comme les hommes, le stress joue beaucoup sur le comportement : un chien de protection qui a récemment subit des attaques sur son troupeau sera moins zen que s'il n'avait pas connu cette situation de stress.

Bref mieux vaut ne pas passer (juste) après le loup :mrgreen:

J'étais dans les Dolomites récemment, là-bas pas de chiens : le loup n'est pas encore arrivé, aussi bien les brebis que les vaches sont libres sur les alpages... et les seuls panneaux que l'on voit concernent les chiens des touristes (à garder en laisse pour ne pas déranger les pâturages et/ou les animaux sauvages). C'est nettement plus relax.

Messagepar eha » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 13:49

Vik a écrit:ne pas parler, bizarre cette recommandation.
si c'est pour gueuler ou parler avec anxiété vaut mieux se taire c'est sur, mais moi je recommande plutôt de leur parler si un ton jovial et sur peut être employé. c'est un moyen supplémentaire de montrer que l'on est pas un danger et que l'on est calme et sociable


Oui, mais ne rien dire n'est pas un problème non plus. De toute façon le chien décode (bien mieux que l'humain) le langage corporel, il n'a pas besoin de la voix pour savoir si on est stressé, calme, jovial, triste...donc parler oui mais ça ne trompera pas le chien sur l'état émotionnel de la personne...

E.

Messagepar jano » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 13:50

centori a écrit:mais en appliquant les consignes tout se passe bien

oui, sûrement que ça aide, de même que de ne pas avoir peur et éventuellement parler calmement comme le disent vik et colargol.
Mais un patou con, tu pourras tout respecter, s'il a envie de te chiquer, ça changera rien. Même faire un détour à 500m de lui, s'il t'a vu ou senti et qu'il a envie de chasser il viendra.
Donc moi aussi, la cohabitation s'est bien passée cet été avec les patou et troupeaux croisés, mais je n'oublie pas que c'est très aléatoire et que la méthode coué ne marche pas.

Messagepar eha » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 13:51

Sylvain IT a écrit:
centori a écrit:commentaire de mon petit gars "finalement les patous, ils sont plus gentils que les autres chiens, ils sont calmes, ils n'aboient pas !"


Je m'étais fait la même idée quand, après les patous, sont arrivés d'autres molosses encore plus impressionnants, toujours pour protéger les troupeaux.

Vik a écrit: (...) mais moi je recommande plutôt de leur parler si un ton jovial et sur peut être employé. c'est un moyen supplémentaire de montrer que l'on est pas un danger et que l'on est calme et sociable


Il y a la théorie, et puis la pratique... les chiens sont comme les hommes, le stress joue beaucoup sur le comportement : un chien de protection qui a récemment subit des attaques sur son troupeau sera moins zen que s'il n'avait pas connu cette situation de stress.

Bref mieux vaut ne pas passer (juste) après le loup :mrgreen:

J'étais dans les Dolomites récemment, là-bas pas de chiens : le loup n'est pas encore arrivé, aussi bien les brebis que les vaches sont libres sur les alpages... et les seuls panneaux que l'on voit concernent les chiens des touristes (à garder en laisse pour ne pas déranger les pâturages et/ou les animaux sauvages). C'est nettement plus relax.


il me semble qu'au moins dans certaines zones en Italie (Abruzzes- ou le loup est présent), l'élevage ne s'effectue pas tout à fait comme en France, ils sont gardés et parqués le soir, il n"y a pas forcément les mêmes besoins de gardes par des chiens qu'en France ou les troupeaux peuvent rester jour et nuit libres en estive.

Messagepar Free Wheelin' Nat » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 14:10

Il y a des patous cool et des patous pas cool...
Perso je leur cause aussi histoire de bien leur spécifier que je suis bipède donc sans risque (bah oui, il y a aussi des patous cons) ce qui n'a pas empêché l'un d'entre eux , dans un enclos en bordure de village et d'un GR(...!), de sauter la barrière pour venir m'aboyer aux fesses de TRES TRES PRES. Là en l'occurence, c'était la bergère la plus conne des deux puisqu'elle m'a vue, sans intervenir pour rappeler son con de chien. Con de chien parce que pour moi dès que ça sort de la maison pour venir chiquer ou autre ça craint .
Bref pour revenir aux bestioles, à part lui et deux que j'avais croisé avec Brague Spirit un jour, jamais eu de PB en respectant les règles de base, et en rencontrant des chiens bien dans leur tête...

Messagepar chantrail » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 14:30

Ce qui serait intéressant, ce serait une espèce de cartographie des retours d'expérience tendus, surtout qu'en trail on effectue souvent des boucles et d'un vallon à l'autre on peut se retrouver "coincés" par des patous un peu trop zélés.

Hier à Plancol, versant Lavaldens, 3 patous taillés comme des poneys (à croire qu'ils sont croisés avec des tanks) sont venus nous identifier à base de reniflements (de quoi t'aspirer un mollet vu la taille des nasaux de la bestiole), puis sont retournés au troupeau sans autre histoire : c''était d'admirables molosses finalement !!

Messagepar L'Dingo » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 14:30

Vik a écrit:ne pas parler, bizarre cette recommandation.
si c'est pour gueuler ou parler avec anxiété vaut mieux se taire c'est sur, mais moi je recommande plutôt de leur parler si un ton jovial et sur peut être employé. c'est un moyen supplémentaire de montrer que l'on est pas un danger et que l'on est calme et sociable



Tu n''as jamais été en tête d'une manif face à un cordon de CRS "amiables" :mrgreen: :arrow: :arrow:

Messagepar Vik » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 15:27

L'Dingo a écrit:
Vik a écrit:ne pas parler, bizarre cette recommandation.
si c'est pour gueuler ou parler avec anxiété vaut mieux se taire c'est sur, mais moi je recommande plutôt de leur parler si un ton jovial et sur peut être employé. c'est un moyen supplémentaire de montrer que l'on est pas un danger et que l'on est calme et sociable



Tu n''as jamais été en tête d'une manif face à un cordon de CRS "amiables" :mrgreen: :arrow: :arrow:


non, je suis plutôt du genre à passer à la fin des combats, au milieu de la place, en sifflotant d'un air étonné du bordel par terre et de la formation tortue qui me fait face :mrgreen:

Messagepar Gilles45 » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 16:05

En courant avec 3 potes sur la zone de Sixt fer à Cheval, nous avons discuté avec un "guide/éducateur pédagogique" (je ne me souviens plus du terme précis) aux chalets de Sales.
Son job c'est d'expliquer les bons comportements en montagne pour les touristes, promeneurs...

Bref, je pensais savoir comment se comporter face aux Patous mais il m'a donné une info que je ne connaissais pas: Bailler / tenter de se faire bailler, ce qui semble être un signe d'apaisement chez les animaux de manière générale et les chiens en particulier

Messagepar centori » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 16:37

voilà les consignes données par le parc national de la vanoise
https://www.vanoise-parcnational.fr/fr/ ... des-patous

éviter tout comportement dérangeant le troupeau ou le chien : ne pas courir, ne pas crier, ne pas caresser le chien ou les agneaux…
contourner le troupeau, si c’est possible facilement,
s’arrêter et garder les bras le long du corps pendant que le chien s’approche et vous reconnaît,
lui parler calmement sans le regarder dans les yeux,
ranger vos bâtons,
marcher lentement.

Messagepar eha » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 17:00

centori a écrit:voilà les consignes données par le parc national de la vanoise
https://www.vanoise-parcnational.fr/fr/ ... des-patous

éviter tout comportement dérangeant le troupeau ou le chien : ne pas courir, ne pas crier, ne pas caresser le chien ou les agneaux…
contourner le troupeau, si c’est possible facilement,
s’arrêter et garder les bras le long du corps pendant que le chien s’approche et vous reconnaît,
lui parler calmement sans le regarder dans les yeux,
ranger vos bâtons,
marcher lentement.


c'est plutôt bien vu. Le patou est en alerte dès que quelqu'un approche son aire de protection...donc l'idée est de lui faire comprendre qu'on n'est en aucun cas une menace pour son troupeau....un traileur qui court et fait s'éparpiller un troupeau de moutons/brebis, c'est alerte rouge pour le patou et il arrive que les mollets des traileurs irrespectueux soient rougeoyant voire sanguinolent après une telle provocation...

Il m'est arrivé de voir des patous aboyer alors que nous étions à plus de 200m en haut de son domaine....mais ils nous avaient vu de très loin et en gros ils nous avertissaient qu'il était là et qu'on n'avait pas à s'approcher trop près des ses moutons.
E.

Messagepar philtraverses » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 18:19

Il y a quelques temps, sur le gr5, entre le col de turini et Sospel, j'arrive au niveau de bergers, qui me regardent et me saluent. Un seul passage, sur la crête, et au milieu, un immense troupeau de moutons qu'il est impossible d'éviter, vu que de part et d'autres ce sont des pentes raides. Rebrousser chemin allongerait la rando de plusieurs heures et je suis fatigué.
Je passe donc au milieu du troupeau, très lentement, en veillant à ne pas affoler les animaux. Soudain, me voilà entouré de deux patous que je n'ai pas vu venir, panique. je reste immobile et leur parle doucement, tout en continuant à avancer. Logiquement, ils doivent aboyer, montrer les dents, chercher à me faire partir. Eh bien non. Ils se contentent de me flairer, puis retournent au milieu de leur troupeau.
C'était de gentils patous, donc tous ne sont pas agressifs. Tout dépend je pense de leur éducation, selon qu'ils ont été habitués ou non à l'homme.
J'ai aussi croisé de nombreux patous en différents endroits, mais jamais je n'ai été mordu.
Leur présence me contrarie, car je sais que ce sera tendu quelques minutes et qu'il faut rester calme et passer au large, quitte à faire un gros détour, plus qu'elle me fait peur.

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 18:20


Un peu facile l'argument de la fédération des bergers selon moi.
Le loup est une difficulté certaine pour eux, j'en conviens après, faire paitre les troupeau le long des chemins de randonnée est un autre sujet. Enfin, ce que j'en dis... :roll:

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 13 Sep 2021, 18:51

eha a écrit:il me semble qu'au moins dans certaines zones en Italie (Abruzzes- ou le loup est présent), l'élevage ne s'effectue pas tout à fait comme en France, ils sont gardés et parqués le soir, il n"y a pas forcément les mêmes besoins de gardes par des chiens qu'en France ou les troupeaux peuvent rester jour et nuit libres en estive.


Les loups, leurs problèmes (dont les chiens!), j'en parle un peu de façon "professionnelle", j'ai aidé à la construction d'une carte européenne de la prédation.

LE truc de base, c'est que dans tous les pays, le discours des non-professionnels de l'élevage est toujours le même : ça se passe mieux ailleurs, les professionnels locaux sont des incompétents et ailleurs on sait faire :idea: La carte interactive servira à montrer que non, ça ne se passe pas mieux ailleurs.

Les Abruzzes sont un exemple vertueux toujours cité mais qui est faux. Les Abruzzes, ex-symbole de l'élevage ovin en Italie a connu une baisse importante du cheptel et énorme quant au nombre de professionnels et ce dans la période d'expansion du loup. Donc la statistique tend à dire que l'élevage ovin n'est pas rentable dans cette région.

Quand j'ai cherché des témoignages de professionnels de la zone, on trouve des articles pour dire que cela se passe bien, mais il s'agit souvent du même gars et de mémoire il avait plus de 25 patous (enfin sa version italienne : pastore maremmano/abruzzese).

Mais, si on veut parler de technique d'élevage en soi, la distinction c'est filière viande vs filière lait. C'est "ça" qui détermine la nécessité, ou pas, de présence humaine.

Les animaux laissés plus libres sont la plupart du temps de la filière viande. Ainsi les vaches libres que j'ai rencontré dans les Dolomites, ne sont pas celles que l'on va traire pour faire du fromage, ce sont donc des animaux jeunes, libres, en altitude, à la limite de la neige; ils (enfin elles!) ne font pas l'objet des mêmes soins que les animaux du même professionnel qui, dans des zones nettement plus herbeuses, seront traites pour faire du fromage d'alpage.

Aujourd'hui, dans de très nombreuses zones, les professionnels doivent parquer leur brebis la nuit même dans la filière viande, et ce pour chercher à les protéger face au loup. Dans les zones les plus sèches c'est très (très!) mauvais pour les sols, car le passage de centaines d'animaux au même endroit détruit la couche d'herbe de façon parfois irréversible, concentre aussi les déjections, etc. Bref les études montrent que c'est mauvais pour la qualité de l'alpage qui supporte mieux une itinérance "libre".

chantrail a écrit:Ce qui serait intéressant, ce serait une espèce de cartographie des retours d'expérience tendus, surtout qu'en trail on effectue souvent des boucles et d'un vallon à l'autre on peut se retrouver "coincés" par des patous un peu trop zélés.


philtraverses a écrit:C'était de gentils patous, donc tous ne sont pas agressifs. Tout dépend je pense de leur éducation, selon qu'ils ont été habitués ou non à l'homme.


De nouveau par rapport à ses réflexions de professionnels de l'élevage/du pastoralisme : ce qui compte ce n'est pas que le chien, mais combien d'attaques subit son troupeau. Le même chien a tendance à devenir plus agressif après des rencontres avec le loup.

C'est notamment ce que disent les experts interpellés par les maires qui, en zone d'élevage et en cas d'accident, doivent décider si faire abattre ou pas le chien dangereux.

Du coup, tu peux te retrouver dans un endroit où les chien étaient cool jusqu'à une attaque et que tu te pointes toi :twisted:

---

D'une façon globale la présence du loup met l'agro-pastoralisme face à une contrainte forte : l'animal le mieux protégé face au loup c'est quand même l'animal dans un élevage industriel, moins il met le nez dehors mieux c'est... c'est un des effets pervers les plus évidents de la ré-introduction du loup, pour ne pas dire d'une vision urbano-centrée de l'espace naturel/rural*.

Et l'agro-pastoralisme c'est un des éléments qui a contribué à façonner le paysage tel qu'on le connait/connaissait... globalement la présence de prairie en moyenne montagne était presque complètement liée à l'élevage. Pour moi qui habite sur l’Apennin, il est clair que toutes les crêtes dans 20 ans seront boisés : les hêtres vont refermer leur forêt. C'est la fin des "étages" des crêtes libres etc.

Là où je passe tous les week-ends, sans animaux/professionnels, les sentiers auront besoin d'un entretien de la part de... ben de je ne sais qui, vu qu'ici les club alpin peinent déjà à maintenir la présence de la peinture sur les GR. Le seul entretien que je trouve ici est fait par les chasseurs :mrgreen:

* dans l'esprit de ce fil : la montagne pas que la notre je conseille volontiers ce grand communicateur : https://www.facebook.com/CarnetdeBerger

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 14 Sep 2021, 21:54

chantrail a écrit:Ce qui serait intéressant, ce serait une espèce de cartographie des retours d'expérience tendus, surtout qu'en trail on effectue souvent des boucles et d'un vallon à l'autre on peut se retrouver "coincés" par des patous un peu trop zélés...
Il y a l'Application WaffApp :wink:

Free Wheelin' Nat a écrit:... leur spécifier que je suis bipède donc sans risque ...
Heu, ne sommes-nous pas, nous bipèdes, le seul être vivant à si bien dézinguer son milieu de vie? :mrgreen:

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 16 Sep 2021, 20:23

[mode HS ON]
Je n'ai aucune compétence pour parler du loup et des troupeaux, mais ce témoignage m'a intéressé.
Aller à 48 minutes
un-monde-hybride

Précédent Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Accueil - Haut de page - Version grand écran